• Sur les dettes et les débiteurs

    Sur les dettes et les débiteurs

    Sur les dettes et les débiteurs

    Autant le ciel est élevé au–dessus de la terre, autant l’amour de Dieu dépasse tous ceux qui Le révèrent. Autant l’Orient est loin de l’Occident, autant Il éloigne de nous nos mauvaises actions. —Psaume 103:11–12 [1]

    ***

    O Éternel, si Tu retiens nos fautes, Seigneur, qui donc subsistera ? Mais le pardon se trouve auprès de Toi afin qu’on Te révère. —Psaume 130:3,4  [2]

    ***

    Je sais ce que c’est d’être victime de l’injustice. Je sais ce que c’est d’être maltraité. La souffrance ne M’est pas étrangère. Vous connaissez l’histoire de Ma vie. Vous savez ce que les hommes M’ont fait subir, à l’instigation d’individus malfaisants. Vous avez lu la Bible. La plupart d’entre vous ont vu les films et se font une bonne idée des tortures atroces et de la douleur que J’ai endurées. Vous avez réfléchi et médité sur le sens du sacrifice que J’ai fait en mourant pour vous. On parle souvent de l’exemple que J’ai montré en pardonnant à ceux qui M’avaient torturé à mort, du pardon que Je leur ai accordé. Mais prenez une minute pour réfléchir et méditer à ce que cela signifie dans votre situation.

    Vous savez que Je suis venu sur cette Terre pour vous sauver, pour prendre vos péchés sur Moi-même, pour vous racheter afin que vous puissiez être réunis avec Moi et avec Mon père ; vous savez que Je suis mort pour que vous ayez la vie éternelle. Ma venue sur Terre, Mes souffrances pour vous, Mon rachat de vos péchés étaient la manifestation ultime du pardon. Ma souffrance et Ma mort sur la croix à votre place était un acte d’amour— Mon amour pour chaque être humain.

    Cet amour n’était ni sélectif ni limité. Cet amour était pour tout le monde. Cet amour-là était même pour ceux qui M’ont torturé et exécuté, et aussi pour ceux qui M’aimaient mais qui M’ont abandonné à l’heure de Ma détresse. Je leur ai tous pardonné. Et tout au long des siècles, J’ai toujours accepté et pardonné à tous ceux qui sont venus à Moi pour recevoir Mon salut.

    Le pardon n’est pas une chose facile, mais c’est pourtant très simple. Le salut et le pardon des péchés font tous deux partie de Ma nature divine, et c’est une partie de Ma nature à laquelle vous pouvez prendre part. Lorsque vous acceptez le salut, vous acceptez Mon amour et vous recevez Mon pardon. Et en même temps, vous recevez aussi le pouvoir divin d’aimer les autres et de leur pardonner.

    —Message de Jésus, reçu en prophétie [3]

    ***

    Venez et discutons ensemble, dit l’Éternel : si vos péchés sont rouges comme de l’écarlate, ils deviendront aussi blancs que la neige. Oui, s’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront aussi blancs que la laine. —Ésaïe 1:18 [4]

    ***

    Pardonne–nous nos torts, comme nous pardonnons nous aussi à ceux qui nous ont fait du tort. En effet, si vous pardonnez aux autres le mal qu’ils vous ont fait, votre Père qui est au ciel vous pardonnera aussi. Mais si vous ne pardonnez pas aux autres, votre Père ne vous pardonnera pas non plus le mal que vous avez fait.

    —Matthieu 6:12,14,15  [5]

    ***

    Alors Pierre s’approcha de Jésus et Lui demanda : Seigneur, combien de fois devrai–je pardonner à mon frère s’il se rend coupable envers moi ? Jusqu’à sept fois ? – Non, répondit Jésus, Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à soixante–dix fois sept fois. —Matthieu 18:21–22  [6]

    ***

    Le mot ressentiment vient de deux mots latins qui signifient éprouver à nouveau. Lorsque nous éprouvons du ressentiment, nous permettons à des émotions négatives que nous avons ressenties au moment d’une blessure – une  déception ou une trahison, – de ressurgir longtemps après les faits, et de se déverser dans notre système, encore et toujours. À cause de son effet délétère sur le corps et l’esprit humain, le ressentiment est à bannir impérativement, peu importe qu’il soit  justifié. Après 27 années d’exercice de la psychiatrie—et 15 années précédentes au cours desquelles j’étais médecin généraliste—j’en suis arrivé à la conclusion que le ressentiment est un cancer de l’âme aussi dévastateur que n’importe quelle tumeur physique.

    – James A. Stringham

    ***

    Un des secrets d’une longue vie heureuse et féconde, c’est de pardonner à tout le monde, et de tout pardonner, chaque soir avant d’aller vous coucher.

    —Bernard M. Baruch

    ***

    Mon idée du pardon c’est d’abandonner le ressentiment … et de se débarrasser des pensées négatives. Elles ne font que vous rendre malheureux. Croyez-moi, vous aurez beau fulminer autant que vous voulez et vous mettre dans tous vos états, ce n’est pas cela qui va gêner celui ou celle qui vous a causé du tort.

    – Della Reese

    ***

    Lorsque nous apportons nos péchés à Jésus, Il ne se contente pas de nous pardonner, Il s’arrange pour les effacer complètement.

    —Corrie ten Boom

    ***

    Le pardon est un acte qui empêche la faute d’un autre de devenir la vôtre aussi.

    —Message de Jésus, reçu en prophétie

    ***

    Celui qui refuse de pardonner est toujours perdant, bien plus que celui auquel il en veut. De par sa nature même, cet esprit impitoyable empêche les individus de suivre jusqu’au bout les principes de la vie chrétienne et les oblige pratiquement à marcher dans la chair plutôt que dans l’esprit …

    Les personnes qui refusent de pardonner et qui attendent la réparation du dommage qu’ils ont subi mettent leur bonheur et leur développement personnel entre les mains d’individus qu’ils ont en aversion. Ils se mettent en position d’être des otages. Ils disent : Quand il se sera excusé, Si elle revient, S’il me réembauche, S’il m’invite. Ils jouent à attendre que les autres fassent le premier pas. Entre temps, ils permettent à la rancœur de s’insinuer profondément dans toutes les fibres de leur être.

    –Charles Stanley [7]

    ***

    S’agripper à une blessure c’est comme attraper un serpent par la queue : vous allez vous faire piquer.

     —Charles Stanley [8]

    ***

    Nous devons voir les gens auxquels nous avons pardonné comme des instruments qui nous aident à grandir et à avancer dans la compréhension de la grâce de Dieu. Joseph avait sans aucun doute compris ce principe. Après tout ce que ses frères lui avaient fait endurer, il a pu leur pardonner. Il les voyait comme des instruments de Dieu qui l’avaient aidé à entrer en Égypte et à parvenir à un poste clé qui lui donna le pouvoir de sauver sa famille de la famine lorsque les récoltes furent détruites.

    —Charles Stanley [9]

    ***

    Rappelez-vous que c’est dans votre intérêt de pardonner. Cela ne fera pas forcément changer l’autre personne. C’est la responsabilité de Dieu de faire changer cette personne, pas la vôtre !

    —Charles Stanley [10]

    ***

    Soyez bons les uns pour les autres, ayez un cœur plein de tendresse. Pardonnez–vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.

    —Éphésiens 4:32 [11]

    ***

    Avant tout, aimez–vous de tout votre cœur, parce que l’amour efface beaucoup de péchés.

    —1 Pierre 4:8 [12]

    ***

    L’amour laisse le passé s’éteindre. L’amour aide les gens à prendre un nouveau départ sans avoir à régler leurs comptes avec le passé. L’amour n’a pas besoin d’éclaircir tous les malentendus passés. Les détails du passé perdent de leur importance; seuls comptent les nouveaux départs. Les comptes ne sont pas toujours soldés. Les différends ne sont pas toujours résolus. Le bilan comptable n’est pas toujours équilibré. Les différences de souvenirs qu’ont les gens d’évènements passés ne sont pas toujours aplanis. Le passé peut parfois rester dans le vague. Seul le futur compte. Le pouvoir de l’amour ne fait pas bon ménage avec les historiens tatillons. L’amour préfère ranger les questions restées sans réponses – comme savoir qui avait tort et qui avait raison—dans les oubliettes du pardon—et nous pousse à prendre un nouveau départ.

    —Lewis B. Smedes [13]

    ***

    [1] SEM

    [2] SEM

    [3] Première publication en 2008.

    [4] SEM

    [5] BFC

    [6] BFC

    [7] Pardonner est un don (Nashville: Thomas Nelson, 2002).

    [8] Pardonner est un don (Nashville: Thomas Nelson, 2002).

    [9] Pardonner est un don (Nashville: Thomas Nelson, 2002).

    [10] Pardonner est un don (Nashville: Thomas Nelson, 2002).

    [11] PDV

    [12] SEM

    [13] L’amour sans limites (Wm. B. Eerdmans Publishing Company, 1989).

    « Aimer est un verbe d’actionVue D’Europe - Une Charmante Vieille Dame - »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :