• Quelques blagounettes

    Une vieille demoiselle se présente chez un notaire pour enregistrer l'acte d'achat de sa maison récemment acquise. Le notaire l'invite à s'installer, appelle son clerc, et lui demande textuellement...

    Veuillez, sil vous plaît, ouvrir la chemise de Mademoiselle, examiner son affaire, et si les règles ne s'y opposent pas, faites une décharge pour entrée en jouissance immédiate...

    La Vieille Demoiselle Court Toujours !

    Deux cannibales discutent pendant le déjeuner...

    - Je vais te faire une confidence... Je n'aime pas du tout ma belle-mère! 
    - D'accord, mais mange au moins les carottes !

    Quelle est la définition du soutien-gorge ?
    Il soutient les faibles, maintient les forts et ramène les égarés.

    C'est un bol et une tasse qui sont devant un évier...
    - Je n'ai pas envie de plonger, dit le bol, à chaque fois je bois la tasse.
    - C'est vrai, répond la tasse, tu n'as jamais eu de bol !

    *****************************

    La Femme Est Comme Le Globe Terrestre -

    Entre 15 et 25 ans elle est comme l'Afrique; chaude, à moitié vierge et à moitié inexplorée.

    Entre 25 et 35 ans elle est comme l'Asie; Exotique et mystérieuse.

    Entre 35 et 45 ans elle est comme l'Amérique; Déjà bien connue, mais encore belle et pleine de ressources.

    Entre 45 et 55 ans elle est comme l'Europe; Traversée de long en large, et fatiguée, mais vous pouvez encore trouver des endroits intéressants.

    Entre 55 et 65 ans elle est comme l'Australie; Tout le monde sait où elle se trouve mais personne ne pense réellement à y aller.

    ***************************

    Du Verbe Présumer -

    Une maîtresse d’école demande à ses élèves de faire une phrase dans laquelle il y a l’ expression « je présume ».

    Une petite fille lève le doigt et dit :
    – Hier, Maman lavait la vaisselle à la main, je présume que le lave-vaisselle était en panne .

    – Très bien, dit la maîtresse.

    Un autre dit :
    – Ce matin, papa est sorti du garage avec la volkswagen, je présume que la BMW ne voulait pas démarrer.

    – Bravo!

    Un petit gars au fond de la classe lève la main.
    – Hier, j’ ai vu grand père sortir de la maison et se diriger vers le bois avec le journal sous le bras, je présume que ….

    – Je t’arrête, dit la maîtresse parce que là, tu ne savais pas du tout ce que ton grand-père allait faire.

    Et tu ne peux rien présumer...

    – Maîtresse, laissez moi terminer ma phrase, dit le petits gars ...

    – Très bien, vas-y, dit-elle.

    – Hé donc, comme je viens de vous le dire, j’ai vu mon grand père sortir de la maison...

    Et se diriger vers le bois avec le journal sous son bras.

    Je présume qu’il allait chier car il ne sait pas lire !

    ***********************

    C'est l'histoire d'un cannibale qui veut manger son meilleur ami.

    Il ne sait pas comment s'y prendre alors sa femme lui dit : - Tu n'as qu'à mettre ton pote au feu.

    Comment appelle-t-on un nain dont la mère a accouché dans un congélateur ?
    Un petit cornet glacé (un petit corps né glacé)

    Les hommes, et leur manière de faire... pipi !

    **************************

    Robinson -

    Un bateau est pris dans une violente tempête et coule. Seul rescapé, un marin niçois, accroché à une planche, échoue sur une île déserte.

    Heureusement il y a de l’eau douce, des fruits à profusion, et la mer est remplie de poissons, ce qui lui permet de survivre.

    Le temps passe et au bout de plusieurs mois, un point grossit à l’horizon. Un radeau apparaît.

    Il s’échoue sur la plage et une superbe naufragée débarque en s’écriant :  » Oh bonne mère enfin une île ! »

    Notre Robinson niçois n’en revient pas...

    – Té ! Je rêve ! Une femme et en plus une niçoise ! Mademoiselle j’aimerais vous offrir un verre pour votre arrivée, mais je n’ai que de l’eau.

    – C’est parfait, dit la fille, moi j’ai le pastis.

    Elle sort de sa trousse de survie une bouteille de 51. Le niçois est ébahi. Il lui dit...

    – Je m’excuse, je n’ai que des fruits pour l’accompagner.
    – J’ai ce qu’il faut dit la fille en sortant des olives.

    Le niçois est aux anges. Quand ils ont terminé leur apéritif, la fille lui demande...

    – Ça fait longtemps que vous n’avez pas vu une femme ?
    – Pardi ! Six mois.

    Alors elle se rapproche de lui et lui dit d’une voix douce :
    – Ça vous plairait de tirer ?

    Et le niçois extasié s’écrie ...

    – Oh Bonne mère ! Ne me dites pas que vous avez aussi amené les boules !

    Sur une petite île perdue au milieu de l'océan, un homme barbu agite désespérément les bras en direction d'un bateau.

    Sur le pont, un passager demande au capitaine...
    - Qui est-ce...?

    - Aucune idée. On passe tous les ans devant son île, et à chaque fois ça le rend fou !

    Quelques blagounettes

    Les Amants -

    Un couple d’amoureux illégitimes dîne aux chandelles dans l’appartement de la dame.

    L’homme demande...

    – Ton mari ne risque pas de rentrer ? ça m’embête tu sais, surtout que c’est mon meilleur ami quand même…
    – Oh, ne t’inquiète pas, on en a encore pour une bonne heure.

    A ce moment là, le téléphone sonne, la femme décroche et on l’entend dire : « Oui mon chéri… non… ah… d’accord… bien sûr, à tout à l’heure. »

    Elle revient à table et son amant demande...
    – C’était lui ?
    – Oui. Ne t’inquiète pas, on en a encore pour deux bonnes heures, il fait une partie de billard avec toi !

    ************************

    Toto N'en Rate Pas Une -

    Un matin en classe, l’institutrice demande aux élèves...
    – Qu’est-ce que la poule donne ?

    Une petite fille répond...
    – Elle donne des œufs…

    – C’est bien Mathilde, maintenant qu’est-ce que la chèvre donne ?

    Un autre gentil petit élève répond...
    – Elle donne du lait de chèvre...

    – C’est très bien, maintenant qu’est-ce que la vache donne ?

    Et Toto au fond de la classe répond...
    – Elle donne des leçons et des devoirs…

     

    Comme il y a vingt ans - 

    C’est un couple de paysans qui fête ses 20 ans de mariage.

    Le Jules dit à la Marie...

    – Tu te souviens, il y a 20 ans, quand on a fait l’amour dans le champ et que tu t’agrippais à la barrière ? Tu sais ce qui me ferait plaisir ? C’est qu’on refasse ça.

    – D’accord, dit la Marie, et ils vont au champ...

    Là, ils remettent ça passionnément. A la fin, le Jules dit à la Marie...

    – Bon sang Marie, tu bouges encore plus qu’il y a 20 ans.

    Elle lui répond...

    – C’est que, il y a 20 ans, la barrière n’était pas électrifiée !!!

    Quelques blagounettes

     

    « Extrai du livre du Général Bigeard« OnderOnsje-.ppsx » »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :