• Il était une fois 4 individus qu’on appelait.............

    Il était une fois 4 individus qu’on appelait...

    «  Tout le monde»- « quelqu’un »- « chacun »- « personne. »

    Il y avait un important travail à faire et on a demandé à » Tout le monde » de le faire…..

    « Tout le monde » était persuadé que »Quelqu’un » le ferait…….

    Chacun pourrait l’avoir fait, mais en réalité, personne ne le fit…..

    « Quelqu’un » se fâcha, car c’était le travail de « Tout le monde »

    »Tout le monde » pensa que « Chacun » pouvait le faire, et « Personne » ne doutait pas que « Quelqu’un » le ferait…..

    En fin de compte « Tout le monde fit des reproches à « Chacun »...

    Parce que « Personne » n’avait fait ce que « Quelqu’un » aurait pu faire.

    Moralité

    Sans vouloir le reprocher à tout le monde...

    Il serait bon que chacun fasse ce qu’il doit, sans nourrir l’espoir que quelqu’un le fera à sa place...

    Car l’expérience montre que là ou on attend quelqu’un, généralement on ne trouve personne…

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La valeur d'enseigner aux enfants à dire "merci", "s'il vous plaît" ou "bonjour"

    Hebergeur d'image

    Transmettre aux enfants l'importance de remercier, "demander s'il vous plaît" ou dire "bonjour" ou "bon après-midi", dépasse un simple acte de courtoisie. Nous investissons dans les émotions, dans les valeurs sociales et surtout dans la réciprocité.

    Afin de créer une société fondée sur le respect mutuel, dans laquelle la civilité et la considération font la différence, il faut investir dans ces petites coutumes sociales auxquelles nous ne donnons parfois pas l'importance qu'elles méritent.

    Parce que la coexistence est finalement basée sur l'harmonie, sur ces interactions de qualité basées sur la tolérance où chaque enfant doit être initié dès son plus jeune âge.

    Je suis de la génération de remerciements, s'il vous plaît et bonjour, de la même chose qui n'hésite pas à dire un «Je ressens» quand cela est nécessaire.

    Qualités toutes celles que je ne doute pas de transmettre chez mes enfants, car éduquer dans le respect est d'éduquer avec amour.

    Hebergeur d'image

    Une erreur dans laquelle de nombreuses familles tombent souvent consiste à initier les enfants dans ces règles de courtoisie lorsque les petits commencent à parler.

    Maintenant, il est intéressant de savoir que le «cerveau social» d'un bébé est extrêmement réceptif à tout stimulus, tonique et même aux expressions faciales de son père et de sa mère.

    Croyez-le ou non, nous pouvons éduquer un enfant en valeurs dès les premiers âges.

    Ses compétences sont presque insoupçonnées et nous devons profiter de cette grande sensibilité en matière émotionnelle. Nous en parlerons.

    La réciprocité, une valeur sociale du poids

     Hebergeur d'image

    Quand un enfant découvre enfin ce qui se passe dans ses contextes les plus proches lorsqu'il demande des choses et conclut avec un merci, rien ne sera jamais le même.

    Jusqu'à présent, elle a été réalisée comme une norme pro-sociale régie par les adultes, ce qui a donné un renforcement positif pour leur bon comportement.

     

    "L'éducation ne change pas le monde, elle change les gens qui vont changer le monde"

    -Paulo Freire-

     

    Cependant, tôt ou tard, il éprouvera l'effet réel de traiter l'égalité avec le respect, et comment cette action revient à lui-même.

    C'est quelque chose d'exceptionnel, un comportement qui vous accompagne pour toujours, car traiter les autres avec respect est aussi de se respecter, c'est agir selon des valeurs et un sentiment de coexistence basés sur un pilier social et émotionnel de poids: la réciprocité.

    Ce sera environ les 7 ans où nos enfants découvriront pleinement toutes ces valeurs qui forment leur intelligence sociale.

    C'est le moment où ils commencent à donner plus d'importance à l'amitié, à savoir ce que cette responsabilité affective implique, à comprendre et à jouir de la collaboration, à répondre aux besoins des autres et à des intérêts différents de leurs propres. 

    C'est certainement un âge merveilleux où chaque adulte doit garder à l'esprit un aspect essentiel: nous devons rester le meilleur exemple pour nos enfants.

    Maintenant, la question magique est la suivante ...

    De quelle manière inculquons-nous chez nos enfants dès leur plus jeune âge ces règles de coexistence, de respect et de courtoisie?

     

    Nous proposons des stratégies simples à prendre en compte, des indications de base indiquant les enfants dans chaque situation. Il vaut la peine d'être pris en compte.

     Hebergeur d'image

    Est-ce que vous êtes arrivé ou êtes entré quelque part? Dites bonjour, dites bonjour ou bon après-midi.

    Tu t'en vas? Dites au revoir

    Vous ont-ils fait une faveur? Vous ont-ils donné quelque chose? Donner des remerciements.

    Est-ce qu'ils vous ont parlé? Réponder.

    Est-ce qu'ils te parlent? Ecoute.

    Avez-vous quelque chose? Partagez-le.

    Vous ne l'avez pas? Ne pas envier

    Avez-vous quelque chose qui n'est pas le vôtre? Récompensez-le.

    Voulez-vous qu'ils vous fassent quelque chose? Demandez-le.

    Vous avez tort? Excusez-moi.

    Des règles simples qui, sans aucun doute, vous seront d'une grande aide au jour le jour.

     

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Juger les autres et les critiquer ce n’est pas s’accepter soi même !

    ************

    La critique est la puissance des impuissants. »
      ( Alphonse de la Martine )

    *********



    Certaines personnes trouvent ainsi du plaisir à critiquer les autres. Nouspouvons accepter les critiques si elles sont fondées. Mais on remarque que ceux qui passent leur temps à critiquer les autres sont mal dans leur peau et n’admettent pas leur défauts. Le meilleur moyen de cacher ses défauts et decrier sur tous les toits les défauts des autres réels ou inventés !! Eh oui, ilsemblerait que ce soit leur manière à eux de dire qu'ils sont frustrés parquelque chose, un manque ou une jalousie ! Et on a tous déjà ressenti ça au moins une fois dans notre vie ! Ce besoin de montrer qu'on est là, qu'on existe, qu'on donne un sens à la vie, à notre vie et ce besoin passe par l'intermédiaire de la critique.

    Cependant Les gens qui accusent rendent les autres responsable de leur bien être et ils pensent qu’ils remonteront leur estime personnelle en descendant celle des autres ! Ils se croient plus supérieur qu’égaux et que eux seuls détiennent la solution à tous les maux !


     « ceux qui critiquent sont ceux qui te voudraient différents parce qu'ilsvoient en toi ce que eux ne seront jamais  »

     Peut-être serait-il alors préférable de tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler et d'apprendre à se connaître avant de juger lesautres !! Eh oui pourquoi on n'écouterait ce sage et célèbre philosophe nous disant clairement :
      connais-toi toi même 

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Début de la sagesse

    Début de la sagesse

     
      1 - D’un commun accord, tous les villageois ont décidé de prier pour avoir de la pluie.
     
    Le jour de la prière, tous les gens se sont réunis, et peu de temps après, il tombait des cordes, mais...
     
    Seul un petit garçon avait un parapluie.
     C'est ça la FOI.
     
     2 - Quand vous lancez un bébé en l'air, il rit parce qu'il sait que vous le rattraperez.
     C'est ça la CONFIANCE.
     
     3 - Tous les soirs nous allons au lit, sans aucune assurance d'être en vie le   lendemain matin.
     Mais nous réglons les réveils pour nous réveiller. C'est ça L’ESPÉRANCE.
     
     4 - Nous prévoyons de grandes choses pour l'avenir sans vraiment connaitre ce que sera cet avenir.
      C'est ça L’ESPOIR.
     
     5 - Nous voyons le monde divorçant, souffrant, injuste, un peu partout, mais, nous nous marions . 
     C'est ça L’AMOUR.
     
     6 - Sur une vieille chemise de retraité une phrase est écrite : 
     "Je ne suis pas un ancien de 80 ans... Je suis un jeune de 16 ans, avec 64 années d'expérience "
     C'est  ça LA POSITIVE ATTITUDE.
     
     Je vous souhaite des jours heureux et vivez votre vie comme l’expriment ces six petits textes !
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • C'est si vrai et , si beau ,. 

     *******

    A méditer Arrivé au bout de la vie, la mort fait peur. Pourtant c'est la chose la plus juste au monde. L'argent achète tout sauf la vie. Ce mail est très beau et courageux. Au  bout de la route la porte à ouvrir est si mystérieuse.....

     ***

    Les derniers mots de Steve Job     

    il a exprimé la vérité avant de mourir...ça fait réfléchir ! 

    Un message qu’il a compris sur son lit de mort. mais il l’a compris

    Les derniers mots de Steve Job   ....Très émouvant !

    et a tenu à le partager.

            

    Les derniers mots de Steve Job, le fondateur de appel, de l'Iphone et de l'Ipad, avant sa mort ...

    Je suis arrivé à l'apogée du succès dans le monde des affaires. Aux yeux des autres, ma vie est un exemple de réussite.

    Cependant, en dehors du travail, j'ai eu peu de joie. En fin de compte, la richesse est tout simplement un aspect de la vie auquel je me suis habitué.

    En ce moment, allongé sur le lit de malade et me rappelant toute ma vie, je me rends compte que toute la reconnaissance mondiale et la richesse qui m'ont rendu si fier de moi, ont pâli et ont perdu tout sens devant la mort imminente.

    Dans l’obscurité, je vois les clignotants verts des appareils médicaux, entend leur ronflements mécaniques et ne peut que sentir que le souffle de l’esprit de la mort s’approche de plus près …

    Maintenant, je sais que lorsque nous avons accumulé suffisamment de richesses au cours de notre vie, nous devrions poursuivre d'autres quêtes qui ne sont pas liés à la richesse ...

    Cela devrait être quelque chose de plus important comme peut être les relations avec les autres, l'art, un rêve de jeunesse etc...

    La recherche illimitée de la richesse ne fera que transformer une personne en un être tordu comme moi.

    Dieu nous a donné l'intelligence pour ressentir la présence de l'amour dans le cœur de tout un chacun, et non les illusions provoquées par la richesse.

    La richesse, pour laquelle j'ai tant lutté et que j'ai obtenue dans ma vie, je ne peux pas l'emporter avec moi. Ce que je peux emporter, ce ne sont que les souvenirs résultant de l’amour.

    Ce sont là les vraies richesses qui vous suivent, vous accompagnent, qui vous donnent la force et la lumière pour continuer.

    L'amour peut voyager des milliers de kms. La vie n'a pas de limite. Allez où vous voulez aller. Atteignez la hauteur que vous souhaitez atteindre. Il est dans votre cœur et dans vos mains.

    Quel est le lit le plus cher du monde? C'est le lit de malade ...

    Vous pouvez engager quelqu'un pour conduire votre voiture à votre place, pour vous faire gagner de l'argent, mais vous ne pouvez engager personne pour tomber malade à votre place.

    Les biens matériels perdus peuvent être retrouvés. Mais il y a une chose qui ne peut jamais être retrouvé quand on la perd. C'est la Vie.

    Quand une personne entre dans la salle d'opération, il se rendra compte qu'il y a un livre qu'il n'a pas encore fini de lire - C'est le Livre de la Vie saine.

    Quel que soit le stade de la vie, ou nous sommes à l'heure actuelle, nous devrons un jour faire face au moment où le rideau tombe.

    Je vous souhaite beaucoup d'amour pour votre famille, pour votre conjoint, pour vos amis.

    Prenez soin de vous. Aimez les autres.

    C'EST CELA LA RICHESSE, L'AMOUR MANIFESTE.-

     

     

    Partager Très émouvant !!!!!!!

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Google Bookmarks

    1 commentaire
  • 12 Règles de vie ; l'essentiel

     

    12 Règles de vie ; l'essentiel

    Et n'oubliez pas que les éléments apportés de l'extérieur ne contribueront pas à vous apporter la paix de l'intérieur

     

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • La tolérance...

    La tolérance.............Sylvie Badi

    Elle commence avec soi-même,... se supporter soi-même, pas toujours facile,... mais tout s'apprend, il n'y a pas d’âge. La tolérance, c'est la paix avec soi-même. Le stress,... Il rend nerveux. Il incite à l’erreur, il favorise la critique, il est source de conflit. La tolérance,... Elle continue avec les autres,... Je, tu, il, elle, nous, vous, ils, elles, on,... Je vous aime. Jusqu’à la mort. Si la mort est aussi belle qu’une belle musique, alors oui, je suis prête à mourir aux larmes pour continuer de l'entendre au-delà de tous les sons que mon esprit peut supporter.

    BadiS © Tous droits réservés

    Extrait Tolérance dans La femme aux mille pensées- 

    Auto éditeur: https://www.bookelis.com/recherche?controller=search&orderby=position&orderway=desc&search_query=sylvie+badi&submit_search=

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les 15 Clefs De L' Amitié

     1. Faire le premier pas...
     Après tout, qu'est-ce que l'on risque ?
    Un coup de fil, une invitation à déjeuner, une proposition de sortie sont peut-être le début d'une nouvelle amitié.

     2. Doser ses exigences...
    On ne peut attendre de l'autre qu'il nous apporte tout ce dont nous avons besoin.
    Avec chacun, nous partageons des choses différentes.
    Des amis pour la conversation, pour l'art, les expositions, les courses...
    Des amis à qui on confie des épisodes de sa vie et qui vibrent pour avoir connus les mêmes.
    Ceux avec qui on peut parler divorce... ou de la mort des parents...".

     3. Ne pas être dépendant...

    Il ou elle n'est pas disponible ?
    Ce n'est pas si grave.
    Nous pouvons aller seul en balade ou inviter la voisine qui, justement, en meurt d'envie.

    4. Ne rien demander en échange... 

    L'amitié rime mal avec comptabilité.
    Ce qui fait tout son prix, c'est précisément sa gratuité : "Je te donne parce que je t'aime."
    Ce qui ne veut pas dire qu'il faut en faire trop.
    Chacun a droit à son jardin secret.

     5. Savoir écouter...
    Combien d'occasions ratées pour n'avoir pas su écouter au bon moment ?
    Les amis sont d'abord ceux qui savent se taire et être disponibles quand on en a besoin.

     6. Respecter le secret...
    Une confidence, un détail de la vie privée... l'autre nous a fait confiance.
    Savoir garder le silence est la preuve que cette confiance est méritée.

     7. Être souple...
    Une invitation qui tombe à l'heure du rendez-vous chez le coiffeur,
    une sortie au moment d'un bon film... pourquoi refuser ?
    On peut toujours s'arranger.
    À trop vouloir imposer ses propres désirs, on finit par décourager l'ami.

     8. Être là en cas de coup dur...
    C'est la première chose que nous attendons de nos amis.
    Chacun trouve, selon son caractère, la façon d'être présent et de montrer son affection.

     9. Prendre les gens comme ils sont...
    Nous avons tous nos défauts ; c'est aussi ce qui fait notre charme.
    Inutile de demander aux autres de changer...
    Les choses sont tellement plus simples quand on peut rester soi-même sans crainte d'être critiqué.

     10. Accepter les différences...
    C'est ce qui fait tout l'intérêt d'une relation.
    On n'est pas d'accord sur tout, et alors ?
    L'autre a peut-être une façon de voir les choses ou de penser la vie qui peut enrichir notre propre jugement.

     11. Ne pas juger...
    L'autre a fait une erreur ou s'est comporté d'une façon qui nous déplaît ?
    Inutile de le critiquer.
    Il vaut mieux essayer de comprendre.
    Ce qui n'empêche pas la franchise : "voilà ce que je pense, mais tu fais ce que tu veux".

     12. Se donner du temps...
    À force de multiplier les sorties et les activités, on risque de perdre de vue l'essentiel.
    Parfois, il peut être plus agréable d'en faire un peu moins
    et d'organiser de vraies occasions de partage avec les gens que l'on aime.

     13. Créer des moments conviviaux...
     Les repas entre amis, les sorties, les promenades,
     toutes les occasions sont bonnes pour vivre des situations chaleureuses et complices.

     14. Partager ce que l'on aime...
    Un livre, un disque, un film, une balade à pied, la visite d'un musée...
    l'amitié a besoin de ces "carburants" pour vivre et se développer.
    C'est aussi en faisant ensemble que l'on apprend à s'apprécier mutuellement.

     15. Faire signe...
     Un petit bonjour, une carte postale, un cadeau... sont autant de façons de dire :
    "Je pense à toi". Avec de petites attentions, on entretient l'amitié.

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique