• Prenez le cas que, comme je suis vôtre..............Pernette du GUILLET 1520 - 1545

    Prenez le cas que, comme je suis vôtre

    Prenez le cas que, comme je suis vôtre -
    Et être veux - vous soyez tout à moi :
    Certainement par ce commun bien nôtre
    Vous me devriez tel droit que je vous dois.

    Et si Amour voulait rompre sa Loi,
    Il ne pourrait l'un de nous dispenser,
    S'il ne voulait contrevenir à soi,
    Et vous, et moi, et les Dieux offenser.

    (Rymes XXVI)
    « Bonjour mon coeur, bonjour ma douce vie..............Pierre de RONSARD 1524 - 1585Le voyageur ............. Marie-Louise »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :