• Dans Le Parc De Zhangjiajie

    La forêt Chinoise Qui A Inspiré James Cameron Pour Avatar...

     

    Dans Le Parc De Zhangjiajie  La forêt Chinoise Qui A Inspiré James Cameron Pour Avatar...

     

    C'est au printemps, en pleine saison des pluies, qu'il faut découvrir ce parc. Il est situé à 30 km au nord de la ville-préfecture de Zhangjiajie, où un service de navettes permet de rejoindre l'entrée du site en un peu plus d'une heure.

    Ces cars étant souvent bondés, il est préférable de faire appel à un taxi pour seulement 10 € par personne. Le ticket d'entrée pour le parc coûte 30 € et est valable 3 jours.

    Une fois en haut, s'en remettreau service de bus qui relie en boucle les différents panoramas. Pour profiter des paysages sans la foule, dormir au sommet des montagnes dans une des auberges tenues par des paysans locaux.

    En Images- Méconnue de l'Occident, la province du Hunan recèle une forêt unique à plus d'un titre. Panthéon de pierres dressées, ce jardin céleste donna des idées au réalisateur américain les décors oniriques de la planète Pandora. Du rêve à la réalité, grand angle sur le Parc national de Zhangjiajie.

    Dans Le Parc De Zhangjiajie  La forêt Chinoise Qui A Inspiré James Cameron Pour Avatar...

    Une fabuleuse forêt de pierres, comme suspendues entre ciel et terre, au cœur de la province du Hunan (qui signifie littéralement «au sud du lac»).

    Les Chinois eux-mêmes ignoraient la présence d'un tel trésor naturel jusqu'aux années 70.

    Il aura fallu la persévérance du peintre chinois Wu Guanzhong pour que soit révélée la magnificence de ces lieux, par la seule grâce de son trait habile à rendre l'authenticité de paysages aussi grandioses.

     

    Dans Le Parc De Zhangjiajie  La forêt Chinoise Qui A Inspiré James Cameron Pour Avatar...

    À environ 1 200 km à l'ouest de Pékin, et un peu moins de Shanghaï, le Parc naturel forestier de Zhangjiajie commence à accueillir les premiers voyageurs occidentaux attirés par les images en 3D du blockbuster Avatar .

    En effet, les paysages vertigineux de ce film de science-fiction signé James Cameron ont enflammé l'imagination de millions de spectateurs.

    Pour retrouver l'original de ce décor insolite, il faut donc se rendre dans le centre-ouest de l'empire du Milieu, district de Wulingyuan, province du Hunan.

    Depuis 300 millions d'années, l'érosion sculpte ce prodigieux massif qui s'étend sur près de 220 kilomètres carrés, où plus de 3 000 pics karstiques s'élancent vers le ciel tels des sentinelles toisant le monde d'en bas…

    Dans Le Parc De Zhangjiajie  La forêt Chinoise Qui A Inspiré James Cameron Pour Avatar...

    Justement, en bas coule une rivière dans un canyon de 400 mètres de large. Son nom, rivière du Fouet d'Or, prend toute sa valeur lorsque le piton qui la domine, dressé comme un sabre, s'embrase au soleil couchant.

    La terre chaude d'une journée tropicale bute sur l'air froid d'une nuit qui s'annonce fraîche. Le phénomène climatique provoque une brume épaisse comme un matelas.

    Dans Le Parc De Zhangjiajie  La forêt Chinoise Qui A Inspiré James Cameron Pour Avatar...

    Le parc est également un sanctuaire providentiel pour de nombreuses espèces animales, parmi lesquelles le singe rhésus, au cri désopilant, et les représentants d'un bestiaire plus confidentiel, tels la civette, le tragopan à plumage rouge, le cerf d'eau chinois, l'ours du Tibet ou la panthère longibande.

    Cette dernière, chassée par les braconniers pour sa fourrure et ses os, destinés à la pharmacopée traditionnelle, est en voie d'extinction.

    Elle continue néanmoins de terrifier les rares habitants qui vivent sur les plateaux du Wulingyuan, des Miaos pour la plupart.

    Dans Le Parc De Zhangjiajie  La forêt Chinoise Qui A Inspiré James Cameron Pour Avatar...

    C'est au sommet des pics que les jeunes gens issus de cette ethnie des montagnes se courtisent lors d'un échange de poèmes chantés.

    D'une voix cristalline, la prétendante use des intonations du rossignol pour clamer ses messages langoureux. Des chants que les Miaos reproduisent à destination des touristes émerveillés.

    Pour satisfaire ses nombreux visiteurs, la communauté semble avoir un peu vendu son âme. Et confondu tradition et folklore.

    Dès qu'un chauffeur de car ouvre les vannes au flot de curieux, les femmes prennent la pose.

    Pour une poignée de yuans, elles proposent vêtements ou parures de pacotille et griment leurs admiratrices du jour qui, à leur tour, prennent la pose pour une photo postée dans la foulée sur les réseaux sociaux.

    Toujours situées à proximité d'une source d'eau, les localités Miaos s'organisent dans le respect de leur environnement, selon les préceptes du feng shui.

    Concilier les flux visibles - comme l'eau - et invisibles - comme le vent - est promesse de bonne santé, de bien-être, voire de prospérité pour les occupants des lieux.

    Et bien que le feng shui ait été interdit sous le régime de Mao Zedong, les Miaos n'ont jamais cessé de respecter scrupuleusement les règles de la discipline, malgré les persécutions du gouvernement communiste.

     

    Dans Le Parc De Zhangjiajie  La forêt Chinoise Qui A Inspiré James Cameron Pour Avatar...

    Les maisons en bois traditionnelles sont arrimées aux pentes, desservies par un faisceau de sentes et de marches abruptes que les villageois empruntent tous les jours.

    Un chemin empierré grimpe sévèrement. Sur la terrasse d'une grande habitation, trois vieilles femmes conversent.

    Dans Le Parc De Zhangjiajie  La forêt Chinoise Qui A Inspiré James Cameron Pour Avatar...

    Elles sont voisines et, leur journée de labeur achevée, partagent un moment de répit.

    Il est surprenant de constater combien les femmes de cette ethnie sont… toutes de petite taille.

    L'occasion, pour elles comme pour nous, grands Occidentaux, de partager un fou rire.

    Dans Le Parc De Zhangjiajie  La forêt Chinoise Qui A Inspiré James Cameron Pour Avatar...

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Kirkjufell En Islande 

     Kirkjufell En Islande

    Géographie De L'Islande

    La géographie de l'Islande est très fortement marquée par le volcanisme de ce pays insulaire composé d'une île principale représentant 99,7 % de sa superficie (19edu monde en termes de superficie) autour de laquelle gravitent quelques petites îles et îlots dont certains sont néanmoins habités.

    L'ensemble est situé dans le nord de l'océan Atlantique, à l'ouest de la mer de Norvège et au sud-est du détroit de Danemark. Elle est située à une distance de 287 km au sud-est du Groenland2 (entre 63° 17' 30" et 67° 07' 05" Nord et à 4° 32' 12" Ouest) au milieu de la dorsale médio-atlantique et représente sa seule partie émergée.

    Le cercle polaire arctique se trouve à quelques kilomètres du nord de l'Islande. La superficie du pays est de 103 125 km2, dont100 329 km2 de terre et 2 796 km2 d'eau. La longueur de ses côtes est de 4 970 kilomètres2. Son point culminant est leHvannadalshnjúkur avec 2 109,6 mètres d'altitude2.

    Les fleuves les plus longs sont le Þjórsá avec 230 kilomètres de longueur et la Jökulsá á Fjöllum avec 206 kilomètres2.

    Géographie physique : volcans et glaces

    Une île volcanique sur la dorsale médio-atlantique

    Article détaillé : Géologie de l'Islande

     Kirkjufell En Islande

    L'Islande se trouve au milieu d'une dorsale entre les plaques américaines et eurasiennes. Celle-ci traverse l'Islande en diagonale du sud-ouest au nord-est. Les fissures en résultant sont visibles par exemple dans le parc national de Þingvellir ; un exemple connu est celle d'Almannagjá. L'activité sismique est importante, en particulier dans le Sud de l'île près de Þingvellir et autour de Selfoss.

    L'Islande serait à l'emplacement d'un point chaud qui ferait monter du magma du manteau terrestre sous la forme d'un panache mantellaire. De nouvelles théories géologiques évoquent plutôt un courant assez large situé à des niveaux plus proches de la surface de la Terre.

    Quoi qu'il en soit, l'Islande est en presque totalité composé de roches volcaniques (à l'exception de quelques terrains sédimentaires marins cénozoïques dans la péninsule de Tjörnes) et comporte de nombreux volcans actifs. Il y en existe à peu près 130 dont la plupart se situent dans les Hautes Terres d'Islande.

    La matière remontant à la surface répare et comble au fur et à mesure les fissures causées par la séparation des plaques. Par conséquent l'île est toujours en train de croître (d'environ 2 centimètres par an).

    Un grand nombre des volcans actifs sont couverts de glaciers. Il y a des volcans sous tous les grands glaciers de l'Islande2 .

     

    Eyjafjallajökull (78 km2)

    Les Hautes Terres

    Les Hautes Terres de l'intérieur recèlent quantité de pièges : crevasses, failles, terrains friables, sables mouvants. S'y risquer seul relève de l'imprudence, voire de la folie.

    Climat

    Article détaillé : Climat de l'Islande.

    Malgré une latitude élevée, le climat islandais est fortement tempéré sur la côte par la présence du Gulf Stream. À Reykjavik, les températures sont assez fraîches en été (la moyenne de juillet étant 11 °C), mais relativement douces en hiver (moyenne de janvier : 1 °C).

    Géographie Humaine

    Une Île En Grande Partie Déserte

    Une grande partie de l'île est constituée de déserts de lave inhabitables. Cela comprend presque tout l'intérieur de l'Islande. De plus, 11 % du pays est couverts de glaciers. Les parties habitables se trouvent le long des côtes autour de l'île avec la majeure partie de la population se concentrant à Reykjavik.

     Kirkjufell En Islande

     

    Nombre de villages côtiers n'ont rien de séduisant. Le visiteur rencontrera, certes, de jolies maisons, mais le cœur des agglomérations consiste souvent en une station-service assortie d'un supermarché sans âme. Parfois, le décor se résume à une zone portuaire glauque, flanquée d'usines.

    Toutefois ces villages sont généralement magnifiés par le spectacle de la nature environnante, à la beauté souvent époustouflante (à l'image de Vik, dans le sud de l'Islande, de Ísafjörður, dans les péninsules du nord-ouest, de Seyðisfjörður, dans les fjord de l'est, ou de Husavik, dans le nord).

     Kirkjufell En Islande

    Les transports routiers terrestres sont difficiles, avec les pistes de l'intérieur fermées pendant la majorité de l'année.

    Une Île De Pêche & D'Élevage

    L'économie islandaise dépend principalement de la pêche et de l'élevage. 20 % des terres habitables sont utilisées pour l'élevage (surtout des moutons et des chevaux), 1 % sert à la culture de céréales. En outre, le gouvernement subventionne le reboisementsurtout pour lutter contre l'érosion.

     Kirkjufell En Islande

    Un Islandais sur cinq vit de la pêche : leurs chalutiers rapportent à ces descendants des Vikings de quoi assurer 90 % de leurs exportations et plus du quart de leur produit national brut. Pour préserver cette fortune, ils limitent les prises des espèces menacées.

    L'énergie géothermale est utilisée pour cultiver aussi des fruits et des légumes (voir Hveragerði).

     Kirkjufell En Islande

    The Sound of Iceland

     

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le Maroc En 5 Villes Par Léa Jessica Gauthier...

    Le Maroc En 5 Villes Par Léa Jessica Gauthier...

     

    Le Maroc, destination primée comme l’un des pays à visiter en 2015 selon le Lonely Planet, regorge d’activités !

    Admirer les paysages du désert du Sahara à dos de chameau, camper sous les étoiles avec les tribus berbères ou faire du surf sur les plus belles plages d’Afrique...

    Les idées ne manquent pas! Pour bien établir votre circuit marocain, TV5 vous propose son top 5 des plus belles villes, cinq passages obligés lors de votre prochain voyage!

    Chef Chaouen

    Située dans les collines du Rif, Chefchaouen propose une expérience inoubliable et surtout, dépaysante !

    Son charme se veut les teintes de bleu pâle et lavande de tous les bâtiments du centre, qui donne une atmosphère à la fois très zen et même surréaliste à la ville.

    Marrakech

    Marrakech animera tous vos sens ! Les incontournables ? Le magnifique minaret de la Mosquée de Koutoubia, le Palais El Badi et la Medersa Ben Youssef. 

    N’oubliez-pas, vous ne pouvez pas repartir de la ville sans vous rendre dans l’un de ses fameux souks et marchander vos plus beaux souvenirs !

    Le Maroc En 5 Villes Par Léa Jessica Gauthier...

    Essaouira

    La petite ville portuaire aux allures bohèmes attirent les routards qui prennent le temps de s’y arrêter entre Marrakech et Agadir.

    Tout près, vous trouverez quelques-unes des plus belles plages de surf de tout le pays : Sidi Kaouki et Safi.

    Et psst, semble-t-il que nous y servons les meilleures tagines !

    Le Maroc En 5 Villes Par Léa Jessica Gauthier...

     Fès

    L’ancienne capitale du Maroc est l’une des quatre anciennes cités impériales du Maroc avec Marrakech, Rabat et Meknès.

    Notre coup de coeur est évidemment le quartier des tanneurs, aussi nommé Chouara.

    Un coup d’oeil dans les boutiques proposant des articles en cuir vaut le détour !

    Saviez-vous que la Medina de Fès est la plus grande et la plus ancienne du pays ?

    Le Maroc En 5 Villes Par Léa Jessica Gauthier...

     Rabat

    La capitale du Maroc et de la famille royale est une ville verte où il fait bon de parcourir les grandes avenues bordées d’arbres, loin de l’agitation habituelle des grandes villes.

    Les sites les plus appréciés sont le Palais Royal et la mosquée, bâtis selon la tradition d’architecture islamique.

    Le Maroc En 5 Villes Par Léa Jessica Gauthier...

     

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Ces églises méconnues qui cachent des chefs-d’oeuvre

     

    Ces églises méconnues qui cachent des chefs-d’oeuvre

     

    Lorsque l’on souhaite découvrir des oeuvres d’art, le premier réflexe est d’aller dans un musée. Mais il existe bien d’autres endroits pour satisfaire ses envies d’art et de découverte. La preuve avec ces quatre églises parisiennes peu connues qui cachent des trésors picturaux dignes des plus grands musées. Entrez, c’est gratuit !

    L’Église Saint-Denys du Saint-Sacrement

    Eugène Delacroix est majoritairement connu pour ses peintures historiques et ses oeuvres d’inspiration littéraire, mais ce grand artiste du XIXe siècle s’est également attelé, quoique plus rarement, à des thématiques religieuses. Et c’est évidemment dans les églises de la capitale que l’on retrouve la plupart des oeuvres de ce Parisien de cœur : trois de ces tableaux sont exposés dans la chapelle des Saints-Anges de l’Église Saint-Sulpice, un autre au sein de l’Église Saint-Paul-Saint-Louis.

    Le plus réussi de ces tableaux à vocation spirituelle, une Pietà exécutée en seulement quelques semaines en 1844, ne se trouve pourtant pas dans l’une de ses deux églises, mais dans un lieu plus confidentiel : l’Église Saint-Denys du Saint-Sacrement dans le 3e arrondissement. Construite entre 1826 et 1835 et nommée en mémoire du premier Évêque de Paris, cette église néoclassique abrite également deux grands orgues du XIXe siècle et quatre autres peintures murales, dont une du peintre néo-classique François-Édouard Picot, qui valent également le coup d’œil !

    Ces églises méconnues qui cachent des chefs-d’oeuvre

    La Pietà d’Eugène Delacroix

    Église Saint-Denys du Saint-Sacrement – 68 Rue de Turenne, 75003
    Métro : Filles du Calvaire (ligne 8)

    L’Église Saint-François-Xavier

    On vous le dit tout de suite, cette église du 7e arrondissement, construite sous leSecond Empire, est un petit bijou ! L’ornementation de sa coupole et de son chœur dans un style néo-byzantin est sublime et l’intérieur regorge de détails picturaux et de sculptures en l’honneur de Saint-François-Xavier, Saint-Vincent-de-Paul ou de la Vierge Marie. Cette église érigée non loin des Invalides offre également à ces visiteurs de nombreux tableaux, dont trois oeuvres picturales majeures.

    La première est une oeuvre de l’emblématique peintre vénitien Le Tintoret,  La Cène. La seconde est un tableau composé par Lubin Baugin, La Vierge et l’Enfant, qui se trouvait, avant la Révolution française, dans la cathédrale Notre-Dame-de-Paris. Enfin, on y trouve une oeuvre plus récente, peinte par Henry Lerolle au XIXe siècle, intitulée La Communion. On vous laisse y aller pour les découvrir !

    Ces églises méconnues qui cachent des chefs-d’oeuvre

    Église Saint-François-Xavier – 39 Boulevard des Invalides, 75007
    Métro : Saint-François-Xavier (ligne 13)

    L’Église Saint-Nicolas du Chardonnet

    Installée au cœur du Quartier Latin, cette église est un petit musée à elle seule ! De nombreux tableaux et sculptures conservés dans cette église sont classés auxmonuments historiques : 13 tableaux, 5 bas-reliefs, 3 monuments funéraires et deux sculptures ! Parmi les artistes les plus éminents dont les oeuvres se trouvent dans cette église de la rue des Bernardins, on retrouve Charles Lebrun, connu pour ses peintures de la Galerie des Glaces du Château de Versailles, Lagrenée le jeune ou encore le sculpteur Nicolas Legendre. Dommage que l’accueil des visiteurs par les membres de la paroisse ne soit pas toujours très hospitalier.

    Ces églises méconnues qui cachent des chefs-d’oeuvre

    Le Martyre de Saint Jean l’Évangéliste, tableau attribué à Charles Le Brun

    Église Saint-Nicolas du Chardonnet –  23 Rue des Bernardins, 75005
    Métro : Cardinal Lemoine (ligne 10)

    Découvrez les coulisses du quartier latin lors de notre visite guidée.

    L’Église Notre-Dame de la Nativité de Bercy

    Isolée sur un terre-plein central au cœur d’un quartier où le macadam et le béton sont rois, l’Église Notre-Dame de la Nativité de Bercy n’attire vraiment pas grand monde ! Ce manque d’intérêt est sans doute accru par l’apparence très austère du lieu. En effet, l’intérieur est sans artifice, très sobrement décoré et simplement doté d’un petit orgue en bois. Et pourtant, l’Église possède quelques peintures religieuses des XVIIe et XVIIIe siècles qui méritent toute notre attention !

    Parmi ces oeuvres, on notera tout particulièrement le tableau Jésus et la Samaritaine de Jacques Stella et L’annonciation, une oeuvre peinte en 1659 par le français Daniel Hallé. Il faut savoir que peu d’églises abritent encore des oeuvres réalisées avant la Révolution, car la plupart ont été pillées à ce moment là. En plus d’être très réussies, ces oeuvres sont donc des raretés à Paris !

    Jesus et la Samaritaine de Jacques Stella

    Jesus et la Samaritaine, de Jacques Stella

    Église Notre-Dame de la Nativité de Bercy – Place Lachambeaudie / 11 Rue de la Nativité, 75012
    Métro : Cour Saint-Émilion (ligne 14)

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le Mont Shasta En Californie

    Le Mont Shasta En Californie

    Le mont Shasta est un stratovolcan de Californie, à l'ouest des États-Unis. Son altitude de 4 317 mètres en fait le deuxième plus haut sommet de la chaîne des Cascades.

    Wikipédia

    Le mont Shasta (Mount Shasta en anglais, appelé Mount Sisson jusqu'en 1922) est un stratovolcan de Californie, à l'ouest desÉtats-Unis. Son altitude de 4 317 mètres en fait le deuxième plus haut sommet de la chaîne des Cascades. Le mont Shasta présente la particularité d'être à 3 000 mètres au-dessus de la plaine alentour.

    Sa première ascension s'est faite en 1854 par E.D. Pearce.

    Géologie

    Le mont Shasta est constitué de quatre cônes séparés, ensevelis les uns sur les autres. Le Shastina (3 749 mètres) est le cône le plus visible et constitue un sommet secondaire.

    Au sommet de cette dernière, on peut trouver un cratère totalement intact, ce qui prouve que Shastina fut formée après le dernierâge glaciaire.

    Le reste des pentes de Shasta montre relativement peu de traces d'érosion. Paradoxalement, la seule exception se situe au sud, où la Sargents Ridge est parallèle au U-shaped Avalanch Gulch (la plus grande vallée glaciaire sur le volcan, bien qu'il n'y ait plus de glacier). Il y a cinq petits glaciers sur la flanc nord de la montagne.

    Il existe de nombreux promontoires glaciaires qui furent créés durant les périodes de glaciation de la glaciation de Würm. La plupart ont été remplis par de la lave andésitique, des coulées pyroclastiques et les talus des dômes de lave.

    Histoire Volcanique

    Au cours des derniers 10 000 ans, le mont Shasta est entré en éruption en moyenne tous les 800 ans, mais sur les derniers4 500 ans, la période entre deux éruptions est de 600 ans. La dernière éruption d'importance se serait produite il y a 200 ans.

    Le mont Shasta peut dégager des cendres volcaniques, des coulées pyroclastiques et des laves andésitiques ou dacitiques. Des débris provenant d'éruption du mont Shasta ont été détectés sous deux villes voisines d'une population totale de 20 000 habitants.

    Shasta a connu une histoire explosive et éruptive. Les fumerolles qu'elle comporte prouve que la montagne est encore en activité.

    L'éruption la plus dangereuse serait une grande coulée pyroclastique, telle que celle qui s'est produite au mont Saint Helens.

    En raison de la présence de glace, des lahars seraient probables. Les cendres se déposeraient probablement vers l'intérieur des terres, peut-être même jusqu'à la partie orientale de la Nevada.

    Il existe également une faible probabilité qu'une éruption pourrait engendrer un effondrement de la montagne, comme au Crater Lake dans l'Oregon.

    Le US Geological Survey considère que le Shasta est un volcan ayant une forte probabilité d'être le théâtre d'autres éruptions.

    Religion

    Les Amérindiens de la tribu Iore, qui habitaient la région, pensaient que le mont Shasta était habité par l'esprit du chef Skell, qui était descendu du paradis vers le sommet de la montagne.

    Depuis lors, de nombreux autres cultes ont été attirés par le Mont Shasta. Pour les Acumawis, une source de la montagne serait formée des larmes de tous les daims pour leur éviter de pleurer lorsqu'ils sont tués par un chasseur2.

    Le mont Shasta est aussi le lieu d'un monastère bouddhiste, Shasta Abbey, fondé par Houn Jiyu-Kennett en 1971.

    Le Mont Shasta Dans La Littérature

    Le mont Shasta est mentionnée dans Lost Legacy, une courte nouvelle de Robert Heinlein.

    Dans ce livre, elle abrite un groupe d'hommes qui disposent de pouvoirs psychiques et décident de les enseigner à la terre entière en enrôlant des scouts.

    La montagne est aussi le théâtre d'une scène importante d'un roman de Ken Grimwood, Replay.

    Le mont Shasta est utilisé comme lieu de vie d'un dragon dans le jeu Shadowrun et est mentionné dans le livre de Marc DugainAvenue des géants inspiré d'un personnage réel au moment de l'assassinat de John F. Kennedy,

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les Solitaires Sont Les Personnes Les Plus Fidèles & Et Qui Sont...

    Aussi Les Plus Portées Sur L’intellect, Que Vous Pouvez Rencontrer...

    Voici Pourquoi…Transmettez Le Message !

    Les Solitaires Sont Les Personnes Les Plus Fidèles & Et Qui Sont.

    Je me souviens de la première fois où je me suis rendu compte que j’étais sans doute un peu solitaire. Lorsque des amis m’invitaient à sortir, en général, je suivais, peu importe ce qui se passait autour de moi.

    Mais j’ai commencé à grandir et à devenir plus âgé, et la solitude a finalement commencé à avoir du sens pour moi. J’étais de plus en plus à l’aise avec le fait d’être seul avec moi-même.

    Les personnes solitaires sont parfois mal vues, car elles ne sont pas super extraverties ou intéressées par le fait d’avoir une vie sociale remplie. Mais cela ne signifie pas que quelque chose cloche ou qu’ils ont besoin d’aide pour sociabiliser.

    Il y a en réalité deux types de solitaires. Le solitaire extraverti, qui n’a aucun problème à se faire des amis ou à être social, mais préfère être seul, et le solitaire introverti, qui se sent plus en sécurité seul, sans vraiment avoir le choix.

    Les solitaires extravertis peuvent devenir certains de vos meilleurs amis, car après tout, ils préfèrent passer du temps seul, donc s’ils souhaitent passer leur temps avec vous c’est parce qu’ils vous apprécient vraiment. Ils ne sont pas prêts à fréquenter n’importe qui.

    Les Solitaires Sont Les Personnes Les Plus Fidèles & Et Qui Sont.

    Le solitaire introverti est aisément submergé par la foule ou les grands groupes, ils choisissent donc d’autres lieux de sociabilité, comme les forums et communautés en ligne plutôt que les lieux de concerts ou les bars. Ils recherchent toujours le contact humain à l’instar de leurs pairs extravertis, ils utilisent simplement d’autres moyens.

    Mais s’il y a bien une chose à tirer de cet article, c’est qu’être un solitaire n’a rien à voir avec le fait d’être isolé. Une personne peut avoir de nombreuses raisons d’apprécier de vivre dans la solitude, donc si vous commencez à réaliser que vous êtes peut-être un solitaire, ne vous inquiétez pas à propos du fait d’être persécuté ou stigmatisé, acceptez-le.

    Les Solitaires Sont Les Personnes Les Plus Fidèles & Et Qui Sont.

    Fidélité et intelligence sont vos marques de fabrique. Donc soyez malin, choisissez judicieusement vos amis, et n’ayez pas peur de dire « non » lorsqu’une soirée seule vous intéresse plus qu’une sortie en ville.

    Les solitaires extravertis peuvent devenir certains de vos meilleurs amis, car après tout, ils préfèrent passer du temps seul, donc s’ils souhaitent passer leur temps avec vous c’est parce qu’ils vous apprécient vraiment. Ils ne sont pas prêts à fréquenter n’importe qui.

    Les Solitaires Sont Les Personnes Les Plus Fidèles & Et Qui Sont.

    Le solitaire introverti est aisément submergé par la foule ou les grands groupes, ils choisissent donc d’autres lieux de sociabilité, comme les forums et communautés en ligne plutôt que les lieux de concerts ou les bars. Ils recherchent toujours le contact humain à l’instar de leurs pairs extravertis, ils utilisent simplement d’autres moyens.

    Mais s’il y a bien une chose à tirer de cet article, c’est qu’être un solitaire n’a rien à voir avec le fait d’être isolé. Une personne peut avoir de nombreuses raisons d’apprécier de vivre dans la solitude, donc si vous commencez à réaliser que vous êtes peut-être un solitaire, ne vous inquiétez pas à propos du fait d’être persécuté ou stigmatisé, acceptez-le.

    Les Solitaires Sont Les Personnes Les Plus Fidèles & Et Qui Sont.

    Fidélité et intelligence sont vos marques de fabrique. Donc soyez malin, choisissez judicieusement vos amis, et n’ayez pas peur de dire « non » lorsqu’une soirée seule vous intéresse plus qu’une sortie en ville.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Aux origines des maisons closes

    Aux origines des maisons closes

     

    Lupanar, bordel, maison close… autant de surnoms utilisés pour évoquer les lieux de plaisir qui peuplent Paris depuis la nuit des temps ! Ce sujet continue de fasciner et d’interroger… Découvrez donc la petite histoire des adresses libertines de la capitale !

    UNE ORIGINE VIEILLE COMME LE MONDE

    Dans la Rome Antique, les prostituées étaient surnommées les « lupas » – c’est-à-dire les louves – en référence à leur activité nocturne et sexuelle. Elles exerçaient dans les lupanaria, que le français gardera sous forme de lupanars. Au fil du temps, ces établissements connaîtront une histoire mouvementée, parfois tolérés, souvent réprimés, en fonction des divers

    Aux origines des maisons closes

    LE MOYEN-AGE RÉGLEMENTE LA PROSTITUTION

    Certains rois, comme Louis IX, ont même changé d’avis au cours de leur règne : après avoir d’abord bannie la prostitution, le célèbre Saint-Louis opte finalement pour la tolérance en régulant l’activité des établissements spécialisés. Ils doivent être signalés par une lanterne rouge et les volets doivent être clos (d’où le nom de maison « close »). Ces maisons doivent également être situées loin des lieux saints (églises et cimetières), souvent en dehors des murs de la ville. Ces installations, en bordure de Paris, nous laisseront le nom de bordel.

    Aux origines des maisons closes

    Le transport des filles de joie de l’Hôpital, 1755, Étienne Jeaurat,

    musée Carnavalet

     

    LA IIIE RÉPUBLIQUE EST L’ÂGE D’OR DES MAISONS CLOSES

    Après avoir été envoyées en prison par Louis XIV et Louis XVI, les prostituées se voient imposer une visite médicale mensuelle par Napoléon, qui légalisera la prostitution au début du XIXe siècle. Les filles non déclarées, surnommées les « insoumises », seront cependant punies. Mais, c’est sous la IIIe République (entre 1870 et 1940) que les maisons closes connaissent vraiment leur âge d’or avec environ 200 adresses officielles à Paris.

    Hebergeur d'image

    Rue des Moulins : la visite médicale, 1894, Henri Toulouse-Lautrec

    DE CÉLÈBRES MAISONS ENVIÉES PAR LE MONDE ENTIER

    Certains établissements ont marqué l’histoire de la capitale, comme le One Two Two (au 122, rue de Provence), fréquenté par la haute société de l’époque dont le maharadjah de Kapurthala et toute sa suite ! Le Sphynx (31, boulevard Edgard Quinet) était l’un des plus luxueux avec ses décors néo-égyptiens, de même que le Chabanais (12, rue Chabanais) qui abrita entre ses murs les ébats de célébrités telles que Maupassant ou encore le roi Edouard VII.

    Aux origines des maisons closes

    LA FÊTE EST FINIE

    En 1946, l’ancienne prostituée Marthe Richard fait voter une loi (encore en vigueur de nos jours) sur la fermeture des maisons closes, qui lui vaudra le sobriquet de « la Veuve qui clôt ».

    Hebergeur d'image

    SUR LES TRACES DES ANCIENNES MAISONS CLOSES DANS LA CAPITALE

    Strictement encadrées par la loi, les maisons closes parisiennes étaient soumises à une relative discrétion. Pour qu’elles soient reconnaissables par les clients potentiels, elles étaient bien souvent habillées de lanternes rouges ou de néons, de fenêtres en verre dépoli ou opaque munies de persiennes, d’une porte équipée d’un judas grillagé ou surmontée d’un « gros numéro ». Au 122, rue de Provence, l’immeuble qui abritait le celèbre One Two Two a conservé son judas grillagé. On trouve également encore beaucoup d’immeubles présentant des numéros de grosse taille ou esthétiquement travaillés, notamment dans la rue du Faubourg Poissonnière ou encore au n°32 de la rue Ballu où se trouvait autrefois la maison close Les Pyramides.

    La façade de l’ancien One Two Two, dont les sept étages imposants étaient habillés de volets blancs toujours clos et la porte d’entrée toujours ornée de son judas grillagé.

    Hebergeur d'image

     

    Les 3 points à retenir : 

    – L’histoire des maisons closes et de la prostitution a alterné des périodes de répression et de tolérance
    – Pendant l’âge d’or des établissements de plaisir, sous la IIIe République, Paris comptait des adresses internationalement connues
    – Les maisons closes ont fermé officiellement en 1946 suite à la loi Marthe Richard
    – Aujourd’hui, on peut reconnaître l’emplacement des anciennes maisons closes par de nombreux petits éléments architecturaux distinctifs

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Voici Albi La Ville Rose, Au Patrimoine Mondial De L'Unesco...

    Par Philippe Bourget...

     Voici Albi La Ville Rose, Au Patrimoine Mondial De L'Unesco...  Par Philippe Bourget...

    La cathédrale Saint-Cécile d'Albi, célèbre pour sa façade en brique...

     La « petite » provinciale, fille cadette de Toulouse pour la couleur de son bâti, nous montre de quelle brique elle se chauffe depuis que sa cité épiscopale figure au patrimoine mondial de l'Unesco.

    Voici Albi La Ville Rose, Au Patrimoine Mondial De L'Unesco...  Par Philippe Bourget...

     

    Située dans le sud de la France, sur les rives du Tarn, Albi est remarquable par son impressionnante cathédrale fortifiée Sainte-Cécile et son Palais...

    Autour de la cathédrale-château fort, gigantesque vaisseau dressé au-dessus du Tarn...

    La brique des hôtels particuliers, chère aux marchands de pastel, retrouve un éclat ardent.

    Le saviez-vous ?

    La cathédrale Sainte-Cécile d'Albi est la plus grande cathédrale de briques au monde avec ses 113 mètres de long et ses 35 m de large.

    Albi bénira longtemps ce jour de juillet 2010 quand l'Unesco a inscrit la cité épiscopale à la liste de son patrimoine mondial.

    Voici Albi La Ville Rose, Au Patrimoine Mondial De L'Unesco...  Par Philippe Bourget...

     

    Le Palais de la Berbie. Ancien palais épiscopal jusqu’en 1905 et la loi de séparation de l’Église et de l’État, cette forteresse édifiée à partir du XIIIe siècle en impose par ses dimensions et sa remarquable conservation.

    Elle abrite depuis 1922 le musée Toulouse-Lautrec, créé à l’initiative de la mère du peintre postimpressionniste.

    Toulouse-Lautrec revisité

    C'est dans le palais de la Berbie, ancienne résidence des évêques d'Albi (XIIIe siècle), au pied de la cathédrale, que le public redécouvre depuis l'an dernier un musée d'art entièrement repensé.

      Onze ans de travaux ont été nécessaires pour offrir un écrin nouveau, plus aéré, à l'enfant du pays, Henri Toulouse-Lautrec, dont on peut voir par ailleurs la maison natale, l'hôtel du Bosc, rue... Toulouse-Lautrec.

    Le chantier a restitué un quart des volumes du palais. La visite est donc double. On redécouvre d'un côté les célèbres affiches et lithographies de l'artiste, son univers de maison closes et de nuits parisiennes ( ne pas rater le tableau Au salon de la rue des Moulins) et, dans les étages supérieurs, la collection d'art moderne.

    On s'approprie, de l'autre, le monument restauré, sa salle palatiale, ses galeries historiques, l'aile Stainville et la galerie d'Amboise, dans laquelle de rares peintures Renaissance ont été exhumées.

    La Berbie et ses jardins sur le Tarn sont le « petit Louvre » d'Albi.

    Voici Albi La Ville Rose, Au Patrimoine Mondial De L'Unesco...  Par Philippe Bourget...

    Témoins de l’esprit renaissant, les jardins à la française du palais de la Berbie et leur jolie vue sur le Tarn. Un coin de verdure dans la ville rouge.

    Balade en ville

    La balade en ville, un classique du genre, permet d'en rendre compte. Rénové et piétonnisé dans les années 2000, le rectangle de la place Vigan demeure l'antichambre du centre historique.

    L'agitation du Grand Café Le Pontié, à midi, les conciliabules « tendance » de l'Épicurien, restaurant voisin à la mode, en témoignent.

    Depuis la place, un éventail de rues s'enfonce dans le ventre rouge brique de la cité. Brique fine d'entre colombages dans les maisons à encorbellements des rues Puech-Berenguier, Saint-Julien, de la Croix-Blanche... ;

    Brique en mille-feuille des nombreux hôtels particuliers, étendards des réussites commerciales dans le négoce du pastel, quand la plante inondait l'Albigeois au XVIe siècle.

    Hôtel Reynès, mai

    son Enjalbert, hôtel de Gorsse, hôtel de ville... ; ils illustrent le niveau d'opulence atteint grâce au pigment bleu.

    Voici Albi La Ville Rose, Au Patrimoine Mondial De L'Unesco...  Par Philippe Bourget...

     Dans le cœur de la ville historique, dans le quartier Castelnau, des rues piétonnes  offrent à la vue des promeneurs leurs maisons traditionnelles en brique rouge à colombages.

    Le Périmètre Unesco

    Voici Albi La Ville Rose, Au Patrimoine Mondial De L'Unesco...  Par Philippe Bourget...

     

    La plongée dans le périmètre Unesco propulse au chevet de l'immense cathédrale Sainte-Cécile.

    Ce secteur sauvegardé a retrouvé son vernis. La place Sainte-Cécile a été reduit aux piétons et dégage la façade rose pâle du palais épiscopal de la Berbie, dans lequel le musée Toulouse-Lautrec s'est agrandi.

    Voici Albi La Ville Rose, Au Patrimoine Mondial De L'Unesco...  Par Philippe Bourget...

    À deux pas, une aile de l'ancien couvent des Annonciades (XVe et XVIe siècle) s'affiche depuis 2012 en musée de la Mode.

    Les quatre quartiers historiques, Castelnau, Castelviel, Saint-Salvi et Les Combes, s'imbriquent autour de la cathédrale. Castelnau se hausse du col, bien que situé en contrebas.

    Castelviel conserve sa patine médiévale. Saint-Salvise blottit autour de son cloître. Les Combes dévalent vers le Tarn et son Pont-Vieux, aux huit arches jetées sur la rivière depuis le XIe siècle.

    Voici Albi La Ville Rose, Au Patrimoine Mondial De L'Unesco...  Par Philippe Bourget...

     

    Fondé en 1040, le Pont-Vieux d'Albi est un robuste ! Il continue 10 siècles après sa construction à remplir le rôle pour lequel il fût construit : faciliter la circulation intra-urbaine.

    Long de 151 mètres, il est constitué de 8 arches. Il doit sa bicolorité aux travaux d'élargissement de la chaussée effectués en 1820 avec de la brique, matériau largement utilisé dans la région dû à l'abondance de glaise.

    Entre le XIVe siècle et le XVIIIe siècle, le pont portait des maisons qui furent détruites vers 1770 pour permettre le passage des charrettes.

    Voici Albi La Ville Rose, Au Patrimoine Mondial De L'Unesco...  Par Philippe Bourget...

     

    Église Sainte-Madeleine à Albi.

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • En 30 ans, Les Glaciers De L’Himalaya Ont Reculé De 20%..

     

    De nouvelles études scientifiques sur la fonte des glaciers de l’Himalaya confirment l’impact du changement climatique dans cette région...

    Levant les derniers doutes nés de l’erreur du GIEC en 2007. Elles révèlent aussi la menace qui pèse sur 1,3 milliard d’habitants de cette région du monde.

    La fonte des glaciers des grands massifs montagneux du monde n’est désormais plus un mystère. Elle a été largement confirmée, et mesurée, par exemple dans les Alpes ou dans les Pyrénées.

    Dans le massif himalayen, si de nombreux signes montraient, là aussi, un recul des glaces d’altitude victimes du réchauffement climatique, une évaluation globale indiscutable du phénomène manquait encore.

    Celle-ci a été fournie dimanche à l’occasion de la conférence sur le climat de Durban.

    Des études publiées dans trois rapports du Centre international pour le développement intégré en montagne (ICIMOD), basé à Katmandou, ont alors été rendues publiques ...

    Elles montrent que les glaciers ont reculé de 21% au Népal et de 22% au Bhoutan au cours des trente dernières années.

    Ces découvertes apportent ainsi la première confirmation officielle de la fonte des glaciers dans cette région du monde.

    Et elles lèvent les derniers doutes, après l’annonce erronée du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) qui avait indiqué dans son 4e rapport, en 2007...

    Indiquant que les glaciers de l’Himalaya reculaient plus vite que les autres du monde et « pourraient disparaître d’ici 2035, voire avant« .

    Le GIEC avait ensuite indiqué qu’il s’agissait d' »une regrettable erreur » provenant de « procédures établies qui n’ont pas été correctement suivies« .

    L’agonie annoncée des grands fleuves d’Asie

    Les études nouvellement dévoilées à Durban révèlent à la fois l’impact du changement climatique et la menace potentielle qu’il fait peser les habitants de tous les pays voisins.

    À l’issue du projet de recherche financé par la Suède et menée par l’ICIMOD pendant trois ans, les experts ont découvert que les dix glaciers objets de leurs études étaient tous en train de fondre, à une vitesse s’accélérant entre 2002 et 2005.

    Selon les résultats d’une autre étude, le volume de neige recouvrant la région a diminué de façon significative au cours des dix dernières années.

    « Ces rapports fournissent un nouveau point de comparaison et des informations sur des zones géographiques spécifiques pour comprendre le changement climatique dans l’un des écosystèmes les plus vulnérables au monde« , a commenté le président du GIEC, l’Indien Rajendra Pachauri.

    Une vulnérabilité facile à comprendre quand on sait que les 54.000 glaciers de l’Himalaya alimentent en eau les huit plus grands fleuves d’Asie...

    Dont cinq d’entre eux – l’Indus, le Gange, le Brahmapoutre, le Yangtze et le fleuve Jaune...

    Sont susceptibles d’être touchés par une baisse de leurs ressources en eau dans les prochaines décennies, avec des conséquences potentielles pour 1,3 milliard de personnes.

    (Source : tf1 News)

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique