• Quatre secondes d'infini.............Lison Zonco..2019.

    Quatre secondes d'infini

    Quatre secondes d'infini..............

    « Un baiser met en action 29 muscles
    Augmente l'activité de la thyroïde
    Fait perdre jusqu'a 12 calories
    On y échange environ 0,7mg d'albumine
    Et 0,45g de sel
    Les battements du cœur passant en moyenne de 45 à 150, l'on perd aussi approximativement 4 secondes de vie » 

    Il y en eut un d'abord qui a pris la tangente
    Un soir de nouvel an aux accents de primeurs
    Ont suivi quelques mornes rencontres gênantes
    Avec l'inconnu qui le resterait d'ailleurs

    Il y eut le vrai premier, maladroit, de travers,
    Au petit cinéma au bas de mon quartier
    Puis des mois d'envolée, lyrique adolescence
    Ou un seul grain de sable apparaît un rocher

    Il y en eut un magique contre deux yeux noisette
    Qui m'ont alors suivie jusque dans ma chambrée
    Le charme qui dura toute la nuit (mazette !)
    Au tout petit matin s'était éparpillé

    Il y eut celui qui, échangé à la fin
    D'une manifestation au détour d'un café
    Dura plusieurs années de folles insouciances
    Emplies d'apprentissages et de germes d'idées

    Un autre aussi tissé de tension électrique
    Suivis de jeux légers tout aussi survoltés
    Qui malgré une passion cotée électronique
    Tout en restant chez moi me fit loin voyager

    Celui qui n'eût pas lieu mais me tourna la tête
    Je n'avais vu venir cette belle éphémère
    Étant habituée aux boucs bien plus qu'aux couettes
    Je restais interdite et ne sut que me taire

    Et il y en eut d'autres jusqu'à la nuit sans fin
    Celle même ou nous fîmes subtilement connaissance
    Subsistait la distance entre nos lèvres closes
    Et échanger deux mots me laissait toute chose

    Nous parlions au long cours jusqu'au soleil levant
    Ton front contre mon front, ta main contre la mienne
    Et tout disparaissait, jusqu'à ce que partant
    Je pu poser ma bouche tout près de la tienne...

    Sur l'avenir qui vient qui peut donc parier ?
    Contentons nous d'avoir précieusement remisé
    Au coin de nos mémoires ensemble accordées
    Le souvenir fugace de ce premier baiser

    « De l’amour plus qu’il n’en « faux ».............Cristobal 2019Le hautbois.............gillibert 2019 »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :