• Phoques gambadant parmi un iceberg remporte le titre de photographe sous-marin de l'année

    Phoques gambadant parmi un iceberg remporte le titre de photographe sous-marin de l'année

    «Mobil Home Frozen» de Greg Lecoeur (France). Photographe sous-marin de l'année 2020.
    «Habitats massifs et mystérieux, les icebergs sont des royaumes dynamiques qui soutiennent la vie marine. Alors qu'ils se balancent et tournent lentement à travers les courants polaires, les icebergs fertilisent les océans en transportant des nutriments de la terre qui provoquent des efflorescences de phytoplancton, fondamentales pour le cycle du carbone. Lors d'une expédition dans la péninsule antarctique avec le cinéaste Florian Fisher et l'apnéiste Guillaume Nery, nous avons exploré et documenté la face cachée de cet iceberg où les phoques mangeurs de crabes ont élu domicile sur des icebergs qui dérivent au gré des caprices des courants polaires. » (© Greg Lecoeur / UPY2020)

    ***********************

    Frozen Mobil Home” by Greg Lecoeur (France). Underwater Photographer of the Year 2020.
    “Massive and mysterious habitats, icebergs are dynamic kingdoms that support marine life. As they swing and rotate slowly through polar currents, icebergs fertilize the oceans by carrying nutrients from land that spark blooms of phytoplankton, fundamental to the carbon cycle. During an expedition in Antarctica Peninsula with filmmaker Florian Fisher and freediver Guillaume Nery, we explored and documented the hidden face of this iceberg where crab-eater seals have taken up residence on icebergs that drift at the whim of polar currents.” (© Greg Lecoeur/UPY2020)

    *******************

     

    Découvrez d'autres images gagnantes du concours Photographe sous-marin de l'année 2020.

    Phoques gambadant parmi un iceberg remporte le titre de photographe sous-marin de l'année

    «Pépinière de requins citron» par Anita Kainrath (Bahamas). Photographe sous-marin de l'année 2020.
    «Les Bahamas sont un sanctuaire pour les requins depuis 2011 mais les mangroves ne sont pas encore protégées et c'est là que ces chiots requins citron passent les 5 à 8 premières années de leur vie.
    Je me tenais dans une eau à hauteur de genou, essayant de tenir mon appareil photo immobile, attendant les requins. Essayer de ne pas bouger lorsque des moustiques et des phlébotomes bourdonnaient autour de vous était probablement la partie avec laquelle je me battais le plus en ce moment.
    Après moins d'une heure, les petits prédateurs se sont rapprochés et ont finalement nagé autour de mes pieds et de mon appareil photo, se cognant contre moi et essayant de goûter mes stroboscopes. Ce sont de petits gars curieux mais vous avez besoin de temps pour gagner leur confiance et j'aime les observer dans leur habitat naturel et c'est ce que je voulais capturer. Ce sont de tels personnages et nous devons protéger leurs pépinières afin de nous assurer que leur population ne diminue pas. » (© Anita Kainrath / UPY2020)

     

    “Lemon shark nursery” by Anita Kainrath (Bahamas). Up & Coming Underwater Photographer of the Year 2020.
    “The Bahamas has been a shark sanctuary since 2011 but Mangroves aren’t protected yet and that’s where these lemon shark pups spend the first 5-8 years of their lives.
    I was standing in knee-high water, trying to hold my camera still, waiting for the sharks. Trying not to move when you have mosquitoes and sand-flies buzzing around you was probably the part I struggled with the most at this moment.
    After less than one hour the little predators came closer and finally swam around my feet and my camera, bumping against me and trying to taste my strobes. They are curious little fellas but you need time to gain their trust and I love observing them in their natural habitat and that’s what I wanted to capture. They are such characters and we need to protect their nurseries in order to make sure their population is not declining.” (© Anita Kainrath/UPY2020)

    Phoques gambadant parmi un iceberg remporte le titre de photographe sous-marin de l'année

    “Last Dawn, Last Gasp” by Pasquale Vassallo (Italy). Marine Conservation Photographer of the Year 2020.
    “This winter, I went diving with some local fishermen. At 6 in the morning I was already in the water, as the nets were raised at first light. During the dive I followed the path of the fishing nets from the bottom to the surface. As the fishermen quickly hauled on the nets, I tried to take some shots of trapped fish still suffering in the mesh, such as this tuna (Euthynnus alletteratus).” (© Pasquale Vassallo/UPY2020)

    F

    «Last Dawn, Last Gasp» de Pasquale Vassallo (Italie). Photographe de conservation marine de l'année 2020.
    «Cet hiver, je suis allé plonger avec des pêcheurs locaux. A 6 heures du matin j'étais déjà dans l'eau, comme les filets étaient levés à la première lumière. Pendant la plongée, j'ai suivi le chemin des filets de pêche du bas vers la surface. Alors que les pêcheurs tiraient rapidement sur les filets, j'ai essayé de prendre quelques photos de poissons piégés encore souffrant dans la maille, comme ce thon (Euthynnus alletteratus). » (© Pasquale Vassallo / UPY2020)

    Phoques gambadant parmi un iceberg remporte le titre de photographe sous-marin de l'année

    “Rabbit Fish Zoom Blur” by Nicholas More (United Kingdom). British Underwater Photographer of the Year 2020.
    “I have been taking motion blur pictures for a few years now. I like how the technique adds dynamism to pictures. The picture was taken in Raja Ampat, Indonesia in November 2019 and I spent the morning taking fish portrait images. I came across a school of very friendly Rabbit fish under a jetty and took lots of schooling shots. I started using the extensive zoom range of my Sigma 17-70 combined with a slow shutter speed to create zoom blur images. The picture came together when the school bunched tightly together in a vertical tower with them all facing onto the camera. I hit the shutter and zoomed in at the same time, the flash freezing the central fish with the ambient light creating a Pop-Art like effect.” (© Nicholas More/UPY2020)

     

    «Rabbit Fish Zoom Blur» de Nicholas More (Royaume-Uni). Photographe sous-marin britannique de l'année 2020.
    «Je prends des photos floues depuis quelques années maintenant. J'aime la façon dont la technique ajoute du dynamisme aux images. La photo a été prise à Raja Ampat, en Indonésie, en novembre 2019 et j'ai passé la matinée à prendre des portraits de poissons. Je suis tombé sur une école de poissons-lapins très sympathiques sous une jetée et j'ai pris beaucoup de photos de scolarité. J'ai commencé à utiliser la plage de zoom étendue de mon Sigma 17-70 combinée à une vitesse d'obturation lente pour créer des images floues de zoom. L'image est venue quand l'école s'est regroupée étroitement dans une tour verticale avec tous face à la caméra. J'ai appuyé sur l'obturateur et j'ai zoomé en même temps, le flash figeant le poisson central avec la lumière ambiante créant un effet de style Pop-Art. » (© Nicholas More / UPY2020)

    Phoques gambadant parmi un iceberg remporte le titre de photographe sous-marin de l'année

    “Constellation of Eagle Rays” by Henley Spiers (United Kingdom). Runner Up, Black & White.
    “A school of uniquely patterned spotted eagle rays passes beneath me on an unforgettable dive in the Maldives. Like most divers, I have always found these rays to be especially spellbinding, but also highly elusive! This school passed beneath me towards the end of our dive and it was one of those rare moments of huge admiration, as well as immense inspiration. I could visualize the image I wanted and, whilst the rays glided effortlessly, I swam my heart out trying to keep up and unlock the desired camera angle. The rays continued forward and deeper, giving me just a few moments to capture this frame. Scientists have just recently confirmed that the spotting on each ray is a unique identifier, the equivalent of a human fingerprint. I love how black and white reinforces that uniqueness, keenly displaying the distinctive spotting, as well as the subtle shading differences between each individual.” (© Henley Spiers/UPY2020)

     

    «Constellation of Eagle Rays» de Henley Spires (Royaume-Uni). Finaliste, noir et blanc.
    «Une école de rayons d'aigle tachetés à motifs uniques passe sous moi lors d'une plongée inoubliable aux Maldives. Comme la plupart des plongeurs, j'ai toujours trouvé ces rayons particulièrement envoûtants, mais aussi très insaisissables! Cette école est passée sous moi vers la fin de notre plongée et ce fut un de ces rares moments de grande admiration, ainsi qu'une immense inspiration. Je pouvais visualiser l'image que je voulais et, tandis que les rayons glissaient sans effort, j'ai nagé mon cœur en essayant de suivre et de déverrouiller l'angle de caméra souhaité. Les rayons ont continué vers l'avant et plus profondément, me donnant juste quelques instants pour capturer ce cadre. Les scientifiques ont récemment confirmé que le repérage sur chaque rayon est un identifiant unique, l'équivalent d'une empreinte digitale humaine. J'adore la façon dont le noir et le blanc renforcent cette unicité, affichant avec netteté les taches distinctives, ainsi que les subtiles différences d'ombrage entre chaque individu. » (© Henley Spires / UPY2020)

    Phoques gambadant parmi un iceberg remporte le titre de photographe sous-marin de l'année

    “Fireworks anemone sunburst” by Trevor Rees (United Kingdom). Third place, British Waters Wide Angle.
    “This fireworks anemone (Pachycerianthus multiplicatus) was photographed at the head of Loch Dutch in Scotland at a depth of 15 meters. The water was dark and peat stained. It is a favorite subject that I have photographed many times before but this time I aimed for a different look and feel to the subject. I used the 28mm wide end of my zoom lens and positioned the anemone to the bottom right-hand side of the frame. To complete the image I added a sunburst taken by shooting towards the surface on the same dive, this time using the 70 mm end of the same zoom lens. It is a double exposure using an in-camera image overlay. It is a somewhat surreal view of this subject as these anemones normally live quite a bit deeper and capturing a sunburst in the same frame is almost impossible. That’s creativity eh?”(© Trevor Rees/UPY2020)

     

    «Fireworks anemone sunburst» de Trevor Rees (Royaume-Uni). Troisième place, British Waters Wide Angle.
    «Cette anémone pyrotechnique (Pachycerianthus multiplicatus) a été photographiée à la tête du Loch Dutch en Écosse à une profondeur de 15 mètres. L'eau était sombre et tourbée. C'est un sujet favori que j'ai photographié plusieurs fois auparavant mais cette fois, je visais un aspect différent du sujet. J'ai utilisé l'extrémité large de 28 mm de mon objectif zoom et positionné l'anémone en bas à droite du cadre. Pour compléter l'image, j'ai ajouté un coup de soleil pris en tirant vers la surface sur la même plongée, cette fois en utilisant l'extrémité 70 mm du même zoom. Il s'agit d'une double exposition utilisant une superposition d'image intégrée. C'est une vision quelque peu surréaliste de ce sujet car ces anémones vivent normalement un peu plus profondément et capturer un rayon de soleil dans le même cadre est presque impossible. C'est ça la créativité hein? »(© Trevor Rees / UPY2020)

    Phoques gambadant parmi un iceberg remporte le titre de photographe sous-marin de l'année

    “Earthless” by Zena Holloway (United Kingdom). Third place, Black & White.
    “This image takes place in the Ring of Cecomments in the Yucatan Peninsula of Mexico where the ancient Mayans believed the underground rivers were a gateway to another world. The Ring of Cecomments were created sixty-six million years ago when a colossal asteroid struck Earth. The impact was so powerful that it left behind a crater 180 kilometers across, and brought about climate change that led to the extinction of the dinosaurs. Throughout this region rivers now flow, deep underground through limestone rock that has, in places, collapsed to leave these remarkable caverns. In 2019 I was in Mexico, working on a photographic project about escaping gravity, inspired in part by the 50th anniversary of the moon landings. Whilst searching for ‘another world’ I followed Brazilian free-diver and renowned conservationist, Flavia Eberhard, through a dark underwater passage and we emerged into this vast, unexplored space.” (© Zena Holloway/UPY2020)

     

    «Earthless» de Zena Holloway (Royaume-Uni). Troisième place, Black & White.
    «Cette image se déroule dans l'Anneau des Cecomments dans la péninsule du Yucatan au Mexique, où les anciens Mayas croyaient que les rivières souterraines étaient une passerelle vers un autre monde. L'Anneau de Cecomments a été créé il y a soixante-six millions d'années quand un astéroïde colossal a frappé la Terre. L'impact a été si puissant qu'il a laissé un cratère de 180 kilomètres de diamètre et a provoqué des changements climatiques qui ont conduit à l'extinction des dinosaures. Dans toute cette région, des rivières coulent maintenant, profondément sous terre à travers une roche calcaire qui s'est, par endroits, effondrée pour laisser ces remarquables cavernes. En 2019, j'étais au Mexique, travaillant sur un projet photographique sur la fuite de la gravité, inspiré en partie par le 50e anniversaire du débarquement sur la lune. En cherchant «un autre monde», j'ai suivi le plongeur libre brésilien et écologiste de renom, Flavia Eberhard, à travers un sombre passage sous-marin et nous avons émergé dans ce vaste espace inexploré. » (© Zena Holloway / UPY2020)

    Phoques gambadant parmi un iceberg remporte le titre de photographe sous-marin de l'année

    “Uluna Lily” by Man BD (Malaysia). Winner, Compact.
    “Uluna Lake in North Sulawesi located 670 meters above sea level is a place I’ve always wanted to visit. When I got the opportunity to dive in this freshwater lake at the end of last year, I knew what I wanted to shoot. As I stayed at YOS Dive Lembeh Eco Resort, the journey to the lake took less than two hours. This crystal clear springs lake is famous for its water lilies which only bloom in the morning and blue sky gave a good contrast when shooting. Geared with a mini-dome, I did my level best to shoot a split shot and staying very still to find the right angle and moment.” (© Man BD/UPY2020)

     

    «Uluna Lily» de Man BD (Malaisie). Gagnant, Compact.
    «Le lac Uluna, dans le nord de Sulawesi, situé à 670 mètres d'altitude, est un endroit que j'ai toujours voulu visiter. Quand j'ai eu l'occasion de plonger dans ce lac d'eau douce à la fin de l'année dernière, je savais ce que je voulais tourner. Comme je suis resté au YOS Dive Lembeh Eco Resort, le voyage vers le lac a pris moins de deux heures. Ce lac aux eaux cristallines est célèbre pour ses nénuphars qui ne fleurissent que le matin et le ciel bleu donne un bon contraste lors de la prise de vue. Équipé d'un mini-dôme, j'ai fait de mon mieux pour tirer un plan fractionné et rester très immobile pour trouver le bon angle et le bon moment. » (© Man BD / UPY2020)

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le plus petit ours au monde 

    Le plus petit ours au monde

    C’est le plus petit de tous les ours. Mais sa langue Étonnamment est immense : elle peut mesurer jusqu’à 45 cm est si grande qu’il peut manger le miel des ruches. Voici l’ours malais. 

    C’est le plus petit ours au monde, mais aussi l’un des plus rares. Bien moins grand que ses cousins l’ours brun, le panda géant ou l’ours blanc, il est aussi bien moins lourd : entre 25 et 65 kg en moyenne, quand l’ours blanc peut peser jusqu’à 800 kg. Il est reconnaissable à son court pelage noir, à sa tache jaune en « U » sur le ventre et à son museau gris-orangé : c’est l’ours malais.

    Il passe son temps dans les arbres

    Il vit dans certaines forêts tropicales d’Asie du Sud-Est, et il passe beaucoup de temps perché dans les arbres. Contrairement à d’autres ours, il est avantagé par sa petite taille et ses longues griffes en forme de faucilles. Là-haut, il construit des sortes de nids qu’il utilise pour s’abriter.

    Autre particularité étonnante de l’ours malais : sa langue, la plus longue de tous les ours. Elle peut mesurer jusqu’à 45 cm et elle lui est très utile pour aller chercher du miel où extraire des insectes du sol.

    Il est classé « vulnérable »

    Son régime alimentaire rend plusieurs services à l’écosystème. D’abord, les graines des fruits dont l’ours malais se nourrit sont dispersées via ses excréments et contribuent à la vitalité de la forêt tropicale. Ensuite, en mangeant des parasites comme les termites, l’ours malais régule leur population et limite leur impact sur les arbres.

    Pourtant, l’ours malais est classé « vulnérable » par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). En cause : la destruction de forêts dont il dépend, et la chasse. Comme son cousin l’ours noir d’Asie, avec qui il partage certains habitats, il est visé par le commerce de bile d’ours, utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise.

    Aussi, en Asie du Sud-Est, plusieurs organisations se mobilisent-elles pour protéger cet ours unique.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Deux souris se battent dans le métro de Londre

    Si nous sommes habitués aux bagarres dans les stations de métro, cette image capturée dans le métro de Londres reste pourtant bien surprenante. 

    Dans le cadre du concours du photographe de l’année de la faune sauvage du Musée d’histoire naturelle de Londres, le photographe Sam Rowley a réalisé un cliché incroyable. L’artiste a pour habitude de capturer des instants fugaces, et il le prouve une fois de plus avec ce cliché de ce qui semble être un combat violent entre deux souris.

    « Ce combat a duré une fraction de seconde, avant que l’un d’entre eux n’attrape une miette et qu’ils ne se séparent ».

    Avec cette photo – baptisée « Station Squabel » – le photographe a obtenu le Lumix People’s Choice Award 2019. Pour voir plus de scènes improbables de la vie animale, suivez Sam Rowley sur Instagram.

    Découvrez d’autres photos en compétition ci dessous : Cliquez sur une image pour l’agrandir.

    23456Capture

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La beauté des animaux 

    grenouilles de verre tachetées, blanches et au nez granuleux, qui, grâce à leurs habitudes nocturnes et à leur peau translucide, sont assez photogéniques la nuit, mais étant donné que la plupart ne mesurent que quelques centimètres, ils sont difficiles à trouver. Il convient également de noter que, contrairement à une rainette, dont les yeux sont du côté de la tête, les grenouilles de verre ont des yeux dirigés vers l’avant. de nombreuses espèces de grenouilles de verre, comme le granulé, sont en voie de disparition. 

    Lachryphagie est le terme utilisé pour décrire le comportement de boire par arrachement dans la nature, généralement dans des environnements – tels que l’amazone purvienne illustrée ici – où le sodium et d’autres micronutriments sont difficiles à trouver.
    Les abeilles et les papillons ont besoin de sodium pour la production d’œufs et à des fins métaboliques, mais leur régime alimentaire en nectar est pauvre en sel. alors les papillons julia orange et jaune souffrent. Ceux que vous voyez ici se tournent vers les larmes salées de tortues et de caïmans souvent immobiles,
    et bien que les caïmans et les tortues ne semblent tirer aucun bénéfice réciproque de l’interaction, ils sont apparemment assez heureux pour les aider.

    Le léopard assombri est le type de chat le plus ancien du monde, avec tous les autres chats vivants partageant leur empreinte génétique. c’est d’eux que les chats d’aujourd’hui ont hérité, de leurs sens renforcés, de leur extrême agilité et de leurs capacités à grimper. mais ils sont maintenant si rares qu’on en sait très peu, y compris combien il en reste à l’état sauvage.
    Ce que nous savons, c’est qu’ils continuent de vivre haut dans la cime des arbres, à l’instar de leurs ancêtres félins, en utilisant leur longue queue pour assurer l’équilibre. et comme tous les chats, ils sont l’un des rares animaux à ne pas craindre les hauteurs. mais contrairement à un chat domestique typique qui peut se coincer dans un arbre, le léopard couvert de nuages peut faire pivoter ses pattes pour descendre la tête la première. (vidéo)

    Bien que les ailes des papillons soient généralement couvertes de milliers d’écailles brillantes, les papillons à ailes de verre (originaires de l’Amérique centrale) ont des ailes transparentes qui absorbent et ne réfléchissent presque pas la lumière visible.
    Les ailes sont capables de le faire grâce à la structure de leur surface, constituée d’une distribution apparemment aléatoire de nanostructures de hauteurs différentes, séparées par des distances variables.
    Les ailes, qui sont également hydrofuges et autonettoyantes, protègent les papillons des prédateurs en les camouflant et en supprimant les rayons infrarouges et ultraviolets.
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Portraits d'oiseaux merveilleux du photographe de 17 ans Brian Genge

     


    Aimez-vous explorer de magnifiques portraits d'oiseaux du photographe? Le jeune Brian Genge à 17 ans a déjà la renommée d'un célèbre photographe et ornithologue.

    Il est engagé dans le tournage de la nature et de ses habitants, mais mène également des activités commerciales - portraits, photographie de style de vie et photographie de mariage. Brian Genge prend des photos d'oiseaux sur un appareil photo Nikon D7100, puis les traite dans Photoshop.
    Jetez un œil à Wonderful Bird Portraits et faites votre amour avec le partage.

    *****************

    Wonderful Bird Portraits Of 17-Year-Old Photographer Brian Genge

    Do you like to explore wonderful bird portraits of the photographer? Young Brian Genge at the age of 17 already has the fame of a famous photographer and ornithologist.

    He is engaged in shooting nature and its inhabitants, but also conducts commercial activities - portraits, lifestyle-photography, and wedding photographyBrian Genge takes pictures of Birds on a Nikon D7100 camera and then processes them in Photoshop.

    Take a look at Wonderful Bird Portraits and make your love with sharing.

    Portraits d'oiseaux merveilleux du photographe de 17 ans Brian Genge

    Portraits d'oiseaux merveilleux du photographe de 17 ans Brian Genge

    Portraits d'oiseaux merveilleux du photographe de 17 ans Brian Genge

    Portraits d'oiseaux merveilleux du photographe de 17 ans Brian Genge

    Portraits d'oiseaux merveilleux du photographe de 17 ans Brian Genge

    Portraits d'oiseaux merveilleux du photographe de 17 ans Brian Genge

    Portraits d'oiseaux merveilleux du photographe de 17 ans Brian Genge

    Portraits d'oiseaux merveilleux du photographe de 17 ans Brian Genge

    Portraits d'oiseaux merveilleux du photographe de 17 ans Brian Genge

    Portraits d'oiseaux merveilleux du photographe de 17 ans Brian Genge

    Portraits d'oiseaux merveilleux du photographe de 17 ans Brian Genge

    Portraits d'oiseaux merveilleux du photographe de 17 ans Brian Genge

    Portraits d'oiseaux merveilleux du photographe de 17 ans Brian Genge

    Portraits d'oiseaux merveilleux du photographe de 17 ans Brian Genge

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    ********************

    L'artiste et photographe d'Helsinki Joachim Munter vous invite dans une forêt féerique en Finlande, qui regorge de créatures vivantes très différentes. Après avoir vu tous ces adorables animaux sur ses photos, vous ressentez instantanément un lien avec ce lieu et son atmosphère. À première vue, il peut sembler que les animaux sont dressés et apprivoisés, mais ce n'est pas le cas. D'un renard curieux à un écureuil affamé: Munter parvient à s'entendre avec tout le monde, et ils se sentent très calmes devant son objectif. Commander des sites de photographie d'animaux: Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer.

    *********

    Animal Photography Websites: Joachim Munter Takes Pictures of Wild Animals As If They Are Professional Models, And We Can Not Stop Admiring Them
    Artist and photographer from Helsinki Joachim Munter invite you to a fairy-like forest in Finland, which is filled with very different living creatures. Having seen all these lovely animals in his pictures, you instantly feel a connection with this place and its atmosphere. At first glance, it may seem that the animals are trained and tame, but this is not so. From a curious fox to a hungry squirrel: Munter manages to get along with everyone, and they feel very calm in front of his lens. Checkout Animal Photography Websites: Joachim Munter Takes Pictures of Wild Animals As If They Are Professional Models, And We Can Not Stop Admiring Them.

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

     

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

    Joachim Munter prend des photos d'animaux sauvages comme s'ils étaient des modèles professionnels, et nous ne pouvons pas arrêter de les admirer

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Meilleures photos de la faune au LUMIX People's Choice Award 2018-19

    ************************


    Vous aimez la photographie animalière? Les résultats du LUMIX People's Choice Award 2018 ont été annoncés, qui ont rassemblé les meilleures photos de la faune du monde entier. Participants de 95 pays, 45 000 images, l'ampleur du concours photo est étonnante et fascinante.

    Best Wildlife Photos on the LUMIX People's Choice Award 2018-19

    Do you like Wildlife photography? The results of the LUMIX People's Choice Award 2018 were announced, which collected the best wildlife photos from around the world. Participants from 95 countries, 45,000 images, the scale of the photo contest is amazing and fascinating.

    ****************

    Meilleures photos de la faune

    Le jury n'a pas été facile d'évaluer le travail, car ils sont tous uniques et beaux à leur manière. Néanmoins, 25 photographies ont été sélectionnées qui étaient non seulement belles, mais également encouragées à réfléchir à leur rôle dans la réalité mondiale et à leur contribution à la protection et à la préservation de la faune. Le gagnant a été des photos du Royaume-Uni, David Lloyd avec une photo de "liens fraternels", qui a été scellée avec une salutation de deux lions.

    Lire aussi: Concours de la faune
    Découvrez ci-dessous les meilleures photos de la faune sur le LUMIX People's Choice Award 2018-19

     

    Best Wildlife Photos


    The jury was not easy to evaluate the work, since they are all unique and beautiful in their own way. Nevertheless, 25 photographs were selected that were not only beautiful, but also encouraged to think about their role in world reality and their contribution to the protection and preservation of wildlife. The winner was photos from the UK, David Lloyd with a picture of "fraternal bonds", which was sealed with a greeting of two lions.

    Read also: Wildlife competition 

    Checkout below Best Wildlife Photos on the LUMIX People's Choice Award 2018-19

    Meilleures photos de la faune au LUMIX People's Choice Award 2018-19

    Meilleures photos de la faune au LUMIX People's Choice Award 2018-19

    Meilleures photos de la faune au LUMIX People's Choice Award 2018-19

    Meilleures photos de la faune au LUMIX People's Choice Award 2018-19

    Meilleures photos de la faune au LUMIX People's Choice Award 2018-19

    Meilleures photos de la faune au LUMIX People's Choice Award 2018-19

    Meilleures photos de la faune au LUMIX People's Choice Award 2018-19

    Meilleures photos de la faune au LUMIX People's Choice Award 2018-19

    Meilleures photos de la faune au LUMIX People's Choice Award 2018-19

    Meilleures photos de la faune au LUMIX People's Choice Award 2018-19

    Meilleures photos de la faune au LUMIX People's Choice Award 2018-19

    Meilleures photos de la faune au LUMIX People's Choice Award 2018-19

    Meilleures photos de la faune au LUMIX People's Choice Award 2018-19

    Meilleures photos de la faune au LUMIX People's Choice Award 2018-19

    Meilleures photos de la faune au LUMIX People's Choice Award 2018-19

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

     

    Photographie de poulet: qui a été l'inspiration pour la série n'est pas difficile à deviner, mais la véritable passion des photographes Moreno Monti et Matteo Tranchellini pour les coqs et les poulets est claire d'après leurs propres mots: "Il suffit de les regarder, ils sont beaux et ils savent à propos de ça." Parmi les nombreuses espèces sur Terre, le poulet ne se distingue ni en tant qu'espèce royale, ni en tant qu'intellect élevé, ni aucune autre caractéristique. Et pourtant, les photographes italiens ont trouvé quelque chose de fascinant dans ces créations, alors ils ont organisé une séance photo professionnelle pour les oiseaux domestiques. Peut-être qu'avec ces images, ils peuvent prouver au monde comment les gens ont fait du tort, en sous-estimant ces oiseaux. Vous pouvez décider vous-même si le projet "Poulet" se justifie. Jetez un œil aux meilleurs et plus beaux poulets du monde.

    ********************

    Chicken Photography: The Best and Most Beautiful Chickens in the World
    Chicken Photography: Who was the inspiration for the series is not difficult to guess, but the true passion of photographers Moreno Monti and Matteo Tranchellini to roosters and chickens is clear from their own words: "Just look at them, they are beautiful and they know about it."  Among the many species on Earth, the chicken does not stand out either as a royal species, or as a high intellect, and any other features too. And yet, photographers from Italy found something fascinating in these creations, so they arranged a professional photo session for domestic birds. Perhaps, with these pictures, they can prove to the world how people wronged, underestimating these birds. You can decide for yourself whether the "Chicken" project justifies itself. Take a look at the best and most beautiful chickens in the world.

     

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

    Photographie de poulet: les meilleurs et les plus beaux poulets du monde

     

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La meilleure collection de photographies sous-marines du photographe sous-marin du concours de l'année 2019

    ***********


    Aimez-vous la photographie sous-marine? Les résultats du concours "Photographe sous-marin de l'année 2019" sont annoncés. Le «photographe sous-marin de l'année 2019» n'est choisi que pour la 4e fois, mais l'intérêt pour l'événement grandit à une vitesse incroyable.

    ***************

    The Best Underwater Photography Collection From Contest Underwater Photographer of The Year 2019

    Do you like underwater photography? The results of the contest "Underwater Photographer of the Year 2019" is announced. “Underwater Photographer of the Year 2019” is chosen only for the 4th time, but interest in the event is growing at an incredible speed.

    J'espère que vous êtes aussi impressionné par le travail des gagnants que les juges de cette compétition: Martin Edge, Peter Rowlands et moi. » Underwater Photographer - 2019 "(UPY-2019) a attiré plus de participants que jamais auparavant. Les inscriptions au concours ont été reçues de 65 pays. La compétition a été encore plus difficile. Mais peu importe combien j'aime les lauréats de prix spéciaux, le plus précieux pour moi est la collection compétitive dans son ensemble, car elle démontre l'art de la photographie sous-marine de différentes manières. Veuillez apprécier chaque travail ", a écrit Alex Mustard, président du jury du photographe sous-marin de l'année.
    Photographie sous-marine - Photographe sous-marin de l'année 2019
    Plus de 5000 photos ont été classées en 6 catégories: macro, grand angle, fragments, comportement, portrait, photo noir et blanc. Le gagnant du photographe sous-marin en 2019 était Richard Barnden avec une photo d'un requin chasseur appelé «Call».

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique