• The Great Smoky Mountain

    The Great Smoky Mountain

    Parc National Des Great Smoky Mountains

    Le parc national des Great Smoky Mountains (Great Smoky Mountains National Park) est situé dans les États américains du Tennessee et de la Caroline du Nord. Il a été fondé en 1934 et fut officiellement inauguré en 1940 par le président Franklin DelanoRoosevelt.

    Il englobe les crêtes des Great Smoky Mountains qui font partie des Blue Ridge Mountains. C'est le parc qui attire le plus de visiteurs parmi tous les parcs nationaux américains1, avec plus de 9 millions de personnes chaque année. Il est devenu un site du patrimoine mondial en 1983.

    Il est traversé de part en part par le sentier des Appalaches. Sa surface de 2 108 km2 en fait l'une des plus grandes zones protégées de l'Est des États-Unis.

    Les entrées principales se trouvent sur la route US 441 à Cherokee du côté de la Caroline du Nord et de Gatlinburg du côté duTennessee.

    Histoire

    Avant l'arrivée des colons européens, le parc faisait partie des terres de la tribu Cherokee.

    L'installation des pionniers commença au XVIIIe siècle ainsi qu'au début du XIXe siècle. En 1830 le président Andrew Jacksonsigna l'Indian Removal Act qui débuta par l'expulsion de toutes les tribus indiennes situées à l'est du Mississippi vers l'actuel État de l'Oklahoma.

    La plupart des Cherokees sont partis mais quelques-uns, conduits par Tsali, se sont réfugiés dans les Great Smoky Mountains.

    Certains de leurs descendants vivent dans la réserve de Qualla située au sud du parc.

    Après l'installation des Européens, l'industrie du bois a pris de l'ampleur et une ligne de train, la Little River Railroad, a été construite à la fin du XIXe siècle pour transporter le bois depuis les régions reculées.

    La coupe effrénée d'arbres détériorant le paysage, des visiteurs et des locaux se sont associés pour lever des fonds afin de préserver la zone.

    Le National Park Service souhaitait un parc dans l'est du pays mais ne voulait pas dépenser d'argent pour le créer.

    Bien qu'autorisée par le Congrès en 1926, la création du parc pris du temps car il n'y avait pas suffisamment de terrain propriété de l'état fédéral.

    The Great Smoky Mountain

    John Rockefeller Jr. fit un don de 5 millions de dollars, le gouvernement des États-Unis ajouta 2 millions de dollars et des citoyens du Tennessee et de Caroline du Nord participèrent pour assembler le terrain du parc, lot par lot.

    Le parc fut officiellement créé le 15 juin 1934. Durant la Grande Dépression, le Civilian Conservation Corps, la Work Projects Administration et d'autres institutions fédérales créèrent des sentiers, des tours de surveillance d'incendies et d'autres infrastructures pour améliorer le parc.

    Le parc fut déclaré réserve de biosphère en 19882 et classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983.

    Géographie

    L'altitude du parc varie de 276 mètres à l'entrée Abrams Creek jusqu'à 2 025 mètres au sommet du dôme Clingmans. Seize sommets dépassent l'altitude de 1 500 mètres3.

    Les variations de l'altitude dans le parc reproduisent les changements de latitude que l'on trouve dans l'ensemble de la partie orientale des États-Unis.

    En effet, gravir les montagnes est comparable à effectuer un voyage du Tennessee au Canada : les plantes et les animaux communs en Nouvelle-Angleterre ont trouvé leurs niches écologiques appropriées aux altitudes plus élevées du parc, alors que les espèces méridionales existent dans les secteurs de basse altitude.

    Durant la plus récente glaciation, l'orientation nord-est/sud-ouest des Appalaches a permis aux différentes espèces de migrer vers le sud le long des pentes.

    Quand le climat s'est réchauffé les espèces nordiques se sont retirées en altitude et vers le nord.

    The Great Smoky Mountain

    Le parc possède une hygrométrie élevée et les précipitations y sont importantes, allant de 1 400 mm par an dans les vallées jusque 2 200 mm par an sur les sommets.

    La quasi-totalité du parc a un climat continental humide semblable à celui que l'on trouve bien plus au nord aux États-Unis ce qui diffère des plaines proches plus chaudes qui possèdent un climat subtropical humide.

    Le parc est boisé à 95 %, dont un quart de forêt primaire dont beaucoup d'arbres datent d'avant l'arrivée des Européens.

    C'est l'une des plus grandes zones de forêt primaire tempérée composées de feuillus d'Amérique du Nord.

    Les différentes altitudes, les précipitations abondantes ainsi que la forêt primaire donnent au parc une richesse biotopiqueinhabituelle.

    Il existe au moins 10 000 espèces de plantes et d'animaux dans le parc. On estime également que 90 000 espèces non répertoriées seraient présentes.

    Le personnel du parc recense ainsi plus de 200 espèces d'oiseaux, 66 espèces de mammifères, 50 espèces de poissons, 39 espèces de reptiles et 43 espèces d'amphibiens, dont un grand nombre de salamandres sans poumons4.

    Le parc compte également une grande population d'ours noirs, d'au moins 1 800 individus. Une réintroduction expérimentale de wapitis, un grand cervidé, a commencé en 2001.

    Plus de 100 espèces d'arbres sont présentes dans le parc. Les régions basses sont dominées par des forêts de feuillus tandis que les zones en altitude sont peuplées de conifères.

    De plus, le parc compte plus 5 400 espèces de végétaux dont plus de 1 400 espèces de fleurs.

    The Great Smoky Mountain

    Activités

    Le parc des Great Smoky Mountains National Park est une attraction touristique majeure de la région : plus de 9 millions de touristes l'ont visité en 2003.

    Les villes voisines en vivent et doivent une partie importante de leurs revenus au tourisme dans le parc.

    Les deux principaux centres d'information sont le Sugarlands Visitors' Center près de Gatlinburg et l'Oconaluftee Visitors' Center près de Cherokee.

    Ils présentent des expositions sur la faune, la flore, la géologie et l'histoire du parc. On y trouve également des livres, cartes et souvenirs.

    La route US 441 (également appelée Newfound Gap Road) traverse le parc de part en part et fournit un accès routier à de nombreux sentiers et points de vue, principalement ceux du col de Newfound Gap.

    Situé à une altitude de 1 539 m, ce col, le plus bas de la chaîne de montagne, se situe près du centre du parc à la limite entre le Tennessee et la Caroline du Nord.

    C'est ici, depuis le mémorial Rockefeller, que le président Roosevelt a inauguré le parc. Par temps clair, le lieu offre une des plus belles vues accessibles par route du parc.

    Le parc présente un certain nombre d'attractions historiques.

    Le site le mieux préservé et le plus populaire est celui de Cades Cove (en)..

    Une vallée avec des fermes de pionniers et des églises préservées.

    Un circuit à parcourir à vélo ou en voiture permet de découvrir...

    La vie des pionniers dans les Appalaches. Les autres sites historiques sont...

    Roaring Fork, Cataloochee, Elkmont et Oconaluftee.

    Le parc fut déclaré réserve de biosphère en 19882 ...

    Et classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983.

    Randonnée

    Le parc comporte plus de 1 350 km de sentiers et de chemins...

    Carrossables pour randonner dont 110 km du sentier des Appalaches5.

    Le Mont Le Conte est l'une des destinations les plus fréquentées du parc.

    Il s'élève à 2 010 m et possède le plus important dénivelé...

    Pour une montagne à l'est du Mississippi.

    The Great Smoky Mountain

    Un autre sentier populaire mène à la cime des Chimney Tops, nommés ainsi en raison de leur double sommet.

    Cette randonnée courte mais fatigante est récompensée par un panorama superbe sur les pics environnants.

    Les chutes Laurel et le Clingmans Dome offrent tous deux des chemins faciles, courts et goudronnés.

    Le sentier des chutes Laurel mène à une chute d'eau de 24 mètres de haut et le sentier du Clingmans Dome conduit à une tour d'observation située sur le sommet du même nom.

    Par temps clair, on peut y profiter d'une belle vue sur les montagnes du Tennessee et de Caroline du Nord.

    Le parc offre des possibilités de randonnées plus longues grâce aux abris le long du sentier des Appalaches et aux sites de bivouac disséminés dans le parc.

    Il est également possible de pratiquer la randonnée à cheval et à vélo dans le parc.

    The Great Smoky Mountain

     Great Smoky Mountains National Park

    Bien naturel du patrimoine mondial

    Parc national des Great Smoky Mountains

    Sur Wikimedia Commons

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Magnifiques...Images Originales

     

    Magnifiques...Images Originales

    Vol De Pigeon Ramier

    Magnifiques...Images Originales

    Arbre En Écosse À Bridge Of Earn

    Magnifiques...Images Originales

    Chat Persan Aux Yeux Bleus

    Magnifiques...Images Originales

    Pays Dans Les Balkans, Le Monténégro

    Magnifiques...Images Originales

    Le Meilleur Du Pays Basque

    Magnifiques...Images Originales

    Le château D’Abbadia à HendayeAu Pays Basque...

    Magnifiques...Images Originales

    Pays De Galles, le Pays de Galles est une des destinations Golfiques par excellence ! On y compte presque 200 parcours répartis sur 142 clubs de Golf. Les deux tiers se situent sur toute la partie Sud du pays, dont Tenby qui date de 1888. Pour vous nous avons sélectionné des parcours pour tous niveaux d’ handicap... Aussi quelle que soit votre attente un mémorable voyage vous est garanti.
     

    Source :  Perruches Calopsittes La Perruche Calopsitte(ou Perruche élégante)est originaire... D'Australie et fait partie de la famille des Cacatoès. C'est la seule espèce du genre nymphicus. Elle fréquente les zones arides et semi-arides... Et apprécie la proximité des points d'eau. Très sociable,elle vit en groupe composé d'une cinquantaine d'individus. En outre,c'est un excellent oiseau de compagnie lorsqu'il est élevé à la main. Certains spécimens peuvent apprendre à prononcer... Quelques mots et la plupart sont d'excellents siffleurs... Notamment les mâles.Ces grandes Perruches... Sont devenues des animaux de compagnie très appréciés.

    Magnifiques...Images Originales

    Le Sun Cruise Hôtel n’est donc pas un bateau mais un hôtel... Qui surplombe la plage de Jeondongjin sur la cote orientale de la Corée du Sud. Cet hôtel majestueux (ouvert en 2002) de 165 mètres de long et 45 mètres de hauteur... Pour un poids de 30 000 tonnes est situé dans la ville de Gangneung. Sa situation propose des vues imprenables...

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • LA CHAPELLE EXPIATOIRE

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • LES ÉGLISES INSOLITES DE PARIS

    LES ÉGLISES INSOLITES DE PARIS

    Paris regorge de magnifiques églises, célèbres pour leur architecture, leur histoire, ou les tableaux de grand maître qu’elles abritent. Mais pour ceux qui souhaitent une alternative à ces monuments classiques, vous trouverez aussi à Paris quelques églises insolites, visites originales qui vous feront sortir des sentiers traditionnels. 

    Église Saint-Serge-de-Radonège (19ème arrondissement)

    eglise insolite paris

    À quelques pas du parc des Buttes-Chaumontl’église orthodoxe Saint-Serge de Radonège est un joli bâtiment insolite caché au bout d’une petite impasse fleurie, invisible depuis la rue. Récupérée aux allemands après la seconde guerre mondiale, cette église surprenante est à ne pas louper lors d’une balade dans le 19earrondissement

     

    Église Notre-Dame-du-Travail (14ème arrondissement)

    notre dame du travail paris

    Dans le quartier de Plaisance, l’Église Notre-Dame-du-Travail est un exemple unique du catholicisme social à Paris. Édifiée pour l’exposition universelle de Paris de 1900 dans une zone à l’époque exclusivement peuplée d’ouvriers, elle a été construite comme une usine, avec des matériaux métalliques, pour rappeler aux travailleurs leur environnement quotidien.

     Plus d'informations
     

    Paroisse Saint-Germain de Charonne (20ème arrondissement)

    saint germain de charonne

    Au coeur de l’ancien village de Charonne, dominant la superbe rue Saint-Blaise,cette église est la seule de Paris (avec l’Église saint-Pierre de Montmartre mais dont l’accès est fermé au public) à avoir conservé son petit cimetière paroissial. Elle a en outre conservé, avec la rue Saint-Blaise, une atmosphère de village ancien que l’on ne retrouve nulle part ailleurs à Paris. 

    Église Saint-Jean de Montmartre (18ème arrondissement)

    photo facade saint jean de montmartre

    En plein cœur de Montmartre, place des Abbesses, l’église Saint-Jean de Montmartre est le premier édifice religieux de Paris construit en béton armé. D’inspiration Art Nouveau, vous y découvrirez de curieuses décorations en perles de grès et céramique, ornements originaux qui n’avaient alors jamais été utilisés pour des monuments sacrés. A découvrir lors d’une promenade à Montmartre.

     

     

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • A la découverte du Cimetière du Père-Lachaise

    A la découverte du Cimetière du Père-Lachaise !

     

    Le cimetière du Père-Lachaise appelé aussi « cimetière de l’Est », est le plus grand cimetière parisien et s’étend sur 43 hectares. Il fait partie des parcs et jardins sous la gestion de la mairie de Paris.

    C’est un lieu unique qui invite au recueillement et à la rêverie, imprégné d’art, de culture et d’histoire, ou l’on voyage à travers ses dédales de pierres et de végétation.

    Plus de 3 millions de visiteurs venus du monde entier le visitent chaque année.

    Il totalise 70 000 concessions funéraires.  De nombreuses personnalités y sont présentent et nous aurons l’occasion d’en parler dans les articles : artistes, musiciens et chanteurs (Frédéric Chopin, Rossini, Jim Morrison, Edith Piaf, Alain Bashung…) et écrivains (Molière, Balzac, Colette, Marcel Proust, Jean de la Fontaine, Oscar Wilde…), hommes d’État, militaires, historiens, …

     

    Cimetière et catacombes de Paris

     

    Réputé mondialement pour ses légendes et les ossements que l’on y trouve, ce site insolite vous fait découvrir les profondeurs de la ville. Découvrez les anciennes carrières transformées en sépultures il y a quelques centaines d’années de cela. Observez aussi la fontaine de la samaritaine et les autres curiosités des catacombes.

    Légendes, histoires mystérieuses et sites ténébreux, Paris n’est pas uniquement reconnue pour ses lumières et ses amoureux. Il s’agit d’une ville ancienne, historique, mais aussi remplie de vie, d’histoires et de légendes venues du passé. Pour les découvrir et voir enfin la capitale sous un nouveau jour, embarquez pour des visites insolites dans la ville. Ainsi, visitez le cimetière du Père-Lachaise et les catacombes parisiennes !

    Qui était le Père Lachaise ?

    Il a laissé son nom au célèbre cimetière parisien, mais qui était le Père Lachaise?

    Dernière demeure de Balzac, Chopin, Edith Piaf ou encore Jim Morrison, le cimetière du Père Lachaise est un véritable lieu d'histoire. Mais celui qui a donné son nom au plus grand cimetière parisien est aujourd'hui moins connu que ses célèbres hôtes. Le père Lachaise, ou plus précisément François d'Aix de la Chaize était pourtant un personnage éminent: le confesseur du roi Louis XIV.

    Le prêtre résidait à l'endroit même où se trouve le cimetière aujourd'hui. D'abord connu sous le nom de la Folie-Régnaut puis de Mont-Louis, le domaine n'a rien à voir à l'époque avec une nécropole. A la place se trouve la maison d'un riche commerçant, qui sera ensuite rachetée par les Jésuites au début du 17e siècle. C'est à cet endroit que s'installe le confesseur du roi.

    Une notoriété qui reste dans le quartier

    Sa notoriété marque le quartier, la propriété des Jésuites est connue sous le nom de Maison du Père Lachaise. Ce n'est qu'au 19e siècle que la parcelle devient un cimetière alors que les autorités cherchent des terrains pour installer des cimetières.

    Les 43 hectares acquis deviennent en 1804 le cimetière de l'Est. Mais l'appellation ne perdurera pas et le public continue d'identifier le lieu au nom du confesseur de Louis XIV. Ironie de l'histoire, François de La Chaize n'est même pas inhumé dans le cimetière parisien mais dans l'église Saint-Paul Saint-Louis, située dans le Marais.

    ***********

    François d'Aix de la Chaize, né le 25 août 1624 au château d'Aix, près de Saint-Martin-la-Sauveté (Loire) et mort le 20 janvier 1709 à Paris, est un prêtre jésuite français.

    Plus connu sous le nom de père de la Chaize, ce jésuite fut le confesseur du roi Louis XIV pendant trente-quatre ans.

    Son nom — orthographié Père Lachaise — est attaché au plus grand et plus célèbre cimetière de Paris, créé dans une ancienne propriété jésuite où il avait résidence.

    Dans la maison professe des Jésuites, rue Saint-Antoine, mourrait ce jour-là, à 85 ans, au cours de ce terrible hiver, le père de La Chaise. Il fut avec un autre jésuite, le père Letellier, le confesseur de Louis XIV et l'inspirateur de sa politique religieuse. Louis XIV fut persuadé qu‘il pourrait « racheter » sa mauvaise conduite en convertissant les huguenots. Mais on se souvient surtout de lui, grâce à la propriété appartenant aux jésuites située aux portes du faubourg Saint-Antoine et où il aimait parfois aller se reposer : elle est devenue un cimetière et porte le nom du  Père Lachaise.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La Cité Durmar : trésor caché de la rue Oberkampf

    La Cité Durmar : trésor caché de la rue Oberkampf

    On oublie souvent qu’avant d’être absorbés, les quartiers périphériques de Paris n’étaient que des villages à l’instar de Montmartre, Belleville ou Ménilmontant. Fort heureusement, il subsiste encore aujourd’hui quelques poches de ce passé champêtre dans la capitale.
    La Cité Durmar, du nom de l’ancien propriétaire du terrain, est l’une d’entre elles. L’impasse d’une longueur de 120 mètres est attenante à la bouillonnante rue Oberkampf. D’ailleurs, il est très facile de passer devant l’entrée de la voie sans même la remarquer. C’est bien dommage car une fois engagé dans l’impasse, vous pénétrez dans un autre monde.
    Les tumultes de la ville semblent disparaitre en un instant ! Vous aurez le sentiment d’être seul au monde avec quelques chats perdus en guise de compagnons. L’humanité n’a pas encore inventé la machine à remonter le temps et pourtant, c’est comme si le temps s’était arrêté il y a plus de 150 ans !

    La Cité Durmar : trésor caché de la rue Oberkampf

    Un espace protégé mais fragile 

    L’impasse est bordée aujourd’hui d’ateliers d’artistes. À l’origine, la cité Durmar constituait une enclave maraichère. Au cours du 18ème siècle, les cultivateurs bâtirent des maisonnettes sur leurs parcelles. Au fil du temps, ces abris se sont agrandis et sont devenus pour la plupart des ateliers surélevés d’un logement à l’étage. Lors de la révolution industrielle, ces constructions se sont transformées en unités de production et ont également permis l’essor de l’artisanat du bois dans le quartier.

    La Cité Durmar : trésor caché de la rue Oberkampf

    Aujourd’hui, la Cité Durmar se présente comme un ensemble architectural harmonieux et préservé. Il s’agit d’ailleurs d’un « espace libre protégé » inscrit au P.L.U. (plan local d’urbanisme) de la ville. Cependant ce plan qui garantit la fonction résidentielle des lieux et qui empêche toute destruction éventuelle de l’impasse, ne protège pas les façades en tant que telles. En 2004, le terrain fût racheté par une société immobilière qui compte bien rentabiliser son investissement en transformant la plupart des ateliers en lofts luxueux pour clientèle fortunée. Depuis les petits propriétaires (des murs et non du sol) se battent pour que leur impasse soit conservée dans son état et pour qu’ils puissent continuer à vivre dans leur petit paradis. Ce qui n’a pas empêché la démolition puis la reconstruction d’un loft contemporain de deux étages en 2012 !

    La Cité Durmar : trésor caché de la rue Oberkampf

    En attendant, la Cité Durmar vous enchantera, à coups sûrs, lors d’une balade dominicale dans le quartier d’Oberkampf/Ménilmontant…

    Cité Durmar
    Au 154, rue Oberkampf, Paris 11

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les plus beaux passages couverts de Paris

    Les plus beaux passages couverts de Paris

    Pourriez-vous imaginer Paris à la fin du XVIIIe siècle ? Une ville sans égouts, aux rues tortueuses, sans trottoirs, un éclairage public quasi inexistant… En résumé, le piéton n’y est guère le roi. Mais la Révolution va accélérer la modernisation de la ville… Avec la confiscation des biens de l’aristocratie et du clergé, des grandes parcelles de terrains sont désormais disponibles à la spéculation et à divers aménagements.

    C’est ainsi que les passages couverts de Paris verront petit à petit le jour pour connaître un essor au lendemain des guerres napoléoniennes. Encore aujourd’hui, ils nous promettent des balades luxueuses quand sonne l’hiver. Voici pour vous une sélection de nos 5 passages couverts préférés de Paris.

    La galerie Vivienne : la plus majestueuse

    Construite en 1823, la Galerie Vivienne est l’un des passages les plus emblématiques de la capitale. Située tout près du Palais-Royal, elle fascine par son aspect luxueux et majestueux. Au sol, on s’émerveille devant les mosaïques aux motifs colorés. Ensuite, on lève les yeux pour apprécier la verrière, source de lumière pour les nombreux passants, et ses sublimes arcades. En y passant, on n’oubliera pas non plus de faire un tour du côté de la Galerie Colbert, tout aussi jolie et située juste à côté !

    Les plus beaux passages couverts de Paris

    Galerie Vivienne – 4, rue des Petits-Champs et 5, rue de la Banque, 75002
    Accès tous les jours de 8h30 à 20h30

    Le passage des Princes : le plus enfantin

    Moins connu que la galerie Vivienne, le passage des Princes est pourtant tout aussi emblématique des galeries du centre de la capitale. Avec son sol en damier, ses lampadaires uniques à Paris et sa haute verrière, il se positionne comme un lieu idéal pour une petite balade hivernale. D’autant plus qu’il est le lieu parfait pour trouver son bonheur en période de Noël : tous ses magasins se déploient autour de l’univers du jouet ! À quand un changement de nom au profit de Passage des Petits Princes ?

    Les plus beaux passages couverts de Paris

    Passage des Princes - 5 boulevard des Italiens, 75002

    Le passage du Caire : le plus vieux et le plus long

    Construit en 1798, en pleine campagne d’Égypte, le passage du Caire est le plus vieux passage encore existant, mais aussi le plus long de la capitale. Édifié à l’emplacement d’un ancien couvent, celui des Filles-Dieu, il se compose de trois galeries…  dallées avec les pierres tombales des religieuses ! Autrefois dévolu à l’imprimerie et à la lithographie, il est aujourd’hui le temple du prêt-à-porter, occupé par des grossistes et des confectionneurs. Vous remarquerez la décoration de sa façade du 2 place du Caire et ses trois effigies d’Hator, la déesse égyptienne de l’amour, de la maternité, de la beauté et de la musique.

    Les plus beaux passages couverts de Paris

    Passage du Caire – 2 place du Caire, 75002
    Accès du lundi au vendredi de 7h à 18h30

    Le passage des Panoramas : le plus « timbré »

    Construit en 1799, ce petit passage du 2e arrondissement doit son nom aux deux panoramas installés au-dessus de l’entrée : il s’agissait de deux rotondes sur lesquelles étaient peints des tableaux panoramiques. Ces dernières ont été détruites en 1831, mais le nom est resté. Tous les philatélistes de Paris connaissent ce passage où sont installées des boutiques de timbres et de cartes postales anciennes. On vous en dit plus dans notre article qui lui est dédié.

    Les plus beaux passages couverts de Paris

    Passage des Panoramas - 11 Boulevard Montmartre et 38 rue Vivienne, 75002
    Accès tous les jours de 6 h à minuit

    Le passage Jouffroy : le plus moderne… pour l’époque

    Édifié en 1845 dans le prolongement du précédent, le passage Jouffroy était alors à la pointe de la modernité : il s’agit en effet du tout premier passage de la capitale construit entièrement en métal et en verre et le premier également à bénéficier du chauffage par le sol. Il draine aujourd’hui un grand nombre de touristes grâce à sa proximité avec le Musée Grévin et les boutiques qui s’y trouvent sont hétéroclites (prêt-à-porter, gadgets, jouets). Ce passage n’est jamais aussi joli qu’à la nuit tombée 

    Les plus beaux passages couverts de Paris

    Passage Jouffroy - 10-12 boulevard Montmartre et 9 rue de la Grange-Batelière, 75009
    Du lundi au samedi de 8h30 à 19h30, le dimanche de 10h à 19h

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Escapades En Partance De Montréal..

    Escapades En Partance De Montréal...Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    1- Lake Placid (Montréal —> Lake Placid : 186 km)

    Le petit village de 2600 habitants est niché au coeur des Adirondacks, au bord du Mirror Lake (le lac Placide se trouvant au nord du village), dans l’État de New York.

    Bien que de petites boutiques, restaurants et spas s’y retrouvent, c’est plutôt le sport qui est à l’honneur !

    Lake Placid a accueilli deux fois les Jeux olympiques d’hiver, en 1932 et en 1980.

    Il est d’ailleurs possible de visiter certaines des installations. Coup de coeur...

    Pour une randonnée intermédiaire, rendez-vous au mont Cascade!

    Escapades En Partance De Montréal...Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    2- Les Milles-Îles (Montréal —> Rockport : 238 km)

    Les Mille-Îles sont un archipel sur la frontière entre les États-Unis et le Canada, dans le fleuve Saint-Laurent, là où ce dernier émerge du coin nord-est du lac Ontario.

    Bien qu’on les appelle les Milles-Îles, il y a exactement 1 865 îles; certaines ont plus de 100 km2 de superficie alors que d’autres sont minuscules et n’abritent que des oiseaux de mer migrateurs.

    Le nombre d’îles a été déterminé en utilisant le critère affirmant que n’importe quelle île doit être au-dessus du niveau de l’eau pendant 365 jours par an.

    Pour apprécier les paysages, plusieurs croisières sont proposées à Rockport, Gananoque et Kingston.

    Vous aurez l’occasion de visiter Singer Castle, Boldt Castle ainsi que l’île Zavikon et le plus petit pont international du monde.

    Coup de coeur : Pourquoi ne pas en profiter pour rouler jusqu’à Sandbanks et y passer une journée à la plage?

    Escapades En Partance De Montréal...Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    3- Mont WashingtonONT (Montréal —> Pinkham Notch : 355 km)

    Alex Hike, un passionné de la randonnée mentionne sur son blogue : « Le mont Washington, situé dans les White Mountains est la plus haute montagne du New Hampshire et du Nord-Est des États-Unis.

    De son sommet, le panorama est vraiment exceptionnel dans toutes les directions. Cette montagne est donc une destination très populaire auprès des randonneurs, des alpinismes, des skieurs… et aussi des touristes !

    Une route accessible par voiture et un train vous permettent d’accéder à son sommet sans trop de difficultés.

    Pour les vrais de vrais, l’ascension à pied du mont Washington représente un bel accomplissement qui requiert une bonne forme physique. »

    Coup de coeur : Si vous aimez la randonnée, la région des Montagnes Blanches propose un bel itinéraire à travers la chaîne des Présidentielles.

    Pour en connaître davantage sur les randonnées en plein air, par ici : ALEX HIKE

    Escapades En Partance De Montréal...Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    4- Le Saguenay-Lac-Saint-Jean (Montréal —> Alma : 482 km)

    En vélo, en kayak ou en voiture par les routes pittoresques, constatez à quel point « on peut quitter le lac, mais le lac lui ne vous quittera plus jamais ! »

    Gourmand, festif, culturel, aventurier ou tout simplement reposant (visitez le Parc national de la Pointe-Taillon), le fameux lac rassemble tous les ingrédients pour une parfaite escapade.

    Sans oublier l’accueil légendaire des Bleuets, noms affectueusement donnés aux Jeannois.

    Coup de coeur : profiter de la route 172 qui vous mène jusqu’à Tadoussac en longeant le merveilleux fjord du Saguenay...

    En passant pas le Parc national des Monts-Valin et Sainte-Rose-du-Nord, l’un des plus beaux petits villages du Québec.

    Escapades En Partance De Montréal...Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    5- Le Parc National Acadia (Montréal —> Bar Harbor : 558 km)


    Le Parc national d’Acadia préserve une grande partie de l’île des Monts Déserts, et les îles associées au large de la côte Atlantique du Maine.

    Entre le mont Cadillac et la superbe plage de Sand Beach, le Parc national Acadia ne craint pas de réunir les opposés : les randonneurs et les amateurs de plage.

    Coup de coeur : la pittoresque ville de Bar Harbor, située à l’extrémité nord-est de l’île.

    Escapades En Partance De Montréal...Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    6- Martha's Vineyards & Nantucket (Montréal —> Nantucket : 660 km)

    La sublime île de Martha’s Vineyards, appelée communément The Vineyards, est un véritable condensé de tout ce que la Nouvelle Angleterre peut offrir...

    L’océan, les petits villages, les fruits de mer et la douceur de vivre East Coast.

    Un incontournable est la petite ville de bord de mer de Oak Bluffs, la plus touristique de toute l’île, connue pour ses Gingerbread Houses, les maisons en pain d’épices.

    Prenez par la suite le ferry vers Nantucket Town, qui a inspiré à Herman Melville le roman Moby Dick. Coup de coeur...

    Le plus beau petit village de pêcheur de la Nouvelle-Angleterre, Siasconset.

    Escapades En Partance De Montréal...Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    7- Niagara Falls (Montréal —> Niagara Falls : 671 km)

    Bien certainement l’une des destinations les plus touristiques du Canada, il y a de nombreuses façons de découvrir cette merveille du monde, comme les attractions « Maid of the Mist » et « Journey Behind the Falls ».

    N’oubliez pas d’y passer faire un tour la nuit afin d’y observer un spectacle de couleurs. Coup de coeur : Niagara-on-the-Lake !

    Décidément, si vous appréciez moins les bains de foule comme à Niagara Falls, vous adorerez vous promener dans les vignobles à rencontrer les marchands du terroir dans la région au nord du Lac Ontario.

    Escapades En Partance De Montréal...Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    8- Philadelphie (Montréal —> Philadelphie : 741 km)

    L’une des villes d’Amérique les plus chargées d’histoire, Philadelphie est le lieu idéal pour passer un week-end et de préférence un long week-end !

    Ne manquez pas Liberty Bell et Independence Hall, où ont été signées la Constitution et la Déclaration d’indépendance des États-Unis.

    La ville compte aussi de nombreux musées d’art, notamment le musée Rodin et le Franklin Institute Science Museum.

    Et ne manquez pas de goûter le fameux « Philly cheese steak sandwich »!

    Coup de coeur : Saviez-vous que Philadelphie se trouve à seulement 2h30 de route de Washington ? Peut-être l’idée de combiner une visite des deux villes!

    Escapades En Partance De Montréal...Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    9- Parc National Du Canada & De La Péninsule-Bruce(Montréal —> Tobermory : 822 km)

    Des milliers de visiteurs viennent chaque année admirer les immenses falaises escarpées du parc, ses cèdres millénaires et les eaux cristallines de la baie Georgienne.

    Au départ de Tobermory, tout au bout de la péninsule, il est possible (et fortement conseillé!) de prendre un bateau pour la visite du Parc marin national du Canada Fathom Five.

    Le parc protège un riche patrimoine culturel qui comprend vingt-deux épaves et plusieurs phares historiques.

    Les eaux de l’écosystème d’eau douce de Fathom Five sont parmi les plus limpides des Grands Lacs, ce qui en fait une destination parfaite pour les amateurs de pongée.

    Coup de coeur : la visite de Flowerpot Island, vous y ferez de magnifiques clichés!

    Escapades En Partance De Montréal...Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    10- La Gaspésie (Montréal —> Percé : 985 km)

    Le tour de la Gaspésie est un circuit mythique du Québec. En 2013, le National Geographic Traveler l’inclut d’ailleurs dans son palmarès des 50 destinations à voir au Canada dans sa vie.

    Si vous choisissez ce circuit, c’est que vous aimez la mer, le vent du large et les paysages contrastés.

    La route 132 vous emmènera ainsi au bout du monde, du magnifique village de Kamouraska (où la tradition se veut l’endroit de prédilection pour admirer les plus beaux couchers de soleil) à Gaspé, en passant par le fameux rocher Percé.

    Coup de coeur : une délicieuse brisque de homard à la Maison du pêcheur.

    Escapades En Partance De Montréal...Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    Et si vous aimez le plein air, vous pourrez profiter des nombreux campings pour économiser sur vos escapades, et profiter pleinement des paysages de notre coin du monde.

    Maintenant, c’est à votre tour de nous partager vos idées de sorties estivales et petits ou grands voyages !

    Sources :  http://www.alexhike.com

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les Plus Belles Routes Côtières Au Monde

    Les Plus Belles Routes Côtières Au Monde  Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

     

    Pour les amateurs de roadtrip, quoi de mieux que cette sélection des dix plus belles routes côtières du monde pour partir à l’aventure!

    1- Côte Amalfitaine, Italie

    Se penchant sur la Mer Méditerranée, la Côte Amalfitaine s’étend dans le Golfe de Salerne avec ses lieux les plus connus: Positano, Ravello et, bien sûr, Amalfi.

    La route découle tortueuse, comme un balcon suspendu entre la mer bleu cobalt et les pentes des monts Lattari, dans un enchaînement de vallées et promontoires...

    Entre calanques, plages et terrasses cultivées d’agrumes, vignobles et oliveraies. Un lieu unique, inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité UNESCO.

    Les Plus Belles Routes Côtières Au Monde  Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    2- Baie Du Cap, Île Maurice

    Au sud de l’île, entre Flic-en-Flac et Bel Ombre, cette route confortable et sécurisée offre l’occasion de jeter un œil à droite et à gauche, sur l’étendue d’eau turquoise et la végétation luxuriante de l’île.

    Les Plus Belles Routes Côtières Au Monde  Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    3- Hāna Highway, Hawaii

    La Hāna Highway est le nom donné au circuit de 109 kilomètres composé des routes Highways 36 et 360, reliant le centre de Kahului à la ville de Hāna, sur l’île de Maui dans l’archipel d’Hawaï.

    Densément peuplé de 620 courbes, de 59 ponts étroits et d’incessants attraits historiques et naturels, cette route est unique, il faut l’apprivoiser.

    Les Plus Belles Routes Côtières Au Monde  Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    4- Route De L’Atlantique, Norvège

    La route de l’Atlantique (en norvégien : Atlanterhavsveien) est une section de la route nationale 64, située dans la partie nord de la zone côtière de Hustadvika en Norvège.

    La route relie les communes de Eide et Averøy. La longueur totale de la section est de 8 274 kilomètres.

    La route est construite sur plusieurs petites îles et récifs et emprunte, reliés par huit ponts, plusieurs chaussées et viaducs.

    Cette route a une vue sur la mer ouverte, ce qui est rare sur les routes du long de la côte norvégienne.

    On peut voir les fjords et les montagnes à proximité de la route.

    Les Plus Belles Routes Côtières Au Monde  Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    5- Avenida Del Mar, Chili

    Les conducteurs qui empruntent l’Avenida del Mar à Coquimbo, au Chili, peuvent apprécier une vue spectaculaire sur le Pacifique.

    Quoi de mieux qu’un arrêt à La Serena, une ville au style colonial, devenue une station balnéaire aussi importante que Viña del Mar.

    Les Plus Belles Routes Côtières Au Monde  Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    6- Wild Atlantic Way, Irlande

    De la pointe de Malin Head au havre de paix du port de Kinsale, la Wild Atlantic Way est un trajet sensationnel mêlant falaises vertigineuses, villes animées, plages secrètes et baies spectaculaires.

    Il s’agit d’ailleurs de la plus longue route côtière balisée au monde.

    Les Plus Belles Routes Côtières Au Monde  Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    7- Big Sur, Californie

    Big Sur est un tronçon de 140 km situé sur la côte Ouest américaine, à environ 230 kilomètres au sud de San Francisco.

    Certains disent que Big Sur est plus un état d’esprit qu’une région, où la beauté pure des roches se marie à la richesse de ses paysages...

    Et où se sont retrouvées dans les années 50 et 60 beaucoup d’artistes, apprentis et confirmés, des mystiques de tous les âges et des hippies.

    Les Plus Belles Routes Côtières Au Monde  Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    8- Chapman’s Peak Drive, Afrique Du Sud

    Chapman’s Peak Drive, la route en corniche entre Hout Bay et Noodhoet au sud-ouest de l’Afrique du Sud, est considérée comme l’une des plus belles au monde.

    Sur une dizaine de kilomètres, la route serpente le long de la côte rocheuse du Chapman’s Peak au bord de l’océan Atlantique.

    Les vues sur la mer s’y révèlent toutes plus majestueuses les unes que les autres!

    Les Plus Belles Routes Côtières Au Monde  Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    9- D81 En Corse, France

    88, c’est ce nom de code que vous devez mémoriser à tout prix si vous voulez vous offrir un quasi tour complet de la Corse...

    Seule la pointe extrême n’est pas desservie par cette route.

    Longeant la Méditerranée, vous traversez des ports, des cités balnéaires et des villages perchés de toute beauté!

    Les Plus Belles Routes Côtières Au Monde  Écrit Par...  Lea Jessica Gauthier

    10- Great Ocean Road, Australie

    Reconnue comme l’une des plus spectaculaires routes côtières au monde, la Great Ocean Road court le long de la côte sud-ouest du Victoria et s’étend sur environ 243 km, depuis Torquay (au sud de Geelong) à Allansford (à l’est de Warrnambool).

    Si vous êtes passionné de surf, organisez-vous pour assister à la Rip Curl Pro, qui se déroule chaque année depuis près d’un demi-siècle à Bells Beach.

    Source : Architectural Digest

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique