• Concernant la date de péremption des médicaments (à lire)

    *Voici ce que le  docteur Christiane Laberge a dit dans sa chronique à la
    radio au 98,5 il y a deux semaines (?) :*

    *«Un **médicament a** la même **efficacité 4 ans après la date de
    péremption. Mais qu'il ne faut pas le dire trop fort parce que les
    compagnies pharmaceutiques n'aiment pas ça...*
    *Tout ce gaspillage écologique... *
    *Voilà pourquoi nos portefeuilles sont vides !*
    *L'armée américaine avait pour plus d’un milliard de médicaments et voulait
    savoir si c’était vrai qu’il fallait en disposer selon la date indiquée.
    Ils ont tout testé et seulement un produit perdait un peu de son efficacité
    après 4 ans.*
    *CAPITAL, une revue française, expose également : *

    *Les dates limites de conservation sont imposées par les industriels pour
    écouler un maximum de produits et renouveler régulièrement leurs stocks.*
    *En fait, les **yogourts** ont été analysés et goûtés **57 jours après** le
    dernier jour de consommation autorisé inscrit sur l'emballage : même
    saveur, même fraîcheur, donc aucun problème à être consommés.*
    *Même chose pour les **charcuteries sous vide** qui peuvent être utilisées **15
    jours après** la date de consommation affichée.*
    *Pour les **confiseries, chocolats (dépendamment de l'emballage), légumes
    secs, pâtes, riz, lentilles,**ces produits sont consommables et de **même
    saveur 3 à 4 ans après** la date limite de consommation affichée.*

    *Les industriels organisent ce gâchis alimentaire pour augmenter leurs
    bénéfices et satisfaire les actionnaires de plus en plus exigeants.*

    *Un médecin a confirmé qu'il en est de même pour **les pilules**.  **Il
    s’agit d'un**“**racket” des compagnies pharmaceutiques.*

    *La seule différence, c'est qu'**après 3 ans**, **l’efficacité** est
    légèrement diminuée,  **elle est au tour de 95 % au lieu de 100 %.*
    *Avant de jeter** vos Tylenol, Immodium, Aspirine et autres pilules du
    genre, **pensez que vous enrichissez seulement les compagnies
    pharmaceutiques qui font des sous à vos dépens !!*





    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • fini les légumes qui pourrissent dans le frigo !

     

    1. Les oignons aussi aiment mettre des collants et des bas !

     

    L’idée pourra vous paraître un peu saugrenue, et pourtant c’est loin d’être aussi bête que ça en a l’air : les oignons peuvent durer plus de huit mois s’ils sont entreposés dans des collants suspendus ! Il suffit de les glisser dedans comme sur la photo, et de faire un nœud entre chaque bulbe pour les séparer. Et puis, ça fait une déco plutôt originale pour la cuisine !

     

    1. Séparer les patates, les pommes et les oignons.

     

    Ces trois-là ne font pas bon ménage ensemble ! Ils produisent en effet des hormones végétales sous forme de gaz, qui oxydent les autres végétaux. Cela a donc pour effet de faire mûrir (et pourrir) les autres fruits et légumes. Et si vous les mettez ensemble, c’est encore pire. Conclusion, il faut les mettre à l’isolement : stockez-les dans des endroits différents, si possible des caisses bien séparées et au sec.

     

    1. Débarrassez-vous de la moisissure sur les fruits rouges et autres baies

    Quel dommage ! Quand vous avez acheté de belles fraises, des framboises ou autres groseilles, vous constatez de vilaines moisissures dessus seulement quelques jours après ! Que faire pour éviter cela ? C’est simple, il suffit de préparer une bassine, dans laquelle vous aurez versé une portion de vinaigre pour dix portions d’eau, et de laver les fruits dans ce mélange juste avant de les mettre au frigo. Si vous apercevez que votre barquette commence à comporter des traces de moisissure, vous pouvez laver les fruits de la même manière, pour couper court à l’invasion !

     

    1. Le miel ne pourrit jamais

    Le miel est une denrée imputrescible, c’est-à-dire que vous pouvez garder un durant votre vie entière sans qu’il ne pourrisse. Pour vous donner une petite idée de la chose, sachez que des pots de miel parfaitement conservés ont été retrouvés dans les pyramides égyptiennes…

    Cela veut dire deux choses : d’une, vous n’avez pas besoin de le mettre au frigo, tant que votre pot est bien fermé vous pouvez le mettre à peu près où vous voulez. De deux, si vous faites des fruits confits dans du miel, vous pourrez les garder très longtemps.

     

    1. Le lait ne se périme pas aussi vite que l’on ne croit

    Vous pouvez garder du lait au frigo trois mois après l’avoir acheté, il sera encore buvable et sans danger pour votre santé. Sur l’emballage, on vous conseille de le boire rapidement, mais c’est simplement parce que le goût sera meilleur. Au fil du temps, la consistance change et le goût s’altère un peu… le mieux est encore de sentir son odeur et de voir si cela vous semble bon à boire ou non !

    Et si vous n’êtes toujours pas convaincu, sachez que vous pouvez aussi congeler le lait dans sa bouteille et le garder pendant un an sans problème.

     

    1. Avoir des jaunes d’œuf à disposition pour un an

    De la même manière que pour le lait, les jaunes d’œuf peuvent être congelés en masse, puis être utilisés au fur et à mesure des besoins. Mélangez les œufs dans un bol avec un petit peu de sel, placez dans une poche de congélation, et vous n’aurez qu’à en prendre un peu par la suite pour mettre dans votre poêle ou dans vos gâteaux…

     

    1. Congelez la sauce tomate que vous avez en trop

    Je ne sais pas vous, mais pour ma part, la sauce tomate est ce qui se périme le plus dans mon frigo. La raison est assez simple : la plupart du temps, on n’en utilise qu’un peu et une fois le pot ouvert, le reste de la sauce se périme très vite. À moins de manger des pâtes bolo tous les jours, difficile d’éviter ça… ou alors, placez le tout dans un sac de congélation ! Après avoir évacué l’air en appuyant sur la poche, vous pouvez créer des petites portions en séparant la sauce avec vos doigts (comme la sauce est épaisse, cela restera en place). Puis, vous congelez le tout, et vous obtenez de petites dosettes que vous pourrez utiliser n’importe quand !

     

    1. Garder les fines herbes fraîches

    Le problème du persil, de la ciboulette et autres herbes, c’est qu’on en utilise qu’un petit peu. Une fois que vous avez acheté une botte de persil pour une recette, en général, vous la laissez finir ses jours dans le bac à légumes, où elle finit par pourrir et se transformer en une bouillie verte absolument immonde (avouez, ça vous est déjà arrivé).

    Pour éviter cela, vous pouvez les couper en petits bouts et les congeler. Mieux encore pour éviter que les herbes ne brunissent à cause de la congélation : congelez-les dans de l’huile d’olive. Vous pourrez ensuite couper en petits bouts le bloc ainsi obtenu pour avoir des petites dosettes, très pratiques pour la cuisine et bien meilleures que les herbes séchées !

     

    1. Emballez les queues de vos bananes

    Il existe une façon simple de prolonger la durée de vie des bananes sur votre étagère : séparez les bananes, puis enroulez chaque queue de film plastique. Cette simple opération permettra à vos bananes de durer 4 ou 5 jours plus longtemps !

     

    1. Le papier-alu est votre ami

    Marre des légumes qui pourrissent et ramollissent en bas de votre frigo ? Enroulez-les avec du papier aluminium ! Cela leur permettra de rester frais et croquants pendant 4 semaines ou plus.

     

    1. Coupez, blanchissez, congelez !

    Vous n’arrivez pas à descendre votre sac de 5 kilos de carottes ? Vous ne mangez pas souvent de légumes ? Et du coup, quand vous en achetez, ils finissent immanquablement par pourrir ? La solution est simple : coupez-les en petits morceaux, faites blanchir dans de l’eau chaude et placez le tout dans des sacs de congélation. La plupart des légumes et des fruits restent très bons une fois congelés ainsi.

     

    1. Gardez enfin de la salade au frigo

    Terminé la salade qui fane, qui jaunit dans le frigo : emballez la salade, la laitue, le chou et tous les autres légumes à feuilles dans du papier essuie-tout ! Cela permet d’en absorber l’humidité, afin que la salade reste croquante et ne se fane pas trop vite…

     

    1. Conservez du gingembre à l’infini

    Le gingembre se conserve relativement bien au frigo. Mais on a tendance à ne pas en utiliser beaucoup et à oublier qu’il est là… Au bout d’un moment, il finit donc par pourrir. Il suffit de râper votre racine de gingembre très fin, puis de mettre le tout dans un bocal fermé que vous placez au congélateur. Il est facile par la suite de prendre une petite pincée pour la mettre dans vos gâteaux ou dans vos plats exotiques !

     

    1. Les tomates n’aiment pas le froid

    Beaucoup de personnes ont tendance à penser que le fait de placer les tomates au frigo leur permettra de rester fraîches… Grave erreur ! Au contraire, les tomates devraient idéalement être conservées à température ambiante. Au frigo, elles se rident et se flétrissent rapidement…

    Placez vos tomates dans un bol recouvert de papier essuie-tout, avec les tiges orientées vers le haut.

     

    1. Les pommes, si elles sont bien conservées, peuvent durer extrêmement longtemps

    Si elles sont conservées dans de bonnes conditions, les pommes peuvent rester fraîches pendant plus de six mois sans aucun problème. L’idéal est un milieu légèrement humide et bien frais. Si vous avez une cave, vous pouvez y stocker vos pommes, mais sinon le tiroir du bas de votre frigo fera très bien l’affaire ! Faites simplement attention de bien les trier, et vérifiez de temps en temps pour retirer les pommes qui s’abîment et qui pourraient « contaminer » les autres.

     

    1. Cachez vos carottes dans un bac à sable

    Vous avez déjà eu l’idée de ramener du sable dans votre cuisine ? Non ? Pourtant, le sable peut faire des miracles pour tous les légumes-racines, comme les carottes, les pommes de terre, les oignons, l’ail, les navets… Il suffit de les enfouir dans du sable légèrement humide, et vous les garderez frais pendant plusieurs mois de plus que la normale !

     

    1. Faites des petites portions de viande hachée

    Vous achetez de la viande hachée en grosse quantité ? Si vous congelez tout ensemble, vous serez obligé de décongeler/recongeler à chaque fois, ce qui est très mauvais (cela brise la chaîne de froid et votre viande va devenir mauvaise, ou pire, vous pourriez faire une intoxication alimentaire).

    Au lieu de cela, divisez au préalable votre viande en petites portions dans un sac de congélation (voir le point 7) avant de la congeler !

     

    1. Est-ce que vous retournez vos pots de crème épaisse, de faisselle ou de fromage blanc ?

    Un pot de crème fraîche épaisse pourra être conservé deux fois plus longtemps, simplement en étant stocké à l’envers dans votre frigo. De cette manière, le petit-lait viendra couvrir le fond. Il y aura moins de contact avec l’air, donc la croissance des bactéries sera beaucoup plus difficile !

     

    1. Balancez vos vieux Tupperware !

    Utilisez des bocaux en verre pour conserver la nourriture à la place. Le verre ne se tâche pas, les bocaux sont plus faciles à laver et les saletés ne s’imprègnent pas dedans avec le temps. La nourriture n’en sera que mieux préservée, et s’abîmera moins avec le temps

     

    1. Le goût du plastique dans le fromage ? Non merci !

    Certains fromages viennent dans des emballages plastiques. Mais si vous comptez garder un peu votre fromage pour le faire vieillir et qu’il gagne en maturité et en goût, il est vivement recommandé de le sortir de cet emballage indigne ! Enrobez votre fromage dans du papier sulfurisé, ou du papier de cuisine.

     

    1. Conservez vos ananas la tête en bas

    Coupez d’abord la partie feuillue (vous pouvez même la garder pour la planter, on vous explique comment dans cet article). Une fois la partie haute retirée, placez votre  ananas la tête en bas afin de redistribuer les sucres présents à l’intérieur du fruit. Cela vous permettra de conserver votre ananas frais plus longtemps !

     

    1. Utilisez-vous votre frigo à son plein potentiel ?

    Par défaut, la plupart des frigos ont une température de 3°C… Mais cette température peut être abaissée à 2°C afin d’étendre la durée de vie des aliments. Un petit geste tout bête, mais qui pourrait sauver la mise !

     

    1. Garder de la salade pendant un mois au frigo ? C’est possible !

    Il suffit de la couper et de la mettre dans un bocal en verre bien fermé pour qu’elle reste fraîche.

     

    1. Laissez la cébette et autres oignons blancs grandir !

    Ce genre de délicieux petit légume peut être conservé trois fois plus longtemps si on le laisse dans un verre d’eau... Et peut même se régénérer. Il suffira de couper ce dont vous avez besoin, et le reste continuera à grandir !

     

    1. Garder frais un gâteau déjà entamé

    Un gâteau peut rester quelques jours à température ambiante, quelques semaines au frigo, et quelques mois au congélateur. Dans tous les cas, un problème persiste : si le gâteau est déjà entamé, la partie à l’air libre risque de durcir et de devenir plus sèche. Pour remédier à ce problème, placez simplement des tranches de pain de mie pour couvrir la partie sensible ! L’intérieur gardera tout son moelleux

    Et voilà, plus besoin de s’inquiéter de gaspiller la nourriture ! Ces petites astuces sont parfaites pour éviter que les choses ne s’abîment. N’hésitez pas à les partager à vos amis et à votre famille, afin qu’ils puissent eux aussi conserver leurs aliments plus longtemps !

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Pour faire fondre la cellulite et redonner du tonus à votre peau, cette recette n’a pas son pareil!

    ***

    Cette incroyable explosion de couleurs d’automne a été capturée aux chutes Tahquamenon dans le Michigan. Cette cascade porte le surnom de « Root Beer Falls », ce qui veut dire « cascade de la bière brune » en français. Ce surnom vient de la teinte brune-rougeâtre que l’eau prend à certains moments : en effet, les marécages de cèdres injectent une forte concentration de tanins dans l’eau, ce qui provoque cette coloration. Quand l’automne transforme les feuilles des arbres vertes en violet foncé, jaune, orange ou vermillon, elles s’intègrent parfaitement dans le décor.

    La caféine agit directement sur les capitons en les faisant se dissoudre peu à peu : d’ailleurs, toutes les crèmes anticellulite vendues en pharmacie à grand prix sont à base de… caféine!

    En faisant des massages au marc de café tous les jours durant 1 mois, vous aurez des résultats aussi frappants que ceux montrés sur la photo!

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La peste existe toujours et est très meurtrière

     

    La peste existe toujours et est très meurtrière

    **

    Nous pensons tous que la peste a disparu de ce monde, mais ce n'est pas vrai du tout.

    Depuis la fin du mois d'août, il y a une épidémie sur l'île de Madagascar.

    Ces épidémies se produisent chaque année, mais cette fois-ci, la peste a frappé plus fort qu'auparavant.
    Le nombre de décès causés par la peste à Madagascar est passé à 19 maintenant. Les victimes sont mortes de la peste pneumonique, la variante la plus contagieuse.
    Le ministre de la Santé a déclaré que la peste avait été détectée sur près de 104 personnes sur l'île. Selon l'OMS, au cours de la première semaine, la peste avait déjà fait cinq victimes.
    Madagascar est l'un des rares pays dans le monde où la peste frappe encore chaque année. Depuis 2010, toujours selon les chiffres de l'Organisation mondiale de la Santé, environ 500 habitants ont succombé à la maladie.

    Dans quasi la totalité des cas, il s'agit souvent d'une transmission de la maladie par les rats.
    Meurtrière en deux jours
    Cette année, c'est surtout la peste pneumonique qui s'avère être très dangereuse. Elle se propage très facilement, simplement par la toux

    . Cette forme de peste se transmet donc simplement par l'inhalation d'infimes gouttelettes d'humidité contenant la bactérie Yersinia pestis.

    Cette bactérie est propagée par la toux ou les éternuements d'un patient infecté. C'est comme ça qu'elle se retrouve finalement dans les poumons.
    La peste pneumonique a une période d'incubation très courte (3 heures à 2 à 3 jours), et ses symptômes sont généralement fatals au patient 48h après leur première apparition.

    Les premiers symptômes sont la fièvre, des maux de tête sévères, des difficultés respiratoires et une toux

    . À cause de l'infection, un œdème pulmonaire se forme et le patient crache du sang. Au fur et à mesure que l'oxygène disparait du sang, il y a souvent un décoloration bleue des lèvres et des ongles.
    La peste se répand par les rats et via d'autres petits mammifères.
    La cérémonie de "retournement des morts"
    Chaque année, l'île de Madagascar est frappée par une épidémie de peste, mais cette année elle est arrivée plus tôt et s'est avérée beaucoup plus dangereuse que les autres années.

    Parmi les victimes, une petite fille aurait participé à une cérémonie: elle s'appelle famadihana, ou le "retournement des morts", une tradition malgache.

    Ils récupèrent les corps des membres de la famille décédés, les emballent et dansent avec les dépouilles.
    Les habitants de Madagascar croient que leurs morts ne peuvent pas passer dans l'au-delà sans ce rituel

    . Donc après un certain temps, ils creusent et déterrent les corps, les emballent dans une belle étoffe et dansent autour de la sépulture.

    Souvent le rite est accompagné d'un groupe de musique.

    Ces cérémonies ont lieu tous les 7 ans.
    L'épidémie de la peste qui a été la plus meurtrière est celle qui a décimé l'Europe au 14è siècle.

    Des cas ont été recensés jusqu'au 19è siècle

    . On estime que la peste noire a tué un Européen sur trois entre 1347 et 1351.
    Parmi les victimes, une petite fille aurait participé à une cérémonie "de retournement des morts", une tradition malgache.

    Ils récupèrent les corps des membres de la famille décédés, les emballent et dansent avec les dépouilles.

     
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Des renards gavés à mort pour des fourrures «parfaites» vendus à Gucci, Michael Kors et Louis Vuitton !

    ****

    C’est de tristes images qu’a publiées le groupe activiste finlandais Oikeutta eläimille. Dans une nouvelle enquête, le groupe de défense pour les droits des animaux, a révélé que 5 fermes finlandaises utiliseraient des méthodes ignobles pour produire plus de fourrure.

    Difficile d’en croire ses yeux en regardant ces images insoutenables et pourtant ce sont bien des renards bleus. Les images filmées durant le printemps en 2017 dans 5 fermes finlandaises, montrent des renards en cage, gavés au point de ne plus pouvoir bouger, les yeux rouges les rendant méconnaissables.

    Un renard ne pèse en moyenne que 3,5 kilogrammes. Selon les activistes de Oikeutta eläimille, ces renards pèseraient plus de 19 kilogrammes soit plus de cinq fois leur poids initial. Après les avoir gavés, les renards bleus seraient soumis à un régime sec pour détendre leur fourrure et récupérer donc un maximum de matière pour les ventes aux enchères.

    Pour récupérer leur peau sans les abîmer, les éleveurs attendent que les animaux meurent de gavage, auquel cas ils utilisent des méthodes plus radicales en leur brisant le cou ou en les plaçant dans des chambres à gaz.

    Depuis la publication de ces images, l’association finlandaise des éleveurs de fourrures aurait demandé la localisation de ces 5 fermes afin de pouvoir envoyer des vétérinaires sur place et constater la situation.

    En Finlande, la législation sur le bien-être des animaux stipule bien que l’élevage qui cause des souffrances aux animaux est interdit.

    C’est sous la marque Saga Furs que sont vendues ces peaux d’animaux. Lors des ventes aux enchères, 83% des acheteurs appartiennent à de grands groupes, parmi ces clients on peut citer de grandes maisons de luxe tels que Louis Vuitton, Michael Kors, et Gucci.

    Chaque année, les fermes à fourrure du monde entier élèvent et tuent 1 milliard d’animaux. En plus des animaux élevés en captivité, que l’on fait se reproduire pour leur fourrure, d’autres sont piégés et capturés dans la nature.

    Les renards ne sont pas les seuls animaux à servir les grands noms de maisons de luxe mais des visons, des lapins, des chinchillas, des chiens, des chats servent également à l’industrie de la mode.

    Espérons que ces méthodes cruelles poussent certains grands groupes à opter définitivement pour la fourrure synthétique, comme ce fut le cas pour la marque The Kooples qui avait décidé, en septembre dernier, d’abandonner définitivement la fourrure animale.

     Faite suivre SVP

    Google Bookmarks

    2 commentaires
  • BRAVO Le Chili rejette un ambitieux projet minier de plusieurs millions de dollars afin de préserver une espèce de manchot menacée d'extinction

    ****

     

    Le Chili rejette un ambitieux projet minier de plusieurs millions de dollars afin de préserver une espèce de manchot menacée d'extinction

    Il est assez rare que le gouvernement d'un pays privillégie la défense des animaux et de l'environnement au détriment de son développement économique, suffisamment rare pour que cela mérite d'être signalé.  

    C'est pourtant ce qu'a fait le Chili, lundi 21 août, en refusant un ambitieux projet minier et portuaire dans la région de Coquimbo, réputée pour la grande richesse de sa biodiversité ! En cause : dans son état actuel, le projet n'était pas en mesure de garantir la sécurité d’une réserve nationale abritant à elle seule 80 % de la population mondiale de manchots de Humboldt, une espèce en danger d'extinction.

    Coincée entre la Cordillère des Andes et l'océan Pacifique, bordée par le courant froid de Humboldt provenant de l'Antarctique et la camanchaga, cette brume côtière humide qui parvient à faire pousser des forêts dans l'une des régions les plus arides du monde, la région de Coquimbo possède un ecosystème unique et fascinant. Des côtes déchirées qui abritent mammifères marins et oiseaux de mer, des déserts désolés qui, tous les dix ans, se couvrent d'un seul coup d'une myriade de fleurs, et les montagnes immenses, imposantes, qui forment comme un infranchissable rempart, il s'agit aussi d'un paradis minéral, de sel, de souffre, de métal et de pierre, dont les richesses souterraine sont convoitées.

    C'est un comité ministériel qui a pris la décision de rejeter le projet, intitulé « Dominga » et porté par la société minière chilienne Andes Iron, une entreprise principalement spécialisée dans l'extraction et l'exploitation du minerai de fer. Le projet était fortement critiqué par les militants en faveur de la défense de l'environnement, à cause du fort impact environnemental qu'il impliquait.  Finalement, c'est le ministère de l'environnement  qui a tranché en leur faveur, estimant les mesures de compensation « insuffisantes » et n'apportant pas assez de garanties pour la préservation de certaines espèces endémiques ou en danger. 

    L'activité minière représente l'un des principaux moteurs de l'économie du Chili, ce pays volcanique et montagneux qui est le plus gros producteur mondial de cuivre, avec un tiers de l'offre mondiale. Le projet Dominga représentait un investissement potentiel de 2,5 milliards de dollars, et comportait notamment l'installation de mines à ciel ouvert et la construction d'un port industriel, pour atteindre une production annuelle de 12 millions de tonnes de fer et 150 000 tonnes de concentré de cuivre. Mais les responsables des portefeuilles des ministères ne se sont manifestement pas laissés impressionner par ces gros chiffres, et ont préféré retoquer le projet afin de préserver la sérénité des manchots !

    « Nous ne sommes pas contre le développement économique, ni contre les projets nécessaires à la croissance du pays, mais ceux-ci doivent répondre de manière adéquate des impacts qu’ils peuvent engendrer », a déclaré le ministre de l’environnement, Marcelo Mena. « Dans ce cas, la réponse n’était pas adéquate »

    Créée en 1990, la Réserve nationale des manchots de Humboldt englobe trois îles situées au large des côtes Chiliennes, au nord de la région de Coquimbo, et couvre plus de 888 hectares. Il s'agit d'un lieu unique au monde et d'un endroit privillégié pour observer le manchot de Humboldt dans son habitat naturel. Cette espèce d'oiseau marin, menacée, a été classée au statut de conservation « Vulnérable » par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Victime de la sur-pêche et de la destruction de son habitat, décimé par le passé à cause de l'exploitation du guano au Chili, sa population actuelle est estimée à 8 000 individus.

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • 28 illustrations qui racontent avec émotion le combat d'une artiste britannique contre la dépression !

    **********

    Lutter contre la dépression n’est jamais chose facile. Souvent invisible aux yeux des autres, la dépression vous fait ressentir des sentiments si profonds et si incompréhensibles qu’il est très difficile d’en parler aux autres.

    Certains artistes qui vivent ce combat ou l’ont vécu, ont décidé de faire de leur art une manière d’exprimer ce qu’ils ressentent de façon plus imagée, comme une échappatoire au mal-être. DestinyBlue fait partie de ces artistes. C’est à travers des portraits inspirés de l’univers Anime que l’artiste britannique raconte son bras de fer avec la dépression.

    Présente sur la toile depuis 2004, DestinyBlue est devenue très populaire grâce à ses tableaux qu’elle réalise en grande partie sur le logiciel Photoshop CS6 et tout ça en autodidacte ! Grâce au partage de son histoire à travers ses tableaux, DestinyBlue nous dévoile un beau combat dont elle sort victorieuse et donne de l'espoir aux gens qui se sentent incompris. 

    1- "Brisée"

    Crédit photo : DestinyBlue

    2- "Ce que j'ai vu"

    3- "L'anxiété" 

    4- "Blindée"

    5- "Peinture de guerre"

    6- " Je t'ouvre mon cœur"

    7- "Profondeur"

    8- "Piégée par l'école"

    9- "Peins tes ailes"

    10- "L'un de nous deux peut être libre"

    11- "Je vais bien"

    12- "Pas seule"

    13- "Grandir à nouveau"

    14- "Perds toi en moi"

    15- "La confiance"

    16- "Les amis vous libèrent"

    17- "D'or"

    18- "Je suis compliquée"

    19- "Pour toujours - Fini"

    20- "Coudre pour enfermer mon âme"

    21- "Tout faux"

    22- "Je vais bien - Je ne vais pas bien"

    23- "Si les larmes laissaient des cicatrices"

    24- "Fenêtre brisée de l'âme"

    25- "Imprimer"

    26- "La dernière pièce"

    27- "Bonjour, je suis suicidaire"

    28- "Bonjour, je me sens mieux"

     

     
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • POURQUOI ?

     *********

     

      -        Pourquoi un député au bout de seulement cinq ans de cotisation retraite touche une retraite moyenne de 1 500 €/mois alors qu’un employé pour 42 années de cotisation touchera 896 euros en moyenne ?

    -        Pourquoi, au bout de deux mandats de six ans chacun, un sénateur peut-il toucher plus de 3 700 € par mois de retraite ?

    -        Pourquoi la retraite des élus n’est-elle pas prise en compte dans l’écrêtement (8 200 €) des indemnités d’élus.

    -        Pourquoi une cotisation retraite d’élu rapporte-t-elle en moyenne 6,50 € pour un euro cotisé pendant vingt ans alors qu’un salarié du régime général touche entre 0,87 et 1,57 € pour un euro cotisé pendant quarante-deux ans ?

    -        Pourquoi un élu peut-il cumuler ses différentes retraites (jusqu’à 5 retraites) ?

    -        Pourquoi un élu peut-il travailler en touchant sa (ses) retraite(s) d’élu complète(s) sans plafond de montant alors que le citoyen lambda ne peut le faire sans dépasser la valeur de son dernier salaire ?

    -        Pourquoi les élus ont-ils une retraite par capitalisation et l’interdisent-ils résolument aux « autres » qui n’ont droit qu’à une retraite par répartition ?

    -        Pourquoi les cotisations retraite des élus peuvent-elles être abondées par les collectivités, ce qui permet à un parlementaire de toucher sa retraite à taux plein avec moins d’annuités de cotisation ?

    -        Pourquoi une partie de la pension de retraite des parlementaires est-elle insaisissable (même en cas de fraude ou d’amende) ?

    -        Pourquoi un agent public qui voudrait se présenter à une élection législative ne devrait-il pas démissionner de la fonction publique ? Un salarié le doit, lui, s’il veut travailler ailleurs !

    -        Pourquoi deux ans d’allocations chômage pour un salarié lambda du régime général et cinq ans pour les députés ? Ceux-ci ont-ils plus de mal à retrouver un travail ?

    -        Pourquoi les députés qui ne se représentent pas peuvent-ils toucher l’allocation différentielle et dégressive de retour à l’emploi ? Un salarié qui démissionne n’a, lui, droit à rien !

    -        Pourquoi la fonction d’élu est-elle officiellement bénévole et que l’élu s’en met quand même plein les poches ?

    -        Pourquoi un salarié au petit salaire ne peut-il bosser que jusqu’à 62 ans (67 ans pour les cadres) et un élu avec un gros salaire jusqu’à sa mort ?

    -        Pourquoi faut-il avoir un casier judiciaire vierge pour entrer dans certaines professions et que ce n’est pas le cas pour être élu ?

    -        Pourquoi un parlementaire échappe-t-il aux règles communes d’embauche d’un salarié alors qu’il vote des lois pour que les autres les appliquent ?

    -        Pourquoi un parlementaire doit-il donner le détail de son patrimoine alors que personne n’a le droit de le publier sous peine d’amende ?

    -        Pourquoi la fraude dans la déclaration de patrimoine d’un élu ne vaut-elle pas la prison mais seulement 30 000 € d’amende alors que la simple fraude d’un citoyen pour faux et usage de faux d’un document délivré par l’Administration est punissable de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 € d’amende ?

    -        Pourquoi un parlementaire (député ou sénateur) touche-t-il une IRFM (indemnité représentative de frais de mandat) de 5 770 € par mois pour un député et de 6 200 € par mois pour un sénateur, dont l’usage n’est pas contrôlable et pour lequel il n’a de compte à rendre à personne ?

    -        Pourquoi, durant son mandat, un élu peut-il s’acheter un bien qu’il nomme souvent « permanence », le payer à crédit avec l’IRFM, qui est de l’argent public, et le garder ou le vendre pour son bénéfice personnel ?

    -        Pourquoi les parlementaires cumulards peuvent-ils toucher plusieurs enveloppes de frais de représentation (frais en tant que président d’agglomération, frais en tant que maire, IRFM en tant que député…) ?

    -        Pourquoi les restaurants trois étoiles (cinq étoiles ?) de l’Assemblée nationale et du Sénat coûtent-ils si peu cher à l’élu ?

    -        Pourquoi un parlementaire peut-il être conseil d’une société et toucher des honoraires faramineux en plus de ses indemnités ?

    -        Pourquoi un élu à revenu égal de celui d’un salarié paye-t-il moins d’impôt sur le revenu ?

    -        Pourquoi les parlementaires et les maires peuvent-ils embaucher qui ils veulent dans leur cabinet, par exemple, pour les sénateurs, les membres de leur famille ?

    -        Pourquoi parle-t-on toujours de réduire le nombre de fonctionnaires mais jamais celui des parlementaires ?

    -        Pourquoi les sénateurs se sont-ils versé en 2011, au titre d’un « rattrapage exceptionnel », une prime de 3 531,61 € avant les congés d’été… ?

    -        Pourquoi aucun chiffre n’existe sur la présence ou non des sénateurs lors des séances au Sénat ?

    -        Pourquoi les élus, chantres de la justice, acceptent-ils tous les ans la réduction du nombre de juges d’instruction (623 en 2009, 553 en 2011, 540 en 2012…) ?

    -        Pourquoi la pension de réversion d’un élu décédé est-elle de 66 % sans condition de ressources du survivant alors que celle d’un salarié du privé est de 54 % sous condition de ressources du survivant (aucune réversion au-dessus de 19 614,40 brut annuel !) ?

    -        Pourquoi la retraite d’un élu est-elle garantie et connue d’avance alors qu’un salarié du régime général n’est sûr de rien ?

    -        Pourquoi un député peut-il cumuler plusieurs « réserves parlementaires » sans que cela se sache officiellement ?

    -        Pourquoi l’indemnité de fonction d’un député et son IRFM ne sont-elles pas imposables ?

    -        Pourquoi un député a-t-il droit au remboursement de frais de taxis parisiens (alors qu’il touche l’IRFM pour ça) ?

    -        Pourquoi un ancien sénateur ou un ancien député ont-ils droit à la gratuité à vie en première classe SNCF ?

    -        Pourquoi un ancien sénateur et son conjoint ont-ils le droit au remboursement de la moitié de 12 vols Air France par an et à vie ?

    -        Pourquoi un sénateur peut-il emprunter jusqu’à 150 000 € à un taux préférentiel ?

    *        Pourquoi les anciens ministres, leurs conjoints et leurs enfants ont-ils droit à la gratuité à vie des vols Air France et à la gratuité à vie des transports sur le réseau SNCF ?

    -        Pourquoi une mairie ne se porte-t-elle pas automatiquement partie civile quand un élu de sa commune est mis en cause dans une affaire lésant les intérêts de la ville ?

    -        Pourquoi y a-t-il dans le service des fraudes un service spécial pour les élus ?

    -        Pourquoi une fraude d’élu est-elle différente des autres pour bénéficier d’un traitement de faveur ?

    -        Pourquoi un élu condamné définitivement ne rembourse-t-il pas les frais d’avocat dépensés pour lui par la collectivité ?

                                   Philippe Pascot, « Pilleurs d'Etat ».

     

        Pourquoi pas eux ???

    à titre d'information

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • 8 ENDROITS DANS LE MONDE SI DANGEREUX QUE VOUS POURREZ Y LAISSER LA VIE

    ***********

    Nul n’aura, en une seule vie, pu découvrir toutes les splendeurs de la Terre. Plages paradisiaques, sites historiques, villes anciennes, déserts… Le binôme Homme – Nature a parfois bien fonctionné. Mais loin de ces lieux plutôt touristiques, existent également des endroits plus sauvages. A tel point qu’ils peuvent être mortels pour qui ose les approcher de trop près.

     ************

    CHINE : LE MONT HUA

    8 ENDROITS DANS LE MONDE SI DANGEREUX QUE VOUS POURREZ Y LAISSER LA VIE

    Vous aviez prévu de visiter la Chine autrement ? Le mont Hua est l’une des cinq montagnes sacrées chinoises. Sa beauté en fait sa renommée. Malgré cela, le site reste excessivement dangereux voire mortel. La seule façon d’y accéder est d’emprunter un escalier… vertical !! Par la suite, pas de sentier mais de simples planches en bois installées le long de la falaise, sans barrière ni rampe pour éviter les chutes dans le vide. Le mont Hua est tout de même visité par de nombreux touristes chaque année.

     

    INDE : L’ÎLE DE NORTH SENTINEL (ÎLE D’ANDAMAN ET NICOBAR)

    8 ENDROITS DANS LE MONDE SI DANGEREUX QUE VOUS POURREZ Y LAISSER LA VIE

    Au large de l’Inde vers le Golfe du Bengale, se trouve une île peuplée d’habitants nommés Sentinelles. Ceux-ci ne souhaitent aucun contact avec le monde civilisé et font de leur île naturelle, un endroit mortel pour quiconque ose s’en approcher. Leur nombre n’a jamais pu être véritablement déterminé, mais une population de 300 personnes a tout de même été estimée. Depuis 1997, diverses tentatives d’approches et de prises de contact ont été mises en place, mais ces derniers accueillent les visiteurs par des flèches et des pierres.

    L’équipage d’un bateau de pêcheurs ayant dérivé un peu trop près des côtes en 2006, a été tué par les archers de l’île. L’hélicoptère chargé de récupérer les corps a lui aussi été attaqué et n’a pu se poser. Cette hostilité est compréhensible lorsque l’on connait le sort qu’a été réservé aux autres tribus de l’archipel : les forêts ont été détruites pour y implanter des complexes hôteliers, les natifs ont été chassés, des maladies ont décimé la plupart des tribus existantes et des safaris humains étaient organisés pour les touristes durant lesquels l’attraction principale était de trouver des sentinelles dans la forêt.

    TURKMÉNISTAN : LA PORTE DE L’ENFER (DARVAZA)

    8 ENDROITS DANS LE MONDE SI DANGEREUX QUE VOUS POURREZ Y LAISSER LA VIE

    Un tel nom ne laisse effectivement rien présager de bon ! Aussi belle que dangereuse, la Porte de l’enfer est un immense trou béant au beau milieu du désert auTurkménistan. Né de la main de géologues scientifiques en 1970 après le forage accidentel d’une cavité souterraine lors d’une recherche de gisements de gaz naturels, Darvaza brûle depuis 1970.

    Ce feu est aussi l’œuvre de l’Homme puisque les géologues ont décidé d’enflammer l’orifice afin d’éviter une explosion violente. La Porte de l’Enferdégage une chaleur insoutenable et ses abords ne sont pas du tout sécurisés. Ainsi, les aventuriers les plus téméraires peuvent y tenter une descente en rappel à leurs risques et périls.

     

    ANGLETERRE : LE POISON GARDEN

    8 ENDROITS DANS LE MONDE SI DANGEREUX QUE VOUS POURREZ Y LAISSER LA VIE

    Ce jardin botanique se situe dans le comté de Northumberland. Mais comment un simple jardin botanique peut être mortel pour l’Homme ? Tout simplement en y exposant les espèces végétales les plus dangereuses au monde. Près de chacune des espèces, un panneau relativement éloquent permet rapidement de comprendre qu’il ne vaut mieux pas s’en approcher de trop près.

    Certaines plantes sont même en cage afin d’éviter le pire pour les touristes. Belladones, Digitales, Pavot… Le jardin D’Alnwick s’étend sur quelques 14 hectares mais le Poison garden ne se visite que pendant 15 minutes et sous la haute surveillance d’un guide. Convulsions, vomissements et même la mort peuvent survenir après avoir touché ou respiré les jolies fleurs empoisonnées.

    BRÉSIL : L’ÎLE DE QUEIMADA GRANDE 

    8 ENDROITS DANS LE MONDE SI DANGEREUX QUE VOUS POURREZ Y LAISSER LA VIE

    Après l’île aux crocodiles, voici l’île aux serpents ! Queimada Grande abrite tout simplement la plus dense population de Jararaca-Ilhoas de toute la planète (1 tous les 5 mètres carrés). Cette espèce de serpent possède un venin 5 fois plus puissant que les Bothrops continentaux, ce qui en fait par définition, l’un des endroits les plus dangereux sur Terre.

    Tout en haut de la chaîne alimentaire sur son île et très peu habitué à la présence humaine, ce serpent n’est pas du genre à se défiler. Pire, il deviendrait même très agressif face à l’Homme. Et comme il est capable de survivre 6 mois sans rien avaler, il n’hésite pas à croquer à tout va. Cette île est totalement interdite aux visiteurs, exception faite pour les scientifiques.

    BOLIVIE : LA ROUTE DES YUNGAS

    8 ENDROITS DANS LE MONDE SI DANGEREUX QUE VOUS POURREZ Y LAISSER LA VIE

    Bien que n’étant « qu’une » simple route, la « Route de la mort » en Bolivieest surtout la plus mortelle au monde, enregistrant entre 200 et 300 victimes chaque année. Longue de 69 km, elle n’est large que de 3,20 m. Pour rajouter un peu d’adrénaline, elle vous conduit jusqu’à 4000 m d’altitude. Un dérapage incontrôlé et c’est le drame assuré.

    Cette route n’est absolument pas sécurisée et est la proie du brouillard de la poussière et de la boue, quand un rocher ne se décroche pas de la falaise pour venir mourir au beau milieu de l’étroit chemin. Les amateurs de sensations fortes du monde entier s’y rendent souvent à vélo. Une roulette russe plutôt osée…

    BIRMANIE : ÎLE DE RAMREE

    8 ENDROITS DANS LE MONDE SI DANGEREUX QUE VOUS POURREZ Y LAISSER LA VIE

    En 1945, l’île de Ramree a été le terrain d’une sanglante bataille entre les Japonais et les Britanniques. Située dans le golfe du Bengale, ce ne sont pourtant pas les tigres qui règnent en maître sur ses terres, mais les crocodiles. L’île est littéralement envahie par les reptiles. Sa beauté et ses espaces naturels quasi intacts sont pourtant à éviter si vous tenez à votre vie.

     

    La nature sait se montrer hargneuse et parfois mortelle pour l’Homme. Ces quelques sites terrestres ne sont qu’un petit échantillon. Il existe sur la planète bien d’autres endroits risqués et dangereux, qu’il est préférable de ne connaître qu’à travers des articles et images sur le net.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • L’arbre qui cache la forêt

    Cette année 2017 est pour moi l’année des records en matière de dénonciation de corruption politique. Est-ce raisonnable de s’en féliciter ? Parce qu’au premier abord, c’est une profonde nausée qui me vient à la bouche. Comme je l’ai souvent pensé depuis les années d’après Mitterrand, le monde politique est devenu un monde corrompu jusqu’à la moelle, usant de tous les stratagèmes et tous les vices pour accumuler des fortunes monstres sur le dos des contribuables. Mais le pire est qu’au-delà de cette abominable corruption, certains s’entêtent à penser et convaincre qu’ils sont victimes et non coupables. L’arrogance cache les vérités. Ils ont beau avoir des cailloux dans leurs chaussures, plutôt que de les quitter ils s’entêtent à les garder jusqu’à sentir un abcès gonfler… Mais quand va-t-il éclater ?  Tout les accuse mais ils sont tellement corrompus qu’ils en sont aveuglés. Cette élection présidentielle bat tous les records de scandales du monde. Chaque jour j’entends un candidat différent s’exprimer avec cette intime conviction que ce sont les citoyens qui sauront juger par eux-mêmes de la fiabilité du candidat qu’ils choisiront comme futur président.

    Mais comment peut-on choisir un candidat quand on entend des diableries aussi stupéfiantes les unes que les autres ? Tous les différents partis sont concernés. D’ailleurs, à mes yeux, aujourd’hui, la politique française n’a plus vraiment ces entêtes de différents  partis qui ont tant fait parler d’eux jusqu’aux années 80. Aujourd’hui, je ressens à l’écoute de chaque candidat ou chaque député, ou quelconque personnalité politique ce fameux « choix d’intérêt personnel » entre les lignes ou au travers de leur comportement devant les médias, qu’ils s’entêtent à vouloir masquer systématiquement. D’où le mot si répandu dans le monde politique « le système ». « Un casier range-tout » qui leur permet d’ignorer et de faire ignorer des vérités bien fortes de mensonges. A ce jour, comment le citoyen lambda peut tenter ou oser juger par lui-même en étant otage depuis des années d’un processus inévitable que ces politiciens tiennent à protéger pour obtenir entre autre des patrimoines familiaux ?

    A la lecture et à l’écoute justement de la liste des patrimoines de chaque candidat, je ne peux imaginer cette réalité. A force d’entendre mensonges et corruptions dévoilées, aucun chiffre aujourd’hui ne peut me paraître le bon. Tromperies et manipulations excessives font que je ne crois plus en rien en politique.

    Souvent je me faisais une image idéale d’un candidat prêt à l’élection présidentielle. Sans être une âme pure, le candidat idéal aurait pu annoncer dans son programme une diminution de moitié de chaque rémunération de son gouvernement et la réduction de moitié aussi de chaque enveloppe de chacun, avec obligation de fournir les justificatifs de chaque don réalisé. Ainsi, une confiance renaîtrait en moi, jusqu’à pouvoir apprécier les autres élections, législatives ou autres sans avoir à me demander quel député ou quel homme politique est plus fiable que l’autre, mais seulement à me retrouver dans leurs idées.

    Quel homme ou femme politique aujourd’hui serait prêt à sacrifier de moitié ses différents revenus, sachant que même réduits de moitié, ils vivraient largement bien ?

    Voilà une question que je me pose depuis de nombreuses années. Les économies commencent justement par là. Montrer l’exemple est la base de la confiance et de la réussite. Imaginez le montant économisé si cela se réalisait ! Sur un mandat présidentiel de 5 ans, il est facile de calculer le montant total qui serait économisé, les différentes dettes seraient déjà en moins de 5 ans épongées.

    Alors, aujourd’hui, comment ne pas avoir envie de vomir devant tant de mépris de la part des candidats qui se payent publiquement et à haute voix  la tête des français ?

    Aujourd’hui, comment digérer le choix d’un candidat quand justement il est difficile de le faire ?

    Car à chaque résultat d’élection, je suis déçue dans les mois et années qui suivent. A force de déception, chacun perd la confiance, chacun se recroqueville, chacun devient solitaire, chacun se referme sur l’autre. C’est le résultat d’une république bananière où seule l’envie de diviser suffit à fragiliser un peuple jusqu’à son isolement total.

    Même les différentes révoltes citoyennes deviennent des instruments politiques pour qui veut dominer plus que l’autre.  

    La France est tombée si bas à cause de cette obsession du pouvoir et de l’argent de ses politiciens véreux. La corruption, cette maladie politique de la démocratie est bien loin d’être soignée parce que dans le fond les corrompus n’auront jamais cette envie d’être soignés et de surcroît par eux-mêmes. La corruption pour les citoyens, à sa juste définition est le détournement de l’utilisation du pouvoir public dans le but d’en retirer des avantages personnels illégaux.

    La France est un des états les plus corrompus d’Europe. Il est même parfois cité comme « un pays de petite vertu » (par Réseau International  dans un article consacré à Transparancy International).

    Ne dit-on pas "derrière un arbre se cache une forêt? C'est poétique mais dans cette configuration, très pathétique.

    Oui il n’y a pas de vérité absolue, mais quand on cherche à la dénaturer, c’est déjà le début d’une tromperie programmée.

     

    BadiS-Mars 2017

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique