• Portrait De La Seiche Géante D'Australie Avec Plusieurs Vidéos -

    Portrait De La Seiche Géante D'Australie Avec Plusieurs Vidéos -

     

    Portrait De La Seiche Géante D'Australie Avec Plusieurs Vidéos -  En Haute Définition -

    La seiche géante Australienne (Sepia apama) est l'une des plus grandes espèces de seiches au monde.

    Comme son nom l’indique, on la retrouve sur les côtes australiennes allant du sud du Queensland à l’Australie-Méridionale.

    Localisation : Sydney (Australie)...

    Portrait De La Seiche Géante D'Australie Avec Plusieurs Vidéos -  En Haute Définition -

    La Seiche géante (Sepia apama), dénommée Australian Giant Cuttlefish (Seiche géante australienne) par les anglophones...

    Est une espèce de seiche présente dans les eaux australiennes allant de Brisbane dans le Queensland aux côtes de l'Australie-Méridionale.

    C'est L'une Des Plus Grandes Espèces De Seiches Au Monde -

    Portrait De La Seiche Géante D'Australie Avec Plusieurs Vidéos -  En Haute Définition -

    Dans l'ordre des Sepiida et des Sepiolida,
    de nombreuses espèces dont les suivantes
    reconnues officiellement par la DDCCRF...
    Sepia brevimana, Seiche petite mainsSepia officinalis, SeicheSepia pharaonis, Seiche pharaonSepia recurvirostra, Seiche hameçon Sepiola atlantica La plupart des espèces vivent en groupe et se pêchent en grande quantité. Les espèces des deux ordres possèdent 10 bras dont deux, plus longs, sont spécialisés dans la prédation. Ces espèces peuvent projeter de l'encre appelée sépia commune aux espèces du super-ordre des décapodes. Les espèces qualifiées de seiches sont en général... Plus petites que les calmars, bien que la plus grande, la seiche géante d'Australie puisse mesurer à l'âge adulte jusqu'à 1 mètre de long.

    Les pieuvres, elles, ne possèdent au plus que huit bras.

    Seules les seiches de l'ordre des sépiides disposent d'un os, évolution d'une coquille interne, qui leur sert à gérer leur flottabilité.

    Yeux -

    Portrait De La Seiche Géante D'Australie Avec Plusieurs Vidéos -  En Haute Définition -

    La seiche, comme d'autres céphalopodes, possède des yeux sophistiqués. Leur formation et leur structure finale diffère considérablement des yeux de vertébrés1.

    La ressemblance superficielle entre les yeux des céphalopodes et des vertébrés est un bon exemple de convergence évolutive.

    La pupille de la seiche présente une forme en « W »2,3. Bien que les seiches ne distinguent pas les couleurs4, elles perçoivent la polarisation de la lumière, ce qui leur permet d'améliorer leur vision des contrastes. 

    Portrait De La Seiche Géante D'Australie Avec Plusieurs Vidéos -  En Haute Définition -

    Elles disposent de deux fovéas, des zones concentrant les cellules réceptrices sur leur rétine. L'une permet de voir plutôt vers l'avant, l'autre plutôt vers l'arrière.

    L’œil accommode la vision en déplaçant l'ensemble du cristallin par rapport à la rétine plutôt que de le déformer comme c'est le cas chez les mammifères.

    Parce que le nerf optique est positionné derrière la rétine, l’œil de la seiche n'a pas de point aveugle comme chez les vertébrés.

    Des études scientifiques laissent penser que l’œil de la seiche se développe entièrement avant sa naissance et commence...

      À observer les alentours alors que la seiche est encore dans son œuf.

    Une étude française suggère que la seiche préfère chasser des proies qu'elle a pu observer avant son éclosion5.

    Étymologie

    Portrait De La Seiche Géante D'Australie Avec Plusieurs Vidéos -  En Haute Définition -

    Le terme seiche dérive du latin sepia qui désigne tout à la fois ce genre d'animaux ou leur encre (qu'on appelle aussi sépia en français).

    Le terme latin semble être un emprunt au grec ancien σηπία, signifiant la même chose.

    Le mot « Seiche » est attesté en français dès le XIIe siècle sous la forme seche6.

    Dans les mers au large de l'Australie et de l'Indonésie, les seiches offrent un diaporama électrique et coloré de leur pouvoir de camouflage. La saison de reproduction est aussi l'occasion de combats et de parades impressionnantes. Leurs oeufs sont ensuite suspendus à des parois rocheuses ou cachés dans les coraux. Et les petits marchent sur le sol avant de nager. Un monde surprenant...

    Portrait De La Seiche Géante D'Australie Avec Plusieurs Vidéos -  En Haute Définition -

    La seiche est un décapode c’est-à-dire qu’elle a dix bras dont deux spécialisés dans la prédation et qui sont plus longs. Les seiches se déplacent souvent en bancs, comme les calmars, et cela sur d’énormes distances. Il existe 116 espèces de seiches qui vivent dans les eaux côtières, riches en nourriture. 

    La seiche possède une coquille interne, l’os. C’est en fait sa coquille bien qu’elle soit interne. Cette coquille « l’os de seiche » est remplie d’air et permet à ce céphalopode de flotter sans efforts à n’importe quelle profondeur, sans être obligée de nager en permanence. 

    La coquille contribuant à la flottabilité, les Coléoïdés (pieuvres, seiches, calmars)... Ont développé un moyen de locomotion unique dans le règne animal : la propulsion à réaction. En effet, ces céphalopodes nagent en expulsant par un étroit tuyau, appelé l’entonnoir... L’eau qu’ils aspirent dans une cavité de leur manteau pour alimenter les branchies en oxygène.

    Portrait De La Seiche Géante D'Australie Avec Plusieurs Vidéos -  En Haute Définition -

    ndant, ses deux grands yeux très perfectionnés sont similaires à ceux des vertébrés. Elle possède une excellente vue, y compris dans l’obscurité.
     
    La seiche porte sur ses tentacules des ventouses renforcées par un anneau rigide, en corne. Cette caractéristique lui permet de maintenir fermement ses proies. La seiche se nourrit de crustacés et de poissons osseux ainsi que d’autres mollusques. Elle est surtout active à la tombée de la nuit. 

    Elle repère ses proies à vue, s’approche de la victime puis déploie brusquement ses tentacules. Son bec corné lui permet de déchiqueter la proie et de l’avaler par petits morceaux. 

    La taille des seiches varie selon les espèces et peut atteindre un mètre de long.
    La seiche : un véritable caméléon , Il ne lui faut que quelques secondes pour changer de couleur ou d’apparence. Les chromatophores sont des milliers de cellules cutanées pigmentées qui peuvent se contracter ou se dilater par action musculaire. Elles recouvrent des éléments réflecteurs, les leucophores, qu’elles cachent ou découvrent, permettant des changements de couleurs. 

    La seiche peut également tordre ses bras dans tous les sens. Sa peau se hérisse alors en lui donnant une apparence terrifiante pour ses proies.
     
    Parfois, un caléidoscope de couleur brillante semble irradier de son corps. Les scientifiques pensent que ces signaux forment la base du langage visuel des seiches que nous commençons à peine à interpréter. 

    Pour se défendre contre ses prédateurs, la seiche n’a qu’une seule issue : la fuite. Mais, elle dispose d’un organe spécial, la poche du noir, qui est constitué d’une glande sécrétant de la mélanine et d’un réservoir. La mélanine, mélangée au mucus, forme de l’encre. En s’enfuyant, la seiche envoie dans la figure de son adversaire ce nuage d’encre ce qui l’a dissimule le temps de se cacher.
    Cette encre contient de plus des enzymes qui inhibent l’olfaction de l’agresseur. 

    Les céphalopodes ont longtemps été recherchés pour leur poche du noir. Le pigment qu’elle sécrète sert de base à la fabrication de la sépia (encre de Chine), utilisée dans le dessin au lavis. 
    De couleur rouge sombre, la sépia doit son nom à la seiche, Sepia officinalis.
     

    Portrait De La Seiche Géante D'Australie Avec Plusieurs Vidéos -  En Haute Définition -

    La sépia naturelle de seiche était déjà commercialisée dans l’Antiquité et l’a été jusqu’au milieu du 19e siècle. Lorsque Cuvier publie, en 1817, ses études sur l’anatomie des mollusques... Ses illustrations sont réalisées avec l’encre des céphalopodes qu’il a disséqué. 

    Ovipare, la seiche pond entre 200 et 300 œufs qu’elle dépose près des côtes. A leur naissance, les petits (seichons ou sépions) mesurent environ 12 mm. Ils disposent d’une réserve alimentaire sous forme d’un sac vitellin interne. Il leur faut quelques mois pour passer au stade adulte. 

    En Méditerranée, les seiches sont sédentaires. Par contre, en Manche et en mer du Nord...Elles migrent à la saison froide vers des régions plus chaudes. Classification 
    Règne: Animalia 
    Phylum: Mollusca 
    Classe: Cephalopoda

    « « L_EQUATEUR_2.ppsx » Voyage au Chili d'Alma au désert de l'Atacama par Modesto.ppsx » »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    kiki
    Samedi 12 Octobre 2019 à 18:11

    Belles images, impressionnant !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :