• Visite Du Lac Vert -

    Delphine Bossy -Futura-Sciences -

    Visite Du Lac Vert -  Delphine Bossy -Futura-Sciences -

     

    Aujourd’hui L’extrême en vidéo plonge dans le monde enchanté du lac vert autrichien qui n’existe que quelques semaines dans l’année.

    Au printemps, une prairie, parsemée d’arbres, est envahie par les eaux, et se transforme en un lac de plus de dix mètres de profondeur.

    L’étendue d’eau est si pure qu’on pourrait voir le fond jusqu’à 40 m. Explications sur ce changement de milieu tout à fait extraordinaire.

    Visite Du Lac Vert -  Delphine Bossy -Futura-Sciences -

    En Autriche existe un site dont le caractère change complètement suivant la saison. À partir de l'automne, on peut s'y promener et nombre de sentiers pédestres sont tracés.

    Visite Du Lac Vert -  Delphine Bossy -Futura-Sciences -

    Le cadre est superbe, le site est au pied de la chaîne alpine autrichienne, dont les sommets culminent à plus de 2.000 m d'altitude.

    Mais à la fin du printemps, il n'est plus possible de marcher. La région est noyée sous 12 m d'eau pure et cristalline.

    Bateaux, pêcheurs et plongeurs se retrouvent alors et profitent de ce lac éphémère, au caractère enchanté.

    Marc Henauer, plongeur et photographe suisse, s'y est rendu en mai 2013.

    Il rapporte de superbes preuves du côté féerique et nous détaille son expérience. Mais d'abord, place à la vid

     

    Le lac Vert engloutit chaque année ce site de randonnée. L'eau est si pure que la visibilité en plongée est extraordinaire.

    © Peter Nemeth, Vimeo

    La vidéo décryptée : un lac éphémère dans un site géologique exceptionnel

    Des bancs, des arbres, des pontons, des sentiers...

    Ce paysage rappelle celui d'un parc naturel où l'on peut randonner. Pourtant, les promeneurs sont équipés de palmes, masque, tuba, combinaison, gilet de stabilisation, bouteilles...

    Ce sont bien des plongeurs que l'on observe dans la vidéo. Ils explorent le lac Vert (Grüner See), étonnante étendue d'eau située non loin de la ville Tragoss, en Autriche.

    Ce lac, bien connu des adeptes de la plongée sous-marine, doit sa notoriété à son caractère éphémère.

    Les plongeurs qui souhaitent explorer le site doivent s'y rendre entre le mois de mai et de juin.

    Le reste du temps, le parc reprend ses droits et les randonneurs pédestres foulent à nouveau les sentiers.

    Le lac Vert, entouré de forêts, se trouve au pied du massif du Hochschwable.

    C'est le point culminant des Alpes orientales, la chaîne alpine parcourant l'Autriche d'ouest en est.

    Si le Hochschwable culmine à 2.277 m, la chaîne s'étale sur 590 km2 et abrite une centaine de sommets.

    Le massif calcaire est né au Trias moyen, et c'est aujourd'hui un vaste domaine karstique.

     

    Visite Du Lac Vert -  Delphine Bossy -Futura-Sciences -

    Par ailleurs, la nappe austro-alpine qui constitue le sol est particulièrement imperméable.

    Formée au Trias inférieur, cette nappe, dite formation Werfen, résulterait de la transgression marine répétitive de l'océan Thétis (formé lors de la séparation de la Pangée) et serait épaisse d'au moins 300 m.

    Ces conditions géologiques favorisent pleinement la formation de sources d’eau.

    En fait, la région est si riche en ressources aquatiques qu'elle approvisionnait dès 1910 la ville de Vienne en eau potable.

    En hiver toutefois, les précipitations en altitude sont principalement solides, les sommets sont recouverts de neige et le débit en plaine est donc modéré.

    En revanche, dès le printemps, la fonte des neiges accélère le débit d'eau douce vers les basses altitudes.

    Il devient si important que le conduit d'eau douce acheminé jusqu'à Vienne présente un débit de l'ordre de 10.000 l/s.

    En cette période, le lac Vert, qui repose sur cette formation Werfen, reçoit une telle quantité d'eau que la profondeur du lac passe de 2 à 12 m et la superficie fait plus que doubler !

     

    Marc Henauer a pris cette photo en mai 2013, meilleur mois de l'année pour explorer le lac Vert en Autriche.

    Dès l'automne, ce banc sera à nouveau accessible aux randonneurs pédestres.

    © Marc Henauer, www.nitrogenic.com 

    L’après-Vidéo - Un Lac Cristallin Rare -

    L'eau ne dépasse jamais les 8 °C, en outre elle est si propre qu'on pourrait voir le fond jusqu'à 40 m.

    De mai à juin, la fonte des glaces est maximale, le lac est à son plus haut niveau et les prairies sont complètement immergées.

    Marc Henuaer a récemment rapporté d'extraordinaires photos de son expédition dans le lac Vert, et raconte...

    « Quand j'étais sous l'eau, c'était comme si je nageais dans un monde magique, c'était tellement beau !

    Nager au-dessus de l'herbe verte, des fleurs, des sentiers pédestres, des rochers et des arbres, c'était comme être dans un conte de fées ».

     

    Marc Henauer s'est rendu en mai 2013 au lac Vert. Il y aura passé une semaine, à raison de deux ou trois plongées par jour dans une eau à seulement 6 °C.

    Lorsqu'il y était, le lac n'excédait pas dix mètres de profondeur.

    Si le reste de l'année, le site est très fréquenté par les randonneurs, en mai dernier, Marc Henauer a surtout rencontré des apnéistes, des plongeurs équipés de recycleurs ou de bouteilles classiques.

    Mais le lac est si éphémère que la plongée sous-marine n'a d'intérêt que durant trois à quatre semaines dans l'année, généralement en mai, autour de la fête des mères. 

    « Il suffit de quelques jours pour voir le niveau du lac grimper de plusieurs mètres, il n'en faut pas plus pour qu'il se vide », explique-t-il.

    La pureté et le caractère éphémère de ce lac le rendent extraordinaire.

    Il existe d'autres régions du monde où les prairies sont submergées de façon saisonnière, mais elles ne sont en général pas aussi claires.

    Le Pantanal par exemple est aussi une région de prairies qui est noyée sous les eaux durant quatre mois de l'année.

    Le site s'étend sur plus 200.000 km2, principalement au Brésil mais aussi en Bolivie et au Paraguay.

    Durant la saison des pluies, les crues du rio Paraguay sont telles que toute la plaine est inondée.

    Cette zone alluviale est probablement l'un des biomes les plus importants au monde.

    On y trouve 80 espèces de mammifères, 400 de poissons et 50 de reptiles.

    Toutefois, le Pantanal est un marais géant et ne bénéficie donc pas...

    De la pureté du lac Vert autrichien, unique en son genre.

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • À La Découverte De la Biodiversité Du Brésil -

    Expédition Au Pantanal Au Brésil

     Publication - Par Les Biodiversitaires -

    À La Découverte De la Biodiversité Du Brésil -  Expédition Au Pantanal Au Brésil   Publication - Par Les Biodiversitaires -

    Pantanal est l’une des zones humides intérieures les plus fabuleuses de la planète pour sa biodiversité animale et végétale.

    Cette région, en grande partie dans l’état du Mato Grosso (mais aussi le Mato Grosso do Sul, et un peu en Bolivie et au Paraguay), couvre une superficie de 200 000 km² dont 170 000 recouverts par les eaux !

    Entre septembre et novembre, débute la saison des pluies qui va peu à peu inonder la région, à travers les nombreuses rivières dont la plus importante est la rivière Cuiabá.

    Ces inondations sont rendues possibles par la faible déclivité de cette plaine immense. Elles durent environ 6 mois.

    Il est difficile de circuler dans cette région où alternent donc marais, zones prairiales (de type pampa) et forêts.

    À La Découverte De la Biodiversité Du Brésil -  Expédition Au Pantanal Au Brésil   Publication - Par Les Biodiversitaires -

    Mygale -

    À La Découverte De la Biodiversité Du Brésil -  Expédition Au Pantanal Au Brésil   Publication - Par Les Biodiversitaires -

    Les mygales {du grec μυγαλῆ, musaraigne, formé de μῦς, rat, souris et de γαλῆ, belette, putois} forment...
     
    Le sous-ordre des Mygalomorphae, les araignées orthognathes, ce qui signifie que la base des chélicères est dirigée vers l'avant.
     
    Nom scientifique : Mygalomorphae
    Rang : Infra-ordre
      A partir de Cuiabá, la capitale du Mato Grosso, une route célèbre descend plein sud : c’est la Transpantaneira...

    Asphaltée seulement à son début et qui se transforme ensuite en piste (dont on imagine la « praticabilité » en saison des pluies !).

    Longue de 145 km et accompagnée dans son cheminement de 122 ponts...

    En bois, souvent très étroits...

    Elle se termine à Porto Jofre, en bordure de la rivière Cuiabá.

    Ensuite, C’est - La Jungle !

    En route, on croise d’immenses fazendas ‐ ces grandes propriétés terriennes – qui couvrent jusqu’à 20 000 ha.

    On y trouve souvent de grands troupeaux de bovins (vaches, zébus), et assez fréquemment des chevaux (rarement des moutons).

    Renard des savanes, agouti d'Azara, nandou d'Amérique et même tatou à neuf bandes trainent régulièrement autour des fazendas.

    La flore est particulièrement riche, avec des figuiers étrangleurs...

    En forêt ou des papyrus en zone marécageuse.

    À La Découverte De la Biodiversité Du Brésil -  Expédition Au Pantanal Au Brésil   Publication - Par Les Biodiversitaires -

    Dès Qu'il Y A Des Fleurs, Les Colibris Sont Là -

    La faune est considérée comme l’une des plus riches au monde. Les oiseaux sont partout et en général vraiment peu farouches (surtout autour des écolodges).

    Pour des Européens, c’est toujours très étonnant de pouvoir les approcher d’aussi près…

    Les mammifères sont bien présents, et souvent nocturnes.

    Coati À Queue Annelée, Curieux -

    À La Découverte De la Biodiversité Du Brésil -  Expédition Au Pantanal Au Brésil   Publication - Par Les Biodiversitaires -

    Sajou Brun, Encore Plus Curieux -

    À La Découverte De la Biodiversité Du Brésil -  Expédition Au Pantanal Au Brésil   Publication - Par Les Biodiversitaires -

    Le capybara est en fait une sorte d'énorme... cochon d'Inde. Qui adore barboter et n'est pas très farouche.

    Quand on l'approche d'assez près, on peut entendre ses petits gloussements graves.

    Évidemment les stars comme le jaguar ou le tapir restent des rencontres extrêmement fortes.

    On ne peut passer sous silence non plus les concerts nocturnes des grenouilles avec une mention toute spéciale...

    Pour la « grenouille formule 1 », dont le cri évoque un démarrage d'automobile de compétition...

    À La Découverte De la Biodiversité Du Brésil -  Expédition Au Pantanal Au Brésil   Publication - Par Les Biodiversitaires -

    Protégé, le jaguar n'a pas peur de l'homme... c'est nous qui avons peur de lui !

    Nous l'observons d'une barque, au milieu de la rivière.

    Il se repose caché la plupart du temps, mais quand on a la chance de le trouver...

    (Après des heures ou des jours d'attente, en fonction de la chance), c'est un animal incroyable de beauté.

    Que serait le Pantanal sans ses caïmans ?

    Statiques comme des pierres, la gueule ouverte, ils sont omniprésents, jusqu’en milieu sec.

    Un tout jeune caïman, minuscule mais déjà très belliqueux, est même venu nous rendre visite...

    Dans une salle de réunion d’un écolodge (compagnon du log vespéral).

    À La Découverte De la Biodiversité Du Brésil -  Expédition Au Pantanal Au Brésil   Publication - Par Les Biodiversitaires -

    Tout petit mais déjà très teigneux... Pas trop envie de lui faire des guili-guilis...   On l'a quand même expulsé de là, ce qui lui a beaucoup déplu.

    Quant aux piranhas, ils sont restés sous l’eau. Même si les plus audacieux d’entre nous les ont mangés… en soupe.

    En effet, ils sont très communs, et l’un des poissons de table régulier.

    Deux compagnons d’aventures, un rapaçologue et un lynxomaniaque égarés dans la jungle...

    Revenant ici d’une rivière pleine de piranhas...

    Pour tenter de trouver (en vain) le héron agami.

    À La Découverte De la Biodiversité Du Brésil -  Expédition Au Pantanal Au Brésil   Publication - Par Les Biodiversitaires -

    Dans La Rivière, C'est Piranhas Ou Caïmans, Au Choix -

    À La Découverte De la Biodiversité Du Brésil -  Expédition Au Pantanal Au Brésil   Publication - Par Les Biodiversitaires -

    Sur Les Rives, L'iguane Vert Se Confond Avec La Végétation -

    La faune invertébré est aussi incroyable : énormes cigales, fourmis tueuses, petites mais bourrées d’histamine...

    Superbes papillons dont des morphos sans cesse en mouvement, tiques aux aguets, moustiques pas pires qu’ailleurs (mais beaucoup plus nombreux !), etc.

    La nature est partout, elle est une, primaire, incroyablement belle.

    Pas étonnant avec ça que le Pantanal soit inscrit...

    Au patrimoine de l’humanité...

    Les toucans sont parmi les oiseaux les plus mythiques du Pantanal.

    Toucan Toco Houspillé Par Des Tyrans Sulfureux -

    Le Toucan toco est le membre le plus connu et le plus répandu de la famille des toucans. C'est un membre du genre Ramphastos.

      Wikipédia   Nom scientifique : Ramphastos toco
    Rang : Espèce

    En revanche, il fait très chaud à cette époque et, hormis à São Paulo et après le passage...

    D’une pluie, la température diurne culminait quotidiennement à 40° (et un peu plus).

    Le tout dans une atmosphère humide qui fait transpirer comme pas possible.

    D’ailleurs, selon notre guide, cette fin de saison des pluies...

     A été particulièrement chaude en 2015 (réchauffement climatique oblige).

    Mais tout ceci semblait oublié lorsqu’il s’agissait d’observer.

       À La Découverte De la Biodiversité Du Brésil -  Expédition Au Pantanal Au Brésil   Publication - Par Les Biodiversitaires -
    Anhinga D'Amérique -
    L‘Anhinga d'Amérique est une espèce d'oiseau aquatique de la famille des Anhingidae vivant dans les parties les plus chaudes du continent américain.
      Wikipédia   Nom scientifique : Anhinga anhinga
    Rang : Espèce

    La plupart des prospections se sont faites à pied, aux heures les moins chaudes, mais aussi en bateau...

    (Porto Jofre, Santa Tereza), enfin en camion (énorme, poussif et pas 4x4, mais sympathique), notamment le soir pour des sorties au phare.

    A Araras, quelques-uns d’entre nous sont aussi partis prospecter à cheval..

    Découvrant des paysages et des sensations inaccessibles autrement.

    Caracara Huppé Très Content De Son Butin -

    À La Découverte De la Biodiversité Du Brésil -  Expédition Au Pantanal Au Brésil   Publication - Par Les Biodiversitaires -

    Ara Hyacinthe -

    L'Ara hyacinthe est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Psittacidae.   Il est le plus grand de tous les psittacidés, sa taille atteint 1 mètre à l'âge adulte.   Wikipédia Nom scientifique : Anodorhynchus hyacinthinus
    Espérance de vie : 50 ans (À l'état sauvage)
    Poids : 1,2 – 1,7 kg (Adulte)
    Longueur : 100 cm (Adulte)
    Rang : Espèce

    À La Découverte De la Biodiversité Du Brésil -  Expédition Au Pantanal Au Brésil   Publication - Par Les Biodiversitaires -

    Ara Hyacinthe -

    L'Ara hyacinthe est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Psittacidae.   Il est le plus grand de tous les psittacidés, sa taille atteint 1 mètre à l'âge adulte.   Wikipédia Nom scientifique : Anodorhynchus hyacinthinus
    Espérance de vie : 50 ans (À l'état sauvage)
    Poids : 1,2 – 1,7 kg (Adulte)
    Longueur : 100 cm (Adulte)
    Rang : Espèce

    À La Découverte De la Biodiversité Du Brésil -  Expédition Au Pantanal Au Brésil   Publication - Par Les Biodiversitaires -

     Caurale soleil : cet incroyable oiseau fait de l'ombre avec ses ailes pour chasser.   Le Caurale soleil est une espèce d'oiseau, le seul de la famille des Eurypygidae et du genre Eurypyga.   Wikipédia   Nom scientifique : Eurypyga helias
    Rang : Espèce

    Bonus : le cri d'oiseau le plus énervant du monde, selon nous, c'est celui de la "poule" sauvage locale...

    L'ortalide du Chaco, qui commence ses terribles vocalises très tôt le matin !

    En prime, cette castafiore chante en duo...

    À La Découverte De la Biodiversité Du Brésil -  Expédition Au Pantanal Au Brésil   Publication - Par Les Biodiversitaires -

     Sous un air assez banal, ce volatile est le plus grand massacreur d'oreilles de toute la jungle !

    Merci à Jao, notre guide naturaliste brésilien, inlassable chercheur de jaguars, et Dorothée, qui a assuré la logistique !

    Merci aussi à toute la courageuse et sympathique équipe ainsi qu'à Olivier Pollet !

    Reportage réalisé lors d'un voyage LPO/Escursia (voyages scientifiques)...

    Au cœur du Pantanal, accompagné par Philippe J. Dubois. Photos Elise Rousseau.

    Publié dans -

    Biodiversité sauvage

     
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La Forêt Nationale De Dixie, Utah, USA -

     La Forêt Nationale De Dixie, Utah, USA -

    La Forêt nationale de Dixie (Dixie National Forest) est une forêt nationale américaine située dans l'État de l'Utah aux États-Unis.

    Le quartier général du service local des forêts qui gèrent la forêt est localisé à Cedar City.

    La forêt est par ailleurs localisée à l'extrémité orientale du parc national de Bryce Canyon.

    L'altitude de la zone varie entre 850 m et 3 451 m au niveau de Boulder Mountain.

    Le sud-ouest de la zone est composé de canyons et de collines recouvertes de roches de différentes couleurs.

    La forêt est découpée en quatre zones géographiques.

     La Forêt Nationale De Dixie, Utah, USA -

    Une zone de haute altitude composée des plateaux de Markagunt, de Paunsaugunt, et d'Aquarius.

    Le Boulder Mountain, un des plus hauts plateaux du pays, est recouvert de nombreux petits lacs.

    Le climat varie énormément selon l'endroit de la forêt.

    Les précipitations annuelles fluctuent selon l'endroit dans une fourchette allant...

    De 250 mm à plus d'un mètre au niveau du sommet de Brian Head Peak qui culmine à 3 446 m.

    Aux altitudes élevées, les précipitations se font sous forme de neige une grande partie de l'année.

     La Forêt Nationale De Dixie, Utah, USA -

    Des orages sont courants en juillet et août et apportent énormément de pluie.

    Les températures maximales peuvent atteindre 38 °C en été dans certaines zones alors qu'en hiver on passe sous la barre des −34 °C sur les plateaux.

    La végétation est adaptée aux différents biotopes présents dans la forêt. Par endroits, la zone est composée...

    De plantes désertiques à basse-altitude.

    À moyenne altitude apparaissent les pins à pignons et les genévriers.

    En altitude, la forêt est composée de pins, de sapins et d'épicéas.

    Histoire -

     La Forêt Nationale De Dixie, Utah, USA -

    La réserve de la forêt de Dixie (Dixie Forest Reserve) a été fondée le 25 septembre 1905.

    Son nom provient d'un territoire précédemment nommé Dixie1.

    En 1906, le Service des forêts des États-Unis pris en charge la gestion de la forêt et le 4 mars 1907 elle fut promulguée « Forêt nationale ».

    La partie occidentale de la forêt nationale de Sevier fut annexée le premier juillet 1922...

    Et toute la forêt nationale de Powell fut annexée le premier octobre 19442.

    https://images.fineartamerica.com/images-medium-large-5/red-rock-canyon-california-state-park-bob-johnston.jpg

     La Forêt Nationale De Dixie, Utah, USA -

    Le quartier général du service local des forêts qui gèrent la forêt est localisé à Cedar City.

    La forêt est par ailleurs localisée à l'extrémité orientale...

    Du parc national de Bryce Canyon.

     

    Portail de l’Utah

    Portail du bois et de la forêt

    Forêt nationale en Utah

    Forêt nationale de Dixie, sur Wikimedia Commons

    Portail de la conservation de la nature

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Des Centaines D’années D’anneaux D’arbre Révèlent Une -

    Sombre Anomalie Qui A Commencé Au 20e Siècle -

    Des Centaines D’années D’anneaux D’arbre Révèlent Une -  Sombre Anomalie

    (Richard Malak / 500px / Getty Images

    Regardez attentivement, et les cernes des arbres peuvent en révéler beaucoup – y compris les changements dans l’humidité du sol dans lequel les arbres poussent.  

    Maintenant, les scientifiques ont collecté 600 ans de ces données pour mieux comprendre les changements climatiques récents...

     Y compris une anomalie météorologique qui était d’abord perceptible au milieu du 20e siècle.

    Les nouveaux enregistrements constituent la dernière édition de l’Atlas sud-américain de la sécheresse (SADA)ÉÉÉ

    Montrant la variabilité de l’humidité au cours des six derniers siècles, appuyée par d’autres enregistrements historiques.

    Pendant ce temps, les périodes entre les sécheresses intenses sont en augmentation depuis les années 1930...

    Une sécheresse tous les dix ans étant mesurée depuis les années 60.

    Ce que les anneaux ne peuvent pas nous dire, c’est exactement comment ces extrêmes se sont produits, mais...

    Les chercheurs derrière la publication espèrent que le dossier sera un point de référence...

    Utile à utiliser en combinaison avec d’autres ensembles de données et d’observations.

    « Des événements hydroclimatiques de plus en plus extrêmes sont compatibles avec les effets des activités humaines...

    Mais l’Atlas à lui seul ne fournit pas de preuve de la proportion des changements observés dus à la variabilité climatique naturelle...

    Par rapport au réchauffement induit par l’homme »...

    explique le paléoclimatologue Mariano Morales...

      De la National Research Conseil pour la science et la technologie en Argentine.

    Cette nouvelle édition de SADA met en évidence les changements à travers l’Argentine, le Chili, l’Uruguay, le Paraguay...

    La majeure partie de la Bolivie, le sud du Brésil et le Pérou, en utilisant les données collectées sur le terrain à partir d’un total de 286 arbres.

    L’Amérique du Sud a une « vulnérabilité aiguë » aux événements climatiques extrêmes, selon Morales, et en effet...

    Les sécheresses récentes ont conduit à une situation désastreuse pour l’agriculture dans de vastes régions du continent. 

    Certains systèmes alimentaires sont désormais menacés d’effondrement.

    Cependant, la situation actuelle est variée: alors que certaines parties de l’Argentine et du Chili subissent...

    L’une des pires sécheresses jamais enregistrées, les régions du sud-est du continent connaissent des conditions anormalement humides. 

    Si les causes sous-jacentes ne sont pas le changement climatique, elles ressemblent certainement beaucoup au changement climatique.

    « Nous ne voulons pas sauter de la falaise et dire que tout cela est dû au changement climatique »...

    explique le paléoclimatologue Edward Cook 

    Dell’Université Columbia -

    « Il y a beaucoup de variabilité naturelle qui pourrait imiter le changement climatique induit par l’homme. »

    Les chercheurs identifient trois facteurs clés en jeu dans les oscillations des soixante dernières années environ...

    Les changements cycliques de la température de la surface de la mer au-dessus du Pacifique et de l’Atlantique...

    Une ceinture de vents d’ouest en Antarctique appelée le mode annulaire sud, et...

    Le phénomène des cellules de Hadley qui distribue de l’air chaud et humide de l’équateur.

    Les changements qui peuvent être attribués aux gaz à effet de serre et à l’héritage continu de produits chimiques appauvrissant la couche d’ ozone interfèrent...

    Avec ces facteurs clés, disent les chercheurs, et pourraient potentiellement alimenter les oscillations qui sont actuellement observées en Amérique du Sud.

    L’équipe SADA espère que les histoires racontées par les anneaux d’arbre peuvent nous donner une meilleure compréhension...

    Des changements climatiques à long terme, des conditions contemporaines et de la façon de planifier l’avenir. 

    La façon dont nous traitons actuellement la planète suggère que nos extrêmes météorologiques ne s’arrêteront pas de si tôt .

    «Tout concorde avec l’idée que vous intensifierez les événements humides et secs...

    Avec le réchauffement climatique», explique le climatologue Jason Smerdon , de l’Université Columbia.

    La recherche a été publiée dans PNAS .

    (Source - Science Alert)

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •   voir les plus belles aurores boréales du monde

    *****************

    Si vous pensez que les pays nordiques en hiver ne sont que des étendues ennuyeuses de blanc et de gris, vous vous trompez ! L’étonnant phénomène des aurores boréales, cet effet d’optique qui colore le ciel de couleurs vertes, bleues et violettes, transforme les paysages nordiques et leur donne un côté vraiment magique.

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Si vous voulez assister à ce rêve hivernal, il est temps de partir ! La fin de l’hiver – jusqu’au solstice de printemps le 21 mars – est en fait le moment idéal pour chasser les nuits polaires : entre 18h et 1h du matin en février et en mars, les chances de pouvoir assister à ce phénomène exceptionnel sont plus élevées.

    Où aller pour profiter du spectacle ? Nous allons vous présenter les meilleurs endroits pour découvrir les aurores boréales et vous faire rêver avec des images spectaculaires. Si vous décidez de partir à la fin de cet article, n’oubliez pas d’emmener des vêtements chauds, une bonne dose de patience et de la bonne volonté.
     

    Norvège – les Îles Lofoten, le Cap Nord, Svalbard et Tromso

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Alaska – Anchorage, Fairbanks, Denali

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Danemark – îles Féroé

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Islande – un peu partout sur l’île mais surtout au Þingvellir National Park

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Écosse – Aberdeen, l’île de Skye, le Highland du Nord et Dunnet Head

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Finlande – Luosto et Sodankylä

    aurore boreale finlandeS

    Canada – le Yukon, le nord de l’Ontario, les Territoires du Nord-Ouest et Nunavut

    aurores boreales canada
     
     Photos des plus belles aurores du monde pris par différents
    photographes
     

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

     

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

    Où voir les plus belles aurores boréales du monde

     

     

     

     
     
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • 4,5 millions de fleurs bleues fleurissent dans un parc japonais comme un champ de fées

     

    4,5 millions de fleurs bleues fleurissent dans un parc japonais comme un champ de fées

    Crédit photo: Japan Guide

    En février, nous avons été fascinés par l’arrivée précoce des célèbres cerisiers en fleurs du Japon. Maintenant, près de 3 mois plus tard, les jolies fleurs roses sont apparues et disparues dans la plupart des régions. Heureusement pour nous, cependant, le parc marin Hitachi auparavant rose dans la préfecture d'Ibaraki est maintenant recouvert de bleu grâce à une récente floraison de fleurs de némophile.

    Surnommées à juste titre «bébés yeux bleus», les minuscules plantes à fleurs s'épanouissent vers la fin du printemps. Bien qu'elles se trouvent dans tout le Japon (et même en Californie), les fleurs sont particulièrement célèbres pour leur arrivée à Hitachi Seaside Park. Chaque année, plus de 4 millions de némophiles recouvrent la colline Miharashi du parc, culminant dans un éclatant étalage de couleurs roulantes et apparemment infinies. Point culminant du terrain, Miharashi Hill offre également une vue imprenable sur le paysage environnant, qui, en plus de la némophile, regorge de tulipes Technicolor et de fleurs de colza jaunes à cette période de l'année.

    Étant donné la beauté pastorale de la région, avoir un aperçu du phénomène d'image parfaite peut sembler hors de portée. Cependant, les magnifiques jardins ne sont qu'à quelques minutes en train et en bus du centre animé de Tokyo. Donc, si vous êtes dans la région ce printemps, assurez-vous de découvrir le paysage bleu brillant du parc. Pouvez-vous imaginer une excursion d'une journée plus agréable?

    Hitachi Seaside Park dans la préfecture d'Ibaraki est recouvert d'une mer de fleurs bleues.

    4,5 millions de fleurs bleues fleurissent dans un parc japonais comme un champ de fées

    4,5 millions de fleurs bleues fleurissent dans un parc japonais comme un champ de fées

    4,5 millions de fleurs bleues fleurissent dans un parc japonais comme un champ de fées

    4,5 millions de fleurs bleues fleurissent dans un parc japonais comme un champ de fées

    4,5 millions de fleurs bleues fleurissent dans un parc japonais comme un champ de fées

    Le phénomène est dû à une floraison annuelle de némophiles.

    4,5 millions de fleurs bleues fleurissent dans un parc japonais comme un champ de fées

    4,5 millions de fleurs bleues fleurissent dans un parc japonais comme un champ de fées

    4,5 millions de fleurs bleues fleurissent dans un parc japonais comme un champ de fées

    4,5 millions de fleurs bleues fleurissent dans un parc japonais comme un champ de fées

    Chaque année, les gens affluent pour voir la couverture bleue

    4,5 millions de fleurs bleues fleurissent dans un parc japonais comme un champ de fées

    4,5 millions de fleurs bleues fleurissent dans un parc japonais comme un champ de fées

    4,5 millions de fleurs bleues fleurissent dans un parc japonais comme un champ de fées

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Photographie de paysage de conte d'hiver par Kilian Schönberger
    Alors que le temps hivernal persiste, le photographe allemand Kilian Schönberger capture les derniers jours de la saison froide avec sa série de photographies de paysages, Winter’s Tale. Photographiées dans les chaînes de montagnes enneigées d'Allemagne et d'Europe centrale, les images dépeignent la qualité magique des forêts gelées et remplies de brouillard. Il prépare le terrain pour sa série enchanteresse, décrivant l'hiver comme «le moment où les contes et les légendes étaient racontés à la maison, toute la famille assise autour du poêle en faïence. Les personnages mystiques attendent juste devant le seuil de la porte, la neige et le givre semblent rendre les arbres vivants. »

    Même s'il est daltonien, Schönberger utilise ce soi-disant «désavantage» comme force pour développer son propre style. Bien qu'il ne puisse pas clairement distinguer les teintes boisées du vert et du brun, le talentueux photographe se concentre plutôt sur la texture et la forme. Schönberger décrit la forêt d'hiver comme «plus comme une peinture à l'encre», où les arbres, les branches et les roches glacées dessinent des motifs intrigants dans des teintes désaturées. En décrivant pourquoi il choisit le paysage rural froid comme sujet, Schönberger révèle: «J'aime la dure beauté de ces régions et la mélancolie particulière qui les entoure.»

    Vous pouvez trouver plus de photos incroyables de Schönberger sur Instagram.

    Le photographe allemand Kilian Schönberger capture la qualité magique des forêts gelées et remplies de brouillard d'Allemagne et d'Europe centrale avec sa série Winter’s Tale.

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Même s'il est daltonien, Schönberger utilise ce soi-disant «désavantage» pour se concentrer sur la texture et la forme.

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Schönberger décrit la forêt d'hiver comme «plus comme une peinture à l'encre», où les arbres, les branches et les roches glacées dessinent des motifs intrigants dans des teintes désaturées.

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

    Des paysages glacés racontent un «conte d’hiver» sur les forêts enneigées d’Europe

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Photos mystiques des enchanteresses forêts anglaises de Wistman’s Wood

     

    Photos mystiques des enchanteresses forêts anglaises de Wistman’s Wood

    Photos mystiques du bois de Wistman par Neil Burnell
    Au cœur des forêts de Dartmoor, en Angleterre, se trouve Wistman’s Wood, une ancienne forêt qui ressemble à un conte de fées. Avec des rochers recouverts de mousse et une toile emmêlée d'arbres tordus, il n'est pas surprenant que l'emplacement étrange soit associé à un certain nombre de contes folkloriques surnaturels - de nombreux écrivains ont même décrit la forêt comme «l'endroit le plus hanté de Dartmoor». Cependant, cette réputation effrayante n'a pas effrayé le photographe des beaux-arts Neil Burnell, qui a bravé la forêt brumeuse pour capturer son charme enchanteur.

    Intitulée à juste titre Mystique, la série en cours de Burnell transporte le spectateur dans un monde extraordinaire qui a en grande partie été laissé à l'état sauvage. Ses images montrent comment les arbres anciens ont étendu leurs branches et tordu leurs racines autour de rochers de granit géants, tandis qu'un épais tapis de mousse recouvre tout le sol de la forêt.

    "J'adore essayer de créer une atmosphère dans mes images et Wistman's est l'un des endroits les plus atmosphériques que j'ai visités", a déclaré Burnell à My Modern Met. "La forêt est également notoirement difficile à photographier et j'aime un défi." Pour capturer ses images, Burnell a visité la région environ 20 fois au cours de la dernière année, essayant de capturer l'image parfaite. Le photographe révèle que le meilleur moment pour visiter est «l'heure bleue», l'heure juste avant le lever du soleil. À cette époque, Burnell était capable de capturer la forêt lorsqu'il était enveloppé dans une couche de brume magique et brumeuse.

    Le photographe d'art Neil Burnell capture le bois enchanteur de Wistman’s Wood dans sa série Mystical.

    Photos mystiques des enchanteresses forêts anglaises de Wistman’s Wood

    Avec des rochers couverts de mousse et une toile emmêlée d'arbres tordus, l'emplacement étrange est associé à un certain nombre de contes surnaturels.

    Photos mystiques des enchanteresses forêts anglaises de Wistman’s Wood

    La série en cours de Burnell transporte le spectateur dans un monde extraordinaire qui a en grande partie été laissé à l'état sauvage.

    Photos mystiques des enchanteresses forêts anglaises de Wistman’s Wood

    Photos mystiques des enchanteresses forêts anglaises de Wistman’s Wood

    Photos mystiques des enchanteresses forêts anglaises de Wistman’s Wood

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

     

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Fanal Forest par Albert Dros
    L'île de Madère est connue pour son paysage spectaculaire, qui comprend des montagnes accidentées, des volcans et des plages rocheuses. Mais l'un des trésors les plus uniques de Madère est une ancienne forêt où chaque pas vous emmène dans une scène arrachée à un conte de fées. Connue pour son brouillard enchanteur du matin, la forêt de Fanal fait partie d'une ancienne forêt de lauriers. Grâce aux images incroyables du photographe Albert Dros, nous sommes transportés dans ce paysage de rêve.

    Fanal fait partie de la forêt Laurisilva, un site du patrimoine mondial de l'UNESCO connu pour sa beauté et son importance écologique. Il y a 15 à 40 millions d'années, une grande partie de l'Europe du Sud était couverte de ce type de forêt de lauriers. Maintenant, il ne peut être trouvé qu'à Madère, aux Açores et aux îles Canaries. Fanal est particulièrement remarquable pour ses sentiers de randonnée, qui permettent aux visiteurs d'admirer les différents spécimens d'arbres, dont certains ont 500 ans.

    Dros montre tous les aspects de la forêt pittoresque du crépuscule à l'aube. Des vues détaillées de troncs couverts de mousse et de superbes compositions d'arbres solitaires se tordant à travers le paysage amènent les spectateurs dans l'environnement. Fanal est particulièrement connu pour son brouillard, qui roule souvent à travers la forêt le matin et enveloppe les arbres de brume. Ces images mystérieuses contrastent avec l'ambiance de la forêt au coucher du soleil et la nuit, lorsque le ciel fournit une toile de couleur derrière les arbres. «Se promener ici est tout simplement magique», explique Dros. "Avec la forêt couverte de brouillard, vous ne savez parfois pas si vous marchez dans un rêve ... Cette forêt est quelque chose que je n'ai jamais connu auparavant."

    Heureusement, grâce à son statut UNESCO, la forêt de Fanal restera en parfait état pour les années à venir. Situé dans le parc naturel de Madère, il bénéficie d'une mesure de protection spéciale pour s'assurer que ces arbres anciens continuent de prospérer.

    La forêt de Fanal à Madère est connue pour ses arbres anciens et son paysage de conte de fées.

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Le matin, le brouillard roule à travers la forêt et enveloppe les arbres de brume.

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Le photographe paysagiste Albert Dros a également capturé une perspective unique de la forêt sous les étoiles.

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Les visiteurs affluent vers cette zone protégée pour admirer les arbres centenaires, dont certains ont 500 ans.

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

    Photos enchanteresses de l'ancienne forêt de Fanal de Madère remplie d'arbres vieux de 500 ans

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique