• fête slave en République de Biélorussie

     fête slave en République de Biélorussie

    Cuisine nationale, danses, concours et beaucoup de plaisir. Des filles, des femmes et des hommes biélorusses ainsi que quelques hommes ont récemment participé au festival annuel des sirènes dans l'un des villages de la République de Biélorussie. Dès l'époque païenne, ce festival avait été organisé pour choisir la sirène qui devenait responsable de la récolte. Bien sûr, maintenant le festival ressemble davantage à une tradition locale et les gens le conservent juste pour le plaisir.

     fête slave en République de Biélorussie

     fête slave en République de Biélorussie

     fête slave en République de Biélorussie

     fête slave en République de Biélorussie

     fête slave en République de Biélorussie

     fête slave en République de Biélorussie

     fête slave en République de Biélorussie

     fête slave en République de Biélorussie

     fête slave en République de Biélorussie

     fête slave en République de Biélorussie

     fête slave en République de Biélorussie

     fête slave en République de Biélorussie

     fête slave en République de Biélorussie

     fête slave en République de Biélorussie

     fête slave en République de Biélorussie

     fête slave en République de Biélorussie

     fête slave en République de Biélorussie

     

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La petite histoire de La Goulue, figure de la Belle Epoque

    La petite histoire de La Goulue, figure de la Belle Epoque

    Ses jupons virevoltants ont fait les belles heures du Moulin-Rouge… La Goulue, de son nom de naissance Louise Weber, était une figure mythique du Paris de la Belle-Epoque. Initiatrice du fameux french cancan, La Goulue connût un destin jalonné de moments de gloire comme de drames. Focus sur une femme au destin exceptionnel décédée il y a tout juste 90 ans.

    La Goulue, la danseuse gouailleuse

    Née en 1866 à Clichy-la-Garenne, fille de modeste blanchisseuse, Louise Weber ne vit que pour la danse dès son plus jeune âge : parmi les anecdotes célèbres à son sujet, on raconte qu’elle s’était rendue à sa communion en tutu et chaussons de danse ! Légende ou histoire vraie, on sait en tout cas qu’elle monte sur les planches pour la première fois en 1885 dans une revue. Sa spécialité ? Le grand-écart et autres hauts levés de jambes. Mais une de ses autres spécialités, plus officieuse et dont elle tient son nom de scène provient de sa propension à vider les verres du public tout juste parti des spectacles…

    La petite histoire de La Goulue, figure de la Belle Epoque

    La Goulue (à gauche)

    Elle fait ensuite ses armes dans des lieux qui résonnent aujourd’hui comme des noms mythiques du Montmartre festif d’antan : le Moulin de la Galette, l’Elysée-Montmartre… Sans oublier le plus célèbre d’entre eux, le Moulin Rouge, cabaret avec lequel La Goulue tissera une histoire toute particulière.

     
    En effet, c’est sa silhouette tout en courbes et froufrous qui se dessine sur l’affiche du Moulin-Rouge dans les années 1890. Croquée en 1891 par Toulouse-Lautrec, rien que ça ! Au cabaret tout juste ouvert, elle créa en 1889 ce qu’elle appela à l’époque « un quadrille dit réaliste » que l’on connaît tours aujourd’hui sous le nom de French Cancan. Grâce à cette danse endiablée faites de jeux de jambes acrobatiques, profondément innovante pour l’époque, la Goulue se fait très vite un nom. Le succès de son spectacle est immense et ameute le tout Paris.

    La petite histoire de La Goulue, figure de la Belle Epoque

    Affiche représentant La Goulue, réalisée par Toulouse Lautrec

    Femme libre et égérie de Toulouse-Lautrec

    Connue pour son esprit canaille – voire pour son impulsivité, puisqu’elle est aussi connue pour avoir plusieurs fois tiré sur son mari à coups de revolver… Ce dernier n’ayant jamais accepté de porter plainte contre elle ! – la Goulue a assumé toute sa vie son statut de saltimbanque, ainsi que la liberté farouche de s’exprimer avec son corps comme elle l’entendait. En faisant toujours fi des accusations d’indécence et autres jugements moraux.

    La petite histoire de La Goulue, figure de la Belle Epoque

    Elle développera une amitié réelle avec Toulouse-Lautrec, qui la peindra à différentes occasions de sa vie : du faste de la Belle-Epoque aux années de lassitude, la Goulue se dévoile avec plus d’émotion sous le trait de Lautrec que dans les photos très posées dans laquelle elle est apparue de nombreuses fois. En témoigne ce tableau réalisé en 1892.

    La petite histoire de La Goulue, figure de la Belle Epoque

    La Goulue apparaissant dans l’Arrivée au Moulin Rouge de Toulouse-Lautrec, 1892

    Une fin de vie tragique

    Après s »être entièrement dévoué à la danse, La Goulue quitte la scène à l’orée du XXème siècle pour devenir dompteuse de fauves avec son mari Joseph Droxler. De foire en foire, cette drôle d’aventure se solde par un événement tragique : en 1904, son mari et elle sont victimes d’une attaque de l’un des animaux qu’ils exhibaient. Un choc dont La Goulue ressortira blessée et personnellement meurtrie.

    La Goulue quitte définitivement la grande scène de la vie par la petite porte. Morte dans le plus grand dénuement le 2 février 1929, elle est d’abord enterrée au cimetière de Pantin, loin de son Montmartre chéri. En 1992, Jacques Chirac, alors maire de la ville de Paris, fait rapatrier sa dépouille au cimetière de Montmartre. La Goulue repose enfin en paix dans le quartier qui lui doit encore aujourd’hui bien de son prestige.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La petite histoire des titis parisiens

    La petite histoire des titis parisiens

    C’est aujourd’hui une expression tombée dans le langage courant, tellement commune qu’on ne sait aujourd’hui plus réellement son origine : d’où vient l’expression délicieusement désuète de « titi parisien » ? Quelles en sont ses principales caractéristiques ? Son phrasé mythique ? Découvrez les racines populaires et littéraires du titi parisien.

    Le titi, un enfant de Paris

    On esquisse les origines de la dénomination du titi parisien au XIXème siècle, et plus précisément dans les années 1830. En pleine période de Révolution industrielle, beaucoup d’enfants et adolescents sans le sou travaillent comme ouvriers dans les faubourgs de Paris. Dépenaillés, évoluant en bandes, ils se font rapidement repérer dans les rues de la capitale où ils traînent leurs guêtres de jour comme de nuit. Ils se moquent de tout, n’hésitent pas à voler, et sont adeptes de la vulgarité.

    Le titi parisien s’incarne plus franchement sous les traits de Gavroche, enfant des rues plein de gouaille, malice et débrouillardise. Hugo l’appelle d’ailleurs avec tendresse « cette petite grande âme » quand celui-ci s’écroule sous les balles, durant les barricades de 1830. Le titi parisien a du phrasé, mais aussi du courage. Il risque tout, parfois au péril de sa vie.

    C’est cette figure littéraire si mémorable qui va profondément contribuer à fixer l’imagerie entourant le titi parisien. En peinture, l’enfant brandissant un pistolet dans La Liberté guidant le peuple (1830) d’Eugène Delacroix est souvent cité comme la principale source d’inspiration de Victor Hugo pour son Gavroche.

    gavroche-victor-hugo-paris-zigzag

    Le personnage de Gavroche croqué par Victor Hugo – Encre et Lavis, 1850

    Un symbole de la culture populaire

    Terme d’abord argotique, puis magnifié dans la littérature d’Hugo ou d’Alexandre Dumas, avant d’entrer officiellement dans le Bescherelle de 1871, le titi parisien trace sa route dans la culture populaire française. Yves Montant y fait référence en 1951 dans son titre « Le gamin de Paris ». En 1964, Léo Ferré chante le titi parisien dans « le titi de Paris ». Ses paroles évoquent le phrasé coloré des titis :

    « Titi d’Paris, jsuis d’par ici, quand j’taurai dit
    Que j’suis d’Paris, t’auras compris
    Dans mon hameau, la porte Maillot passe le métro
    Qui parle argot aux Parigots
    Dans mes faubourgs, y’a tant d’amour qu’en faire le tour
    Ça prend des jours et des jours  »

    Pour beaucoup de français, le titi parisien se révèle aussi à l’écran dans les films de Michel Audiard, dont les dialogues savoureux demeurent aujourd’hui cultes. Pourtant, le réalisateur et dialoguiste ne considérait pas ses personnages comme des titis  parisiens ! Plus récemment, Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain (2001) de Jean-Pierre Jeunet rend hommage à l’esprit enfantin du titi. Les artistes Georges Brassens ou Renaud, avec leur écriture si inventive et leur goût de la provocation, sont souvent perçus comme des incarnations du titi parisien.

    La petite histoire des titis parisiens

    Audrey Tautou dans Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet, 2001

    Aujourd’hui, l’expression est certes tombée en désuétude, mais elle conserve encore une riche histoire qui mérite d’être racontée aux petits parisiens d’aujourd’hui !

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • tombes insolites à découvrir au Père Lachaise

    *****

    tombes insolites à découvrir au Père Lachaise

    Véritable trésor du patrimoine français, le cimetière du Père-Lachaise recense près de 70 000 concessions sur ses 44 hectares de surface. Le lieu de repos éternel a accueilli au fil des années de nombreux personnages illustres issus d’une multitude de domaines parmi des milliers de Parisiens. Quoiqu’il en soit, nous vous proposons une sélection des sépultures les plus insolites, de par leur architecture ou leurs histoires parfois rocambolesques…

    La tombe de la famille Delage 

    Nous commençons notre tour d’horizon par la tombe d’un certain M. Fernand Delage, dont la sépulture a attiré notre attention. En effet, en forme de pyramide tronquée en pierre ornée de deux médaillons et d’une croix en bronze, elle est surmontée d’un pélican réalisé avec le même matériau, pour un résultat… plutôt inhabituel.

    tombes insolites à découvrir au Père Lachaise

    Le sphinx d’Oscar Wilde

    On le rappelle, Oscar Wilde a été jeté en prison et soumis à deux ans de travaux forcés pour un « baiser homosexuel ». Son monument funéraire a alors été le théâtre d’un rituel aussi original que clivant… Certains admirateurs et admiratrices du poète ont décidé de lui rendre hommage en déposant un baiser au rouge à lèvre sur l’imposant sphinx ailé qui surplombe sa dépouille. Au fil du temps, le bloc de pierre recouvert de rouge se dégrada, on apposa alors en 2011 des grandes parois de verre autour de ce dernier.

    tombes insolites à découvrir au Père Lachaise

    L’émouvante sépulture de Fernand Arbelot

    On ne sait presque rien du couple qui repose sous cette dalle mais une chose est sûre, cette poétique sépulture laisse libre champ à toutes les hypothèses… Cette dernière représente un homme gisant, tenant dans ses mains le visage de sa compagne. On peut par ailleurs y lire cette épitaphe touchante : « Ils furent émerveillés du beau voyage – Qui les mena jusqu’au bout de la vie ». Paris est définitivement la capitale du romantisme

    tombes insolites à découvrir au Père Lachaise

    a tradition déroutante autour de la tombe de Victor Noir

    Yvan Salmon, de son vrai nom, était un journaliste qui trouva la mort injustement à 21 ans à cause d’un coup de sang du prince Pierre-Napoléon Bonaparte, cousin virulent de l’empereur. Une fin tragique en somme, qui indignera le peuple français. Sauf que quelques temps après son inhumation, Victor Noir aura le droit à un tout autre hommage… Le sculpteur Jules Dalou, réalisa en effet de façon très réaliste le corps en bronze du défunt pour orner sa tombe, ne laissant aucun détail au hasard comme par exemple une représentation très généreuse de ses attributs. Depuis, bon nombre de curieux s’empressent de « frotter » cette proéminence, coutume qui est paraît-il bonne pour la fertilité

    tombes insolites à découvrir au Père Lachaise

    La tombe de Chopin

    C’est l’une des sépultures les plus remarquables du cimetière, d’une part pour l’illustre compositeur qui y repose mais aussi pour une anecdote assez singulière à son sujet. En effet, Frédéric Chopin craignait une chose par dessus toutes les autres, celle d’être enterré vivant. C’est pourquoi il confia à sa sœur la mission d’emporter son cœur à Varsovie près de son lieu de naissance.

    tombes insolites à découvrir au Père Lachaise

     

     

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Qui est Allan Kardec, la star incontournable du Père-Lachaise ?

    Qui est Allan Kardec, la star incontournable du Père-Lachaise ?

    Êtes vous déjà passés devant la tombe d’Allan Kardec en vous baladant au niveau de la 44e division du Père-Lachaise ? Avez-vous remarqué que cette tombe à la forme si reconnaissable est constamment recouverte de fleurs et qu’au moins trois ou quatre personnes se pressent devant à n’importe quelle heure de n’importe quel jour ? On vous dit pourquoi cette tombe est un incontournable du plus grand cimetière parisien !

    Le père du spiritisme moderne

    Allan Kardec n’est guère connu chez nous, mais ce n’est pas le cas partout… Ce Français, né Hyppolite Rivail à Lyon en 1804 et mort à Paris 65 ans plus tard, est par exemple une véritable star au Brésil ! Et pour cause, cet homme est le fondateur et théoricien du spiritisme moderne, cette philosophie dont on retrouve souvent une forme simpliste dans les films d’horreur hollywoodiens et qui repose sur l’idée qu’il existe une vie après la mort, que l’on peut se réincarner et qu’il est possible de communiquer avec les esprits.

    Au Brésil, le spiritisme, qui a évolué vers une dimension beaucoup plus sacrée, est l’une des plus importantes religions du pays et compte près de 20 millions d’adeptes (sur un peu moins de 210 millions d’habitants). On comprend donc mieux pourquoi il y a toujours du monde près de sa sépulture ! Mais si cette tombe en forme de grand dolmen de granit dans laquelle se trouve un buste en bronze attire tant les foules, c’est aussi parce qu’elle aurait, selon la légende, le pouvoir d’exaucer les souhaits…

    Qui est Allan Kardec, la star incontournable du Père-Lachaise ?

    La légende raconte en effet que peu de temps avant son décès, l’auteur du Livre des Esprits, l’ouvrage fondateur du spiritisme, aurait annoncé : « Après ma mort, si vous passez me voir, posez la main sur la nuque de la statue qui surplombera ma tombe, puis faites un voeu. Si vous êtes exaucé, revenez avec des fleurs. » S’il y a tant de fleurs, c’est donc parce que de nombreux voeux ont été exaucés… ou parce que de nombreux voeux veulent être exaucés, la plupart des visiteurs ne sachant pas vraiment s’il faut venir avec des fleurs avant ou après l’accomplissement du voeu !

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

     

    Véritable musée en plein air au cœur de la capitale, le cimetière du Père Lachaise compte plus de 70 000 concessions réparties dans un labyrinthe de 44 hectares. Difficile, donc, de se faire une idée de tous les trésors qui se cachent au fil de ses allées…

    Certaines personnes prennent à cœur de faire de leur dernière demeure, une oeuvre d’art à la hauteur de leur vie. Et ce ne sont pas toujours des célébrités… Nombre d’anonymes ont également de magnifiques sépultures. On a arpenté les 44 hectares et les centaines d’allées du Père Lachaise pour vous faire découvrir quelques unes des plus belles et plus atypiques tombes de ce cimetière mythique du XXe arrondissement.

     Héloïse et Abélard

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Le tombeau du plus légendaire couple de Paris, Héloïse et Abelard, se dresse fièrement dans les allées du Père Lachaise. Les amoureux peuvent se targuer d’être les corps les plus anciens de tout le cimetière.  Découvrez l’incroyable histoire de ces amants maudits !

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Frédéric Chopin

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Décédé à Paris en 1849 où il obtient ses plus grand succès et vit ses plus belles amours, le compositeur polonais continue d’être l’homme de deux nations après sa mort : si son corps repose à Paris, son cœur, lui, est conservé dans l’église Sainte-Croix à Varsovie en Pologne.

    Théodore Géricault

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    La statue qui orne la tombe de Théodore Géricault représente le peintre tel qu’il était à la fin de sa vie : peignant couché, car paralysé suite à une chute de cheval. Trois de ses œuvres, dont la plus célèbre, le Radeau de la Méduse, sont représentées sur le socle.

    Victor Noir

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Le tombeau de Victor Noir, assassiné à 22 ans, est connu pour être à l’origine d’une tradition pour le moins insolite. En effet, selon la croyance, se frotter à l’attribut très proéminent de sa statue favoriserait la fertilité (ou développerait les chances d’avoir un bon amant) ! Découvrez l’histoire de ce jeune journalistedont le meurtre fut l’un des faits marquant les débuts de la Commune de Paris.

    Allan Kardec

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Peu connu en France, Allan Kardec, pédagogue considéré comme le père de la doctrine spirite, est une véritable icône en Amérique du Sud, notamment au Brésil où il est le Français le plus célébré de l’Histoire ! Pas étonnant que sa tombe en forme de dolmen – sur laquelle est gravé le postulat de sa doctrine « Naître, mourir, renaître encore et progresser sans cesse, telle est la Loi » – soit constamment ornée de fleurs : les visiteurs brésiliens viennent en nombre se recueillir sur la sépulture de leur maître spirituel ou poser la main sur son buste afin de s’imprégner de son magnétisme.

    Celles qui valent le détour…

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

     

    Tombe d’Étienne-Gaspard Robertson

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Tombe de Vivant Denon

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Caveau de la famille Moreau-Vauthier

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Caveau de la famille Guët

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Sépulture de la famille Greffulhe

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Sépulture d’Horace Camille Gémond

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Caveau du marquis de Casariera

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Tombe de la famille Verazzi

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Tombe de Gaston Vuidet

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Sépulture de Zénobe Gramme, inventeur du premier générateur électrique

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Sépulture du jeune Jack Fourniedalignan, mort à l’âge de 12 ans

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Chapelle de la famille Lagarde – Gueret

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Sépulture de la famille Leglise

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Sépulture de la famille Bain

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Sépulture du président du Sénat Philippe Le Royer

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Tombe de Marguerite Poccardi

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Tombe de la famille Seguiniol

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Sépulture de Georges Moreau

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Sépulture de Fernand Delage

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

    Tombe Nicoud

    Les plus belles tombes du Père Lachaise

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Harcelé à l'école, il est escorté par une bande de motards à la sortie des cours

    **************

    Pour soutenir un jeune collégien harcelé au collège, des motards l’ont escorté à sa sortie des cours, vendredi dernier à Tours.

     

    C’est une drôle de horde qui attendait devant le collège Montaigne de Tours (Indre-et-Loire), vendredi soir. Une quinzaine de motards s’étaient en effet rassemblés devant l’établissement scolaire afin d’apporter leur soutien à Valentin, un jeune collégien de 12 ans victime de harcèlement scolaire.

     

    Ces « bikers » font partie d’une association baptisée « Lag Spirit » qui regroupe en son sein plusieurs passionnés de moto issus des rangs de la police, des douanes et de la gendarmerie.

     

    Souvent confrontés au problème du harcèlement à l’école, ces fonctionnaires oeuvrent pour que les victimes ne se sentent pas isolées.

     

    « Vous n'êtes pas seuls face au harcèlement scolaire ! »

     

    Au guidon de leurs grosses cylindrées, ils sont donc venus chercher le jeune adolescent à sa sortie des cours, puis l’ont escorté jusqu’à son domicile pour lui montrer qu’il peut compter sur eux.

     

    « Il a rencontré pas mal de soucis dans son ancien établissement. On vient le soutenir, lui montrer qu'on est là, qu'il n'est pas tout seul. », explique ainsi Oly, président des Lag Spirit, à nos confrères de France Bleu.

     

    « Pour avoir pris plusieurs plaintes, qui n'aboutissent pas tout le temps, que l'on voit la détresse de ces enfants, on a envie de les accompagner et de les aider », précise-t-il.

    Crédit photo : capture d'écran You Tube

    En plus de cet accompagnement qui rassure les victimes, les Lag Spirit s’investissent beaucoup auprès des familles - comme ce fut le cas avec les parents du jeune Valentin - en leur apportant une aide précieuse pour les démarches à suivre, lorsqu’ils souhaitent déposer plainte ou avertir le rectorat.

     

    « Vous n'êtes pas seuls face au harcèlement scolaire ! ». Tel est le message qu’ils entendent faire passer à travers leurs actions. C’est déjà la troisième fois que l’association réalise ce type d’opération pour le plus grand bonheur des enfants.

     

    Valentin, qui avait subi un harcèlement dans son précédent établissement scolaire, se sent d’ailleurs beaucoup mieux et « en confiance », à force de côtoyer ces motards au grand coeur.


    « Je me sens encore plus en sécurité, on est sûr que les autres ne viendront plus m’embêter », se réjouit ainsi le garçon, qui affirme ne plus avoir été harcelé depuis son arrivée au collège Montaigne.

     

    Il faut dire qu’avec de tels gardes du corps, il dispose d’une « arme » de dissuasion massive !

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • 16 des plus beaux sites chinois inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

    ****************
     

    Après l’Italie (53), la Chine est le pays du monde qui abrite le plus de sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Au total, le pays en compte 52, et si vous prévoyez un voyage sur place, ces derniers sont évidemment à visiter !

    Seulement voilà, il sera difficile de tous les voir de vos propres yeux. Heureusement, Jetlag est là pour vous faciliter la tâche. Vous allez découvrir ci-dessous une sélection des 16 lieux les plus grandioses de Chine.Qu’ils soient naturels ou construits par l’Homme, tous ont un point commun : leur beauté vous laissera bouche bée.

    Les voici :

    1. Grottes de Longmen

    16 des plus beaux sites chinois inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

    Les grottes de Longmen se trouvent à 12 kilomètres au sud de la moderne Luoyang dans la province de Henan en Chine. Ces grottes bouddhistes ont été excavées dans le calcaire après 494 et, pour l'essentiel, jusqu'au Xᵉ siècle

     

    Xian de Pingyao

    16 des plus beaux sites chinois inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

    officiellement ancienne ville de Pingyao, est une colonie située dans le centre du Shanxi en Chine, réputée pour son importance dans l'histoire économique de la Chine et pour son urbanisme et son architecture bien préservés.

     

    Diaolou et villages de Kaiping

    16 des plus beaux sites chinois inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

    Les diaolou de Kaiping (en chinois 开平碉樓) sont des tours fortifiées de plusieurs étages, généralement faites de béton renforcé, que l'on trouve à Kaiping et dans les villes voisines, dans le centre du Guangdong. Ces premières diaolou furent construites au début de la dynastie Qing, l'apogée de leur construction étant les années 1920 et 1930, où il y en avait plus de trois mille. Il en reste 1 833 à Kaiping et environ 500 à Taishan.

     

    Jardins classiques de Suzhou

    16 des plus beaux sites chinois inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

    Les jardins classiques de Suzhou sont des chefs d'œuvre de l'art des jardins chinois aménagés du XIᵉ au XIXᵉ siècles dans la ville historique de Suzhou et classés dans la liste du patrimoine culturel mondial de l'UNESCO

     

    Lijiang

    16 des plus beaux sites chinois inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

    Lijiang est une ville du nord-ouest de la province du Yunnan, en Chine. Elle est habitée par les Naxi et plusieurs autres minorités ethniques. Centre commerçant au XIVe siècle, sa vieille ville comporte des rues pavées, des canaux ainsi que la place du marché centrale, avec des magasins et des restaurants. L'étang du Dragon noir est réputé pour sa vue sur le massif du Yulong Xue Shan ("mont enneigé du Dragon de Jade"), avec au-devant le pavillon Déyuè Lóu ("pavillon qui embrasse la lune").

     

    Cité interdite

    16 des plus beaux sites chinois inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

    La Cité interdite, généralement appelé par les Chinois le palais ancien, également appelé musée du palais est le palais impérial au sein de la Cité impériale de Pékin dont la construction fut ordonnée par Yongle, troisième empereur de la dynastie Ming, et réalisée entre 1406 et 1420.

     

    Palais du Potala

    16 des plus beaux sites chinois inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

    Le palais du Potala, aussi appelé Potala, à Lhassa, dans la région autonome du Tibet, est un dzong du XVIIᵉ siècle, situé sur la colline de Marpori, au centre de la vallée de Lhassa

     

    Mausolée de l'empereur Qin

    16 des plus beaux sites chinois inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

    Le mausolée de l'empereur Qin se trouve à proximité de la ville de Xi'an, dans le Shaanxi. Il comprend d'une part le tombeau de l'empereur Qin Shi Huangdi, non encore fouillé, d'autre part les fosses 

     

     Wulingyuan

    16 des plus beaux sites chinois inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

    Le Wulingyuan est une zone d'intérêt historique et paysager dans la province du Hunan en Chine, célèbre pour ses piliers de grès. Cette zone compte environ 3 100 piliers, dont certains atteignent plus de 200 m de hauteur.

     

     Bâtiments anciens des montagnes de Wudang

    16 des plus beaux sites chinois inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

    Les monts Wudang sont très connus et visités pour les nombreux monastères taoïstes que l'on peut y trouver. Ces monastères sont réputés comme centres de recherche d'apprentissage et de pratique de la méditation, des arts martiaux et de la médecine traditionnelle chinoise, et des pratiques de l'agriculture et des arts liés au taoïsme.

     

     Hongcun

    16 des plus beaux sites chinois inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

    Hongcun est un village du sud de la province chinoise de l'Anhui, situé à proximité des pentes sud-ouest du Mont Huangshan. Conjointement avec le village de Xidi, il a été inscrit en 2000 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, sous la dénomination « anciens villages du sud du Anhui »

     

    Monuments historiques de Dengfeng

    16 des plus beaux sites chinois inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

    Les monuments historiques de Dengfeng au « centre du ciel et de la terre » ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO le 31 juillet 20102

    La ville fut jadis appelée Ji (冀) et/ou Yangcheng (陽城) et fut sous le règne de Yu le Grand (大禹), premier roi de la dynastie Xia, la capitale de la Chine.

     

    Tulou du Fujian

    16 des plus beaux sites chinois inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

    Les tulou du Fujian sont des architectures traditionnelles situées dans la province du Fujian, dans le sud-est de la Chine. Ces bâtiments communautaires sont habités par les Hakka. Ainsi, plusieurs expressions sont utilisées pour désigner ces résidences : "tulou Hakka", "forteresse Hakka"

     

     Danxia de Chine

    16 des plus beaux sites chinois inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

    Le Danxia de Chine est la désignation employée par l'UNESCO pour plusieurs sites de reliefs Danxia de Chine inscrits au patrimoine mondial. Wikipédia

     

     Rizières en terrasse des Hani de Honghe

    16 des plus beaux sites chinois inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

    Les rizières en terrasses des Hani de Honghe, se trouvent en Chine dans la préfecture autonome hani et yi de Honghe, Xian de Yuanyang. L'histoire des terrasses s'étend sur près de 1 200 ans. Ces rizières se déploient dans quatre comtés : Yuanyang, Honghe, Jinping et Lüchun.Wikipédia

     

    Grande Muraille

    16 des plus beaux sites chinois inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO

    La Grande Muraille1 (chinois simplifié : 长城 ; chinois traditionnel : 長城 ; pinyin : Chángchéng ; Wade : Ch'ang²ch'eng² ; littéralement « la longue muraille »), aussi appelé « Les Grandes Murailles » est un ensemble de fortifications militaires chinoises construites, détruites et reconstruites en plusieurs fois et à plusieurs endroits entre le iiie siècle av. J.-C. et le xviie siècle pour marquer et défendre la frontière nord de la Chine. C'est la structure architecturale la plus importante jamais construite par l’Homme à la fois en longueur, en surface et en masse.

     

     
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Sur les lointaines îles Svalbard, les anciennes villes minières désertées et leurs vieilles cabanes en ruines offrent un spectacle saisissant !

    ****

    Loin au nord de la Norvège, dans les profondeurs glacées de l'océan Arctique, on trouve l'archipel des îles Svalbard. Situé à peu plus de 1000 km du Pôle Nord, Svalbard est un endroit d'hivers longs et obscurs et de paysages à couper le souffle, peuplés de renards arctiques, de rennes et d'ours polaires. Mais c'est aussi un lieu où reposent d'étranges ruines, les vestiges rigides de ces endroits où les gens ont vécu sur ces îles inhospitalières !

     

    Le panneau de la colonie minière soviétique abandonnée Pyramiden.

    Crédits photo : Christopher Michel 

    Après avoir été utilisé comme base pour les expéditions de pêche à la baleine au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, Svalbard a développé son industrie minière du charbon au début du XXe siècle. Une histoire qu'il est encore possible de percevoir aujourd'hui, à travers les opérations d'exploitation minière abandonnées qui ont toujours cours autour de la plus grande colonie de la région, Longyearbyen et ses 2162 habitants. Un autre élément est à prendre en compte : les routes sont limitées, ce qui restreint les transports au minimum, moto-neige en hiver et bateaux en été. Les voyageurs qui arrivent à Svalbard par les airs atterrissent à l'aéroport public le plus septentrional du monde, construit durant la Seconde Guerre mondiale.

     

    La place centrale de Pyramiden, et ses symboles soviétiques : faucille et marteau, panneaux de propagande et buste de Lénine.

    Crédits photo : Christopher Michel

     

    Juste au nord de Longyearbyen, on trouve l'ancienne colonie minière russe appelée Pyramiden. Achetée par l'Union Soviétique à la Suède en 1927, elle a compté plus d'un millier d'habitants avant d'être abandonnée en 1998. Quelques traces de ces anciens occupants subsistent encore : une vieille piscine olympique défraîchie, un projecteur de films, et une pièce débordant de bobines de film...

     

    À 1000 km du Pôle Nord, le confort de la ville incluait une piscine olympique.

    Ce lieu unique, glacé et isolé a séduit le photographe Christopher Michel lors de son second voyage en extrême Arctique : "Je suis absolument captivé par ces paysages lointains et dépourvus  d'êtres humains. Un endroit où survivre demande une extraordinaire capacité d'adaptation". Cette fascination se retrouve dans ses photographies, un portrait irrésistible de cette région unique et de la communauté qui y vivait autrefois...

    Les images ci-dessous sont une sélection des photos prises par Christopher Michel dans les ruines de l'Arctique de Svalbard !

     

    Abandonnée très vite en 1998, la ville regorge encore d'objets laissés sur place.

    L'équipement ancien est encore très présent, comme ce vieux projecteur dans le hall central.

    Dans la salle de projection, des bobines de films Soviétiques recouvrent le sol.

     

     

    La ville de Longyearbyen, où le nombre de moto-neige dépasse celui des habitants. Il est fréquent de voir les gens se déplacer avec des fusils, une protection recommandée pour lutter contre les ours polaires.

     

    Tout autour de Longyearbyen, on observe de nombreux sites miniers abandonnés. Ici, la Mine 2B, juste au-dessus de la ville.

     

    À l'intérieur de la Mine 2B.

     

    Pour Christopher Michel, la meilleure manière d'observer Svalbard reste le bateau. Ils quittent Svalbard régulièrement.

    Des cabanes abandonnées à la Station de Recherche Polaire de Kinnvika.

     

    Une carcasse de Studebaker M29 Weasel à la Station Kinnvika.

    L'immense beauté de l'Arctique, un spectacle inoubliable...

     

     
    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique