• Vallée de l'Aveyron : riche territoire campagnard

    Vallée de l'Aveyron : riche territoire campagnard

    **************

    Entaillant le relief entre Villefranche-de-Rouergue et Bruniquel, la rivière Aveyron se faufile dans les paysages boisés du Rouergue et du nord albigeois. Aux confins de l’Aveyron, du Tarn et du Tarn-et-Garonne, elle livre, entre méandres et cingles, belvédères et rives cultivées, les côtés face et pile d’un riche territoire campagnard : la gastronomie et les châteaux médiévaux. Tous deux sont les fruits d’une histoire ripailleuse autant que belliqueuse.

    Vallée de l'Aveyron : riche territoire campagnard

    Sur le pont d’Aveyron...

    Traversez le pont d'Aveyron pour entrer dans Saint-Antonin-Noble-Val, là où l'Aveyron conflue avec la Bonnette. Serez-vous surpris par cette petite cité rouergate, comme le fut autrefois Viollet-le-Duc, venu redonner beauté et jeunesse à l’hôtel de ville roman en lui greffant un insolite beffroi d’inspiration florentine ? Avec ses placettes, ses venelles, ses passages couverts, ses maisons à ogives, ses anciennes tanneries et son moulin à huile, Nobilis Vallis, comme la baptisèrent les Romains, raconte huit siècles d’une histoire fort agitée.

    Bien manger et résister. Tels semblent avoir été pendant des siècles les préoccupations majeures des habitants de cette vallée de cocagne, dans ce Midi gourmet et batailleur.

    Pour aller plus loin : l'Aveyron compte dans ses rangs quelqu'uns des plus beaux ponts de France. Découvrez notre classement Détours en France.
     

    Vallée de l'Aveyron : riche territoire campagnard

    Riverain de l’Aveyron, le bourg de Varen, Tarn-et-Garonne, et son château du XVe siècle, ancienne demeure du seigneur doyen, qui abrite aujourd’hui la mairie et des salles d’exposition.

    Vallée de l'Aveyron : riche territoire campagnard

    Par la rue Droite-de-la-Peyre à Bruniquel, l’un des « plus beaux villages » du Quercy, vous déambulez entre des façades de maisons en pierre accusant toutes des dates de naissance entre le XIVe et le XVIe siècles. À l’extrémité haute de la rue, vous trouverez les châteaux « vieux » du XIIIe siècle et « jeune » du XVIe siècle. Le château légendaire de la reine Brunehaut surplombe d’un côté la falaise de l’Aveyron et de l’autre le village étagé à flanc de colline.

    Vallée de l'Aveyron : riche territoire campagnard

    Vallée de l'Aveyron : riche territoire campagnard

    Le château médiéval (XVe et XVIe siècle) et l’église de style gothique méridional de Féneyrols, Tarn-et-Garonne.

    Vallée de l'Aveyron : riche territoire campagnard


    Najac, une colline pentue encerclée par la rivière Aveyron, une position stratégique verrouillant toute la vallée. Il n’en fallut pas plus à Alphonse de Poitiers et Jean d’Arcis, sénéchal du Rouergue, pour ériger une forteresse qui ne se laisse pas prendre. Rois de France et d’Angleterre, comtes de Toulouse, Protestants et Croquants en savent quelque chose. Massé entre le château et l’église, le bourg initial a délaissé son étroite arête rocheuse pour « migrer » à partir du XVe siècle vers le plateau du Ségala.
     
    « Carcassonne, miracle de pierreLe château de Fénelon, la forteresse des lettres »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :