• Surnommée “La Baie D’Halong Terrestre"

    Surnommée “La Baie D’Halong Terrestre"

    Surnommée “la Baie d’Halong terrestre" en raison de la similitude de ses paysages montagneux à ceux de la huitième merveille du monde, Tam Coc (qui signifie en vietnamien "trois grottes") est l’un des plus beaux secteurs du Nord Vietnam.

    Des milliers de pains de sucre émergent des rizières, entourent des villages ou se reflètent dans les eaux limpides des rivières.

    Destination à ne pas manquer, d’autant plus qu’elle se trouve à 100km de Hanoi.

    ♦  Patrimoine Paysager 

    La beauté de Tam Coc fut chantée dès le 13ème siècle par le roi Tran Thai Tong, qui régna sur le royaume du Dai Viet entre 1255 et 1258 :

    « Qui Conque Est Venu Dans Ce Lieu

    Dira certes, que le Paradis de l’Ouest n’est pas aussi loin

    Ne vaut-il pas mieux d’y passer ses jours

    Le temps oublié, la vie terrestre écartée ! »

    Le paradis de l’Ouest évoqué dans ces paroles est pour les bouddhistes la demeure de l’âme et celle où l’on jouit du bonheur éternel.

    Ces mots suffisent à nous donner une certaine idée de la baie d’Halong terrestre. La meilleure façon de visiter Tam Coc est d’effectuer une balade sur un sampan, sur la rivière Ngo Dong.

    Cette rivière à partir de l'embarcadère de Van Lam serpente à travers des rizières dominées par d’immenses falaises calcaires et passe successivement à travers trois grottes creusées dans ces pains de sucre. Une véritable promenade dans un monde féerique, presque inimaginable.

    Deux Vallées Plus À L'écart Des Flux Touristiques Se Trouvent Également À Proximité

    La vallée du soleil Thung Nang se visite aussi en sampan depuis l'embarcadère de Thung Nang, la rivière serpente à travers de magnifiques paysages, une grotte et quelques temples.

    La vallée des oiseaux Thung Nham est une large vallée où de nombreuses cigognes blanches y trouvent refuge. Accessible en vélo, cette vallée ravira les ornithologues et amateurs d'oiseaux.

    Les Autres Sites Paysagers Exceptionnels De La Région Sont...

    La grotte de Hang Mua et son belvédère, qu'il faut atteindre après une ascension de 450 marches. Arrivé au sommet, votre effort sera récompensé par une vue splendide sur l'ensemble du secteur de Tam Coc.

    Dans les environs, vous trouverez le parc national de Cuc Phuong, une des rares forêts primitives restantes au Vietnam.

    Une balade de 2 à 3h sous l'ombre des arbres centenaires, vous permettra de découvrir une végétation tropicale abondante, des espèces d'oiseaux et d'animaux typiques de la faune tropicale.

    La réserve naturelle de Van Long, situé environ à 30 km de Tam Coc est une zone biologique inondée classée, connue pour abriter des singes de la famille des Cercopithecidae et des cigognes blanches.

    Le village flottant de Kenh Ga, idéal pour découvrir la vie authentique des locaux sur les deux berges de la rivière Hoang Long.

    ♦  Patrimoine Architectural 

    Tam Coc abrite plusieurs pagodes et monastères très pittoresques et entourés par des jardins luxuriants.

    Ces bâtiments défient toute prouesse architecturale car ils sont souvent adossés contre des parois rocheuses vertigineuses et construites parfois au coeur même de certaines grottes. Parmi ces temples et pagodes, ceux qui méritent un détour sont :

    Le temple de Thai Vy, un des plus anciens temples du Vietnam.

    Les trois petites pagodes de la grotte de Jade, construites au 18ème siècle et s'étageant sur trois niveaux différents, d'où leurs noms de "pagode basse", "pagode intermédiaire" et "pagode haute".

    La pagode de Linh Coc, endossée à un piton calcaire dans lequel se trouve une grotte dite "grotte des fées".

    Le temple de Mau, endossé à un pain de sucre et caché au fond de la vallée Thung Nham.

    Le temple du roi Dinh situé à Hoa Lu, ancienne capitale du pays entre 968 et 1009.

    La Pagode de Bai Dinh est un complexe de temples bouddhistes inauguré en 2010 après 10 ans de construction.

    Cette oeuvre architecturale pharaonique s'intégre dans un paysage formé par une multitude de pitons calcaires.

     

    « Histoires vraies N°90 - Elle accouche après 3 ans de grossesse ! L’histoire incroyable de Mariem ZONGO Humour en image »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :