• Val d’Arly : l’authentique montagne savoyarde

    Val d’Arly : l’authentique montagne savoyarde

    Par Marine Guiffray
     

    A la limite de la Savoie et de la Haute-Savoie, entre les massifs des Aravis, du Beaufortain et le Mont-Blanc, se trouve une vallée où la montagne est encore reine… Plus discrètes que leurs voisines – en tête desquelles la belle Megève –, les stations familiales du Val d’Arly ont conservé toute leur authenticité. On y court les premiers pour profiter du calme de la montagne en été.

     

    Le col des Aravis, porte d’entrée de la Savoie

    Val d’Arly : l’authentique montagne savoyarde

    Premier jour de notre périple alpin, nous arrivons à Annecy par le train. A peine passée la frontière de la Savoie, le spectacle est grandiose : les rails longent le lac du Bourget où les uns pêchent à la ligne tandis que d’autres, plus téméraires, s’essayent au ski nautique. Depuis notre wagon, nous sommes déjà cernés par les montagnes. Notre destination se trouve de l’autre côté du massif des Bauges. Pour nous y rendre, il nous faut serpenter sur des routes sinueuses jusqu’à Thônes, le pays du Reblochon, puis franchir le col des Aravis. Culminant à 1486 mètres d’altitude, il est le point de passage le plus bas du massif des Aravis reliant la Haute-Savoie à la Savoie. Une fois ce dernier franchi, nous voici enfin en Val d’Arly !

    Un peu d’histoire

    Créée par Humbert aux Blanches Mains vers l’an mil, la maison de Savoie prend d’abord le titre de comté, puis de duché à partir du XVe siècle. Son territoire s’étendant progressivement à l’Italie, elle devient au XVIIIe siècle le « Royaume de Piémont Sardaigne ». Celui-ci ne survit cependant pas longtemps car, dès 1860, la Savoie est rattachée pacifiquement à l’Empire français par le traité de Turin. Elle est alors divisée en deux départements : la Haute-Savoie et la Savoie.

    Balade dans les stations-villages

    Val d’Arly : l’authentique montagne savoyarde

    Visitez les belles églises baroques de Flumet, la Giettaz, Saint-Nicolas-la-Chapelle et Notre-Dame-de-Bellecombe (ci-dessus).

     

    Le Val d’Arly tient son nom de la rivière qui traverse la vallée et irrigue ses quatre stations-villages : Flumet/Saint Nicolas-la-Chapelle, Crest-Voland Cohennoz, Notre-Dame-de-Bellecombe et La Giettaz en Aravis, dite « la Giett’ ». A l’arrivée du printemps, celles-ci se découvrent pour révéler les clochers nus et les chalets anciens qui se détachent sur les plaines verdoyantes. Si les skis sont au placard, les remontées mécaniques, elles, ne sont pas toutes à l’arrêt : le télésiège de la Logère (Crest-Voland Cohennoz) et celui du Mont Rond (Notre-Dame-de-Bellecombe) nous emmènent en haut des pistes transformées en circuits de randonnée pour jouir d’une vue imprenable sur la vallée.

    Des activités sportives et familiales

    Val d’Arly : l’authentique montagne savoyarde

    La montagne n'est pas réservée aux skieurs ! L’été, en Val d’Arly, les occasions de faire du sport ne manquent pas ! Si vous aimez l’adrénaline, Alpes Aventures vous propose de tester le VTT électrique pendant une demi-journée, une journée ou pour une randonnée de plusieurs jours. Ceux qui préfèrent la marche à pied ne seront pas déçus du voyage non plus, les sentiers pédestres sont nombreux. Précédés du guide Christophe Mongellaz (qui travaille notamment avec le chalet Eau Vive), nous avons foulé les sommets de Saint-Nicolas-la-Chapelle en tentant de nous reconnecter avec la nature… Et on vous recommande l’expérience !

    Val d’Arly : l’authentique montagne savoyarde

    Pour se rafraîchir après l’effort, direction le plan d’eau de Flumet.

     

    Là-haut dans les alpages, sur la route des fromages

    Val d’Arly : l’authentique montagne savoyarde

    Qui dit Savoie pense fromage, et a raison ! Le Val d’Arly est fier de ses deux appellations d’origine protégée (AOP) au lait de vache : le reblochon et le beaufort. La région produit également du chevrotin AOP, de la tomme et de la meule de Savoie… Autant de mets que nous nous sommes empressés de goûter à la coopérative fruitière de Flumet. Celle-ci propose une visite intéractive et ludique pour mieux connaître la conception des fromages de Savoie, idéale pour les enfants. Le plus plaisant reste toutefois de se rendre directement à la ferme ou dans les chalets d’alpage, où les éleveurs nous font partager avec passion leur amour pour leurs bêtes.

     

    « « Portrait Nature m 8.pps »Lac_Bakal_-_Siberie_-_Russie.pps » »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :