• Je m'appelle Matt Burgess.

    Je suis un photographe océanien d'Australie. 

    ****

    J'aime capturer l'océan dans ses nombreux états d'esprit, une chose qui me ramène à l'eau la plupart des matins avant le lever du soleil est la relation entre l'eau et la lumière. 

    Je capture des images océaniques depuis environ 6 ans et, pour moi, il n'y a pas de meilleur moyen de commencer la journée.

    Je vis actuellement à Victoria, en Australie.

     *********

     

     1 La Bête

    La bête

    2 frites d'océan

    Fries de l'océan

    Chaussette à vent # 3

    Chaussette à vent

    4 Orbe Soleil

    Sun Orb

    5 Ocean Vs Earth

    Ocean Vs Earth

    6 LAVA

    LAVE

    7 Pastels Morning

    Pastels du matin

    8 Iceberg

    Iceberg

     
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    .....

    HENGKI KOENTJORO est spécialisé dans le monochromatique, adorant explorer les frontières entre l’ombre et la lumière, le yin et le yang. Ses photographies évoque un sentiment de calme et de sérénité invitant à respecter la nature. Son style a évolué tout au long de sa carrière en s’inspirant notamment du photographe américain Michael Kenna.

    ***

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

     

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

    PHOTOGRAPHIES NOIR ET BLANC DE HENGKI KOENTJORO

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • PHOTOS DE FUMEES COLOREES

    ****

    Le photographe Ken Hermann accompagné du directeur artistique Gem Fletcher a réalisé des surprenantes photographies mettant en scène de la fumée colorée. Les sources fumeuses sont placées sur un escabeau en bois qui figure au centre de la photo. 

     

    PHOTOS DE FUMEES COLOREES

    PHOTOS DE FUMEES COLOREES

    PHOTOS DE FUMEES COLOREES

    PHOTOS DE FUMEES COLOREES

    PHOTOS DE FUMEES COLOREES

    PHOTOS DE FUMEES COLOREES

    PHOTOS DE FUMEES COLOREES

    PHOTOS DE FUMEES COLOREES

    PHOTOS DE FUMEES COLOREES

    PHOTOS DE FUMEES COLOREES

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • aux Émirats Arabes Unis découvrir le « Dubaï Miracle Garden », un lieu hors du temps

    ***

    A l’instar de sa piste de ski indoor située dans un centre commercial, la ville de Dubaï est connue dans le monde entier pour ses attractions extrêmes. Et le « Dubaï Miracle Garden » ne déroge pas à la règle ! Avec ces 8 hectares de terrain et ses 45 millions de fleurs, cet immense parc végétal a largement de quoi éblouir les voyageurs.

    Crédit photo : Dubaï Miracle Garden

    Sur place, le jardin de forme circulaire offre aux visiteurs la possibilité de traverser le plus grand jardin de fleurs de la planète. On y trouve de gigantesques structures habillées de fleurs multicolores. Des cœurs, des maisons, des arches, des voitures, des animaux, mais également deux symboles de la puissance des Émirats arabes unis : le plus grand building du monde, le Burj Khalifa, avec une hauteur de 828 mètres, et une réplique d’un A380 de la compagnie locale Fly Emirates.

    Ouvert à l’occasion de la Saint-Valentin 2013, soit le 14 février, le « Dubaï Miracle Garden » parvient à attirer environ 1,5 million de touristes chaque année. Il faut dire que dans cette région aride, constituer un jardin si riche et si coloré relève de l’exploit. Situé à Al Barsha South, à une vingtaine de kilomètres au sud du centre de Dubaï, l’endroit est facilement accessible en voiture. Si vous n'en avez pas, sachez qu’une grande partie des taxis locaux connaissent bien le lieu ainsi que le chemin pour s’y rendre.

    Chaque année, l’incroyable jardin accueille le public du 1er novembre au 31 mai. Et pour chaque nouvelle saison, il arbore un design différent mais toujours très travaillé. L’objectif ? Surprendre et faire en sorte que les curieux de passage ne se lassent jamais du spectacle. Car oui, il s’agit bel et bien d’un spectacle. Et pour mettre en place ce show végétal, le parc fait appel à 400 personnes pendant environ 2 mois. Au total, ce sont plus de 60 espèces de fleurs qui sont utilisées dont certaines que les locaux n’ont pas l’habitude de voir, comme les pétunias ou les géraniums.

    « Les gens commencent à saturer des grands centres commerciaux, des endroits fermés.. J’espère qu’ils comprendront que ce pays n’est pas seulement dédié aux constructions extrêmes de béton et d’acier, mais que la délicatesse des fleurs fait aussi partie de Dubaï. Ici, la météo est idéale pendant 7 mois, donc avec suffisamment d’attention, on peut faire des merveilles » a confié Abdel Nasser Y. Rahhal, membre de Akar Landscaping Services and Agriculture, à nos confrères de NBC.

    Crédit photo : Dubaï Miracle Garden

    Crédit photo : Dubaï Miracle Garden

    Crédit photo : Dubaï Miracle Garden

    Crédit photo : Dubaï Miracle Garden

    Crédit photo : Dubaï Miracle Garden

    Crédit photo : Dubaï Miracle Garden

    Crédit photo : Dubaï Miracle Garden

    Crédit photo : Dubaï Miracle Garden

    Crédit photo : Dubaï Miracle Garden

    Crédit photo : Dubaï Miracle Garden

    Crédit photo : Dubaï Miracle Garden

     

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • DEVANTURES DE MAGASINS PARISIENS

    ******

    Le photographe allemand Sebastian Erras a réalisé une série de clichés de devantures de magasins parisiens, des boutiques traditionnelles aux vitrines d’époques.

    Plutôt que de photographier la tour Eiffel où d’autres monuments prisés des touristes, il s’est focalisé sur des détails moins courus mais qui font pourtant l’âme de la capitale française.

    Les-devantures-de-magasins-parisiens-par-Sebastian-Erras-1 Les devantures de magasins parisiens par Sebastian Erras

    Les-devantures-de-magasins-parisiens-par-Sebastian-Erras-2 Les devantures de magasins parisiens par Sebastian Erras

    Les-devantures-de-magasins-parisiens-par-Sebastian-Erras-3 Les devantures de magasins parisiens par Sebastian Erras

    Les-devantures-de-magasins-parisiens-par-Sebastian-Erras-4 Les devantures de magasins parisiens par Sebastian Erras

    Les-devantures-de-magasins-parisiens-par-Sebastian-Erras-5 Les devantures de magasins parisiens par Sebastian Erras

    Les-devantures-de-magasins-parisiens-par-Sebastian-Erras-6 Les devantures de magasins parisiens par Sebastian Erras

    Les-devantures-de-magasins-parisiens-par-Sebastian-Erras-7 Les devantures de magasins parisiens par Sebastian Erras

    Les-devantures-de-magasins-parisiens-par-Sebastian-Erras-8 Les devantures de magasins parisiens par Sebastian Erras

    Les-devantures-de-magasins-parisiens-par-Sebastian-Erras-9 Les devantures de magasins parisiens par Sebastian Erras

    Les-devantures-de-magasins-parisiens-par-Sebastian-Erras-10 Les devantures de magasins parisiens par Sebastian Erras

    Les-devantures-de-magasins-parisiens-par-Sebastian-Erras-11 Les devantures de magasins parisiens par Sebastian Erras

    Les-devantures-de-magasins-parisiens-par-Sebastian-Erras-12 Les devantures de magasins parisiens par Sebastian Erras

    Les-devantures-de-magasins-parisiens-par-Sebastian-Erras-13 Les devantures de magasins parisiens par Sebastian Erras

    Les-devantures-de-magasins-parisiens-par-Sebastian-Erras-14 Les devantures de magasins parisiens par Sebastian Erras

    Les-devantures-de-magasins-parisiens-par-Sebastian-Erras-15 Les devantures de magasins parisiens par Sebastian Erras

    Les-devantures-de-magasins-parisiens-par-Sebastian-Erras-16 Les devantures de magasins parisiens par Sebastian Erras

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • SAN FRANCISCO ET SES MAISONS EN COULEURS

    ****

    Ces batisses ont repris des couleurs vers la fin des années 60 avec le mouvement hippie, sous l’impulsion de l’artiste Butch Kadum.

    Le mouvement polychrome des batiments se poursuit de nos jours, donnant à la ville des teintes festives.

     

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-1 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-2 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-3 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-4 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-5 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-6 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-7 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-8 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-9 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-10 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-11 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-12 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-13 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-14 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-15 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-16 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-17 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-18 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-19 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Ces batisses ont repris des couleurs vers la fin des années 60 avec le mouvement hippie, sous l’impulsion de l’artiste Butch Kadum.

    Le mouvement polychrome des batiments se poursuit de nos jours, donnant à la ville des teintes festives.

     

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-1 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-2 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-3 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-4 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-5 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-6 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-7 Les maisons en couleurs de San Francisco

     

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-8 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-9 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-10 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-11 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-12 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-13 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-14 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-15 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-16 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-17 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-18 Les maisons en couleurs de San Francisco

     

    Les-maisons-en-couleurs-de-San-Francisco-19 Les maisons en couleurs de San Francisco

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Une Photographe Saisit La Beauté Envoutante Des Albinos...

    ****************

    Une Photographe Saisit La Beauté Envoutante Des Albinos...

    Yulia Taits est une photographe et graphiste établie à Israël. Pour son dernier projet, l’artiste a décidé de photographier des personnes albinos.

    « La beauté unique des albinos m’hypnotise », affirme Yulia. « Cette beauté est si pure et incroyable pour moi, c’est comme si elle sortait tout droit de contes de fées. »

    Toutes les photos ont été prises sur des fonds blancs, et elles n’ont pas été retouchées avec Photoshop.

     Source : BoredPanda

    Zohar

    Une Photographe Saisit La Beauté Envoutante Des Albinos...

    Sahar

    Une Photographe Saisit La Beauté Envoutante Des Albinos...

    Eliran

    Une Photographe Saisit La Beauté Envoutante Des Albinos...

    Sahar

    Une Photographe Saisit La Beauté Envoutante Des Albinos...

    Russell

    Une Photographe Saisit La Beauté Envoutante Des Albinos...

    Ori

    Une Photographe Saisit La Beauté Envoutante Des Albinos...

    Shimon

    Une Photographe Saisit La Beauté Envoutante Des Albinos...

    Michal

    Une Photographe Saisit La Beauté Envoutante Des Albinos...

    Caesar

    Une Photographe Saisit La Beauté Envoutante Des Albinos...

    Adi

    Une Photographe Saisit La Beauté Envoutante Des Albinos...

    Eydan

    Une Photographe Saisit La Beauté Envoutante Des Albinos...

    Anyone can write on Bored Panda. Start writing!

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Un photographe capture les dessous de l'Antarctique et de sa vie sous-marine... et c'est sublime !

    Le photographe Laurent Ballesta qui travaille pour National Geographica réalisé de magnifiques photos lors d’un voyage en Antarctique en octobre 2015 ! C’est en prenant son petit bain dans l’eau glacée qu’il a pu prendre ces magnifiques clichés, dans lesquels il nous montre ce qu’il se passe sous la banquise.

    Il a rejoint une équipe pour 36 jours d’excursion, depuis la base scientifique française de Dumont d’Urville qui se trouve sur l’île des Pétrels (terre d’Adélie). Une fois les préparations faites, il ne leur restait plus qu’à se mettre en tenue de plongée et vérifier l’état de l’équipement, et surtout faire attention à leur combinaison étanche qui est nécessaire, sans quoi les plongeurs meurent au bout d’une dizaine de minutes. Après une heure passée à tout mettre sur eux, ils ont enfin pu tremper le pied dans l’eau et découvrir ce magnifique lieu. Cependant, avec le poids qu’ils avaient sur eux (jusqu’à 90 kg), nager était presque impossible.

    Lors de ces 5 heures de plongée, il a pu prendre de sublimes clichés de la vie sous-marine qu’il compare à un : « jardin luxuriant ». Pour autant, les eaux ne sont pas sans dangers, il faut être préparé et sûr de ses moindres faits et gestes : « Les eaux qui se trouvent sous l’Antarctique sont comme le mont Everest : magique, mais si hostile que vous devez être sûr de votre désir avant d’y aller ».

    Entre 10 et 15 mètres de profondeur, il est possible de voir à l’œil nu un nombre incroyable de détails et de végétation sous-marine : on peut voir les forêts de varech mais aussi des araignées géantes (bien plus grosses qu’en temps normal dans les eaux chaudes). Lorsqu’ils atteignent 70 mètres, la diversité y est d’autant plus grande avec des coraux, des coquillages, des poissons…

    Comme le dit si bien Ballesta : « Bien que le voyage ait été intense, ça valait vraiment le coup. Vous ne pouvez pas y aller à contrecœur, vous ne pouvez pas feindre votre passion. Mais c’est ce qui rend les images que vous voyez ici sans précédent, et l’expérience de les avoir prises et d’avoir vu ce lieu est inoubliable ».

    1.

    3.

    4.

    .


     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  25 superbes photos insolites non retouchées 8

    Parfois, avec l’œil très avisé du photographe, de simples lieux se transforment en paysages magiques, remplis de couleurs et de poésie. Tous les clichés ci-dessous, aussi incroyables qu’ils puissent paraître, n’ont pas été modifiés avec un logiciel de retouche d’image comme photoshop.

     

     
    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique