• Un homme a découvert une famille de souris vivant dans son jardin....

    Un homme a découvert une famille de souris vivant dans son jardin et leur a construit un village miniature

    Le photographe Simon Dell est récemment tombé sur une famille de souris qui se promenaient dans son jardin. Cependant, au lieu d’aller chercher des pièges, il a sorti ses outils et leur a construit un village miniature.

    « Un jour, je suis sorti pour prendre des photos d’oiseaux dans le jardin et juste après avoir tondu le gazon, j’ai remarqué que quelque chose bougeait sur le sol », a déclaréSimon au site Bored Panda. « J’ai pointé mon appareil photo vers le sol et j’ai été très heureux d’apercevoir une petite souris mignonne qui se tenait debout comme un suricate dans l’herbe fraîchement coupée. »

    « J’ai tout de suite compris que c’était une vedette, alors je suis allé chercher deux cacahuètes pour lui. C’est à ce moment-là que je me suis dit que je lui construirais un petit abri où il pourrait se cacher et se nourrir. »

    « J’avais un peu d’expérience dans la prise de photos d’animaux sauvages et de souris. J’avais aussi remarqué qu’il y avait une autre souris qui vivait dans mon jardin, mais qui ne sortait que de nuit. C’était une souris des bois et nous l’avons appelée Stuart. »

    « Stuart était solitaire et il est parti au début du printemps 2018, peut-être pour trouver une partenaire. En espérant qu’il revienne cet hiver et qu’il rencontre peut-être les nouvelles souris du jardin. »

    « Nous avons toutes sortes d’animaux sauvages dans le jardin. De nombreux types d’oiseaux, tels que l’étourneau sansonnet, le moineau domestique, le merle noir et le merle d’Amérique. Même un héron cendré qui a pris la plupart des poissons rouges de mes étangs. »

    « Nous avons également un renard qui nous rend visite toutes les nuits et beaucoup de hérissons et d’écureuils. »

    « Au début, il n’y avait qu’une souris. Il avait une blessure à l’oreille et nous l’appelions George. J’ai empilé de petites bûches autour d’une boîte pour héberger la souris et l’ai recouverte de mousse et de paille pour lui faire un petit abri. »

    « Je pouvais voir les chats assis à quelques mètres de l’autre côté d’une clôture, alors la pile de bûches lui donnait également un peu plus de sécurité. »

    « J’ai ensuite installé des clôtures grillagées le long de la clôture pour empêcher les chats d’atteindre la souris. J’ai aussi un petit chien Jack Russell Terrier, alors les chats savent qu’ils ne doivent pas venir dans le jardin et le chien ne prête pas attention aux souris. »

    « J’ai décidé de leur construire une maison, car je voulais leur donner un refuge dans le jardin pour qu’ils ne deviennent pas la proie de chats ou d’autres animaux. En tant que photographe animalier, je voulais créer un bel habitat pour toutes les photos que je prendrais. »

    « La première étape de la pile de bûches a été très facile et m’a pris environ une heure à construire. Cependant, comme plus de souris sont arrivées les jours suivants, j’ai apporté quelques modifications à leur maison et j’ai ajouté plus de pièces. Au fil des semaines et des mois, le village de bûches a connu une croissance constante. »

    « J’ai ajouté plus d’espace et l’ai préparé pour un hiver froid, en donnant aux souris les meilleures chances de survie. J’ai compté environ 5 souris ou plus et la femelle, Mildred, a l’air enceinte. J’espère donc que nous aurons une grande portée de bébés souris vers Noël. »

    « Sachant que les souris peuvent avoir jusqu’à 14 bébés, je pourrais construire beaucoup plus de pièces empilées. Mais j’ai de l’espace et cela ne me dérange pas de vivre à côté de petites créatures aussi mignonnes et très photogéniques. »

    « Les souris semblent bien aimer leurs maisons et n’ont pas perdu de temps à y emménager. Ce sont des animaux sauvages, alors elles se sauvent si je m’approche trop ou si je bouge trop vite, mais je parviens souvent à m’asseoir à quelques mètres à peine avec un zoom. De plus, elles semblent bien heureuses de faire des allers et retours pour quelques noix. »

    « La nourriture que je leur donne est généralement entièrement naturelle. Je cueille ou ramasse des baies, des noix et des fruits qui poussent à l’état sauvage près de la route dans la réserve naturelle locale de Shire Brook Valley. »

    « J’ai toujours aimé la photographie, mais je possède un appareil photographique reflex numérique depuis seulement 3 ans. »

    « Un meilleur kit et un bon objectif donnent de bons résultats, mais rien ne remplace l’apprentissage des contrôles et des paramètres de l’appareil photo, et rien ne remplace la compréhension de la faune. »

    « Les souris sont toujours là et mènent une vie très heureuse. C’est l’hiver maintenant, donc les journées sont plus courtes et elles sortent moins souvent. Une fois la nuit tombée, il peut être difficile de les voir. Cependant, je les vois sortir pendant la journée lorsqu’elles se nourrissent et toute la nourriture a disparu le lendemain matin. Je leur donne aussi des plumes d’un vieil oreiller et elles en prennent pour recouvrir leur lit à l’intérieur et se tenir au chaud pendant les froides nuits d’hiver. »

    « Chandeleur...À Quelle Date Exactement....Fête-t-On Les Crêpes En 2019 ?La Chapelle Expiatoire, le monument le plus méconnu de Paris »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :