• La fontaine de Font Vive

    Le bassin de la fontaine
    Le bassin de Font Vive

    La fontaine de Font Vive est une très belle fontaine vauclusienne. Une fontaine vauclusienne désigne une résurgence d'une rivière souterraine au travers d'un siphon. Ici, le siphon débouche dans un bassin d'une dizaine de mètres de diamètre.

    L'eau couleur émeraude
    L'eau merveilleuse de Font Vive

    Le réseau souterrain, accessible au travers de ce siphon, a été reconnu, à l'heure actuelle, sur plus de 1000 m avec un dénivelé de 68 m (-28 à + 40 m). La première exploration a été effectuée par Bob Destreille en 1974. Il parcourt le premier siphon sur 210 m. En 1975, des alluvions bouchent le siphon et ce n'est qu'en 1979 que les spéléologues arrivent à le déobstruer. En 1980, JM Chauvet franchit le siphon et explore des galeries jusqu'à un deuxième siphon. En 1991, F Badier franchit ce deuxième siphon et parcourt 200 m de galeries jusqu'à un troisième siphon. En 1996, l'entrée du réseau est de nouveau comblée. Une forte équipe de spéléologues s'attèle au travail et en 1998 le passage est de nouveau praticable. En 2001, F Tourtellier replonge dans Font Vive. En 12h d'effort, accompagné de deux équipiers, il franchit les siphons 1, 2 et 3, puis explore et topographie 380 m de nouvelles galeries. Les dernières explorations connues ont été effectuées par X Meniscus et G Hude de janvier à avril 2002. Durant différentes plongées, ils ont équipé et sécurisé le réseau en le topographiant. Ils ont aussi exploré 100 m de nouvelles galeries. Vous pouvez lire le récit de leurs explorations sur le site http://plongeesout.free.fr.

    La topographie peut être consultée sur le site du Ressac à l'adresse suivante :
    http://speleoressac.free.fr/cavites/colline_serre/fontvive/fontvive.htm

    La fontaine
    La fontaine de Font Vive

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les Météores sont d'importantes masses rocheuses situées au nord de la Grèce...

    Sur lesquelles ont été construits des monastères.

    Les Météores sont d'importantes masses rocheuses situées au nord de la Grèce...

    Aujourd'hui inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco, les Météores sont une vraie curiosité et attirent chaque année des millions de touriste

     

    Aux Météores, en Grèce, il existe encore six magnifiques monastères...

    Perchés de façon précaire au sommet de pinacles de grès de 400 mètres de haut.

    Les moines ont construit le premier monastère avant que les religieuses ne viennent aussi en construire.

    L’accès à chaque monastère était un acte de foi, escaladant des rochers et des échelles...

    Attachées ensemble ou de grands filets jusqu’à ce que les cordes se brisent. Les beaux monastères des Météores sont vieux de plusieurs siècles et classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

    Les Plus Beaux Monastères De Grèce -

    Ils sont creusés dans les falaises et les pentes abruptes, sont parmi les plus beaux monastères de Grèce dans les poses les plus photogéniques.

    S'engager dans un charme étrange nous tous. Perché au sommet de montagnes luxuriantes, creusé dans les falaises et même dans les profondeurs du canyon, surplombant à couper le souffle.

    Quelques-uns des plus beaux monastères de Grèce et quelques mots sur chacun d'eux. Prendre plaisir.

    Les Météores sont d'importantes masses rocheuses situées au nord de la Grèce...

    Monastère Monastère Simonopetra, Mont Athos -

    Connu sous le nom de Simonopetra, est l'un des monastères les plus photographiés du mont Athos - ceux qui semblent pendre au-dessus de la mer, à une altitude de 300 mètres.

    Il a commencé à être construit en 1257 et est, selon Wikipedia, l'une des constructions audacieuses du Moyen Âge

    Les Météores sont d'importantes masses rocheuses situées au nord de la Grèce...

    Monastère Panagia Pantanassa, Mystras -

    Le seul des monastères de Mistra encore habité, frappant Pandanassa inauguré comme indiqué par le ministère de la Culture en septembre 1428.

    Les plus anciennes fresques datent de 1430. Selon Wikipédia, voici le tombeau de l'empereur Constantin épouse Paleologos, Theodora.

    Les Météores sont d'importantes masses rocheuses situées au nord de la Grèce...

    Monastère Kipinas, Tzoumerka, Epiros -

    Sculpté dans une falaise complètement verticale, est peut-être le monastère le plus impressionnant d'Épire. Il a été construit vers 1212, est situé près du village Kalarrytes et «doit» le nom des jardins cultivés près des moines du monastère. La route atteint la base de la falaise et de là un chemin creusé dans la roche puis un pont en bois menant au monastère. Pendant la domination turque, le pont en bois était mobile et les moines se rétractaient pour être protégés des raids.

    Les Météores sont d'importantes masses rocheuses situées au nord de la Grèce...

    Monastère Arkadi, Rethimno -

    La tradition veut être fondée par l'empereur Héraclius de Byzance au Ve siècle. Il est construit sur un plateau luxuriant au-dessus des gorges de la montagne Ida, à 23 km de Réthymnon.

    Les Météores sont d'importantes masses rocheuses situées au nord de la Grèce...

    Monastère Iviron, Mont Athos -

    Avec une histoire qui commence quelque part en 1010 et une architecture rappelant les contes médiévaux, c'est l'un des monastères les plus impressionnants du mont Athos. Peut accueillir 35 moines et seize monastères.

    Les Météores sont d'importantes masses rocheuses situées au nord de la Grèce...

    Monastère d'Elona, Arcadie -

    Connu simplement comme membres, date de 1300 et est un couvent creusé dans une falaise Parnon, à 17 kilomètres de Leonidio.

    Les Météores sont d'importantes masses rocheuses situées au nord de la Grèce...

    Monastère De Roussanou, Meteora -

    Connu sous le nom d'arsenal, est l'un des monastères les plus photographiés des Météores, si ce n'est l'ensemble du pays (celui avec...

    Entre autres, sur la couverture de Lonely Planet for Greece).

    Probablement habitée pour la première fois en 1388, déserte pendant de nombreuses années et reconstruite en 1529.

    Les Météores sont d'importantes masses rocheuses situées au nord de la Grèce...

    Monastère de Saint-Jean-Baptiste, Lucius, Arcadia -

    Il est creusé dans la roche, à deux cents pieds au-dessus du lit de Lucius, au cœur du canyon vert.

    Connue comme la Grande Grotte, est une destination populaire pour les randonneurs.

    Datant du 12ème siècle, tandis que les peintures survivantes sont du 16ème.

    Les Météores sont d'importantes masses rocheuses situées au nord de la Grèce...

    Monastère Giromeri, Filiates, Thesprotia -

    Fondée au début du 14e siècle, entre 1310 et 1320, par le Bienheureux Nil.

    Numérotée à son apogée (XVIe siècle) sur les trois cents moines.

     

    Les Météores sont d'importantes masses rocheuses situées au nord de la Grèce...

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le Prodigieux Paysage De La Mer De Glace -

    Le Prodigieux Paysage De La Mer De Glace -

    Par Hughes Derouard - Hors Série - France Sauvage -

    Le Prodigieux Paysage De La Mer De Glace -

    Le glacier poussant ses derniers séracs jusqu'au cœur de la verdoyante vallée de Chamonix est sans doute moins spectaculaire aujourd'hui que sur des photos plus anciennes.

    C'est la marque évidente du réchauffement climatique. Il n'empêche que le site reste puissant, à condition...

    De savoir le découvrir ainsi qu'il le mérite : d'abord de près, et ensuite en prenant du recul.

    Le Prodigieux Paysage De La Mer De Glace -

     Née au pied du mont Blanc, la Mer de Glace est, en dépit du réchauffement climatique, un mastodonte qui serpente sur 7 kilomètres, passant de 3 900 à 1 400 mètres d’altitude. Dans sa plus grande largeur, elle atteint 1 950 mètres. Son épaisseur moyenne est de 200 mètres, 400 mètres en certains endroits. Et même si son front a reculé de manière spectaculaire, elle continue de progresser de presque 90 mètres par an à hauteur de Montenvers (1 centimètre par heure). Au total, avec 40 km2, la Mer de Glace reste le plus grand glacier de France.

    Rien de plus facile que de monter voir la Mer de glace : il suffit d’emprunter le fameux petit train à crémaillère qui conduit à l’hôtel restaurant du Montenvers depuis Chamonix.

    C’est de là que vous suivez le sentier qui descend vers la grotte creusée dans la glace, célèbre attraction touristique.

    Ensuite, la descente à pied jusqu’à Chamonix par les bois est aussi tranquille que magnifque.

    En fait, la manière historique — la voie ferrée fut mise en service en 1909 ! —

    De découvrir les lieux est un peu décevante, car au bord des grandes dalles qu’il faut descendre laborieusement, on voit plus de pierre que de glace.

    L’excursion manque donc un peu de magie. Pour admirer les glaciers du massif du Mont-Blanc, le mieux est de longer l’autre côté de la vallée de Chamonix...

    Par les sentiers de randonnée autrefois créés par l’alpiniste-écrivain Roger Frison-Roche : le Grand Balcon et le Petit Balcon.

    Le Prodigieux Paysage De La Mer De Glace -

    Au départ de Chamonix, un classique de la randonnée vous hisse à 2 000 mètres d’altitude sans y laisser vos poumons. De Flégère à Planpraz, progressez sur une portion du Grand Balcon du sud, avec pour seul formidable... Vis-à-vis le massif du Mont-Blanc : aiguille du Midi, mont Maudit, mont Blanc, dôme du Goûter et glacier des Bossons.

    Il est important de faire cette ascension dans l’après-midi, de façon à ne pas se trouver à contre-jour.

    Le plus facile est de prendre, à Chamonix, le téléphérique du Brévent, qui donne accès à une table d’orientation, située à 2 525 mètres d’altitude.

    En face de vous, voici le glacier des Bossons, moins connu que la Mer de Glace, mais spectaculaire car il descend très bas dans la vallée et permet de comprendre la façon dont « vit » un glacier.

    Le phénomène trouve ses origines en haute montagne, à des altitudes suffisamment élevées pour que, même en été, un manteau neigeux demeure.

    Dans les Alpes du Nord, les neiges éternelles se trouvent au-delà de 3 000 mètres. Et là, elles sont soumises à un phénomène appelé « transformation ».

    Dès le printemps, le rayonnement solaire (d’autant plus intense que l’altitude est élevée) fait fondre la neige.

    Cette eau de fonte s’écoule dans la pente, mais dès que survient la nuit, la température baisse et descend en dessous de zéro.

    Alors, l’eau et la couche superfcielle de neige gèlent, forment un bloc de glace.

    Cette glace ne fondra pas aussi vite que la neige. S’ajoutant à la glace née les nuits précédentes, elle contribue à alimenter un véritable fleuve gelé que son poids emporte dans la pente.

    Sa vitesse est impressionnante : jusqu’à un mètre par jour.

    Le Prodigieux Paysage De La Mer De Glace -

    Le célèbre petit train rouge à crémaillère. A bord il faut une vingtaine de minutes pour gravir les 1000 mètres de dénivelée qui vous séparent du site du Montenvers-Mer de Glace.

    Pour contempler maintenant la Mer de Glace, il faut remonter la vallée de Chamonix par l’itinéraire du Grand Balcon, balisé par les marques rouge et blanche du GR®5 (dit aussi Tour du Mont-Blanc).

    Le sentier est facile, car il descend progressivement jusqu’au sommet de la Flégère, à 1 877 mètres. C’est là qu’apparaît la Mer de Glace, dont on voit bien comment elle naît en altitude...

    Vers les sommets mythiques qui ont pour nom Dent du Géant, Grandes Jorasses.

    On voit nettement aussi comment, dans les fortes ruptures de pente, le fleuve de glace se fracture.

    C’est là que se creusent les crevasses, séparant des blocs de glace qui se trouvent dès lors en équilibre précaire ; c’est ce qu’on appelle les sérac...

    Dont les chutes figurent parmi les plus graves dangers de la montagne.

    Pour revenir à Chamonix, il suffit de suivre le sentier qui descend dans les bois, d’abord très raide...

    Mais qui ensuite ménage ici et là de magnifques ouvertures sur le massif du Mont-Blanc.

    La Vallée Blanche -

    Le Prodigieux Paysage De La Mer De Glace -

    Ce glacier situé sur la face sud de l’Aiguille du Midi a donné son nom à une grande classique du ski alpin à Chamonix, à pratiquer accompagné d’un guide ou en se joignant à un groupe encadré. Cet itinéraire hors-piste consiste à emprunter le téléphérique de l’Aiguille du Midi, pour revenir ensuite en vallée de Chamonix via la Mer de Glace. Empruntant des pentes plus ou moins raides (selon votre niveau ou le plaisir que vous souhaitez en tirer), vous descendez d’abord la Vallée Blanche, passez le refuge du Requin... Et longez la rive gauche du glacier du Tacul qui, en rejoignant le glacier de Leschaux, forme la Mer de Glace. Par bon enneigement, il est possible de skier jusqu’à Chamonix. Office de tourisme de Chamonix-Mont-Blanc -

    Le Prodigieux Paysage De La Mer De Glace -

    Mer de glace, des chiffres et des lettres... qui font peur ! from Michel Chx on Vimeo.

     Voir la fiche Hôtel restaurant du Montenvers - Voir la fiche Tags merChamonixMont-Blanc

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Destinations De Voyage - Visite De L'Irlande

    Destinations De Voyage - Visite De L'Irlande

    Kylmore Castle En Irlande -

    Quelle belle preuve d'amour: ce château a été construit par un riche irlandais, Henry Mitchell...

    Comme preuve d'amour pour sa femme (tu vois mon cher Philippe ce qu'il te reste à faire ...)

    Dans un cadre idyllique, dans des jardins de plusieurs hectares, au bord d'un lac...

    Cerné par les montagnes et la forêt environnante, se dressent ce magnifique château ainsi qu'une abbaye.

    L'histoire de ce château est très émouvante: à peine le château est il achevé, le couple perd tragiquement leur fille.

    Accablé de tristesse, le couple tente tant bien que mal de surmonter cette épreuve...

    Mais la tristesse est si grande que Margaret décèdera peu de temps après...

    Plongeant alors son mari dans un terrible état de solitude et de chagrin.

    Désormais veuf et sans enfant, Henry Mitchell décide alors de changer les plans de l'abbaye...

    Pour en faire une cathédrale miniature, élevée en la mémoire de sa femme et de sa fille.

    Il construira également un mausolée tout près de l'abbaye, lieu ou il enterre le corps de sa femme...

    En précisant qu'il souhaite être enterré auprès d'elle à sa mort.

    Une fois la construction achevée, Henry Mitchell vend le château et le domaine..

    Ne pouvant se résoudre de vivre dans un lieu si douloureux...

    La propriété passe de mains en mains puis est finalement abandonnée jusqu'en 1920...

    Date à laquelle des Sœurs Bénédictines décident...

    D'en faire un lieu de culte ainsi qu'un collège catholique réputé.

    Afin de financer l'entretien du site, les Sœurs ont ouvert le château et l'abbaye...

    Ce qui permet ainsi de veiller à la pérennité du lieu. 

    Raisons Magiques De Visiter L’Irlande -

    Destinations De Voyage - Visite De L'Irlande

    Par Jackie Middleton -Sélection Du Reader’s Digest -

    L’Irlande est chérie dans le monde entier comme une terre enchanteresse où se mêlent légendes et réalité.

    Voici 10 façons de découvrir la mystique et le charme de l’île d’émeraude

    Destinations De Voyage - Visite De L'Irlande

    Madrugada Verde/Shutterstock -

    Découvrez Les Châteaux -

    Hantés, gothiques, majestueux ou imposants, les châteaux d’Irlande irradient le romantisme de ce beau pays.

    Les châteaux de Cahir, Kilkenny et Dunguaire évoquent tous des visions magiques de damoiselles, de rois courageux et de donjons effrayants.

    Le château de Blarney, dans le comté de Cork, est l’un des plus visités en Irlande.

    Célèbre pour sa pierre de Blarney (la légende affirme que si vous embrassez la pierre de Blarney...

    Vous recevrez le don de l’éloquence éternelle), les visiteurs se plient littéralement en quatre pour poser un baiser sur ce rocher mythique...

    Enchâssé dans le mur du château. Acrobaties amoureuses mises à part, ce château du 15e siècle offre des vues...

      À couper le souffle du haut de ses remparts, d’éclatants jardins et de mystérieuses grottes souterraines.

    Destinations De Voyage - Visite De L'Irlande

    Visitez L’entrepôt De Guinness -

    Levez une chope, ou deux, à la santé de la boisson favorite de l’Irlande. La Guinness Storehouse et sa brasserie de Saint-James Gate à Dublin...

    Accueillent plus d’un million de visiteurs chaque année sur les lieux de leur usine de fabrication de la stout...

    Leur fameuse bière brune. Brassant plus de 3 millions de chopes par jour, la Guinness Storehouse vous propose de jeter un œil...

    Sur l’envers du décor de leur désaltérante entreprise. Assistez au processus de brassage, apprenez à remplir des chopes et goûtez au produit final.

    La légendaire hospitalité de la Guinness Storehouse propose des rafraîchissements...

    Ou des repas traditionnels irlandais dans leurs quatre restaurants.

    Ou faites-vous plaisir avec une chope bien méritée tout en...

    Profitant d’une vue imprenable de Dublin, sur 360 degrés, depuis leur très agréable bar, le Gravity.

    Destinations De Voyage - Visite De L'Irlande

    Partez À L’aventure -

    Venez voir le côté farouche de l’Irlande.

    Découvrez une nature sauvage et des panoramas magnifiques au cours d’activités audacieuses et palpitantes.

    Ne faites qu’un avec la nature grâce au surf, au kayak de mer...

    Au parapente, à l’escalade, la spéléologie, le VTT et la marche.

    Une randonnée le long des collines vertes d’Irlande jusqu’au sommet...

    De ses falaises balayées par les vents est fortement recommandée.

    Le National Geographic a décrété que les promenades irlandaises étaient les meilleures du monde.

    Réveillez l’amateur de sensations fortes qui dort en vous et découvrez l’Irlande sous un angle unique.

    Destinations De Voyage - Visite De L'Irlande

    Revivez L’histoire À Chaque Détour -

    Dans un pays aussi vieux et riche en histoire que l’Irlande, les visiteurs ont l’embarras du choix quand il s’agit...

    De sites d’intérêt historique. Un de ces sites, Brú na Bóinne dans le comté de Meath...

    Est plus ancien que Stonehenge en Angleterre et les pyramides de Gizeh en Égypte.

    Ce site néolithique composé de sanctuaires circulaires, de menhirs et de chambres funéraires construites...

    Autour de 3 200 av. J.-C. est mis en valeur par plusieurs tombeaux aux longs couloirs..

    Knowth, Dowth et Newgrange. Grandement populaire à longueur d’année...

    Brú na Bóinne obtient une attention supplémentaire pendant le solstice d’hiver.

    En décembre, un rayon de soleil perce à travers une ouverture mystérieuse dans le tumulus de Newgrange...

    Et illumine la chambre funéraire durant quelques brèves minutes.

    Par conséquent, de nombreux touristes affluent à Newgrange pour saluer l’aube de chaque solstice...

    Et une loterie annuelle est tenue pour gagner le droit d’accéder à l’intérieur du tombeau.

    Destinations De Voyage - Visite De L'Irlande

    Embrassez Des Paysages À Couper Le Souffle -

    Vierges et magnifiques, les paysages de l’Irlande sont incomparables.

    West Cork, Dingle, Galway, l’anneau du Kerry...

    La liste des lieux dignes des cartes postales est infinie.

    Un de ces pittoresques sites est le Rock of Cashel (également connu sous le nom...

    De rocher de Saint-Patrick) dans le comté de Tipperary.

    Datant des 12e et 13e siècles, cette redoutable forteresse se glorifie d’une tour ronde...

    D’une cathédrale et d’une chapelle renfermant d’inestimables trésors...

    De l’art celtique et de l’architecture médiévale.

    La légende dit que c’est là qu’au 5e siècle..

    Saint-Patrick a converti le roi Aengus de Munster au christianisme.

    Destinations De Voyage - Visite De L'Irlande

    Suivez La Route Des Festivals -

    Vous aimez la fête ? L’Irlande aussi. Imprégnez-vous de l’entrain irlandais...

    Et joignez-vous à joie collective à longueur d’année.

    Du festival de la Saint-Patrick au Festival de voile de Cork en passant par le festival des arts de Galway...

    Il y a plus de 400 rendez-vous à l’agenda cette année.

    Musique, nourriture, littérature, racines celtes, films et humour,autant de raisons de fêter et d’être dans l’ambiance.

    Sans surprise, la fête la plus attendue et adorée est celle de la fête nationale, le jour de la Saint-Patrick.

    Parades, costumes expressifs, théâtre de rue et une atmosphère animée de carnaval vous laisseront sous le charme.

    Destinations De Voyage - Visite De L'Irlande

    Vivez Dublin -

    Les villes ont souvent la mauvaise réputation d’être des destinations froides et sans âme, mais pas Dublin.

    La capitale de l’Irlande éclate de personnalité et bourdonne de jeunesse.

    Métropole trépidante, débordante d’activités culturelles, de beaux musées, de superbes architectures et de pubs animés...

    Dublin a quelque chose à offrir à tout le monde.

    Châteaux, cathédrales, galeries, parcs, boutiques, restaurants, Dublin assure.

    Procurez-vous un laissez-passer de Dublin et accédez...

    Gratuitement à plus de 30 attractions de qualité, en plus des rabais...

    Pour les restaurants, magasins, théâtres, visites et transport...

    Ainsi que le guide touristique de la ville.

    Destinations De Voyage - Visite De L'Irlande

    Goûtez À La Culture Des Pubs -

    Si vous avez envie d’une chope, d’une conversation spirituelle et d’un avant-goût...

    De l’authentique hospitalité irlandaise, ne cherchez pas plus loin qu’un pub irlandais.

    Le guide de voyage à succès, Lonely Planet....

    Ne tarit pas d’éloges au sujet des pubs irlandais et pour cause.

    Les pubs irlandais ont une réputation faite de...

    Délicieuses lagers et de crémeuses stouts, sans oublier les tenanciers amicaux.

    Plusieurs pubs irlandais offrent de la musique en direct, traditionnelle ou moderne...

    De même que des plats copieux, comme la tarte au bœuf et à la Guinness.

    Certains pubs relèvent leurs menus vers de nouveaux goûts...

    Offrant aux clients une cuisine raffinée pour accompagner leurs chop adorées.

    Destinations De Voyage - Visite De L'Irlande

    Délectez-Vous Du Folklore Irlandais -

    Une visite en Irlande est incomplète sans le folklore traditionnel irlandais.

    Dans un pays fameux pour ses fées, ses lutins et ses sirènes, la mystérieuse Chaussée des Géants...

    (Le seul site du patrimoine mondial de l’UNESCO en Irlande du Nord)...

    Est l’une de ses légendes les plus chères. L’épopée raconte que ces remarquables pierres...

    Furent l’œuvre d’un géant irlandais, Fionn mac Cumhail (Finn McCool).

    Il aurait construit la chaussée afin de garder ses pieds au sec tandis qu’il marchait vers l’Écosse.

    Les habitants croient que l’amas des cheminées (ou l’orgue) le long de la Chaussée...

    Est la preuve que McCool a vécu ici, tandis que les géologues...

    Croient plutôt qu’une éruption volcanique, survenue il y a 60 millions d’années...

      A créé les 40 000 colonnes de basalte emboîtées...

    Qui émerveillent les visiteurs encore aujourd’hui...

    Destinations De Voyage - Visite De L'Irlande

    Savourez La Cuisine Irlandaise -

    Si vous pensiez que la cuisine irlandaise se fonde uniquement sur sa fameuse pomme de terre, détrompez-vous.

    Les gourmets ont découvert que l’Irlande est une destination gastronomique incontournable.

    Les plats traditionnels comme le ragoût irlandais, le pain au bicarbonate de soude, le fromage fermier...

    Et le colcannon (chou frisé/chou vert et pommes de terre) sont toujours au menu...

    Mais la nouvelle vague de la cuisine irlandaise...

    Mise sur des ingrédients frais, cultivés localement et sur la prise du jour.

    Le saumon sauvage de l’Atlantique, les huîtres charnues...

    Les pétoncles fondants et le homard poché...

    Vous rassasieront sans parler des langoustines, de la sole et de l’espadon grillés.

    La profusion de fruits de mer d’Irlande est si célèbre...

    (Et délicieuse) qu’elle a inspiré, chaque mois de septembre...

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La vallée préhistorique de la Vézère

    l'homme de néandertal

    L'homme de Neandertal
    (statue implantée sur l'esplanade du musée des Eyzies)

    L'érosion, qui a creusé cette vallée dans la roche calcaire, y a laissé de superbes falaises truffées de cavités. Nous trouvons ici une succession d'abris sous roche ayant servis d'habitats et de grottes profondes ayant servies de lieu d'expression aux artistes préhistoriques.

    La vallée préhistorique débute à Montignac, célèbre par la grotte de Lascaux, désignée comme "la chapelle Sixtine de la préhistoire" par l'abbé Breuil. En suivant la Vézère, nous allons trouver près de Sergeac, le site de Castelmerle.

    abri à Castelmerle
    Abri sous roche à Castelmerle

    falaise de Castelmerle
    Le long de la falaise de Castelmerle

     

    Les abris du Castelmerle (une dizaine) ont été occupés de 50000 ans à 10000 ans av. J.-C. Ils ont livré de nombreuses œuvres d'art parmi les plus anciennes de l'humanité. L'abri Reverdit contient un bas relief de cinq animaux datant du Magdalénien. On y a également découvert d'étranges symboles vieux de 32000 ans. Le site de Castelmerle a été réoccupé au Moyen-âge où un important cluzeau (abri) a été creusé.

    La descente de la vallée nous mène ensuite vers le Moustier. Les deux abris du Moustier, fouillés par Lartet et Peyrony ont permis de définir la période du Moustérien qui débute à 250000 ans BP (avant le présent) et va jusqu'à 35000 ans BP. C'est dans ce site que le trafiquant d'antiquités, Hauser, découvrit un squelette de néandertalien, qu'il vendit au musée de Berlin.

    le Moustier
    Le site du Moustier

    l'abri inférieur
    L'abri inférieur où la stratigraphie a été mise en valeur pour les visites

    l'abri supérieur
    L'abri supérieur

     

    En face du Moustier, se trouve la falaise de la Roque St Christophe occupée depuis la préhistoire. Les aménagements effectuées durant le moyen-âge permettaient la présence de plus de mille personnes sur le site.

    Notre périple nous conduit ensuite vers le site de la Madeleine, éponyme du Magdalénien.

    falaise des Tours
    La falaise des Tours

    La Vézère poursuit son chemin le long des falaises des Tours pour longer le site de Laugerie Haute et de Laugerie Basse. Laugerie Haute est un très vaste habitat long de 180 m et large d'une dizaine de mètres pour la partie fouillée. Mais une partie de l'habitat est certainement sous la route actuelle. L'abri est masqué par d'énormes blocs, vestiges de la voûte, tombés durant le Magdalénien. Laugerie Haute est un site capital pour le paléolithique supérieur. Quarante-deux couches ont été reconnues, allant du Gravettien final (25000 ans BP) jusqu'à la première moitié du Magdalénien (13000 ans BP). Ce site a livré de remarquables œuvres d'art comme un galet de gneiss de 30 cm de long, sur lequel sont incisés des groupes de traits orientés en plusieurs sens et incontestablement d'origine humaine.

     

    Le site de Laugerie Basse est une falaise de 500 m de long et d'une soixantaine de mètres de hauteur. A une quinzaine de mètres au dessus de la Vézère sont situés une série d'abris sous roche dont certains sont toujours habités. Ce site a été fouillé depuis 1863 dans une anarchie complète. Ce n'est qu'en 1912 que Peyrony et Maury entreprirent des fouilles sérieuses. Ce site a livré de fabuleuses œuvres d'art effectuées sur des os ou des fragments de parois avec notamment des représentations humaines, comme la "Vénus Impudique" ou "la Femme au Renne". Le premier abri a été occupé de 14000 ans BP à 10000 ans BP. Le deuxième abri, celui des Marseilles, a commencé à être occupé aux alentours de 16000 ans BP. Cet abri, subit comme le site de Laugerie Haute, l'effondrement de sa voûte.

    falaise de Laugerie basse
     La falaise de Laugerie Basse

    Laugerie basse
    Laugerie Basse

     

    Entre la falaise de Laugerie Basse et la falaise du Fort de Tayac, s'ouvre le gisement préhistorique des Gorges d'enfer constitué de quelque abris célèbres.

    fort de Tayac
    Le fort troglodytique de Tayac

    Falaise du fort de Tayac
    Falaise du Fort de Tayac vue de Laugerie Basse

     

    Nous arrivons maintenant aux EYZIES, la capitale mondiale de la préhistoire. Le village se niche au pied de sa falaise truffée d'abris sous roche et de cluzeaux (abri creusé au moyen-âge).

    les Eyzies
    La falaise des Eyzies dans la vallée de la Vézère

    falaise des Eyzies
    La falaise des Eyzies dans la vallée de Beune

     

    le village des Eyzies
    Le village

    une rue des Eyzies
    Une rue des Eyzies

    Dans la capitale de la préhistoire, n'oubliez pas de visiter le musée de la préhistoire, abrité dans le château des Eyzies, et qui bénéficia en 2002 d'une importante extension.

    Dans le village des Eyzies sont situés des abris célèbres, comme l'abri de Cro-Magnon ou l'abri Pataud. L'abri de Cro-Magnon fut découvert en 1868, lors des travaux de construction de la voie ferrée. Cet abri servi d'habitat pour les Aurignaciens (30000 à 25000 ans BP), avant de devenir la sépulture de trois hommes, d'une femme et d'un enfant. Ces ossements fossiles furent les premiers représentants de l'espèce moderne (homo sapiens sapiens) découverts. Cet abri est cependant bien peu mis en valeur.

    abri de cro-magnon
    L'abri Cro-Magnon

    L'abri Pataud, situé 250 m en aval de l'abri de Cro-Magnon, a été fouillé par l'américain Movius de 1958 à 1964. Cet abri couvrant une centaine de mètres a accueilli des campements pendant 15000 ans. Une quarantaine de campements représentant quatorze niveaux, couvrant l'Aurignacien (35000 à 24000 ans BP), le Gravettien (25000 à 20000 ans BP) et le Solutréen (21000 à 15000 ans BP) ont été reconnus dans la zone fouillée. La zone de fouille qui représente un quart de l'abri a livré plus de deux millions d'objets. La zone de fouille a été transformée en musée permettant de se faire une bonne idée de la stratigraphie. Le site a également livré des sépultures, dont celle d'une jeune fille qui a été statufiée et nommée Madame Pataud. Cette statue est visible dans le musée attenant au site. Ce musée occupe les anciennes maisons troglodytiques de la ferme Pataud construite sur le site aux XIXe siècle. Sur la voûte qui forme le toit du musée, on peut admirer un superbe bouquetin sculpté en bas-relief. Celui-ci n'a été découvert que récemment, car il faut pratiquement être couché sur le sol pour le voir.

    L'érosion a également formé au Eyzies, quelques curiosités géologiques comme le Rocher de la Peine.

    rocher de la peine
    Le rocher de la Peine

    La Vézère poursuit ces méandres jusqu'à la Dordogne, dans laquelle elle se jette à la hauteur de Limeuil. Le long de son cours, les falaises présentent encore énormément de cavités naturelles ou creusées par l'homme durant le moyen-âge.

    falaise à St Cirq

    falaise à St Cirq

    Falaise entre les Eyzies et St Cirq

    Les alentours des Eyzies abritent également de nombreuses grottes ornées dont quelques-unes sont accessibles au publics.

    En savoir plus sur les grottes ornées

    La vallée de la Vézère ne se limite pas à des sites préhistoriques et des grottes ornées. De nombreux châteaux et demeures médiévaux sont également visibles et visitables

    En savoir plus sur les châteaux de la vallée de la Vézère

    Les photographies ont été prises en février 2002

    Y ACCÉDER:

    Les différents sites décrits ici sont tous facilement accessible depuis le village des Eyzies qui constitue une excellente base de départ. Tous les sites sont accessible en voiture ou après une courte marche à pied.

    Les grottes ornées et les sites de Laugerie Haute, du Moustier et de l'abri du Poisson ne sont accessibles que sur rendez-vous ( renseignement à l'accueil de la grotte de Font de Gaume ).

     

    Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

    Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le domaine de Lednice-Valtice

    Découvrez le jardin de l’Europe au domaine de Lednice-Valtice  !

    Le domaine de Lednice-Valtice

    Peu d’endroits sur terre auront été aussi bien entretenus que les majestueuses terres situées autour des splendides châteaux de Lednice et Valtice. Au cours des siècles, ce site a vu naître un parc extraordinaire rempli d’arbres rares, de bâtisses romantiques, d’étangs et de merveilleux recoins. Le domaine de Lednice-Valtice, inscrit sur la liste de l’Unesco, est aujourd’hui encore surnommé le «  jardin de l’Europe  ».

     

    Le domaine de Lednice-Valtice

    Les immenses terres, situées de part et d’autre de la frontière actuelle entre la Moravie et l’Autriche, ont été rendues magnifiques par les différentes générations de la dynastie des Lichtenstein durant leurs 600 ans de règne. Cette dynastie, autrefois l’une des plus puissantes d’Europe, y a créé de manière spectaculaire un élégant jardin à la française et un magnifique parc à l’anglaise. Elle y a fait bâtir des œuvres romantiques de différents styles pour démontrer la prodigalité véritable de la riche aristocratie de l’époque

     

    Une combinaison parfaite entre architecture, nature et vin exquis

    Le château de Lednice a reçu sa forme néogothique actuelle suite à un remaniement au milieu du XIXe siècle. À cette époque, il servait en été de lieu de rencontre à la noblesse européenne. Le second château, celui de Valtice, était la demeure, splendide, des seigneurs du Lichtenstein d’Autriche et de Moravie. Il est connu non seulement pour sa beauté, mais aussi pour sa longue tradition de la viticulture. La vigne y a été apportée par les légions romaines de l’empereur Marc Aurèle qui considérait la région de la Pálava comme idéale pour cultiver la vigne. Vous pouvez non seulement profiter d’une expérience culturelle exceptionnelle mais aussi déguster un verre d’excellent vin morave lors de sa Foire aux vins.

     

    Au minaret  ? Au minaret  !

    Le domaine de Lednice-Valtice

    Le parc entourant les deux châteaux fait partie des plus beaux sites paysagers d’Europe. Vous pouvez y découvrir un paysage artificiel avec de nombreux étangs couverts de nénuphars, des bois frais, des prairies pleines de fleurs et des arbres précieux. Des architectes viennois l’ont parsemé, pour le plaisir et la surprise des spectateurs, de nombreuses bâtisses qui procurent à ce lieu un caractère exceptionnel. Ainsi, vous pouvez gravir les 60 m de haut d’un minaret qui offre une vue inoubliable sur tout le domaine, ou bien pique-niquer paisiblement près du pavillon de chasse Rendez-vous ou vous rendre en bateau aux ruines du château fort de Janov. Si vous aimez le cyclisme, vous pouvez facilement parcourir le parc du château à vélo.

     

    Que visiter d’autre  ?

    Près du domaine de Lednice-Valtice, vous trouverez la ville royale de Mikulov, dominée par un château situé sur une falaise. Cette ville est étroitement liée à un vin morave de premier choix. Vous pouvez aussi mettre un peu de piment dans votre séjour en faisant une excursion à Brno, la capitale morave, où vous pouvez visiter la villa Tugendhat, le seul monument tchèque d’architecture moderne inscrit sur la liste de l’Unesco.

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Sur les traces des Liechtenstein

     ******************

    Partez avec nous en Moravie à la découverte des monuments construits par la célèbre famille aristocratique !

    Moravie et Silésie

    En Moravie, vous trouverez des monuments inscrits sur la liste de l’UNESCO, des châteaux, du vin, des traditions folkloriques uniques et des curiosités techniques exceptionnelles.

    Parmi les lieux les plus attrayants, citons quatre sites inscrits sur la liste de l’UNESCO  : le château et les jardins de Kroměříž, la colonne de la peste d’Olomouc, la villa Tugendhat de style fonctionnaliste à Brno, et le domaine de Lednice-Valtice, le plus grand site paysager aménagé en parc dans le monde. Le Karst morave, abritant plus d’un millier de grottes et le gouffre de Macocha, valent aussi la peine d’être visités. La Moravie comprend deux régions folkloriques aux traditions uniques, la Slovaquie morave et la Valachie

    Partez avec nous en Moravie à la découverte des monuments construits par la célèbre famille aristocratique !

    La famille princière des Liechtenstein (Lichtenštejn en tchèque) est l’une des plus anciennes familles aristocratiques d’Europe centrale. Pendant plus de 700 ans, ses membres ont régné sur des domaines situés aux quatre coins de la Moravie, et notamment en Moravie du Sud, où se trouve le cœur de leur domaine. Ils furent propriétaires des châteaux de Valtice, Lednice, Bučovice, Osov, Plumlov et Velké Losiny et des villes de Břeclav, Opava et Krnov. Ils ont contribué de manière significative à la formation de la culture locale, ont développé la viticulture et l’élevage de chevaux. Votre voyage sur les traces des Liechtenstein sera plein de surprises !

     

    Un parc immense. À perte de vue.

    En Moravie du Sud, près de la frontière avec l’Autriche, se trouvent la ville de Valtice, avec un château baroquemajestueux, et la ville de Lednice, avec une résidence d’été romantique de style néo-gothique. Comme les deux châteaux appartenaient aux Liechtenstein, ceux-ci ont décidé de créer entre eux un paysage composé. Appelé aujourd’hui domaine de Lednice-Valtice (Lednicko-valtický areál), il est inscrit tout entier au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’ensemble du complexe, créé aux XVIIIe et XIXe siècles, fut destiné à devenir le centre du domaine des Liechtenstein. Que pouvez-vous trouver ici ? En plus des deux châteaux et du parc, de petits et de grands bâtiments sont dispersés dans le paysage. Ce sont, entre autres, une serre historique de palmes, le Temple d’Apollon (Apollonův chrám), les ruines artificielles Janův hrad, la colonnade de Reistna, le manoir de Pohansko, le temple des Trois Grâces (chrám Tří Grácií) et le Temple de Diane (Dianin chrám) appelé Rendez-Vous, qui est un pavillon de chasse ayant la forme inhabituelle d’un arc de triomphe classique, et un minaret de 62 mètres de haut construit en 1802. C’est la plus ancienne tour d’observation ouverte au public sur le territoire tchèque. De nos jours, la meilleure façon de visiter l’ensemble du domaine est probablement à vélo.

    Partez avec nous en Moravie à la découverte des monuments construits par la célèbre famille aristocratique !

    Châteaux des Liechtenstein

    Partez avec nous en Moravie à la découverte des monuments construits par la célèbre famille aristocratique !

    En plus de Lednice et de Valtice, la famille princière possédait en Moravie et en Silésie également d’autres châteaux qui évoquent leur mémoire, notamment ceux de Mikulov, de Bučovice et de Šternberk. Mikulov, point de référence baroque de la Moravie du Sud, est aujourd’hui le siège d’un musée qui a installé dans les caves et d’autres espaces du château la plus grande exposition de viticulture de toute la République tchèque. Pendant votre visite, vous ne manquerez pas de remarquer un tonneau à vin géant datant de 1643 !

    Le château Renaissance de Bučovice, près de Brno, vaut également le détour. Ici, vous pouvez voir à quoi ressemble une cour d’arcades Renaissance typique avec une fontaine maniériste, et admirer de magnifiques salles d’apparat ornées de peintures extraordinairement intéressantes, par exemple la Salle des Sens avec une allégorie des sens humains sous la forme de personnages féminins et d’animaux. Il est intéressant de noter que la décoration en stuc de la Salle Impériale était à l’origine destinée à orner la résidence impériale à Vienne. Le château est complété d’un jardin baroque parfaitement symétrique.

    Et le château de Šternberk ? Vous le trouverez un peu au nord de la ville d’Olomouc, en Moravie centrale. Le château a pris son aspect actuel à la fin du XIXe siècle, lorsque le prince Jean II du Liechtenstein l’a décoré de meubles historiques, de peintures, de sculptures et de tapisseries historiques. L’intérieur ressemble à une vitrine qui montre la passion du propriétaire pour la collection. Il s’est concentré sur la collection d’objets de la Renaissance italienne, qui est encore très vaste aujourd’hui. Ne manquez pas de vous promener dans le parc du château, qui date du début du XXe siècle.

    Les traces des Liechtenstein mènent également à de nombreux autres endroits. Par exemple, à l’église de Křtiny, à Slavkov et à Moravský Krumlov. Leur tombeau ancestral, qui est plutôt un mausolée, situé à Vranov près de Brno, est particulièrement intéressant. C’est le seul lieu de sépulture de dirigeants d’un État européen, le Liechtenstein, qui se trouve sur le territoire d’un État étranger.

    Une visite sportive des monuments liés aux Liechtenstein

    Vous aimez le cyclisme ? Enjambez votre vélo et partez à la visite des Liechtenstein ! Le nom de la piste cyclable, sentier des Liechtenstein (Lichtenštejnská stezka), indique qu’il vous guidera à travers les itinéraires les plus intéressants liés par un motif commun, la famille princière. Au total, les sentiers comprennent six pistes plutôt peu exigeantes, de longueurs différentes, à travers toute la Moravie du Sud et la Basse-Autriche. Vous pouvez les reconnaître selon un balisage spécifique portant le blason de la famille Liechtenstein. Vous visiterez les châteaux et les villes qui ont été et seront toujours associés à une famille qui a vécu dans cette région pendant près de 800 ans jusqu’en 1945.

     

    Le domaine de Lednice-Valtice

    Découvrez le jardin de l’Europe au domaine de Lednice-Valtice  !

    Peu d’endroits sur terre auront été aussi bien entretenus que les majestueuses terres situées autour des splendides châteaux de Lednice et Valtice. Au cours des siècles, ce site a vu naître un parc extraordinaire rempli d’arbres rares, de bâtisses romantiques, d’étangs et de merveilleux recoins. Le domaine de Lednice-Valtice, inscrit sur la liste de l’Unesco, est aujourd’hui encore surnommé le «  jardin de l’Europe  ».

     

    Croisière sur la Dyje

    Croisière sur la Dyje près du château Janův hrad : une vue accompagnée d’un commentaire captivant

    Partez avec nous en Moravie à la découverte des monuments construits par la célèbre famille aristocratique !

    Une croisière sur la Dyje permet d’avoir un autre point de vue sur les beautés du domaine de Lednice-Valtice. Tout au long de l’année, vous pouvez profiter du commentaire captivant des bateliers sur le château de Lednice, le Minaret ou encore les ruines artificielles du château Janův hrad. On doit ces dernières à Josef Hardtmuth, l’architecte attitré de la dynastie des Lichtenstein, qui avait étudié les ruines de châteaux médiévaux afin de les réaliser de la manière la plus réaliste possible. Ce pavillon de chasse mérite d’être observé en détail : combinez croisière et balade à pied ou encore en attelage. Faire la croisière en hiver, réchauffé par un bon vin chaud, est une expérience exceptionnelle.

     

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les îles françaises sans voiture à visiter

    Par Clio Bayle
     
    Publié le 16/04/2020

    Pourtant si proches de nos côtes, ces îles françaises ont su garder intacts leur nature sauvage et leur statut d'échappatoire au monde. À l'écart du continent, autant géographiquement que symboliquement, elles tiennent par-dessus tout à leur tranquillité, et la cultivent jalousement en bannissant notamment de leur petit territoire, les véhicules à moteur. Découvrez 10 îles où l'on respire un air frais !

     

    Les îles de Port-cros et du Levant (Var)

    Les îles françaises sans voiture à visiter Par Clio Bayle

    Deux des trois îles d'Hyères, surnommées également îles d'Or, sont strictement interdites aux voitures. Plus sauvages encore que Porquerolles, la plus balnéaire et la plus fréquentée de l'archipel, Port-Cros et l'île du Levant sont deux parenthèses paradisiaques à l'écart du monde. Elles se distinguent d'une part, par leur relief, Port-Cros culminant en son point le plus haut à 197 mètres au-dessus du niveau de la mer, et ensuite, par leur végétation, l'île du Levant étant plus minérale que ses voisines. Ce léger dépouillement végétal fait écho d'ailleurs à sa réputation, puisque c'est un haut lieu du naturisme !

    L'île des Embiez (Var)

    Les îles françaises sans voiture à visiter Par Clio Bayle

    Encore un petit coin de paradis ! Propriété de la société Paul Ricard depuis 1953, l'île des Embiez est située à seulement 10 minutes en bateau de Six-Four-les-Plages. Proche de la côte, certes, mais remarquablement préservée de son urbanisme ! Ce petit bout de terre de 95 hectares concentre pas moins de 90% des essences végétales méditerranéennes connues ! La circulation automobile n'y est autorisée que pour les trajets embarcadère-parking.

    Les îles de l'archipel du Frioul (Bouches-du-Rhône)

    Les îles françaises sans voiture à visiter Par Clio Bayle

    If, Ratonneau, Pomègues, Tiboulen... De roulement violent, ces îles ne connaissent que le Mistral. Au large de Marseille, ces vaisseaux de pierre sèche, d'un blanc éclatant, sont inaccessibles aux véhicules à moteur. Partie intégrante du cœur du parc national des Calanques, leur exceptionnel environnement et leur biodiversité unique font d'ailleurs l'objet d'une protection renforcée.

    L’île d’Aix (Charente-Maritime)

    Les îles françaises sans voiture à visiter Par Clio Bayle

    Depuis le départ de l'armée en 1918, cette île à l'embouchure de la Charente semble vivre au ralenti, bercée par un microclimat aux accents méditerranéens. Sa nature exceptionnellement préservée se marie avec sérénité à ces majestueuses fortifications Vauban. La circulation automobile y est interdite.

    Houat et Hoedic (Morbihan)

    Les îles françaises sans voiture à visiter Par Clio Bayle

    Dans le golfe du Morbihan, à l'abri entre le Croisic et Quiberon, Houat et sa petite sœur, Hoëdic, se découvrent à pied. Les voitures y sont interdites, faisant d’elles, deux cocons de tranquillité, où le temps s'écoule selon un rythme qui leur est propre. Leurs côtes, typiques de la nature sauvage de Bretagne, alternent larges horizons, plages de sable doré, mer turquoise et rochers sculptés.

    L’île de Sein (Finistère)

    Les îles françaises sans voiture à visiter Par Clio Bayle

     

    La dernière terre avant l'Amérique ! Située à l’extrême ouest du Finistère, au large de la pointe du Raz, l’île de Sein est une langue de terre de bout du monde, s'élevant seulement d'un petit mètre cinquante au-dessus du niveau de la mer. Selon la légende, il s'agirait d'une épave du royaume d’Ys, englouti dans la baie d’Audierne. On se déplace surtout à pied à travers ses quelque 58 hectares. Même le vélo y est interdit en été, les ruelles du bourg étant trop étroites pour permettre de s'y croiser.

     

    L’île de Molène (Finistère)

    Les îles françaises sans voiture à visiter Par Clio Bayle

    Joyau du Parc naturel marin d'Iroise et épicentre d'une archipel de bout du monde, Molène cultive son statut de territoire à part. Hors du temps, l'île l'est au sens propre, puisque certains de ses habitants refusent encore de s'aligner sur le fuseau horaire du continent. Une tradition qui remonte aux années 60, où déjà sa population résistante ne reconnaît que l'heure vraie, celle du Soleil, et qui n'obéissait qu'à un seul rythme, celui des marées. Il faut dire que l'océan règne ici en maitre, transfigurant le paysage au fil des heures. Les voitures sont essentiellement absentes de l'île.

    L'île de Bréhat (Côtes-d'Armor)

    Les îles françaises sans voiture à visiter Par Clio Bayle

    Bréhat présente de multiples visages. C'est un archipel constitué de plusieurs centaines d’îles et d’îlots. L’île principale elle-même, composée de deux îles rattachées par une chaussée de pierre construite par Vauban, présente des paysages variés. Au nord, elle offre une végétation plus parsemée et plus rase, tandis qu'au sud, elle foisonne de fleurs aux parfums méditerranéens, tant et si bien d'ailleurs, qu'on la surnomme l'île aux fleurs. Ayant refusé par référendum la présence de véhicules à moteur sur leur île, les habitants se promènent essentiellement à pied ou à vélo.

     

    Le Mont-Saint-Michel (Manche)

    Les îles françaises sans voiture à visiter Par Clio Bayle

    La Merveille est un objet de fascination par-delà les frontières. L'immensité sauvage de la baie, au milieu de laquelle trône le rocher, confère à l'ensemble un charme mystérieux. L'un comme l'autre sont inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco. Pour mieux préserver son caractère maritime, la route-digue qui reliait l'îlot au continent a été remplacée en 2015 par un pont passerelle. Les voitures ne peuvent ainsi plus s'en approcher.

    Les îles Chausey (Manche)

    Les îles françaises sans voiture à visiter Par Clio Bayle

    C'est un archipel de plusieurs kilomètres carrés regroupant une cinquantaine d'îles et d'îlots à marée haute, et plus de 350 à marée basse. Théâtre de marées parmi les plus impressionnantes d'Europe, c'est l'un des sites les plus paradisiaques et étonnants de Normandie. Les voitures y sont interdites, laissant libre cours à un tout autre concert, celui des oiseaux dont c'est un royaume.

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Ces maisons normandes dans lesquelles on rêverait d'être confiné

    Par Marine Guiffray
     
    Publié le 03/04/2020

    Le patrimoine naturel de la Normandie n’a d’égal que son patrimoine bâti ! Des charmants villages de l’Eure au front de mer de Deauville, la région réserve à ses admirateurs de jolies surprises d’architecture. Villas luxueuses, chaumières d’antan et jardins fleuris : découvrez ces maisons d’exception dans lesquelles on séjournerait bien un week-end.

     

    Les chaumières typiquement normandes

    Sur la route des Chaumières, en vallée de Seine (Eure et Seine-Maritime)

    Ces maisons normandes dans lesquelles on rêverait d'être confiné

    La route des Chaumières sillonne le parc naturel des boucles de la Seine en nous plongeant au cœur de la Normandie rurale. Vieux-Port, Aizier, Saint-Opportune-la-Mare, Marais-Vernier... Les villages de charme se succèdent et, avec eux, les habitations traditionnelles de la région. Construites avec des matériaux locaux tels que le bois, la paille, les roseaux, le calcaire ou encore le silex, elles sont reconnaissables à leurs murs en torchis (mélange de paille et de terre) à colombages et aux toits de chaume dont elles tirent leurs noms ; un savoir-faire artisanal perpétué par des générations d’artisans qui constitue l’une des richesses du patrimoine normand.

    À Veules-les-Roses (Seine-Maritime)

    Ces maisons normandes dans lesquelles on rêverait d'être confiné

    Romantique à souhait, cette petite bourgade construite sur les bords de la Veules a attiré l’aristocratie puis la bourgeoisie parisienne dès le XIXe siècle. Situé entre terre et mer sur le plateau de Caux, elle offre à ses visiteurs un paysage binaire, où les villas balnéaires se mêlent aux moulins et maisons pittoresques de ce qui était autrefois un modeste village de pêcheurs. Baptisé Veules-les-Roses en 1897, il attire à cette époque une pléiade d’artistes russesqui immortalisent ce spectacle enchanteur : Alexei Bogoliubov et Alexis Kharlamov consacreront des tableaux entiers à ces chaumières typiques de la campagne normande.

    Le manoir de Villers et son parc (Seine-Maritime)

    Ces maisons normandes dans lesquelles on rêverait d'être confiné

    Cette demeure située sur la commune de Saint-Pierre-de-Manneville, en Haute-Normandie, n’a pas toujours eu des dimensions si impressionnantes. Simple maison de maître au XVIe siècle, elle est agrandie au fil du temps par ses propriétaires – elle appartient à la même famille depuis 1764 – pour devenir l’imposant manoir de style néo-normand que nous connaissons. L’intérieur richement meublé et le parc créé au XVIIIe siècle sont ouverts aux visiteurs en été.

    Le musée Pierre Corneille, près de Rouen (Seine-Maritime)

    Ces maisons normandes dans lesquelles on rêverait d'être confiné

    Cette demeure normande a vu grandir l’un des plus grands dramaturges français du XVIIe siècle, Pierre Corneille. En 1639, il en hérite de son père et s’y installe pendant plusieurs années avant de quitter Rouen, sa ville natale, pour s’installer à Paris. L’auteur du Cid ne se séparera pas pour autant du domaine familial ; son fils Pierre le fera en 1686, deux ans après la mort de l’écrivain. Depuis, son souvenir n’a cessé d’habiter les lieux. Au lendemain de la Révolution, le descendant du fermier des Corneille rachète la maison aux enchères, puis c’est au tour du Département d’en prendre possession pour y installer un musée dédié à l’écrivain, en 1874. Le site est ouvert toute l’année.

    Les villas Belle Époque de Deauville (Calvados)

    La villa Le Cercle

    Ces maisons normandes dans lesquelles on rêverait d'être confiné

    Imaginé en 1873 par l’architecte Desle-François Breney, à l’aube de ce que l’on nommera plus tard la Belle Époque, le chicissime Cercle de Deauville empreinte encore beaucoup au style pompeux du Second Empire (rotonde, niches, larges ouvertures…). Il sert alors d’annexe au Jockey Club créé à Paris en 1836, réunissant des hommes de la haute société triés sur le volet, propriétaires d’écuries et autres férus de courses hippiques. Aujourd’hui, l’espace accueille diverses manifestations et rencontres culturelles, publiques comme privées.

    La villa Strassburger

    Ces maisons normandes dans lesquelles on rêverait d'être confiné

    Cette somptueuse villa aux allures de petit château perpétue le souvenir des heures fastueuses de Deauville, lorsque la station balnéaire accueillait en villégiature l’aristocratie parisienne de la Belle Époque. Le baron Henri de Rothschild en commande la construction en 1907. Il la fait ériger en lieu et place de la ferme du Coteau, qui appartenait à la famille de Gustave Flaubert. Pour la dessiner, Georges Pichereau s’inspire de l’architecture traditionnelle du pays d’Auge et y ajoute des détails coquets tels que tourelles, bow-windows et briques disposées en damiers sur le mur du rez-de-chaussée. Appartenant à la ville de Deauville depuis 1980, la villa (ouverte en été) porte toujours le nom de son dernier propriétaire, l’Américain Ralph Beaver Strassburger. À l’intérieur, le mobilier et la décoration sont d’époque.

    En 1942, afin de se protéger des bombardements, les Allemands occupant la villa réquisitionnée y font construire un souterrain de 45 mètres de long.

    La maison de Claude Monet, à Giverny (Eure)

    Ces maisons normandes dans lesquelles on rêverait d'être confiné

    Claude Monet acquiert sa propriété de Giverny en 1890, après s’y être installé avec sa famille sept ans plus tôt. Ne se prétendant bon qu’à peindre et à jardiner, il y aménage tous les éléments extérieurs que l’on connaît : le clos normand, le jardin d’eau d’inspiration japonaise, son étang surmonté d’un pont en bois... Et il plante les nénuphars qui lui inspireront sa série de Nymphéas. Si le jardin est baigné de couleurs, sa maison ne l’est pas moins ! Outre sa façade aux murs rosés et aux volets vert émeraude, le visiteur découvre à l’intérieur une enfilade de pièces au charme ancien : la cuisine recouverte de carreaux bleu et blanc, la salle à manger d’un jaune lumineux, le petit salon bleu, le salon-atelier, la chambre du peintre et son cabinet de toilette, etc.

    Ces maisons normandes dans lesquelles on rêverait d'être confiné

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique