• Le site National Geographic invite actuellement les photographes du monde entier à s’inscrire à leur concours annuel et à délivrer leurs plus beaux clichés.

    Le concours est réparti en quatre catégories: Vie sauvage, paysages, vue aérienne et vue sous-marine.

    On vous propose de découvrir une trentaine de clichés d’animaux en lice dans ce concours :

     

    1 –

    Ernie Black

    2 –

    Henry Chan

    3 –

    Ge Xiao

    4 –

    M. Engelmann

    5 –

    Shane Gross

    6 –

    Pedro Carrillo

    7 –

    Shane Kalyn

    8 –

    Amy Gulick

    9 –

    Dan CharityKatia Benini

    10 –

    Ge Xiao

    11 –

    Harry Collins

    12 –

    Carolyn Watson

    13 –

    Adam Zaff

    14 –

    Lukasz Prajzner

    15 –

    Gary Zeng

    16 –

    Mario Suarez Porras

    17 –

    Manish Mandhyan

    18 –

    Mike Korostelev

    19 –

    Dan Charity

    20 –

    Kant Liang

    21 –

    Bo Dabi

    22 –

    Steven Kovacs

     

    23 –

    Lars Lykke

    24 –

    Anuar Patjane Floriuk

    25 –

    Sonalini Khetrapal

    26 –

    Anat Gutman

    27 –

    Florian Ledoux

    28 –

    Aaron Baggenstos

    29 –

    Jennifer Stone

    30 –

    Jayaprakash Joghee Bojan

    31 –

    Joël Fischer

    32 –

    Chan Kwok Hung

    33 –

    Lance McMillan

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Ce photographe a passé trois ans à tenter d'obtenir un cliché d'un phoque sur le lac gelé, jusqu'à cette rencontre

    ************

    Alexey Trofimov est un photographe russe notamment spécialiste des paysages et passionné de voyages. Depuis trois ans, il attend patiemment aux abords du fameux Lac Baïkal pour capturer LA photo, celle d'un phoque sur l'eau gelée du lac. La troisième année d'attente a été la bonne.

    Alexey a en effet fait la rencontre d'un jeune phoque un peu effarouché au départ. Il faut dire que ces animaux, comme l'explique le photographe, sont en général très timides, prudents, et donc difficiles à approcher. Il raconte à Caters News : "Si un bébé phoque n'a pas trop peur, il va alors commencer à devenir curieux et s'intéresser à vous. C'est exactement ce que ce celui-là a fait".

    Ce photographe a passé trois ans à tenter d'obtenir un cliché d'un phoque sur le lac gelé,

    Ce photographe a passé trois ans à tenter d'obtenir un cliché d'un phoque sur le lac gelé,

    Ce photographe a passé trois ans à tenter d'obtenir un cliché d'un phoque sur le lac gelé,

    Ce photographe a passé trois ans à tenter d'obtenir un cliché d'un phoque sur le lac gelé,

    Ce photographe a passé trois ans à tenter d'obtenir un cliché d'un phoque sur le lac gelé,

     

    Ce photographe a passé trois ans à tenter d'obtenir un cliché d'un phoque sur le lac gelé,

    Ce photographe a passé trois ans à tenter d'obtenir un cliché d'un phoque sur le lac gelé,

    Ce photographe a passé trois ans à tenter d'obtenir un cliché d'un phoque sur le lac gelé,

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les Anémones de mer

    Par Hamdibey 

    Les Anémones de mer 

    Magnifiques photos de la nature et ses merveilles...


    Les Anémones de mer

    L'Anémone de mer est cousine de la Méduse, on l'appelle ainsi à cause de sa ressemblance avec la fleur du même nom. Mais en fait c'est une actinie.

    Son corps est mou et gélatineux soutenu par un pied armé d'une ventouse qui lui permet de s'ancrer aux rochers.
    Elle ne possède pas d'yeux ni d'oreilles, mais seulement une bouche au centre de son corps. Elle n'a pas non plus de cerveau

    . Son corps est garni de nombreux tentacules qui contiennent du poison.

    Elle s'en sert pour attraper sa nourriture qu'elle porte ainsi à sa bouche.
    Les Anémones de mer

    L'anémone de mer est un animal carnivore. Elle ne peut pas mâcher sa nourriture puisqu'elle n'a pas de dents. Elle vit dans les profondeurs de la mer fixée à un rocher. Elle se déplace en s'agrippant à la coquille d'un Bernard l'Ermite ou bien à un poisson clown.
    L'anémone est hermaphrodite, c'est à dire qu'elle possède les deux sexes.

    Certaines anémones libèrent leurs œufs déjà fécondés dans l'eau

    . D'autres dont les jeunes se développent à l'abri de leur mère et s'en détachent qu'ensuite.

    L'anémone rouge rejette par la bouche les bébés qui se sont développés dans son estomac.
    Dans leurs tentacules souvent nombreux se trouvent des filaments blancs au poison urticant appelés « aconties » qu’elles projettent en cas d’agression Ces filaments ont le même effet à ceux des méduses pour l'homme. 
    Si elle n'est pas victime de prédateurs pendant son jeune âge, l'anémone

     

     

    de merLes Anémones de mer

    peut atteindre une durée de vie de 90 ans.

    La nature et ses merveilles, magnifiques et parfois coquines...Preuve à l'appui, voici à quoi ressemble une anémone de mer à la forme suggestive..!

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  Photographe Animalier Loup Ademeit

     Photographe Animalier Loup Ademeit

    Les photographes animaliers concentrent
    leur travail sur la présentation des animaux
    dans la nature sauvage...
    Seul quelques photographes utilisent la photographie
    d'animaux dans les zoos comme une forme d ' art .

    Je pense personnellement que c'est une
    occasion ratée. Tout comme les animaux
    sauvages vivants en liberté , les animaux
    vivants dans les zoos sont aussi aptes pour
    faire des photos très esthétiques .

    Avec mes photos je voudrais passer de la photographie
    de ces animaux à la photographie d'art et montrer
    des photos qui ne sont pas seulement
    et purement documentaire .

    Contrairement à la photographie de vie sauvage,
    les animaux du zoo vivent normalement dans
    un environnement qui est artificiel , très
    distrayant et sont d'une conception artistique
    difficile .
     Par conséquent en tant que
    technologie photographique j'assombris toutes
     les parties de l'image qui ne sont pas
    nécessaires à la création de l'image.

    Comme dans la photographie de portrait,
    j'essaie de trouver la bonne position dans laquelle
    les animaux sont à l'aise .

    Mes photos ne tiennent jamais compte
    de la situation réelle.

    Ils sont mon élégie sur un monde
    animal qui disparaît de manière tragique
    chaque jour de plus en plus .

    Auteur:  Loup Ademeit

    ************

     Photographe Animalier Loup Ademeit

     Photographe Animalier Loup Ademeit

     Photographe Animalier Loup Ademeit

     Photographe Animalier Loup Ademeit

     Photographe Animalier Loup Ademeit

     Photographe Animalier Loup Ademeit

     

     Photographe Animalier Loup Ademeit

     Photographe Animalier Loup Ademeit

     Photographe Animalier Loup Ademeit

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Nick Brandt PhotographeNick Brandt est un photographe anglais qui photographie exclusivement en Afrique. Il a étudié la peinture, puis le cinéma au Central Saint Martins College of Art and Design. WikipédiaNaissance : 1966, Londres, Royaume-UniConjoint : Orla Brady (m. 2002)Formation : Central Saint Martins College of Art and DesignFilms : HIStory On Film Volume II, Michael Jackson: Number Ones



    Girafes En Afrique

    Léopard En Afrique


     Lions En Couple En Afrique
    Gorille Sur Une Roche En Afrique
     

      Parade D' éléphants En Afrique
     

    Couple De Rhinocéros En Afrique
     

     
    Petite Famille De Zèbres En Afrique


      Buffalo Aveugle D'un Oeil En Afrique


    Lion En Afrique

     

    Éléphant Cathédral En Afrique

    Zebras Turning Heads © Nick BRANDT

    Giraffe Looking Over Plains © Nick BRANDT

    Lion Under Leaning Tree © Nick Brandt

    Chimpanzé - Inherit the dust Nick Brandt

    Guépard - Inherit the dust © Nick Brandt

    Eléphant - Inherit the dust © Nick BrandtPassionné par la faune sauvage
    Nick Brandt a réussi à imposer un
    regard singulier dans un domaine où
    la concurrence est féroce.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Photos du Jour Panthère des neiges, Tian Shan, Kirghizistan

    **********

    Cette magnifique panthère des neiges a été prise en photo dans les montagnes Tian Shan au Kirghizistan. En Chinois, Tian Shan signifie « Montagnes célestes ». Notre étoile du jour, cet animal aux pattes puissantes et à la fourrure fumée a pu être immortalisé grâce à un appareil photo camouflé et placé à distance. L’appareil dispose d’un détecteur de mouvement : la panthère a seulement eu à avancer de quelques pas vers lui pour prendre le selfie parfait. Longtemps considérée comme l’une des espèces « en danger » par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, la panthère des neiges est passée au statut des espèces dites « vulnérables ». Espérons que ça signifie que nous verrons de plus en plus de selfies de panthères à l’avenir !

    Photos du Jour Panthère des neiges, Tian Shan, Kirghizistan

    Photos du Jour Panthère des neiges, Tian Shan, Kirghizistan

    Photos du Jour Panthère des neiges, Tian Shan, Kirghizistan

    Photos du Jour Panthère des neiges, Tian Shan, Kirghizistan

    Photos du Jour Panthère des neiges, Tian Shan, Kirghizistan

    Photos du Jour Panthère des neiges, Tian Shan, Kirghizistan

    Photos du Jour Panthère des neiges, Tian Shan, Kirghizistan

    Photos du Jour Panthère des neiges, Tian Shan, Kirghizistan

    Photos du Jour Panthère des neiges, Tian Shan, Kirghizistan

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Inde...Au Royaume Du Tigre

    Inde...Au Royaume Du Tigre

     

    Photo Patrice Halley, Collaboration Spéciale La Presse

    Quand on pense safari, c'est immédiatement l'Afrique et non pas l'Inde qui nous vient à l'esprit. Pourtant, un safari dans les paysages qui ont inspiré Rudyard Kipling restera une expérience mémorable, surtout si l'on se souvient que tout ce qui est indien (tigres inclus) n'est pas forcément poli, accueillant et... végétarien.

    Il est à peine 6h du matin et l'aube pourpre irise déjà l'horizon. L'atmosphère est mystérieuse, voilée par des rubans de brume et de fumées épicées provenant des villages environnants. Pourrons-nous enfin apercevoir le fameux tigre du Bengale ? Installés dans une Jeep confortable et spacieuse, au milieu des ficus géants du parc de Bandhavgarh, qui ressemblent à de gigantesques pieds d'éléphant, nous commençons l'attente.

    Inde...Au Royaume Du Tigre

     

    La forêt s'éveille timidement avec le cri lugubre d'un singe. Un cerf samba traverse la piste. Les animaux commencent à bouger avant que la chaleur du jour ne déploie son implacable emprise. Malgré son milliard d'habitants, l'Inde possède encore d'immenses territoires où la nature est reine.

    Le réseau de parcs établi en 1972 par Indira Gandhi pour sauvegarder la faune est peuplé de sambas, d'éléphants sauvages, de panthères, de rhinocéros et des derniers lions d'Asie. Mais c'est indéniablement grâce à Jim Corbett, chasseur britannique devenu environnementaliste, que le tigre du Bengale existe encore de nos jours. En 1936, Corbett a participé à la création du premier territoire protégeant son habitat naturel et un safari en Inde ne serait pas une expérience mémorable si on n'en rencontrait pas un, face à face.

    Pour satisfaire le désir de leurs clients de voir le fameux tigre, la plupart des guides choisissent de parcourir le plus de terrain possible. Dès l'ouverture de la barrière du parc, une horde bourdonnante de jeeps s'élance sur les pistes poussiéreuses. Hada, notre guide, préfère quant à lui la technique de l'affût à celle dite du «shoot and run».

    Inde...Au Royaume Du Tigre

     

    Source :  "Le Fabuleux Destin de Machli La Tigresse"

    Depuis une heure, nous sommes postés près d'un point d'eau. Durant quelques jours, notre guide-naturaliste a observé ici une tigresse. Il tente maintenant de percer le langage de la forêt, le système d'alarme des animaux qui s'avertissent de la progression de la prédatrice.

    Pour observer l'animal dans son intimité, il faut être patient, c'est la seule façon de pouvoir observer le félin royal, qui peu à peu devient indifférent à la présence humaine et reprend son comportement naturel.

    Après une attente interminable ponctuée de quelques cris d'alarme provenant d'oiseaux inconnus ou de singes nerveux, Hada chuchote d'un ton triomphant: «Je savais qu'elle viendrait, c'est son terrain de chasse préféré !»

    Elle, c'est une magnifique tigresse qui navigue précautionneusement au travers des hautes herbes dorées. Cherchant à isoler sa proie, elle avance silencieusement le long de la berge.

    La tigresse, complètement consciente de notre présence, nous ignore. Ses rayures noires ondulent gracieusement sur sa robe orangée, le camouflage est parfait. Après une longue approche, elle se prépare à l'assaut.

    Pris dans un espace temporel qui ne nous appartient plus, attentifs au moindre mouvement, nous retenons notre souffle. L'animal reste figé dans les herbes. Finalement, le prédateur bouge, mais l'attaque ne viendra pas.

    La proie, un cerf samba, a senti la menace. Il se précipite dans l'eau du lac, mettant fin à la tentative du tigre qui, bien que bon nageur, n'est pas dans son élément. Beau joueur, il se retire dans les hautes herbes. Le soleil s'éloigne timidement derrière un rideau de poussière, c'est l'heure de rentrer au lodge.

    Dans Le Livre De La Jungle

    Le décor du parc national de Khana, lieu de notre séjour, est complaisant... pour le tigre.

    Les généreux bouquets de bambou et de sal, un arbre aussi robuste que le teck, offrent un refuge idéal au maître incontesté du parc qui y trouve la toile de fond idéale pour un camouflage presque inégalable.

    C'est d'ailleurs sur cette toile que Kipling a esquissé son fameux Livre de la jungle.

    Inde...Au Royaume Du Tigre

     

    Mais on ne trouve pas que de l'inspiration à Khana, il y a aussi de la poussière et de la sueur. C'est un endroit sauvage, un paradis pour tigres, et l'observation de l'insaisissable animal s'y mérite encore plus que partout ailleurs. Au détour d'un sentier, un troupeau de gaurs, le bison indien, nous montre sans façon qui est le maître de la route.

    Inde...Au Royaume Du Tigre

     

    Nonchalants, déambulant éparpillés sur la piste, ils nous forcent à prendre le fossé! La Jeep Tata ne fait pas le poids. Nous plongeons dans la forêt luxuriante, résignés et quelque peu inquiets. Soudain, un tigre bondit devant le véhicule! Tout juste le temps d'attraper l'appareil-photo pour prendre quelques clichés, mais le tout n'aura duré que quelques secondes.

    Après notre sortie de route involontaire, nous reprenons un chemin de terre. Les pistes s'enfoncent partout dans la forêt, chacune ayant sa propre identité et son lot de découvertes imprévues: une cigogne géante, un loup roux, des chevreuils des marais ou une meute de chiens sauvages en patrouille. Khana maintient sa réputation, les animaux y abondent et, au milieu de prairies aux herbes flamboyantes, nous observerons 11 tigres dans la même journée !

    **********

    Des lions en Inde ! L'affirmation peut surprendre. pourtant une population d'environ 300 lions survit dans la réserve de Gir, à l'ouest de l'Inde.

    Mais depuis quelque temps, la situation devient critique : les lions sont trop nombreux par rapport au territoire qu'ils occupent et se rapprochent dangereusement des habitations des villageois.

    Mike Pandey se passionne depuis longtemps pour ces lions rescapés de l'histoire. Scientifique et cinéaste, il les observe et tente de comprendre leurs besoins.

    Actuellement, il travaille à la réintroduction d'un certain nombre de ces lions dans une autre région de l'Inde.

    Pour retrouver d'autres documentaires animaliers, abonnez Vous à "Les animaux du Monde" :

    **************************

    United Nations - Chaque année, John Isaac, un photographe d’origine indienne basé à New York, se rend au Rajasthan en Inde pour documenter la vie de l’espèce rare du tigre du Bengale.

    Mais à chaque visite, il est de plus en plus inquiet de leur vulnérabilité, notamment à cause de la perte de territoire due à l’expansion des villages, de la disparition de la forêt à cause du changement climatique et du braconnage qui menace la vie de cette espèce majestueuse de tigres en voie d’extinction.

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Portrait Du Greta Oto...Un Papillon Translucide D'Amérique Latine

    Portrait Du Greta Oto...Un Papillon Translucide D'Amérique Latine

     

    Un papillon qui possède des ailes translucides ?! ...

    C'est en effet la particularité du Greta Oto, surnommé "espejitos"

    (Petits miroirs en espagnol) ou encore "Glasswing" (ailes de verre en anglais).

    Portrait Du Greta Oto...Un Papillon Translucide D'Amérique Latine

    Il vit dans les forêts tropicales d'Amérique Latine, si vous en voyez passer un...

    C'est que vous êtes chanceux...Et que vous avez de bons yeux...

    Car son habit transparent lui offre un camouflage hors pair !

    Portrait Du Greta Oto...Un Papillon Translucide D'Amérique Latine

    Unique en son genre puisque de sérieuses études scientifiques ont démontré que le Greta Oto...

    Est le seul être vivant capable de changer sa structure génétique...

    Lors de sa transformation!

    Portrait Du Greta Oto...Un Papillon Translucide D'Amérique Latine

    En effet L'ADN de sa chenille est radicalement...

    Différent de celui du papillon...

    Incroyable non ?

    Portrait Du Greta Oto...Un Papillon Translucide D'Amérique Latine

    Portrait Du Greta Oto...Un Papillon Translucide D'Amérique Latine

    David Tiler

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding, China

     ************

    L'habitat naturel du panda géant (lat. Ailuropoda melanoleuca) n'est que quelques chaînes de montagnes au centre de la Chine. Pendant longtemps, l'espèce avait été considérée comme «menacée»: en 1976, le braconnage et la déforestation avaient permis de ne laisser qu'environ un millier d'animaux dans la nature.

    Dès que les autorités chinoises ont compris le problème, une série de mesures ont été acceptées: plus de 60 parcs avec un niveau de protection plus élevé ont été créés. En conséquence, en 2016, le nombre de pandas était passé à 1 864 et plus des deux tiers d'entre eux vivent dans des territoires sûrs. Le nombre total de pandas géants dans le monde, y compris ceux vivant dans les zoos, est d'environ 2.060.

    Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding, China

    Toujours en nombre limité, ils ont cessé d'être en danger et ont été reclassifiés dans la catégorie vulnérable. De nombreux centres de recherche et d'élevage ont joué un rôle important dans le processus de protection de ces animaux. L'équipe AirPano a visité l'un de ces endroits: Chengdu. Selon les anciennes chroniques, les pandas vivent dans les forêts locales depuis plus de 4 000 ans.

    La ville de Chengdu est située dans la province du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, et possède une histoire ancienne ainsi que des monuments fascinants.Mais en premier lieu, il attire les visiteurs avec l'occasion unique de regarder les ours noirs et blancs. Les images de ces animaux vous rappellent cette opportunité dès votre arrivée à l'aéroport.

    Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding, China

    La base de recherche de Chengdu de la reproduction de panda géant a commencé ses travaux en 1987 et est située à la périphérie de Chengdu. Les premiers habitants de la base étaient six pandas qui ont été sauvés des conditions dangereuses de la nature sauvage. Depuis 30 ans, 176 ours de bambou sont nés ici et une centaine d'animaux adultes vivent maintenant dans la base.

    L'établissement est ouvert aux visiteurs: il permet d'obtenir des fonds supplémentaires pour soutenir le travail du centre. En plus de payer les frais d'entrée, on peut faire un don au fonds de protection des pandas. En souvenir, les touristes recevront un t-shirt, une peluche et un certificat de sponsor.

    Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding, China

    Le territoire du parc est divisé en plusieurs zones: musées, points d'information, centre de réhabilitation des pandas blessés et enclos pour pandas d'âges différents. Et c'est une installation pour non seulement les pandas géants, Panda Base est une maison pour les pandas rouges ou comme ils sont aussi appelés pandas (lat. Ailurus fulgens). Beaucoup de gens ne savent pas que ces animaux sont les vrais représentants de la famille des Ailuridae, alors que les pandas géants appartiennent à la famille des Ursidae. Cependant, ces deux espèces ont un ancêtre commun et habitent une zone forestière de haute montagne similaire en Chine.

    Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding, China

    La base de recherche de Chengdu est énorme et un jour ne suffit pas à visiter tous les enclos. Afin d'avoir le temps pour tout, on peut utiliser des voitures électriques.Si vous visitez la base entre mai et septembre, il vaut mieux venir aux heures d'ouverture de la base ou même plus tôt: aux heures fraîches du matin les animaux sont plutôt actifs, mais dès que la température monte, même les plus jeunes et les plus ludiques les pandas deviennent endormis et se cachent dans des abris couverts. Et pendant les jours les plus chauds, les pandas sont conservés dans des installations spéciales. Même si Panda Base n'a pas d'heures de fermeture officielles, généralement à 18 heures. il n'y a pas de touristes sur le territoire du centre.

    Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding, China

    Le processus d'alimentation des pandas est plutôt intéressant. Chaque spécimen adulte a besoin de 30 à 40 kilos de bambou par jour, mais dans les parcs créés artificiellement, il est impossible de cultiver cette quantité de bambou, de sorte que les pandas sont nourris avec une «tarte aux pandas» spéciale faite de fibres de bambou. Il a le goût d'une tarte aux pommes avec des noix; même les travailleurs du parc aiment le manger!

    Mais il est faux de penser que les pandas ne mangent que du bambou: leurs ancêtres mangeaient de la viande, et les pandas géants contemporains sont pratiquement carnivores. Dans la nature, les pandas mangent des œufs, de petits oiseaux et animaux, des insectes et des charognes: la nourriture animale est une source importante de protéines.

    Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding, China

    Néanmoins, leur alimentation est principalement basée sur le bambou: au cours de l'évolution, leur organisme s'est adapté à la plante du bambou qui est répandue sur la surface de leur habitat naturel. Le «pouce» sur leurs pattes est en fait un os sésamoïde modifié qui aide les pandas à tenir les tiges de bambou même les plus fines en mangeant. Leur œsophage et leur estomac sont protégés des copeaux de bambou par un tissu muqueux épais.

    Entre autres, les pandas adorent les mets sucrés: pour satisfaire le besoin de sucré, ils mangent des fruits et des légumes. Les pandas géants aiment les pommes, tandis que leurs frères «inférieurs» préfèrent les citrouilles.

    L'équipe AirPano et nos collègues d'UtoVR ont travaillé ici comme consultants vidéo 360 ° et 360 ° pour Pandapia. Nous étions également engagés dans la post-production, c'est pourquoi les pandas de Chengdu sont au centre de ces panoramas. Le processus de tournage s'est avéré incroyablement excitant: les pandas sont parmi les animaux les plus aimés du monde, mais comparant aux chatons et aux chiots ils sont trop rares et les photos d'eux sont aussi rares. Le panorama capturé dans un incubateur avec un petit panda est vraiment unique.Du moment de la naissance jusqu'à la maturation, le panda grandit de 1000 fois!

    Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding, China

    Lorsque vous prenez des photos d'animaux, il y a toujours un élément de surprise: lorsque les caméras sont déjà éteintes et que vous allez partir, tout d'un coup, un petit ours se met à sauter sauvagement. Pour les petits pandas, il y a aussi une séance quotidienne de bain: on les met dans un bain et on les douche pour les rafraîchir, et c'est un spectacle inoubliable.

     

     

    Google Bookmarks

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique