•  

    Télécharger «

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Chanson d’automne...

    Je me laisse séduire par la magie des couleurs;

     

    Le vent souffle une mélodie;

     

    Toute la nature se métamorphose;

     

    Tout n’est qu’éclat…

     

     

     

    Quelle magnificence!

     

    Le vent est tantôt fort, tantôt doux;

     

    On ne sait pas d’où il vient;

     

    Son souffle apporte de suaves parfums…

     

     

     

    Ces matins de brume nous plongent dans l’émerveillement;

     

    La joie est au rendez-vous;

     

    Je me laisse prendre par la symphonie de cette saison;

     

    C’est le lyrisme de la nature…

     

     

     

    Quel éblouissement!

     

    C’est la chanson d’automne qui remplit la campagne;

     

    Toutes ces notes forment un merveilleux concert;

     

    C’est la musique de la vie…

     

     

     

    La poésie de tous ces paysages multicolores,

     

    Embellis les journées déjà trop courtes;

     

    C’est comme un crescendo de la beauté;

     

    C’est la chanson d’automne…

     

     

     

     

     

    Automne, tu es la saison des bonheurs;

     

    Tu présentes à notre regard des rayons d’or;

     

    C’est toute une romance!

     

    C’est la chanson d’automne…

     

     

     

    © Copyright Lise

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • En Fin de Carrière


     
    Un colonel sur la fin de sa carrière, reçoit une nouvelle secrétaire toute jeune et pimpante.
    Un beau matin,
    comme il lui dicte le courrier, la mignonne s'aperçoit que l’officier supérieur a sa braguette ouverte.
     Elle rougit, ne sachant comment l'informer de sa tenue négligée puis, soudain, elle a une idée.
    "Colonel, dit-elle, la porte de la guérite est ouverte." 
    Plongé dans la concentration requise par l'importance du courrier auquel il doit répondre,
    le colonel entend la belle enfant, mais ne saisit pas la portée de sa remarque.
    Cependant, en fin de matinée, son regard tombe sur le corps du délit et, tout à coup, la lumière se fait!
    Tout gaillard, souriant de sa relative infortune, il appelle sa jeune secrétaire sur l'interphone et lui dit, finaud:
    "Mademoiselle, ce matin, quand vous avez mentionné cette guérite dont la porte était ouverte, n’auriez-vous pas également remarqué une sentinelle au garde-à-vous?"
    "Non,  colonel", rétorque la belle enfant. "Tout ce que j'ai vu, c'est un ancien combattant assis
    sur deux sacs de couchage. »

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • LE DÉSIR

    J'aimerais être un ange aux ailes blanches
    Être celle qui saurait te protéger
    Être celle qui serait toujours à tes côtés
    Â chaque instant, à chaque moment,
    Dans le futur et au présent.
    Toi que j'aime tant
    Toi qui le mérites tant
    Toi qui es toujours dans mes pensées
    Toi à qui je garde une grande place dans mon coeur
    @copyright Théma

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Télécharger

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Télécharger

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Télécharger 

    Google Bookmarks

    votre commentaire