• Parmi Les Plus Belles Randonnées Au Monde -

    Écrit Par -

    Lea Jessica Gauthier 

    Parmi Les Plus Belles Randonnées Au Monde -  Écrit Par -  Lea Jessica Gauthier

    Source - Mont Condor Ouest-Laurentides - Val-David -  

    Pour les amoureux de la randonnée, toutes les occasions...

    Sont bonnes pour sortir ses bottes… surtout en voyage !

    Voici notre sélection des dix parcours incontournables autour du monde.

     Sentier Des Incas, Pérou -

    Le site de Machu Picchu, haut perché dans les Andes, est un lieu mythique qu’il vaut la peine de découvrir une fois dans sa vie.

    Et quoi de mieux que de le faire par une excursion à travers les montagnes ?

    Disparaître dans les forêts de nuages, traverser des vallées et des crêtes, et s’arrêter dans des sites archéologiques le long de la route… une expérience magique !

    Mare e Monti, Corse -  

    Parmi Les Plus Belles Randonnées Au Monde -  Écrit Par -  Lea Jessica Gauthier

    La Corse est le paradis des amoureux de la randonnée. Le ciel bleu azur au-dessus de la tête et les montagnes en toile de fond illustrent bien le surnom qu’on lui donne ...

    L’île de la beauté. Les magnifiques paysages relient Calenzana à Cargèse.

    Même si le parcours est praticable toute l’année, il vaut mieux éviter de l’affronter en été, car la température atteint régulièrement les 40 degrés.

     Mont-Blanc, France -

    Parmi Les Plus Belles Randonnées Au Monde -  Écrit Par -  Lea Jessica Gauthier

    Cette randonnée alpine est située autour du point le plus élevé de l’Europe occidentale avec ses 4807 m d’altitude.

    Découvrez les paysages fabuleux des Alpes...

    De trois pays européens - France, Suisse, Italie.


     Milford Track, Nouvelle-Zélande -

    Parmi Les Plus Belles Randonnées Au Monde -  Écrit Par -  Lea Jessica Gauthier

    Situé dans le parc national du Fiordland au Sud-Ouest de l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande, ce lieu est mythique pour un randonneur...

    Du fait que seulement 40 personnes peuvent y accéder chaque jour.

    Des montagnes impressionnantes aux vallées des Sutherland Falls...

    (Les chutes d’eau les plus célèbres du pays)...

    On se dirige vers Milford Sound, un superbe fjord marquant la fin du parcours.

     Chemin de Compostelle, Espagne & France -

    Parmi Les Plus Belles Randonnées Au Monde -  Écrit Par -  Lea Jessica Gauthier

    Cette randonnée est un classique pour les amateurs de trekking. Ce vieux chemin emprunté...

    Par les pèlerins mène à Saint-Jacques de Compostelle à travers les Pyrénées...

    Et des villes aussi remplies d’histoires que Pampelune et Burgos. Un incontournable !

     Laugavegur, Islande -

    Parmi Les Plus Belles Randonnées Au Monde -  Écrit Par -  Lea Jessica Gauthier

    Laugavegur signifie « route des sources chaudes » et traverse le spectaculaire paysage islandais...

    Composé de glaciers, de volcans toujours actifs...

    De vallées luxuriantes et de montagnes saisissantes. Une destination à découvrir !

     TransCanada Trail, Canada -

    Parmi Les Plus Belles Randonnées Au Monde -  Écrit Par -  Lea Jessica Gauthier

    Quand on pense à de grands espaces verts, on pense inévitablement au Canada !

    Saviez-vous que le Canada abrite le plus long sentier de randonnée et certainement le mieux préservé au monde ?

    Avec ses 16 000 kilomètres, le TransCanada Trail offre plus de 400 jours de marche ininterrompue entre l’Océan Atlantique, la mer de Beaufort (qui fait partie de l’Océan Arctique) et l’Océan Pacifique.

    Parc National Torres Del Paine, Chili -

    Parmi Les Plus Belles Randonnées Au Monde -  Écrit Par -  Lea Jessica Gauthier

    Avec ses murs caractéristiques de granite rose en dents-de-scie qui atteignent...

    Jusqu’à 3048 m (10 000 pieds), ses glaciers et ses lacs d’un bleu clair et pur...

    Il vous oblige à arrêter souvent au long de ses 84 km de boucles pour prendre une photo ou reprendre votre souffle.

    St-Cuthbert’s Way, Angleterre & Écosse -

    Parmi Les Plus Belles Randonnées Au Monde -  Écrit Par -  Lea Jessica Gauthier

    Ce chemin de randonnée conduit de la région écossaise des Scottish Borders aux côtes sauvages du Northumberland...

    En passant par les Eildon Hills et Holy Island, une île qui n’est d’ailleurs accessible qu’à pied et abrite un grand monastère.

    De là le nom que porte le sentier, en l’honneur de l’évêque Cuthbert.

     Grand Canyon, États-Unis -

    North Rim Grand Canyon National Park - Jeff Minich

    Le Grand Canyon du Colorado est certainement le parc le plus reconnu des États-Unis.

    C’est en fait, le parc le plus visité de l’Ouest américain avec ses quatre millions de visiteurs par année.

    Ce n’est pas pour rien qu’il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO !

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Monts des géants tchèques : mes conseils de randonnées

    PRAGUE SECRETE : Monts des géants tchèques : mes conseils de randonnées

    Les monts des Géants sont les seules montagnes tchèques à avoir un caractère de haute montagne. Ces montagnes sont situées dans les Sudètes au nord-est du pays et constituent une frontière naturelle avec la Pologne. Les monts des Géants sont classés parc national depuis 1963 et font partie de la liste des réserves de biosphère de l’Unesco depuis 1992. Dans les monts des Géants se trouvent le mont Sněžka (ou « montagne enneigée » en français) qui est le point culminant du pays avec 1603 mètres. Vous pouvez bien entendu en faire l’ascension.

    PRAGUE SECRETE : Monts des géants tchèques : mes conseils de randonnées

    L’ascension du mont Sněžka : des sentiers bien balisés pour tous les niveaux

    Pour rallier le mont Sněžka, je vous conseille de passer par le val d’Obří důl et ses écosystèmes préservés : plaine alpine, pentes d’altitude, toundra… Le chemin, long de quelques kilomètres, part de la petite ville de Pec Pod Sněžkou à 750 m. C’est la base parfaite pour explorer le parc national (dans cet article, je vous conseille de superbes chalets). Le départ se fait du parking qui se trouve à côté de la chapelle de la Vierge-à-l’Enfant.

    PRAGUE SECRETE : Monts des géants tchèques : mes conseils de randonnées

    Vous profiterez de superbes panoramas sur des paysages subalpins.

    Des étapes très sympas ponctuent ce parcours à travers le val d’Obří důl : mine de Kovárna avec ses galeries, château d’eau, chalets traditionnels…

    On peut aussi accéder au sommet du mont Sněžka en partant du village de Horní Malá Úpa à 1 000 mètres. C’est de là que part le « Chemin de l’amitié tchéco-polonaise » (sentier balisé rouge) dont je parle un peu plus bas.

    PRAGUE SECRETE : Monts des géants tchèques : mes conseils de randonnées

    Une fois arrivés au sommet du mont Sněžka, vous aurez une superbe vue panoramique et vertigineuse sur le val d’Obří důl. Vous verrez aussi une bonne partie de la Bohême et le versant polonais.

    PRAGUE SECRETE : Monts des géants tchèques : mes conseils de randonnées

    Au sommet également, une station météorologique un peu surréaliste, une chapelle en bois et un bureau de poste. N’oubliez pas d’envoyer une carte à vos proches avec le tampon du mont Sněžka !

    Pour le retour, vous pouvez prendre le téléphérique (à l’aller ce serait dommage mais il se trouve à Pec Pod Sněžkou près du chalet Lesovna si vous êtes un peu paresseux). Notez qu’un autre téléphérique part de Velká Úpa.

    La route de la bière

    PRAGUE SECRETE : Monts des géants tchèques : mes conseils de randonnées

    En randonnée comme en vélo, les Tchèques adorent s’arrêter boire une bière. Et c’est la même chose en montagne ! Dans les monts des Géants, vous trouverez une originale « route de la bière ». Faites halte à la brasserie qui se trouve à côté de la station du téléphérique de Pec Pod Sněžkou pour la bien nommée bière « Sněžka » produite sur place.

     

    Vous trouverez ensuite dans le village de Malá Úpa la microbrasserie de Trautenberk qui est aussi un fantastique endroit pour dormir à plus de 1 000 mètres d’altitude ! Goûtez leur bière, elle est produite à l’eau de source de montagne !

     

     

    Enfin, un peu plus haut (1 400 mètres) et dans le cadre d’une balade près des tourbières en direction de Luční bouda (« Chalet des prairies ») on peut se rafraîchir (ou se réchauffer selon la saison) à 1 400 mètres dans une autre microbrasserie qui produit la bière Pahoráč (« Bois de cerf »). Si cette route de la bière, faisable en 1 ou 2 jours, vous intéresse, voici le site en anglais qui lui est consacré.

    Le sentier des cimes

    PRAGUE SECRETE : Monts des géants tchèques : mes conseils de randonnées

    PRAGUE SECRETE : Monts des géants tchèques : mes conseils de randonnées

    PRAGUE SECRETE : Monts des géants tchèques : mes conseils de randonnées

    PRAGUE SECRETE : Monts des géants tchèques : mes conseils de randonnées

    Avec ses passerelles de bois qui courent sur plus de 1,5 km et son impressionnante tour d’observation haute de 45 m, ce sentier des cimes ou « skywalk » (consultez leur site pour plus d’infos : Stezska korunami stromů) construit en 2017 vous surprendra ! Ouvert toute l’année, il se trouve au sud de la station thermale de Janské Lázně et vous mettra littéralement la tête dans les nuages au cœur de la forêt des monts des Géants ! Vous allez admirer la nature environnante dans toute sa splendeur de la tour panoramique en forme de gentiane bleue (également sur le logo du parc national des monts des Géants). Une exposition souterraine vous fera aussi découvrir l’écosystème de la forêt. Enfin, plusieurs activités amusante sou éducatives sont proposées pour les enfants dont, au cœur de la tour, un incroyable toboggan de plus de 80 mètres pour redescendre !

     

    La « carte de la République tchèque »

     

    Sur le flanc du mont Studičná qui se trouve pas très loin, entre prairies et forêts de pins, vous attend ce qu’on appelle la « carte de la République tchèque ». Avec la fonte des neiges, cette zone prend en effet la forme du territoire national ! Soyez prévoyants, la neige reste parfois toute l’année et il peut faire frais… Pec Pod Sněžkou est même une station de ski fréquentée en hiver (mais beaucoup moins que Špindlerův Mlýn sur le versant sud des monts des Géants et qui est le domaine skiable le plus vaste et le plus varié du pays).

     

    Il existe de nombreuses autres possibilités de randonnée avec des itinéraires bien balisés, moins fréquentés et au milieu d’une nature intacte. Consultez ce site en anglais pour plus d’infos ou le site officiel du tourisme (également en anglais).

    De superbes cascades à découvrir

    PRAGUE SECRETE : Monts des géants tchèques : mes conseils de randonnées

    Plusieurs cascades sont à découvrir comme l’extraordinaire cascade de la rivière Pančava, plus haute chute d’eau du pays avec plus de 148 mètres. Le long d’un versant rocheux, la cascade court de la prairie Pančavská louka jusqu’à la vallée glaciaire Labský důl. Cette cascade peut être aperçue du « Chemin de l’amitié tchéco-polonaise » dont je parlais déjà plus haut et itinéraire historique de rando. Il s’agit de chemins de crête le long de la frontière entre les deux pays et on passe d’ailleurs un moment en Pologne. Fin des années 70, dissidents polonais et tchécoslovaques (dont le futur président Václav Havel) se retrouvaient sur ce qu’on appelle aujourd’hui aussi le sentier « La liberté aux frontières ». Si cette période vous intéresse, vous en apprendrez plus dans cet article.

    PRAGUE SECRETE : Monts des géants tchèques : mes conseils de randonnées

    Vous verrez aussi tourbières et prairies fleuries (gouffres de Šněžné jámy) en direction des sources de l’Elbe, le seul fleuve du pays. Il restera alors à l’Elbe 1 154 km à parcourir avant de se jeter dans la mer du Nord ! Ces sources constituent un bel objectif de randonnée et ne manquez pas à l’arrivée, sur un mur de pierre, les blasons des villes traversées par le fleuve.

    PRAGUE SECRETE : Monts des géants tchèques : mes conseils de randonnées

    Bien que plus petite, je vous recommande enfin, près de Harrachov, la cascade de la tumultueuse rivière Mumlava (Mumlavský Vodopád) avec ses bassins et ses vasques géantes. Sa visite occasionne une petite balade sympa et facile depuis Harrachov. La cascade, large de dix mètres, part d’un bloc de granit situé à une hauteur de huit mètres. On appelle « yeux du diable » les marmites creusées par le temps dans la roche au pied de la cascade.

    PRAGUE SECRETE : Monts des géants tchèques : mes conseils de randonnées

    Bref, les possibilités de randonnées sont très nombreuses dans les monts des Géants, sans compter de multiples autres activités dont bien sûr le ski en hiver.

    PRAGUE SECRETE : Monts des géants tchèques : mes conseils de randonnées

    Dans la petite ville de Vrchlabí, le long de l’Elbe, vous trouverez le siège de l’administration du parc et toutes les infos nécessaires pour votre séjour (randonnées, activités et visites). Vous y trouverez également le musée des monts des Géants. Et n’oubliez pas d’acheter comme souvenir tchèque une petite figurine de Krakonoš (celui-là même qui hantait l’un de nos chalets), ce personnage barbu est l’esprit protecteur des monts des Géants. Bandits et braconniers n’ont qu’à bien se tenir !

     

    Voilà, il y a beaucoup à faire dans les monts des Géants tchèques. Si ce n’est déjà fait, il est temps meintenant de trouver un hébergement. Pour vous aider, mon article sur les plus beaux chalets des monts des Géants.

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • A deux heures de Prague, le château ressuscité de Žďár nad Sázavou

    A deux heures de Prague, le château ressuscité de Žďár nad Sázavou

    Au cœur de la République tchèque, dans un paysage de forêts profondes et de paisibles étangs, cette bourgade abrite un joyau de l'architecture gothique baroque et un château à l'histoire tumultueuse…

    Dans la cour du château, la mariée avance vêtue de sa robe blanche. A ses côtés, son futur époux clopine en traînant un boulet de bagnard au pied. La scène, à Žďár nad Sázavou, n'a rien de saugrenu. «C’est un mariage typique de Bohême, nous en accueillons une cinquantaine par an», commente avec décontraction le comte Constantin Kinský, colosse blond de 59 ans. Les jeunes mariés sont conduits jusqu'à un rondin de bois de belle taille posé sur un chevalet. Chacun empoigne l’extrémité d'une scie et se met à l’ouvrage. «On ne libérera le garçon qu'une fois le morceau de bois coupé», explique le comte. Quelques instants plus tard, sous les vivats des convives, la bûche est sciée et les fers tombent.

    Les guides touristiques signalent rarement Žďár nad Sázavou, à deux heures de route au sud-est de Prague, arrosée par la rivière Sázava, un affluent de la Vltava. A tort. Sise dans un paysage de conte de fées qui alterne collines couvertes de hêtres, de pins et d'épicéas, pâturages verdoyants et paisibles étangs, la bourgade abrite l’un des plus beaux joyaux architecturaux de Bohême, l'église Saint-Jean-Népomucène, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité. Mais aussi un fameux château, qui a traversé guerres, incendies, épidémies et destructions avant de renaître sous la houlette des Kinský, aristocrates déchus, exilés, et de retour dans le fief familial depuis la chute du bloc de l’Est. Pour redevenir le cœur battant de cette fascinante contrée située entre Bohême et Moravie.

    L’histoire du domaine est longue et tumultueuse

    Pantalon jaune, polo blanc, un verre de vin de Moravie à la main, Constantin Kinský croque dans une tranche de pastèque. Même l'épidémie de Covid-19 n'a pas empêché la huitième édition du festival KoresponDance, qui mêle danse, cirque contemporain et théâtre, de se dérouler en ce week-end ensoleillé d'août 2020 dans son château. «Evidemment, le public est plus clairsemé et on n’entend parler que le tchèque cette année», concède M. Kinský. L'arbre généalogique de cet héritier d'une des plus grandes lignées du pays, au blason de gueules orné de trois dents de loup, évoque davantage une saga historique que le bottin mondain. On y trouve des chevaliers, plusieurs chanceliers, de nombreux diplomates, des économistes ou encore des scientifiques. En février 1948, après le «coup de Prague» et la mainmise des staliniens sur ce qui s'appelait alors la Tchécoslovaquie, la vie de Žďár, alors bourgade de 3 000 habitants, fut bouleversée, vouée à l’industrie sidérurgique. Et le château, propriété de la famille Kinský, qui avait étendu son influence sur la Mitteleuropa depuis le XIXe siècle, fut nationalisé, après avoir été occupé par les troupes du Reich. Radslav Kinský, le père de Constantin, éminent immunologue, se réfugia en France. L'exil dura jusqu'en novembre 1989 et la «révolution de velours». «Quand il a appris que le régime était tombé, j'ai vu mon père pleurer pour la première fois», se souvient son fils. Deux mois tard, en janvier 1990, ils se rendirent ensemble à Žďár en voiture depuis Vienne. «A la frontière, nous avons présenté nos passeports au douanier, poursuit-il. Cet homme qui nous aurait volontiers tiré dessus deux semaines plus tôt nous a salués en s'écriant : “Vous rentrez au pays, c’est formidable monsieur le comte ! Et, en 1992, lorsque la République tchèque restitua tous les biens confisqués à leurs propriétaires d’origine, Kinský père se donna une mission : rendre à son château l’influence qu’il avait jadis dans la région.

    Au Moyen Age, il fallut une apparition miraculeuse – celle de la Vierge – pour que le seigneur local invite des moines cisterciens à s'installer dans cette contrée hostile, alors hérissée d'une forêt impénétrable, glaciale et couverte de neige l'hiver, brûlante et infestée de moustiques l'été. En 1252, ils abattirent des arbres, élevèrent un couvent et creusèrent des viviers, une activité qui a nourri les habitants de la région durant des siècles. Au fil du temps, leur ermitage rustique fut augmenté d'une prélature, d'une brasserie, de bâtiments de ferme, d'une tour coiffée d'un clocher et d'une église, pour devenir enfin une abbaye de premier plan, aimantant artisans et commerçants. Restauré à partir de 1689 après un grand incendie, le domaine porte encore la trace de l’intervention de Jan Blažej Santini-Aichel : dans l'alliance des lignes épurées du gothique et de l'exubérance du baroque, dans l'église restaurée, dans la grande salle du château au somptueux plafond peint. Et jusque dans le petit cimetière, à quelques centaines de mètres en contrebas : quatre pavillons coiffés d'un dôme d'ardoises reliés par un mur d'enceinte à hauteur d'homme, avec, au centre, une statue de l'ange du Jugement dernier qui brandit sa trompette. Une étrange nécropole sans aucune tombe. «Elle date du début du XVIIIe siècle, quand la peste ravagea l'Europe, mais l'épidémie a épargné Žďár, explique Marie, l'épouse de Constantin. Il n'y eu aucun décès et, par la suite, par superstition, personne n'a voulu être inhumé dans le cimetière des pestiférés.»

    A quelques minutes à pied du château de Žd’ár nad Sázavou, les pèlerins se rendent tous les 16 mai à l’église Saint-Jean-Népomucène, au curieux plan en étoile. Fabian Weiss

    C’est dans la foulée que fut édifiée, sur une éminence un peu exagérément appelée Zelená Hora (la «montagne verte»), une nouvelle église, vouée à Jean Népomucène, le saint le plus vénéré en Bohême, un prêtre du XIVe siècle torturé à mort parce qu’il refusait de trahir les secrets de la reine Sophie, et jeté dans la Vltava avant que, paraît-il, la rivière ne rende son corps accompagné d’une auréole sertie de cinq étoiles. De fait, le chiffre cinq est partout dans le chef-d'œuvre de l’architecte Santini. Depuis le château, un petit chemin goudronné monte gentiment jusqu'à l’église. En cette matinée d'août, le bâtiment achève de se refaire une beauté. Les couvreurs s'activent sur le toit des cloîtres qui entourent le bâtiment principal. A l'intérieur de l'église, des bâches protègent le sol et il faut slalomer entre les échafaudages pour atteindre le centre de l'édifice. De là, on peut admirer le plafond, orné de cinq étoiles entourant une forme ovale et rouge, symbolisant la langue que Jean Népomucène sut tenir. Mais c'est du point de vue des anges, c'est-à-dire du ciel, que l'on perçoit le mieux l'obsession de Santini : le plan de l’église dessine une étoile à cinq branches. Il y a cinq chapelles, cinq portes, dominées par cinq statues...

    Un château restauré et ouvert au public

    Le panorama depuis l'entrée principale du sanctuaire est un instantané de l'histoire de la région. Sur la droite, le camaïeu de verts de la forêt et le miroir d'un vaste étang qu'un cygne fend majestueusement. En face, l'abbaye devenue château et les viviers. Et une curiosité : le «pont Charles de Žďár», une passerelle baroque au-dessus d'un petit cours d'eau qui relie deux étangs, flanquée de huit statues, hantée dit-on par le fantôme d'Alois Ulrich, féroce administrateur du domaine du château mort en 1817. Enfin, sur la gauche, derrière quelques pâtures, des barres d'immeubles datant de l’époque communiste et des cheminées d'usines.

    En 1990, Constantin Kinský découvrit donc un domaine familial qu'il n'avait jamais vu. Quelque 6 000 hectares de vastes forêts, 750 hectares d'étangs et 200 de terres où l'on cultivait la betterave, la pomme de terre et où l'on élevait des bovins. Le château était dans un état déplorable. Un des bâtiments abritait un poussiéreux musée du livre. D'autres parties avaient été laissées à l'abandon et il pleuvait à travers les toitures. «Le pire, c'était les bâtiments saccagés irrémédiablement pour en faire un musée de l'ouvrier socialiste, se souvient-il. Et le béton coulé dans les conduits de cheminées. Pour mon père, il était de notre responsabilité de tout remettre en état.» Depuis la mort de ce dernier, en 2008, Constantin qui a repris le flambeau. Financées en partie grâce aux subventions de l'Europe, et essentiellement sur fonds propres, les restaurations se font dans le style de l’époque de la construction. Et, quand c’est impossible, avec la plus grande sobriété.

    A ce jour, certains bâtiments n'ont pas encore pu être réparés. Mais toutes les façades ont été ravalées et les trois hectares de toiture, restaurés. Le comte et sa famille, qui partagent leur temps entre Prague et Žďár, s’y sont aménagé des appartements avec le confort moderne. Et ont ouvert le reste au public. Dans les jardins aux pelouses piquées de marronniers géants et de pommiers croulant sous les fruits, les visiteurs vont et viennent. Chaque année, 100 000 personnes fréquentent le château ouvert 350 jours par an. Un musée y retrace l'histoire du lieu et du travail de Santini. Des chambres d’hôtes ont été aménagées dans la tour où dormit le maréchal d'Empire Bernadotte, futur roi de Suède et de Norvège, en route pour la bataille d'Austerlitz.

    L'enceinte abrite également les pompiers volontaires de la ville et une école primaire. «Tous deux hébergés au château par mon arrière-grand-tante au XIXe siècle, poursuit Constantin Kinský. Aujourd'hui, nous poursuivons son œuvre. En période scolaire, la cour du château se transforme en cour de récréation.» Le festival international KoresponDance, lui, est né il y a huit ans à l’initiative de Marie Kinský, ancienne chorégraphe. Culture et danse d'un côté, tourisme, agriculture, sylviculture et pisciculture de l'autre, le domaine est désormais une PME qui emploie une centaine de personnes. Žďár est devenu le phare culturel de la région. «Et chaque couronne gagnée est réinvestie dans le château», précise son propriétaire. Qui dit se tenir prêt à affronter les prochains aléas de l’histoire.

    Infos pratiques

    Conseils pratiques, itinéraires, activités et événements… le site de l’office du tourisme tchèque visitczechrepublic.com/fr (qui nous a aidés pour cet article) est une mine de renseignements. A consulter également pour connaître les mesures sanitaires en cours en République tchèque (mises à jour régulières).

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Avec Antoine, un superbe voyage dans les Grenadines, perles des Caraïbes

     *************

    Saint-Vincent, les Tobago Cays, Palm Island, la baie des Marigot... Pour les touristes des Caraïbes et pour les « voileux » au long cours, ce sont des noms un peu mythiques, synonymes de paysages sublimes, d'îles tropicales, de plages blanches, de récifs coralliens et de lagons poissonneux.

     

    L'endroit porte aussi le souvenir des pirates, encore présents dans l'imaginaire. Antoine, en bon navigateur, nous entraîne dans les Grenadines, ce long archipel qui s'étire au sud de la Martinique et de Sainte-Lucie, entre l'île Saint-Vincent et la Grenade.

     

    Suivons-le du nord au sud, en partant de Sainte-Lucie... ou bien, à votre guise, baladez-vous dans le désordre parmi ces images. Bon voyage.

    La baie de Marigot, l'une des plus belles des Caraïbes

    Avec Antoine, un superbe voyage dans les Grenadines, perles des Caraïbes

    Sur l'île de Sainte-Lucie, la baie de Marigot, profonde et bien abritée sur la côte ouest, a longtemps été prisée des pirates. Elle l'est aujourd'hui des touristes. © Antoine

    Coucher de soleil sur la Caraïbe

    Avec Antoine, un superbe voyage dans les Grenadines, perles des Caraïbes

    Nous sommes dans la marina de Rodney, un lieu de passage pour les voiliers et un port d'attache pour les petits bateaux de liaison avec la Martinique. La baie s'ouvre vers l'ouest, comme le montre ce superbe soleil couchant. © Antoine

    Wallilabou bay, un décor pour les pirates

    Avec Antoine, un superbe voyage dans les Grenadines, perles des Caraïbes

    Sur l'île de Saint-Vincent (État de Saint-Vincent-et-les-Grenadines), la baie de Wallilabou, où furent tournées une grande partie des scènes du premier opus du film Pirate des Caraibes. © Antoine

    Le repaire des pirates des Caraïbes

    Avec Antoine, un superbe voyage dans les Grenadines, perles des Caraïbes

    Un décor pieusement conservé du film Pirate des Caraïbes (le premier), celui du bar où se rencontraient les pires flibustiers des Antilles. © Antoine

    Les canons de Wallilabou

    Avec Antoine, un superbe voyage dans les Grenadines, perles des Caraïbes

    Non, ce ne sont pas d'antiques canons. Ce sont les reproductions factices qui ont servi au tournage du film Pirate des Caraïbes. Aujourd'hui, ils semblent garder la baie de Wallilabou. © Antoine

    Tobago Cays et ses merveilleux récifs

    Avec Antoine, un superbe voyage dans les Grenadines, perles des Caraïbes

    Le « récif du bout du monde » (World's end reef), dans le magnifique archipel des Tobago Cays. © Antoine

    À Palm Island, au sud des Grenadines

    Avec Antoine, un superbe voyage dans les Grenadines, perles des Caraïbes

    Petit-Saint-Vincent et Petite Martinique

    Avec Antoine, un superbe voyage dans les Grenadines, perles des Caraïbes

    Les îles Petit-Saint-Vincent (État de Grenade) et Petite Martinique (État insulaire Saint-Vincent-et-les-Grenadines). © Antoine

    Sur l'île Union

    Avec Antoine, un superbe voyage dans les Grenadines, perles des Caraïbes

    Étal de fruits à Clifton Harbour, sur l'île Union (État de Saint-Vincent-et-les-Grenadines). © Antoine

    Débit de boissons à Grenade

    Avec Antoine, un superbe voyage dans les Grenadines, perles des Caraïbes

    Sur l'île de Grenade, un bar à bière décoré d'un arbre du voyageur. © Antoine

    Sur l'île de Grenade

    Avec Antoine, un superbe voyage dans les Grenadines, perles des Caraïbes

    Les merveilles de la généreuse nature tropicale des îles des Caraïbes ont toujours de quoi étonner les voyageurs, même chevronnés. © Antoine

    Une fleur de Grenade

    Avec Antoine, un superbe voyage dans les Grenadines, perles des Caraïbes

    Une superbe fleur de l'île de Grenade, un balisier, sans doute. © Antoine

    Un fruit de la Grenade

    Avec Antoine, un superbe voyage dans les Grenadines, perles des Caraïbes

    Quel est donc ce fruit, trouvé à Grenade ? Une grenade ? Non. Un carambole ? Non. Une calebasse ? Non. C'est une cabosse de cacaoyer. Les fèves (les graines, en fait) sont entourées d'une substance blanche et gluante, le mucilage. © Antoine

     

     

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Voyage Au Bout Du Monde

    Voyage Au Bout Du Monde

    Des glaciers majestueux attendent le voyageur qui se rend en Patagonie. PhotoThinkstock

    Pierre Gingras
    La Presse 

    Extrême, démesurée, sauvage, la Patagonie occupe une grande partie de l'Argentine, du sud de Buenos Aires...

    Jusqu'à l'extrémité de la Terre de Feu. Dans ce bout du monde, des surprises...

    Glaciers fabuleux, eaux turquoise, inoubliables manchots et paysages contrastés.

    Voyage Au Bout Du Monde

    Les manchots de Punta Tombo se laissent volontiers prendre en photo...

    Mais gare aux touristes qui se risqueraient à les toucher...

    Un douloureux coup de bec les attend.

    Photo Pierre Gingras, La Presse

    Au Pays Des Manchots

    Voyage Au Bout Du Monde

    « Ceda el paso al pingüino. » Peu importe la langue, le message sur le panneau de signalisation est sans équivoque : cédez le passage aux manchots.

    Le long sentier qui traverse la réserve de Punta Tombo est bien balisé.

    Mais les manchots de Magellan ont manifestement appris qu'ils ont la priorité. Ils s'y arrêtent souvent de longs moments...

    Pour observer les touristes charmés par leur présence. Ils se prêtent volontiers aux photos et vidéos. Mais prière de ne pas toucher. Coups de bec douloureux.

    Créée en 1979 dans le but de protéger les oiseaux des promoteurs d'un projet visant à en vendre la viande, faire de l'huile et même fabriquer des gants de golf, la réserve de Punta Tombo est l'une des rares colonies de manchots au monde accessibles en voiture.

    Voyage Au Bout Du Monde

    C'est aussi le plus important lieu de nidification de l'espèce. Cette année, à la fin du mois de janvier...

    On y comptait autour de 215 000 couples qui dorlotaient leurs deux gros poussins duveteux et pleurnichards, mais mignons à croquer.

    Seul le sifflement constant du vent atténuait les cris insistants des oiseaux.

    Voyage Au Bout Du Monde

    À tour de rôle, chaque parent séjourne en mer quelques jours pour capturer la pitance des rejetons affamés.

     

    Du haut de leurs 60 cm, les manchots doivent parfois se dandiner sur plus de 1 km entre leur nid et la mer, une tâche éreintante quand la température atteint 30 ºC.

    La chaleur est l'une des causes de mortalité dans la colonie.

    Monogames, les parents nichent dans un terrier souvent situé sous un buisson, le même année après année, habituellement à quelques mètres les uns des autres.

    Voyage Au Bout Du Monde

    En dépit de la grande aridité des lieux, la colonie abrite aussi une faune diversifiée.

    Il est fréquent de voir des guanacos, un cousin du lama, de même que des nandous, une réplique un peu moins grande de l'autruche africaine. Une scène presque surréaliste.

    Où ?

    La réserve de Punta Tombo est hors des circuits touristiques les plus populaires.

    Il faut d'abord se rendre en avion à Trelew, à 1200 km au sud de Buenos Aires. Vol régulier d'Aerolinas Argentinas. 

    Fait à noter: les touristes étrangers peuvent acheter des billets au rabais sur l'internet pour voyager à l'intérieur du pays.

    Voyage Au Bout Du Monde

    La colonie est située à 110 km au sud de Trelew.

    Comment S'y Rendre ?

    Faites affaire avec une agence de voyages du Québec ou prenez contact avec un des voyagistes de Puerto Madryn (près de Trelew) pour organiser votre séjour.

    Si vous disposez de deux ou trois jours, louez une voiture à l'aéroport pour vous rendre sur place. Puis profitez du séjour pour visiter la péninsule de Valdès, au nord, où se prélassent les otaries et les éléphants de mer.

    Voyage Au Bout Du Monde

    Les très populaires baleines franches s'y donnent rendez-vous de juillet à décembre.

    Attention ! Les guichets automatiques de Trelew ont tous refusé nos cartes de débit ou de crédit.

    Il a fallu se rendre à Puerto Madryn pour obtenir des devises

    Quand Y aller 

    Après avoir migré au sud du Brésil, les manchots mâles arrivent à Punta Tombo au début du mois de septembre.

    Les Femelles Arrivent Ensuite -

    La ponte a lieu à la fin du mois de septembre ou du mois d'octobre et l'éclosion, en novembre.

    Les manchots quittent la réserve vers la mi-avril.

    Un Oiseau Fascinant -

    Voyage Au Bout Du Monde

    On compte dans le monde 17 espèces de manchots qui vivent tous dans l'hémisphère austral.

    Ils doivent leur nom à leurs ailes partiellement atrophiées.

    Le manchot de Magellan est présent sur les côtes du Pérou, du Chili, du Brésil et de l'Argentine.

    Il a été signalé pour la première fois par le grand explorateur portugais du XVIe siècle.

    Se nourrit de petits poissons et de calmars. Poids : 5 kg ; longévité : 20 ans.

    Effectue des migrations dépassant les 1000 km.

    Population en déclin en raison du pétrole rejeté lors du nettoyage des cales des pétroliers, des captures accidentelles dans les filets de pêche et de la surpêche.

    Voyage Au Bout Du Monde

    Ushuaia est la ville la plus australe du monde.

    La Ville La Plus Au Sud De La Planète -

    Du haut des airs, le contraste est frappant. Avec ses hautes montagnes et l'omniprésence de la mer, la Terre de Feu délaisse le manteau grisâtre de la steppe et se met à verdir en été. La forêt apparaît progressivement.

    Voyage Au Bout Du Monde

    Une nouvelle Patagonie s'offre à nos yeux, celle du bout du monde.

    Ushuaia est la ville la plus au sud de la planète, plus encore que Le Cap, en Afrique du Sud. Mais ici, le terme « sud » n'est pas synonyme de chaleur.

    À notre arrivée, à la fin du mois de janvier, en plein coeur de l'été austral, le thermomètre marquait 6 ºC et le vent soufflait impétueusement. Pas de quoi déranger les conures de Magellan réfugiées dans un arbre, ces perroquets résidants permanents.

    Normalement, les températures vont de 12 à 15 ºC à cette époque de l'année. Il faut dire que nous sommes deux fois plus près de l'Antarctique que de la capitale Buenos Aires.

    Premier contact plutôt froid, mais impossible de ne pas tomber sous le charme de cette ville portuaire aux jolies maisons de style nordique lovées au pied de hautes montagnes coiffées d'une jolie tuque blanche.

    Ushuaia est la capitale de la province de Tierra del Fuego, une immense île partagée du nord au sud entre le Chili et l'Argentine et comptant 70 000 habitants.

    C'est de là que partent toutes les excursions vers l'Antarctique.

    L'été, on y vient pour la randonnée, le parc national Tierra del Fuego, les excursions sur le canal Beagle, dont le nom vient du célèbre bateau Beagle qui est passé par ici alors qu'il emmenait Darwin vers les îles Galapagos.

    De juin à octobre, Ushuaia devient une ville de sports d'hiver prisée par les Argentins et les Brésiliens...

    On y pratique le ski alpin, la planche, le ski de fond et même le hockey. La neige est souvent très abondante dans la région, mais le mercure dégringole rarement en dessous des -10 ºC.

     

    Le grand centre de ski se nomme d'ailleurs Cerro Castor, une façon de se rappeler que les 25 couples de castors importés du Canada en 1946 ont proliféré, faute de prédateurs 

    On en compterait aujourd'hui 200 000. Ils sont devenus une véritable plaie en Patagonie, notamment dans le parc national tout près, en dépit des efforts d'éradication du Chili et de l'Argentine.

    Une tournée sur le canal Beagle vous mènera à l'Isla Martilla pour admirer la colonie de manchots.  Quelques attraits à découvrir dans la région d'Ushuaia.  Photo Thinkstock

    Le Canal Beagle -

    Paysage époustouflant. Une tournée sur le canal vous mènera à l'Isla Martilla...

    Pour y admirer la colonie de manchots (manchot de Magellan, manchot papou et le spectaculaire manchot royal).

    On ne peut cependant y débarquer. L'excursion permet aussi de voir quelques colonies d'oiseaux ou de mammifères marins...

    De même que le village de Puerto Williams, au Chili. La société Catamaranes Canoero offre un excellent service.

    Le Parc National Tierra Del Fuego -

    De nombreux voyagistes offrent des excursions de toutes sortes dans le parc. Nous avons choisi le Canal Fun, une entreprise locale : randonnée de trois heures sur les sentiers forestiers bordant la mer, suivie d'un excellent lunch chaud dans une tente et d'une petite descente de rivière en canot pneumatique.

    Guide jovial et intéressant qui nous montre les vestiges archéologiques des Yamanas qui occupaient jadis la région.

    Le plus incroyable est qu'ils vivaient nus en dépit du temps froid et de l'eau glaciale, le corps enduit de graisse.

    La Estancia Harberton - 1/2 oz. Pure Silver Coloured 5-Coin Subscription - Iconic Canada (2017) |  The Royal Canadian Mint

    Grand domaine privé, la première ferme de la Terre de Feu, où l'on trouve notamment un jardin réputé, un musée, un resto et des sentiers.

    Les Musées

    Ushuaia compte quelques musées, dont le magnifique Museo maritimo construit à même une prison désaffectée...

    Et quelques bons restos comme la Casa de Los Mariscos ou chez Lola.

    Le glacier Spegazzini peut être admiré à partir d'un bateau

    Le Parc Des Glaciers, Merveille Du Monde !

    Décrit comme l'une des merveilles du monde, El Parque de las Glaciares (le parc des Glaciers) est l'une des destinations les plus populaires d'Argentine.

    Voyage Au Bout Du Monde

    itué à la frontière des Andes chiliennes, à plus de 2000 km au sud-ouest de Buenos Aires, consacré patrimoine mondial, le parc compte 47 grands glaciers et des dizaines d'autres...

    Mais 3 d'entre eux attirent la plupart des visiteurs. Visite en quatre temps de la troisième réserve d'eau douce du monde après l'Antarctique et le Groenland.

    El Calafate

    Point de départ pour visiter les glaciers.

    Voyage Au Bout Du Monde

    Située sur le bord du lac Argentino avec les Andes à l'horizon, la jolie ville jouit d'une température agréable toute l'année et affiche une joyeuse ambiance.

    Appréciée des amateurs d'oiseaux, elle accueille sur ses rives flamants roses, cygnes noirs et beaucoup d'autres espèces. On y propose d'ailleurs un circuit ornithologique facilement accessible.

    El Calafate doit son nom au petit fruit bleu du même nom.

    Les visiteurs qui se rendent aux glaciers l'été sont parfois invités à descendre de l'autobus quelques minutes pour faire une petite cueillette.

    Lago Argentino -

    Voyage Au Bout Du Monde

    D'une longueur de 125 km et d'une superficie de 1400 km2, Lago Argentino est le plus grand lac d'Argentine et le troisième en importance en Amérique du Sud.

    Sa profondeur atteint parfois les 500 m. Sa couleur turquoise est attribuable à l'eau des glaciers qui viennent s'y tremper les pieds.

    Il se jette dans l'Atlantique -

    L'endroit est aussi réputé pour la pêche sportive.

    On y trouve même de la « trucha canadiense », du touladi.

    Perito Moreno -

    Voyage Au Bout Du Monde

    En raison de sa grande accessibilité, le glacier Perito Moreno est le plus populaire du Parque de los Glaciares.

    On s'y rend en autobus (78 km d'El Calafate), mais il faut faire une petite balade en bateau pour en mesurer toute la splendeur.

    Un des rares glaciers au monde qui ne reculent pas. Il s'étend sur 250 km2 et son front de 5 km de longueur atteint 70 m de hauteur. Il émet régulièrement des craquements parfois aussi puissants que des coups de canon.

    Les nombreux morceaux de glace qui s'en détachent tombent à l'eau dans un fracas épouvantable.

    De quoi ravir le touriste le plus exigeant. Ce phénomène atteint son apothéose tous les quatre ans. C'était le 10 mars dernier.

    Upsala & Spegazzini -

    Voyage Au Bout Du Monde

    Ces deux glaciers sont accessibles par bateau, une excursion fort agréable d'environ cinq ou six heures sur le Lago Argentino.

    Tous Deux Sont En Processus De Retrait -

    Si on peut s'approcher très près du Spegazzini, les abords du gigantesque l'Upsala sont dangereux, d'autant plus qu'il donne naissance à d'innombrables icebergs souvent de très grandes dimensions.

    Voyage Au Bout Du Monde

    Naviguer au milieu d'un défilé d'icebergs sur un lac, au milieu d'un paysage extrêmement aride, est un impérissable souvenir.

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La Réunion : les plus belles photos de la Communauté GEO

    La Réunion : les plus belles photos de la Communauté GEO

    Plage de la Grande Anse

    Au-delà de ses volcans, de ses falaises, ses cascades et ses paysages de jungle verdoyante, l'Île de La Réunion se révèle une destination idéale pour les randonneurs et amateurs de la nature. Située dans l'océan Indien, La Réunion, toujours accessible aux visiteurs français malgré la crise sanitaire, est l'île à découvrir actuellement pour trouver un climat ensoleillé.

    Au pied du Piton Grande Anse

    La Réunion : les plus belles photos de la Communauté GEO

    Cascade le Voile de la Mariée

    Dans le Cirque de Salazie

    La Réunion : les plus belles photos de la Communauté GEO

    Village encaissé dans un cirque

    La Réunion : les plus belles photos de la Communauté GEO

    Coucher de soleil

    À proximité de Boucan Canot

    La Réunion : les plus belles photos de la Communauté GEO

    Piton de la Fournaise en éruption

    La Réunion : les plus belles photos de la Communauté GEO

    Cirque de Mafate

    Cirque naturel du massif du Piton des Neiges

    La Réunion : les plus belles photos de la Communauté GEO

    Plage de Saint-Pierre

    La Réunion : les plus belles photos de la Communauté GEO

    Cascade du bassin Boeuf

    La Réunion : les plus belles photos de la Communauté GEO

    Le célèbre volcan Piton de la Fournaise

    La Réunion : les plus belles photos de la Communauté GEO

    Métissage du paysage

    La Réunion : les plus belles photos de la Communauté GEO

    Hell-Bourg

    Village situé dans les Hauts de l'île de La Réunion, au pied du Piton d'Anchaing

    La Réunion : les plus belles photos de la Communauté GEO

    Le paysage volcanique de l'île

    La Réunion : les plus belles photos de la Communauté GEO

    À la rencontre d'une tortue midas

    La Réunion : les plus belles photos de la Communauté GEO

    Falaise abrupte d'un cirque

    La Réunion : les plus belles photos de la Communauté GEO

    Plus qu'une île, une passion pour ce reporter tout-terrain  

    L'île de la Réunion est aussi à l'honneur dans notre podcast Retour de terrain. Le douzième épisode vous transporte dans ce paradis de l’océan Indien auquel notre journaliste tout-terrain Sébastien Desurmont voue un amour incommensurable. Paysages à couper le souffle, marmites parfumées et poésie créole, il nous dit tout sur cette île intense qui le fascine tant depuis plus de vingt ans.

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Quels sont les plus beaux sites des gorges du Verdon ?

    Quels sont les plus beaux sites des gorges du Verdon ?

    Creusé par la rivière Verdon, au cœur des Alpes de Haute-Provence, le plus grand canyon d’Europe se dévoile avec ses falaises de calcaire majestueuses, son eau couleur émeraude et ses paysages alentours à couper le souffle. Nos dix suggestions de balades au sein de cet écrin naturel de toute beauté.

    Moustiers-Sainte-Marie

    Quels sont les plus beaux sites des gorges du Verdon ?

    Aux portes des gorges du Verdon se trouve ce village, niché au cœur du parc naturel régional du Verdon, au creux de collines plantées d’oliviers. Connu pour son savoir-faire dans le domaine de la faïence, Moustiers-Sainte-Marie se visite au détour de ses ruelles pavées, avec une petite grimpette jusqu’à la chapelle Notre-Dame de Beauvoir pour l’admirer de haut. Une étoile suspendue au-dessus du village est notamment l’objet de nombreuses légendes…

    Les balcons de la Mescla

    Quels sont les plus beaux sites des gorges du Verdon ?

    Sur la rive gauche des gorges du Verdon, au niveau de la commune de Rougon, les deux balcons dits de la Mescla offrent un sublime panorama sur la rivière, à 250 mètres au-dessus du Verdon, à l’endroit précis où ses eaux se mêlent à celles de l’Artuby. Le mot « mescla » vient en effet du provençal, langue dans laquelle ce terme signifie « mélange ».

    Accessible à pied ou en vélo depuis Moustiers-Sainte-Marie, le 3e plus grand lac de France s’étend sur plus de 2 000 hectares. Entre plaine et montagne, c’est l’endroit idéal pour profiter d’activités nautiques sur ses eaux cristallines, quand la météo s’y prête.

    Le plateau de Valensole

    Quels sont les plus beaux sites des gorges du Verdon ?

    A quelques minutes de Moustiers-Sainte-Marie, c’est au mois de juillet qu’il faut venir observer la lavande déferler sur le plateau de Valensole et enivrer les visiteurs par son odeur si caractéristique de la Provence. L’endroit mérite le détour le reste de l’année, avec sa palette de couleurs évoluant au fil des saisons, au gré de la floraison de ses végétaux – amandiers, champs d’immortelles ou de tournesols…

    Le Point Sublime

    Quels sont les plus beaux sites des gorges du Verdon ?

    Sur la rive droite des gorges du Verdon, en aval du village de Rougon, ce belvédère porte bien son nom : de là-haut, le regard plonge vers l'entrée du Canyon, et l’on observe le Verdon serpenter entre les deux falaises. C’est aussi là que se trouve une stèle rendant hommage à Isidore Blanc, l’un des premiers explorateurs des gorges du Verdon, qui a notamment donné son nom au sentier Blanc-Martel.

    Le sentier de Blanc-Martel

    Quels sont les plus beaux sites des gorges du Verdon ?

    Randonnée incontournable dans les gorges du Verdon, le sentier Blanc-Martel permet de saisir toute la beauté des lieux en suivant le cours de la rivière. La promenade de 16 kilomètres vous emmènera du Chalet de la Maline, à La Palud-sur-Verdon, au Point Sublime à Rougon. Quelques animaux, notamment des vautours, vous accompagneront peut-être lors de votre périple.

    Sillans-la-Cascade

    Quels sont les plus beaux sites des gorges du Verdon ?

    L’on se rend dans ce village perché typiquement provençal pour découvrir sa cascade de 42 mètres, dissimulée au cœur d’une forêt touffue – avec notamment des platanes centenaires. Le village, quant à lui protégé par une enceinte fortifiée et des tours défensives, est très agréable à visiter après une baignade dans le lagon, par exemple.

    Le belvédère des tours de Trescaïre

    Quels sont les plus beaux sites des gorges du Verdon ?

    Depuis le Point Sublime, lancez-vous pour une petite heure de marche à travers les tunnels des gorges pour vous rendre au belvédère des tours de Trescaïre, et admirer des pyramides monolithiques assez impressionnantes.

    Les grottes troglodytiques de Villecroze

    Quels sont les plus beaux sites des gorges du Verdon ?

    La cité médiévale de Villecroze abrite de nombreux trésors – ses arcades, ses fontaines, son campanile – mais surtout des joyaux naturels, et notamment ses grottes troglodytiques, formées sur la falaise de tuf à la fin de la dernière période glaciaire. Une cascade de 35 mètres rafraîchit le parc joliment arboré et savamment aménagé. Attention, les grottes ne peuvent pas se visiter lors de la période hivernale.

    Le lac d’Esparron

    Quels sont les plus beaux sites des gorges du Verdon ?

    Plus petit que le lac de Sainte-Croix, le lac d’Esparron n’a cependant rien à envier à son voisin ! De jolies plages et calanques sont autant d’invitations à la farniente au bord de l’eau. Si vous avez le temps, passez une tête dans le village d’Esparron-de-Verdon, notamment pour découvrir son château.

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le Massif des Vosges : le pays de la montagne buissonnière 

    Le Massif des Vosges : le pays de la montagne buissonnière !

    Le Massif des Vosges abrite un art de vivre singulier. Au beau milieu de paysages enchanteurs, entre crêtes et forêts nappées de blanc, l’hiver est le moment où l’on renoue avec le bonheur de prendre du temps pour soi.

    Article sponsorisé par le Massif des Vosges

    L’insouciance et l’authenticité, la beauté chevaleresque des montagnes et le droit de ne rien s’imposer… Voilà le programme ! Les vacances d’hiver dans le Massif des Vosges se déclinent à la manière hédoniste de ceux qui aiment d’abord prendre la tangente et s’en remettre à leur bon plaisir. Hors du ski, une flopée d’expériences inédites permet de transformer son séjour en une belle échappée, rien que pour soi. Vacances buissonnières, mode d’emploi en quatre étapes…

    1) On savoure les activités nordiques
    Atelier de construction d’igloo à la station de La Planche des Belles Filles, excursion en mode trappeur avec bivouac et dégustation de fondue comtoise au feu de bois, balade en traineau à chiens, luge sur rails dans l’esprit du bobsleigh au Lac Blanc, à La Bresse-Hohneck et au Markstein… Les possibilités d’aventures inédites sont nombreuses. Le massif s’est notamment fait une spécialité des randonnées insolites. Raquettes aux pieds et GPS en main, partez par exemple pour une cession de géocaching du côté de La Bresse. Ou essayez la Rand’Astro. L’idée ? Nocturnement, on grimpe sur les hauteurs de Saulxures-sur-Moselotte, non loin des pistes de Ventron. Là, vous cheminerez en compagnie d’un montreur d’étoiles afin d’observer l’un des ciels les plus purs de France, et avec un peu de chance, la constellation d’Orion, vedette de l’hiver. De même, au Grand Ballon, des expéditions à la pleine lune sont organisées. Une expérience hors du temps, en raquettes, où il s’agit de suivre les traces des animaux au rythme des vieilles légendes du coin. Plus originale encore : la Rand’opéra. Dans la Vallée de Munster, un compositeur s’est en effet intéressé à l’orchestre de la nature. Capturant les paysages sonores, il a composé douze œuvres que chacun peut découvrir en marchant, casque sur les oreilles, relié à une application. Résultat, une balade sensorielle poétique et émouvante.

    2) On découvre le terroir des hivers vosgiens
    Région gourmande par excellence, le Massif des Vosges révèle ici toute l’étendue de son savoir-vivre. L’hiver dans les montagnes reste la saison du confort. Alors, quand on passe à table, c’est un festival : raclette au munster, salaisons fumées, miel de sapin AOP, etc. Arrêt conseillé dans l’une de ces fermes-auberges qu’on nomme ici les « marcairies ». Des tables traditionnelles où le repas suit un rituel immuable : soupe de légumes, tourte vosgienne, puis pommes de terres cuites dans une marmite posée sur les braises accompagnées de viande de porc fumée, aussi appelées « roïgebrageldi » ou « tofailles » selon le lieu. Le tout, arrosée d’un petit vin blanc d’Alsace. Sans oublier, pour le dessert, l’incontournable sieesskas (fromage blanc avec crème fraîche et kirsch) ou la tarte aux brimbelles, nom local de la myrtille.

    3) On se met au chaud
    Pas de montagne buissonnière sans nids douillets ! Ces dernières années, le Massif des Vosges a vu se multiplier les hébergements d’exception. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets : yourtes posées sur la neige, chalets cossus, gites à la ferme et chambres d’hôtes de charme. Non loin de la station du Champ du Feu, à Breitenbach, ce sont de véritables petites cabanes scandinaves qui vous attendent. Imaginé par l’architecte norvégien Reiulf Ramstad, le tout nouveau Landscape Hotel 48° Nord offre ainsi un véritable voyage dans l’esprit du « hygge », cet art de vivre propre aux pays nordiques où tout, du sauna à la décoration, est pensé pour se sentir bien au chaud comme dans un cocon.

    4) On appuie sur la détente
    On appuie sur la détente. Les spas étant actuellement fermés en raison de la crise sanitaire, rien ne vous empêche toutefois de faire le plein de cosmétiques fabriqués localement à base des baies, fleurs et plantes de la montagne, pour rapporter chez vous un peu de leurs bienfaits. Leurs vertus en effet sont reconnues, comme celle du bluet des Vosges qui possède un haut pouvoir antioxydant, ou celle de l’arnica, un incontournable de toutes les pharmacopées !

    Article sponsorisé par le Massif des Vosges

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Quelles sont les plus belles plages de Sicile ?

    Quelles sont les plus belles plages de Sicile ?

    La Sicile est réputée pour ses plages magnifiques. Voici une petite sélection non exhaustive de celles qui nous ont tapé dans l'oeil.

     

    Si la Sicile fait partie de l'Italie, tout le monde s'entend pour dire que cette île est une terre à part. Dotée d'une riche histoire et de paysages magnifiques, la plus grande île de la Méditerranée possède de nombreux atouts. Outre ses villes, comme Palerme et Catane, les plages valent également le détour. Alors, si vous souhaitez découvrir la Sicile, vous pouvez créer votre voyage sur-mesure avec notre partenaire !

    Prenez la direction de Scala dei Turchi, à 15 km à l’ouest d’Agrigente. Le site est exceptionnel, avec ses falaises en calcaire blanc sculptées en forme d'escalier, plongeant dans la mer turquoise. Par le passé, les pirates turcs et arabes s'y abritaient par mauvais temps. Autre sublime plage, celle de Cefalù, avec son eau cristalline. Cette ville de Sicile donnant sur la mer tyrrhénienne est en forme de croissant. Malheureusement, le lieu est victime de son succès, devenant bondé l'été. Enfin, on vous conseille la plage Spiaggia Valle i Muria, sur les îles Eoliennes. Entourée de falaises impressionnantes, cette plage de galets noirs donnant sur une eau claire est l'endroit idéal pour se détendre dans un décor de rêve.

    Isola Bella

    Quelles sont les plus belles plages de Sicile ?

    Torre Salsa

    Quelles sont les plus belles plages de Sicile ?

    Spiaggia dei Conigli

    Quelles sont les plus belles plages de Sicile ?

    Forgia Vecchia

    Quelles sont les plus belles plages de Sicile ?

    San Vito lo Capo

    Quelles sont les plus belles plages de Sicile ?

    Spiaggia Valle i Muria

    Quelles sont les plus belles plages de Sicile ?

    Spiaggia dei Faraglioni

    Quelles sont les plus belles plages de Sicile ?

    Spiaggia di Cefalù

    Quelles sont les plus belles plages de Sicile ?

    Scala dei Turchi

    Quelles sont les plus belles plages de Sicile ?

    Mondello

    Quelles sont les plus belles plages de Sicile ?

     

    Google Bookmarks

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique