• "La vie véritable est faite de « maintenant ». Elle n'est pas faite d'« hier » disparus et de lendemains incertains. Ce que nous avons est comparable à l'argile dans les mains d'un sculpteur ou au morceau d'or dans celles d'un joaillier. A partir de cela, nous pouvons créer ce que nous voulons.

    En ce moment, que faisons-nous du temps que nous avons ? Pensons-nous à autre chose ? Sommes-nous en train d'élaborer des opinions sur les gens assis à nos côtés ou sur la personne qui nous parle, ou bien sommes-nous occupé à rendre notre vie parfaite, à nous enrichir, à nous élever, à nous rapprocher du divin, et à nous éveiller à l'intérieur de nous-même, nous déployant et brillant de cette lumière redécouverte ? Que sommes-nous en train de faire en ce moment ?

    Cet instant, cette idée, cette parole, ce fait, cette vérité sont la vérité la plus incroyable de la vie. La vie est faite de cet instant et de cet instant seulement, non d'« hier » morts et de lendemains à venir.

    Votre vie, à chacun d'entre vous, n'est pas même aujourd'hui, elle est cet instant. Cet instant est ce que nous avons réellement. Les autres aspects du temps sont ce que vous imaginez avoir. Les autres aspects du temps sont présents dans votre esprit en tant qu'idées et concepts et ce sont des idées extrêmement trompeuses.

    Si vous faites de cet instant tout ce qu'il doit être, il apportera une amélioration à l'instant suivant. Si vous êtes déjà enrichi par cet instant, le suivant, qui sera fondé sur lui, sera plus haut d'une nuance : chaque instant peut être une marche ascendante. Chaque instant devrait être une manifestation d'une lumière plus brillante provenant de votre être intérieur. Instant par instant, l'illumination est obtenue. Instant par instant, la réalisation est accomplie. Instant par instant, l'expérience de la libération advient de façon ultime. Instant par instant, le but suprême est réalisé."

    (Swami Chidananda)

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • "un sang impur...." Explication historique de cette phrase....

    "un sang impur...." Explication historique de cette phrase....

    Nous devons être nombreux à ignorer le sens de la phrase " qu'un sang impur abreuve nos sillons " ...

     Je faisais personnellement partie de ces incultes à propos de cette phrase de notre Hymne National.

     Me voilà renseignée à présent.

     Explication de texte sur la Marseillaise :

     

    Ce texte éclairera très certainement beaucoup de "lanternes"...

     Quand on ne sait pas, on ne sait pas, on n'en fait pas un flan !!!

     "J'en ai marre d'entendre les gens, dont : Jamel Debouze, (bien placé celui-là), Lambert Wilson et compagnie... critiquer la Marseillaise à cause de cette phrase : « qu'un sang impur abreuve nos sillons ».   

          On ne peut pas leur reprocher leur ignorance, et ça ne devrait pas être mon rôle d'en rappeler le sens, mais à l'Éducation nationale, lors des fameux cours d'éducation civique.   

    Avant de dire « beurk, c'est quoi ça ? C'est raciste , c'est méchant »....... blablabla , il faudrait savoir ce qu'est le sang impur ainsi que les sillons.  

     *Alors explication de texte :*    

    À l'époque, ce qu'on appelait *le sang pur, c'était le sang des nobles* qui, seuls, pouvaient prétendre au Pouvoir et à des fonctions d'officiers dans l'Armée.  

     Lors de la Révolution -et notamment de l'attaque des autrichiens- les nobles se sont enfuis et il ne restait donc que des "Sang impur" (Républicains), par opposition aux "Sang pur" (Royalistes).  

      Au cri de la "Patrie est en danger", c'étaient des gens du peuple qui prenaient les armes pour combattre l'envahisseur et qui étaient disposés à verser leur propre sang pour la liberté.     

       C'est dans le même esprit qu'ont été composés le "Chant du départ" et, plus récemment, "Les africains" .       

     Et les sillons sont des tranchées creusées un peu partout dans la campagne et les champs, lors des sanglantes batailles.

     Ainsi, "Qu'un sang impur abreuve nos sillons " signifie donc que c'est *notre* "Sang impur" à *NOUS*, le peuple, qui nourrira nos terres.  

     En aucun cas il ne s'agit du sang de l'ennemi.

     Ce serait bizarre, et incohérent même, de chanter que le sang de l'ennemi nourrit nos terres, nos sillons.  

     On peut reprocher beaucoup de choses à la Marseillaise, notamment son esprit guerrier, mais pas le "Sang impur".

        Désolé pour les incultes.     

     À aucun moment de l'Histoire, la France n'a désigné ses adversaires en raison d'une notion raciste liée à la pureté du sang, notamment lors des guerres coloniales inspirées par des politiciens issus des "Lumières", comme les Saint-simoniens et les Francs-maçons. La statue de la Liberté offerte à la jeune nation américaine illustre le propos…...      

      Méfions-nous de cette approche socio-libertaire et antimilitariste simpliste qui avance sournoisement pour adapter l'Histoire à sa guise !...   

       Merci à cette personne d'avoir remis les pendules à l'heure pour certains, et d'avoir, dans le même temps, éclairé notre lanterne.   

    Google Bookmarks

    2 commentaires
  • L’AMOUR ET LE RESPECT..

    L’AMOUR ET LE RESPECT..

    Pourquoi regarder les autres avec jugement

    Quand on ne sait pas ce qui se passe à l'intérieur des gens...

    Chacun porte sa croix à sa manière

    Pour résoudre leurs petits problème..

    Sans jamais laisser voir leurs souffrances...

    On ne sait pas quelle est la meilleure façon de faire

    On suit son cœur et son instinct...

    Jamais on ne peut connaître assez une personne

    Pour savoir ce qui se passe vraiment dans son cœur...

    Parfois les apparences sont trompeuses

    Ce que l'on voit ne reflète pas toujours ce qui se vit...

    Quand on dit qu'il n'y a personne de plus triste qu'un clown

    Pourtant il nous fait rire,

    Il camouffle Sa tristesse dans des clowneries....

    Parfois il arrive qu'à travers un regard on détecte

    La peine et l'incompréhension..

    La peur d'être jugé rend bien des gens muets

    La perception des autres peu conduire à l'isolement...

    Ne jamais juger ce que l'on ne comprend pas..

    Chacun a son vécu et ses secrets

    Si l'on savais nous serions très surpris..

    De ce que l'on ne voit pas car la vraie souffrance

    Nul ne la perçoit.....

    Chose certaine c'est que le bagage de vie

    N'est pas le même pour tout le monde...

    Soyons sur d'une chose quand tu juges quelqu'un

    Sur sa façon d'être ou d'agir

    Quelqu'un quelque part te juges aussi...

    Car le vrai visage d'une personne

    Restera toujours pour les autres un mystère...

    Seul l'amour et le respect de notre prochain

    Fait de nous des êtres plus attentifs et compréhensifs...

    Soyons charitables en regardant les autres..

    Comme si on se regardait soit même dans un miroir..

    Fais le tour de ton jardin

    Et tu découvriras que toi aussi tu as fait des erreurs..

    L'important c'est de savoir les réparer..

    Ton prochain c'est toi, c’est moi, c’est eux..

    Avec nos forces et nos faiblesses 

     

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Le respect

    Le respect

    Si seulement chaque être humain raisonnait ainsi respect de l'autre

    Oh homme, respecte les autres.

    Quelque soit la couleur de sa peau

    Qu’il soit grand, petit, laid ou beau

    Tout homme est digne du plus grand respect.

    Un vieillard à l’automne de son existence

    Ou un enfant qu’on accueille à sa naissance

    Tout être est digne du plus grand respect.

    La femme, notre compagne ou notre mère

    Celle qui à notre cœur nous est si chère

    Traite la avec le plus grand des respects.

    Chaque homme est unique dans ce vaste monde

    Sa valeur est précieuse, elle est souvent profonde

    Ne respecte pas seulement celui qui a des richesses

    Mais aussi celui qui comme toi a des faiblesses.

    Respecte toi aussi tu es une personne unique

    Les autres ont besoin de toi, tu es magique

    Tu participes à la symphonie de la terre

    Si tu ne sèmes pas la haine ou la guerre.

    Oh respect des autres lorsque tu disparait

    Le monde s’enlaidit, l’indifférence apparaît

    Respecte le monde et chaque personne côtoyée

    Tu seras alors un homme respectable et respecté 

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Tristesse

    Tristesse

    Je ne cherche pas à être aimer

    Je ne cherche pas à plaire

    Je ne cherche pas à jouer

     

    Je veux juste être moi avec mes défauts et mes qualités sa plaît c'est parfais mais si sa plaît pas c'est pas grave car dans la vie il vaut mieux rester sois même et être apprécier par des gens vrai et surtout être apprécier pour se qu'on est mais surtout pas pour se que l'on voudrais que je sois.

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • L'âne au fond du puits

    L'âne au fond du puits

    Un jour, l'âne d'un fermier est tombé dans un puit.

    L'animal gémissait pitoyablement pendant des heures, 

    et le fermier se demandait quoi faire. Finalement, il

    a décidé que l'animal était vieux et le puit devait

    disparaître de toute façon, ce n'était pas rentable

    pour lui de récupérer l'âne.

    Il a invité tous ses voisins à venir et à l'aider.

    Ils ont tous saisi une pelle et ont commencé à

    enterrer l'âne dans le puits.

    Au début, l'âne a réalisé ce qui se produisait et se

    mit à crier terriblement.

    Puis à la stupéfaction de chacun, il s'est tu.

    Quelques pelletées plus tard, le fermier a finalement

    regardé dans le fond du puits et a été étonné de ce

    qu'il a vu.

    Avec chaque pelletée de terre qui tombait sur lui,

    l'âne faisait quelque chose de stupéfiant.

    Il se secouait pour enlever la terre de son dos et montait

    dessus.

    Pendant que les voisins du fermier continuaient à

    pelleter sur l'animal, il se secouait et montait dessus.

    Bientôt, chacun a été stupéfié que l'âne soit hors du

    puits et se mit à trotter!'

     

    La vie va essayer de t'engloutir de toutes sortes

    d'ordures. Le truc pour se sortir du trou est de se

    secouer pour avancer.

      

    Chacun de tes ennuis est une pierre qui permet de

    progresser. Nous pouvons sortir des puits les plus

    profonds en n'arrêtant jamais. Il ne faut jamais

    abandonner!

      

    Secoue-toi et fonce!

     

    Rappelle-toi, les cinq règles simples! À ne jamais oublier, surtout dans les moments les plus sombres.

    Pour être heureux / heureuse :

     

    1. Libère ton coeur de la haine.

    2. Libère ton esprit des inquiétudes.

    3. Vis simplement.

    4. Donne plus.

    5. Attends moins.

     

    Merci d'être là...

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Pour réchauffer le coeur  et  remplacer le soleil 

    Pour réchauffer le coeur  et  remplacer le soleil

    Préparer une grande casserole,
    Couper les mots de colère,
    Garder ceux qui sont adoucissants,
    Équilibrants et apaisants,
    Brosser, peler et laver égoïsme,
    Hacher les conflits et la froideur,
    Enlever la peau de la contrariété et celle des ressentiments avant cuisson,
    Rejeter le mauvais, annuler le négatif,
    Combiner le respect et la courtoisie,
    Ajouter une très grosse canne d'affections,
    Une bouteille pleine de délicatesses,
    Mesurer un gros contenant plein de bon sens,
    Mettre le bouillon de la politesse bien dégraissé de l'inattention,
    Un cube d'accessibilité,
    Mêler la bonne attitude, la vitalité, l'enthousiasme,
    Mettre un bouquet garni de paroles aimables,
    Parsemer de poudre de disponibilité,
    Saupoudrer de beaucoup, beaucoup d'amour,
    Accompagné d'une voix douce,
    Ne pas mettre trop de reproches, attention, ça gâterait le tout,
    L' ajout de la cordialité donne un très bon petit goût,
    On peut varier avec la convivialité,
    Certains préfèrent avec un soupçon d'étreintes,
    Remuer délicatement,
    Épaissir pour lui donner la texture veloutée de la tendresse,
    Incorporer petit à petit l'humour,
    Encore meilleure si on a préalablement prévu la bienveillance.
    À feu doux, et porter à ébullition l'émerveillement,
    Réduire le feu des arrières-pensées,
    Laisser mijoter le don de soi et les p'tits bonheurs,
    Poursuivre la cuisson dans une ambiance sereine et chaleureuse.
    Un parfum agréable de compréhension se propagera
    dans toute la maisonnée.
    Varier les saveurs. Et sortez votre plus belle soupière !
    Une soupe exquise, saine, équilibrée, bonne à se délecter,
    Chaude et très réconfortante.
    Une recette appétissante, nourrissante et adaptable à toute la famille.
    On peut l'accompagner de biscuits de gestes sympathiques
    ou de croûtons de finesses, et d'un filet de bon accueil.
    Déguster le plaisir de vous sentir rassasié.
    Très bon choix lorsqu'on reçoit la visite à souper.
     

    Un régal !   Bonne sou....soupe !!!

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La vie m'a appris après réflexion…

    ************


    La vie m'a appris...

              que la meilleure classe d'école au monde se trouve au pied d'un(e) aîné(e).

    La vie m'a appris...
              que quand on est en amour, cela se voit.

    La vie m'a appris...
              que si juste une personne me dit: "Tu as comblé ma journée!", ma journée aussi est comblée.

    La vie m'a appris...
              qu'avoir un enfant tombant endormi dans nos bras est l'une des sensations les plus apaisantes.

    La vie m'a appris...
              qu'être bon est plus important que d'avoir raison.

    La vie m'a appris...
              qu’on ne doit jamais refuser le cadeau d'un enfant.

    La vie m'a appris...
              que je peux toujours prier pour quelqu'un quand je n'ai pas le pouvoir de l'aider autrement.

    La vie m'a appris...
              que peu importe le sérieux qu'elle exige d'être, on a tous besoin d'un ami avec qui s'éclater.

    La vie m'a appris...
              que parfois, tout ce qu'une personne a besoin est d'une main tendue et d'un cœur à l'écoute.

    La vie m'a appris...
              que, quand j'étais enfant, de simples marches autour du bloc
    avec mon père, les soirs d'été, ont fait des merveilles pour moi devenu
    adulte.


    La vie m'a appris...
              que l'on devrait être content que Dieu ne nous ait pas donné tout ce qu'on lui a demandé.

    La vie m'a appris...
              que l'argent n'achète pas de la classe.

    La vie m'a appris...
              qu'ignorer les faits ne les change pas.

    La vie m'a appris...
              que ce sont ces petits riens quotidiens qui rendent la vie si merveilleuse.

    La vie m'a appris...
              que derrière l'épaisse carapace de chacun, il y a quelqu'un qui veut être apprécié et aimé.

    La vie m'a appris...
              que l'amour guérit toute blessure et non le temps.

    La vie m'a appris...
              que la plus simple façon pour moi de grandir en tant que personne est de m'entourer de gens plus sages que moi.

    La vie m'a appris...
              que toute personne rencontrée mérite d'être gratifiée d'un sourire.

    La vie m'a appris...
              que personne n'est parfait jusqu'à ce que l'on tombe amoureux de cette personne.

    La vie m'a appris...
              qu'elle est dure, mais que je suis plus dure qu'elle.

    La vie m'a appris...
              qu'une opportunité n'est jamais perdue; quelqu'un d'autre prendra celle que l'on a manqué.

    La vie m'a appris...
              que lorsque l'on s'amarre à l'amertume, le bonheur accoste ailleurs.

    La vie m'a appris...
              que je souhaiterais avoir dit à ma mère une fois de plus que je l'aime avant qu'elle ne meure.

    La vie m'a appris...
              qu'on devrait toujours employer des mots tendres et doux parce qu'on pourrait avoir à les ravaler demain.

    La vie m'a appris...
              qu'un sourire est une façon économique d'améliorer son apparence.

    La vie m'a appris...
              que lorsque ton petit-fils, nouvellement né, te serres le petit doigt dans son poing, tu es accroché pour la vie.

    La vie m'a appris...
              que chacun veut vivre au sommet de la montagne, mais que tous
    les bonheurs et toutes les grandeurs nous surviennent pendant qu'on
    l'escalade.


    La vie m'a appris...
              qu'avec moins de temps à ma disposition, plus de choses j'accomplis.

    Donc après tout, être âgé veut probablement dire être connaissant de beaucoup de chose!!!

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Réflexion. la fortune

    **********

    Je me suis toujours demandé pourquoi mon grand-père malgré sa fortune
    avait toujours cette veille montre à son poignet depuis des années.
    Elleportait visiblement sur elle les marques des assauts de la vie.
    Malgré la pluie, la poussière, le sable et plusieurs coups durs, elle continuait à nous faire entendre son tic-tac.


    Il s’était vu offrir des montres très luxueuses d’une grande précision
    qu’il ne portait que très rarement. J’avais de la misère à croire qu’il
    aimait mieux porter cette veille montre qu’il devait remonter souvent et
    qui, de plus, ne tenait pas l’heure.
    Lorsque mon grand-père tomba gravement malade, un peu avant sa mort,
    alors que je me rendais à son chevet, je lui demandai la fameuse
    question qui hantait mes pensées depuis des années.
    - « Grand-père pourquoi tu portes toujours cette veille montre depuis
    des années, alors que tu pourrais porter une des si belle montres que tu
    possèdes ? »
    Son visage s’illumina et me fit un large sourire et me dit : « Je suis
    heureux que tu me poses cette question. Cette montre représente pour moi
    une leçon de la vie et quand je la vois à mon poignet, cela, me
    rappelle cette leçon. Tu as surement remarqué qu’elle a subi plusieurs
    mauvais traitements qui ont altéré son boitier et que malgré tout cela
    elle continue inlassablement à nous donner l’heure. La vie c’est comme
    ça, malgré tous les coups qu’on peut te porter, il y a une chose que
    personne ne pourra atteindre c’est ton individualité, ce que tu es
    vraiment au fond de toi. Mais pour cela tu dois faire preuve de
    flexibilité.
    Un arbre dans une tempête qui ne plie pas casse, c’es ce qui peut
    t’arriver si tu fais preuve d’une trop grande rigueur dans la vie. Si
    cette bonne veille montre continue à me donner l’heure c’est du aux
    rouages de son mécanisme qui n’est pas trop précis, ce qui lui permet de
    ne pas se coincer trop facilement, contrairement aux montres plus
    précise. Vaut mieux perdre quelques minutes au lieu de se ramasser avec
    des problèmes plus sérieux.
    Le geste de la remonter régulièrement pour garder l’heure me rappelle
    que lorsqu’on veut quelque chose dans la vie et le conserver, il faut
    prendre le temps et faire les efforts nécessaires et cela de façon
    régulière. Il en est ainsi en amour, rien n’est acquis, tout est
    constamment à reconquérir.
    Quand je la remonte, je dois faire attention pour ne pas la remonter trop, cela risquerait de l’abimer.
    Cela me rappelle que dans la vie on ne peut pas trop brusquer les choses ou les gens, tous ont leur propre rythme.
    Il est difficile de se changer soi-même dans la vie, il est encore plus
    difficile de changer les autres sans les blesser. Le temps demeure
    toujours notre meilleur allié.
    Tant qu’au bracelet qui est usé, il me rappelle que même si une
    personne ou une chose est veille, elle n’est pas nécessairement rendue
    inutile pour autant.
    Souvent il se cache en ces personnes tout un trésor d’expérience que
    seul les années permettent d’acquérir. Et il n’y a rien de plus précieux
    dans la vie que les liens affectifs qu’on a développés au cours des
    années, plus que ces liens seront de longue date plus qu’ils seront
    précieux. »
    Cela m’a porté à réfléchir sur la vie et à voir différemment les objets
    et les gens qui nous entourent, à faire attention aux rapports que
    j’entretiens avec eux

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique