• Muska & Becket, Nés Pour Aider

    Muska & Becket, Nés Pour Aider

    « Je suis pas mal contente de mes chiens. Ils sont prêts. Ils connaissent leur job, ils veulent me faire plaisir et sont sécuritaires », déclare Karen Winter, entraîneuse chez Mira depuis 1992.

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse -

    Muska & Becket, Nés Pour Aider

    Il faut un peu de tout et d'un peu de tous pour faire un monde. Cet été, notre journaliste parcourt les festivals à la rencontre de ceux et celles qui composent cette mosaïque humaine.

    Plongés au coeur d'une foule venue assister au Festival de jazz, Muska et Becket se livrent docilement à la dernière épreuve de leur formation à l'école Mira.

    Leur compréhension de l'environnement, leur aisance dans ce bain d'urbanité, les règles de sécurité qu'ils savent désormais respecter et le confort...

    Qu'ils procurent à leur maître confirment qu'ils ont ce qu'il faut pour être chiens guides : autrement dit, devenir les yeux d'une personne non voyante.

    Ces deux travailleurs ont les prédispositions nécessaires pour venir en aide aux humains, notamment en raison du croisement de races dont ils sont issus.

    Ils sont physiquement solides et motivés à faire plaisir comme les labradors ; fidèles, calmes, intelligents comme les bouviers bernois.

    Mais les aptitudes de ces labernois ne reposent pas uniquement sur leur ADN.

    Muska & Becket, Nés Pour Aider

    Depuis leur naissance, il y a un an et demi, ils ont franchi avec brio les différentes étapes afin de devenir chiens guides.

    À 9 semaines, ils ont d'abord été envoyés dans une famille d'accueil afin d'apprendre à socialiser...

    Tout en se soumettant à différentes séances d'évaluation de leur comportement et de leur forme physique.

    Au bout d'un an en famille d'accueil, les deux labernois se sont qualifiés aux différents tests permettant d'évaluer leur degré d'énergie...

    Leur niveau de dominance ainsi que leurs attirances ou leurs peurs dans différentes situations.

    Ce n'est qu'alors qu'a pu débuter leur « scolarité » d'une durée de six mois auprès d'une entraîneuse aguerrie.

    Tout au long de leur parcours, Muska et Becket ont su démontrer qu'ils pouvaient être malléables, déterminés, travaillants, sociables et sans peur.

    Muska & Becket, Nés Pour Aider

    Bien qu'ils n'en sachent rien, ces deux candidats sont des chiens d'exception au sein de la gent canine.

    « Wouf ! », déclare Becket, propos que nous n'avons malheureusement pu traduire.

    Certains de leurs collègues ont dû abandonner le groupe en chemin, n'ayant pas les compétences nécessaires pour devenir chiens guides.

    Ces compagnons ont en revanche d'autres qualités qui en font de bons candidats pour d'autres programmes.

    La mission de ces chiens sera plutôt auprès de personnes à mobilité réduite ou d'enfants atteints...

    D'un trouble du spectre de l'autisme (TSA). Ils seront auprès d'eux des aidants, mais aussi de fidèles compagnons.

    L'amour Des Chiens & Des Gens -

    Muska & Becket, Nés Pour Aider

    Si Becket et Muska ont pu développer ces capacités, c'est en partie grâce à celle qui, jour après jour, leur a enseigné leur métier et les regarde aujourd'hui avec fierté.

    « Je suis pas mal contente de mes chiens. Ils sont prêts, déclare Karen Winter, entraîneuse chez Mira depuis 1992.

    Ils connaissent leur job, ils veulent me faire plaisir et sont sécuritaires. »

    Karen Winter a la passion des animaux, préalable - faut-il le souligner - pour faire ce métier.

    Elle envisageait au départ de devenir vétérinaire, avant de réaliser, au cours d'un stage..

    Qu'il lui était difficile de développer un lien réel avec l'animal dans ces conditions.

    « On les guérit et puis voilà : ils retournent chez eux. Ce n'était pas ce que je recherchais. »

    Muska & Becket, Nés Pour Aider

    Karen est devenue entraîneuse pour chiens...

    Mais encore là, entraîner un animal sans savoir quelle vie il aura, à quoi bon.

    « Quand j'ai vu qu'il y avait une école de chiens guides qui ouvrait dans ma ville, j'ai fait ma demande »...

    Raconte la native de l'Ontario qui...

      À l'époque, a passé des semaines à faire du bénévolat pour Mira afin de prouver qu'elle était hautement motivée...

      À exercer ce métier qui exige également une bonne forme physique, un bon jugement et une fine lecture des comportements canins.

    Sa passion, dit-elle, c'est les chiens guides. Pas uniquement pour être avec eux, mais pour venir en aide à ceux qui en ont besoin.

    http://www.fondationfg.org/wp-content/uploads/2016/06/chien-en-tenu.jpg

    « C'est vraiment gratifiant. Quand je vois que j'ai entraîné un chien, que je l'ai transformé...

    En travailleur qui va aider une autre personne...

    C'est ça, ma paie. »- Karen Winter...

    La Mission D'une Vie -

    Lundi, les deux finissants de l'école Mira obtiendront un diplôme bien mérité et seront jumelés à leur nouveau maître en fonction de la personnalité de ce dernier et de la leur.

    Suivra une période de familiarisation de quatre semaines dans les locaux de Mira, au cours de laquelle leur maître apprendra à les diriger et à prendre soin d'eux.

    Ainsi débutera une longue carrière d'aidant qui durera de 8 à 10 ans - plus des trois quarts de l'espérance de vie moyenne d'un chien ...

    Au bout desquels ils prendront leur retraite auprès de leur maître ou dans une famille d'accueil.

    Karen Winter doit maintenant laisser « ses chiens » accomplir leur mission de vie.

    La première fois qu'elle a terminé l'entraînement d'un groupe de chiens guides, elle a pleuré.

    Muska & Becket, Nés Pour Aider

    « Ça ne m'est plus arrivé depuis. Maintenant, ce qui me fait pleurer, c'est de voir que le chien que j'ai transformé va changer la vie d'une personne. »

    Lundi, elle versera des larmes, dit-elle. De joie.

    Muska & Becket, Nés Pour Aider

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    D’un colibri perçant une goutte d’eau à un roadrunner saisissant son déjeuner à un héron tigre posant...

    Pour un portrait, les lauréats des Audubon Photography Awards 2020 ont capturé un éventail impressionnant d’oiseaux à travers l’hémisphère occidental.  

    Sur plus de 6 000 entrées, les dix premiers clichés entrevoient les moments transitoires de la vie aviaire qui sont autrement invisibles.

    La photographe new-yorkaise Joanna Lentini a obtenu le grand prix avec sa superbe photographie d’un cormoran à aigrettes descendant au centre d’un banc de poissons à Los Islotes, au Mexique.

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    J’ai regardé avec admiration les cormorans plonger le bec d’abord dans la mer pour casser les sardines en train de nager.

    Bien que j’aie passé beaucoup de temps à admirer ces oiseaux, je n’en ai vu aucun attraper un poisson.

    Ajoutant l’insulte à la blessure, les de lions de mer curieux se faufilaient...

    Par les oiseaux de chasse et les mordaient par derrière », dit Lentini.

    Explorez les meilleures entrées et les histoires derrière la façon dont elles ont été capturées sur le site d’Audubon.

    Galerie De Photos Exposition - "Audubon" 2020

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -

    Le Concours De Photographie Audubon 2020 - Capture Des Moments Fugaces D’oiseaux -
     

    Google Bookmarks

    1 commentaire









  • Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La blogueuse russe et amateur d'animaux de Moscou Yulia Borova a récemment publié un reportage photo de son voyage en République de Karachay – Cherkess où elle a pris une séance photo de chevaux enchanteurs.

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs-de  Yulia Borova

    Les Karatchaïs descendent des populations Alains. Selon l'explorateur hongrois Jean-Charles de Besse, ils descendaient des tribus magyares installés dans le Caucase. Le royaume d'Alanie constitué au Moyen Âge avait sa capitale à Maghas, que certains auteurs situent à Arkhyz, dans les montagnes habitées actuellement par les Karatchaïs. Au XIVe siècle, l'Alanie fut détruite par Tamerlan, et sa population décimée se dispersa dans les montagnes. Le raid de Tamerlan introduisit simultanément l'Islam parmi les peuples locaux.

    En 1828, l'armée russe annexa formellement les territoires Karatchaïs après une bataille de 12 heures au mont Khasauk. Après la défaite, le prince Karachai prince Islam Krymshamhalov a été contraint d'accepter la citoyenneté de l'Empire russe. Dans la période 1831 - 1860, les Karatchaïs se joignirent aux insurrections sanglantes anti-russes menées par les peuples caucasiens. En 1861 - 1880, de nombreux Karatchaïs émigrèrent dans l'Empire ottoman, afin d'échapper à la répression exercée par l'armée russe.

    Lors de la Seconde Guerre mondiale, l'armée nazie occupa la région occupée par les Karatchaïs (1942) ; ces derniers seront transférés de force dans les steppes désertiques du Kazakhstan et de Kirghizie. En 1957, durant la période khrouchtchevienne, ils purent réintégrer leur patrie historique, après un exil de 14 ans.

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

     

    République de Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    Musique du Caucase

     

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Lac du Der : le rendez-vous des grues cendrées

    Par Clio Bayle
     

    Gigantesque miroir d'eau, le lac du Der, en Haute-Marne, attire tous les ans, aux mois d'octobre et de novembre, des milliers de grues cendrées. En 2014, il a même battu le record d'Europe du nombre d'individus. En novembre, à l’aube et au coucher du soleil, le spectacle de leur lever et de leur coucher attire une foule d'amateurs d'oiseaux, photographes animaliers ou simples férus de nature. 

    Dès les premières lueurs du jour, des milliers de grues prennent leur envol après avoir passé la nuit sur le lac. Dessinant des grands V dans le ciel, elles s’élancent vers le Sud, avec pour toile de fond le lever du soleil. Leur déplacement est aussi un extraordinaire spectacle sonore puisqu’elles ponctuent leur vol de coups de trompette  pour maintenir la cohésion du groupe. 

     

    Pour passer l’hiver au chaud, les grues cendrées entament tous les ans un voyage de 1500 km depuis l’Europe du Nord en direction de l’Espagne ou de l’Afrique du Sud. Chemin faisant, elles font escale sur les lacs et les points d’eau de France, parmi lesquels le lac du Der-Chantecoq est leur étape préférée. Crée en 1974, ce gigantesque réservoir d’eau artificiel n’a pourtant pas été aménagé à cet effet. A l'origine, ce lac-réservoir sert à réguler le débit de la Marne et à contrôler ainsi  le niveau de la Seine et des nappes phréatiques d’Ile-de-France.

    Oh surprise ! Ce gigantesque miroir d’eau a agi comme un aimant sur les oiseaux migrateurs lui valant, le 11 novembre dernier, le record d'Europe de fréquentation : 206 000 grues cendrées ont passé la nuit sur le lac, pulvérisant le précédent record de 135 000 individus,

    détenu par un site en Hongrie. 

    « Les vents de sud qui ont soufflé d’octobre à début novembre ont poussé les oiseaux à rester plus longtemps en Allemagne. Elles se sont regroupées en masse puis sont parties toutes en même temps vers la France » explique Aurélien Deschartres, chargé de mission pour la Ligue de Protection des Oiseaux de Champagne-Ardenne. La grue cendrée recherche généralement la compagnie de ses semblables et tout particulièrement pendant les grands rassemblements préludant à la migration, les vols migratoires et l'hivernage.

     

    « Le lac leur apporte un milieu très propice à une escale. Avant la création du lac, les prairies et les forêts qui se trouvaient à cet endroit n’attiraient pas les oiseaux migrateurs, en particulier ceux liés aux milieux humides » raconte le spécialiste", continue le membre de la LPO

    La situation n’est pas sans déplaire à certains, notamment les agriculteurs dont les champs subissent les conséquences néfastes de la présence d’un si grand nombre d’oiseaux. Pour les amateurs, en revanche, il n’y a qu’à profiter du spectacle. L'aube est le meilleur moment pour se rendre sur le site. Reste à se lever tôt et à bien se couvrir. Si le brouillard ne se lève pas, le déplacement vaut vraiment le coup.

    Remerciements à la Maison départementale du Tourisme de la Haute-Marne

     
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    "Dure nuit"
    © Anthony Bucci / Comedy Wildlife Photo Awards 2020

    Dans un monde plein d'incertitude, vous pourriez probablement faire avec quelques encouragements en ce moment. Alors que beaucoup d'entre nous sont toujours coincés à l'intérieur - ou du moins sortent moins - le règne animal est toujours en plein essor. Les Comedy Wildlife Photography Awards ont récemment révélé certaines des meilleures candidatures à ce jour pour le concours 2020, et les résultats ne manqueront pas de vous faire sourire.

    Maintenant dans sa 6e année, les Comedy Wildlife Photography Awards ont été cofondés par Paul Joynson-Hicks et Tom Sullam, deux photographes britanniques passionnés par les animaux. En s'associant à la fondation Born Free, le couple espère promouvoir la conservation de la faune sauvage grâce à des images humoristiques et joyeuses. Des milliers d'entrées viennent du monde entier de photographes qui ont réussi à capturer des animaux lors de leurs moments les plus drôles. Cette année, des photos remarquables incluent un phoque confus, des hippopotames rieurs et des lionceaux choqués.

    "La planète a eu un peu de répit récemment, parce que la plupart d'entre nous sont bloqués", ont déclaré les organisateurs du concours dans un communiqué. «En conséquence, nous avons vu la faune revenir et prospérer dans nos rivières, nos océans, nos terres et notre ciel. Il est plus important que jamais que nous en tirions des enseignements et que nous fassions de notre mieux pour conserver et prendre soin de cette incroyable planète qui est la nôtre avant qu'il ne soit trop tard. »

    Découvrez quelques-unes des meilleures inscriptions jusqu'à présent ci-dessous, et si vous vous sentez inspiré pour participer au concours, vous avez encore beaucoup de temps: le concours se déroule jusqu'au 30 juin 2020.
    Les Comedy Wildlife Photography Awards ont récemment révélé certaines des meilleures entrées à ce jour pour 2020.

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    It’s too late Roebuck, too late”
    © Alvin Tarkmees / Comedy Wildlife Photo Awards 2020

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    Wowza! ”
    © Yaron Schmid / Comedy Wildlife Photo Awards 2020
    Ces photos d'animaux drôles sont exactement ce dont nous avons besoin pour nous remonter le moral en période d'incertitude.

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    “Doing the Sand Dance”
    © Janet Miles / Comedy Wildlife Photo Awards 2020

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    Laughing Sea Otter”
    © David DesRochers / Comedy Wildlife Photo Awards 2020

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    “Confused”
    © Joham Siggesson / Comedy Wildlife Photo Awards 2020

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    “Lightweight Wrestling”
    © Yarin Klein / Comedy Wildlife Photo Awards 2020

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    Laughing Hippo”
    © Manoj Shah / Comedy Wildlife Photo Awards 2020

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    Walk on Water”
    © Tommy Mees / Comedy Wildlife Photo Awards 2020

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    Maestro”
    © Reynante Martinez / Comedy Wildlife Photo Awards 2020

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    “Laughing Stock”
    © Tanvir Ali / Comedy Wildlife Photo Awards 2020

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    True Name”
    © Thomas Grigoleit / Comedy Wildlife Photo Awards 2020

    ***************************************************

     finalistes drôles des Comedy Wildlife Photography Awards 2019
    Par Emma Taggart le 18 septembre 2019

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    © Harry Walker / Comedy Wildlife Photo Awards 2019.

    Photographier des animaux dans la nature est un défi en soi, mais les capturer pendant leurs moments les plus drôles demande un tout nouveau niveau de compétence - et bien sûr, un sens de l'humour. Maintenant dans sa cinquième année, les Comedy Wildlife Photography Awards ont récemment annoncé les finalistes pour 2019, révélant 40 images hilarantes de photographes animaliers du monde entier. Le concours est organisé en collaboration avec The Born Free Foundation, un organisme de bienfaisance qui aide à «garder la faune sauvage».

    Fondé par Tom Sullam et Paul Joynson-Hicks, photographes professionnels et écologistes passionnés, le concours annuel vise à souligner l’importance de la conservation de la faune sauvage en présentant la faune sauvage du monde de manière positive et légère. Les meilleurs finalistes de cette année comprennent une loutre choquée de Harry Walker, une demoiselle agitée de Kevin Sawford et un chimpanzé décontracté de Thomas Mangelsen.

    Bien que ces images vous feront sûrement rire, il y a un côté sérieux à la compétition. Cette année, le concours fait un effort supplémentaire pour protéger notre espèce en fournissant des conseils sur la façon d'être un «écologiste à la maison». Du shopping responsable (par exemple en évitant les produits contenant de l'huile de palme) à la limitation de l'utilisation de l'eau, ces idées peuvent aider à sauver les animaux en voie de disparition dans la nature. "Notre planète est en détresse, nous le savons tous, maintenant nous devons juste savoir quoi faire", ont déclaré Sullam et Joynson-Hicks. "J'espère que nous pourrons vous donner quelques petits conseils pour démarrer les gens."

    Les gagnants seront annoncés le 13 novembre 2019. Le gagnant général se verra attribuer un incroyable safari d'une semaine avec Alex Walker Serian dans le Masai Mara, Kenya ainsi qu'un trophée unique fait à la main du garage d'art à Dar es Salaam, Tanzanie .

    Faites défiler vers le bas pour consulter les instantanés idiots de cette année et en savoir plus sur le concours Comedy Wildlife Photography Awards en ligne.
    Les Comedy Wildlife Photography Awards ont récemment annoncé les finalistes pour 2019, révélant 40 images hilarantes de photographes animaliers du monde entier.

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    Le concours vise à mettre en évidence l’importance de la conservation de la faune sauvage en présentant les espèces étonnantes du monde de manière légère et positive.

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    © Pablo Daniel / Comedy Wildlife Photo Awards 2019.

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

    Premiers temps forts des Comedy Wildlife Photography Awards 2020

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

     

    La blogueuse russe et amateur d'animaux de Moscou Yulia Borova a récemment publié un reportage photo de son voyage en République de Karachay – Cherkess où elle a pris une séance photo de chevaux enchanteurs.

    Voici des photos de ces animaux magiques.

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

    République Karachay – Cherkess: territoire de chevaux enchanteurs

     

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • 10 Chats Tellement Poilus Qu’ils N’ont Pas Froid L'Hiver Venu !

     

    20 chats tellement poilus hiver

    Smoothie, le British Longhair star du Web

    20 chats tellement poilus hiver

     Le très duveteux Fluffer dans la neige

    20 chats tellement poilus hiver

     Walter White, le Maine Coon qui garde ses pattes au chaud...

    20 chats tellement poilus hiver

     Panther, le beau poilu croisé Persan

    20 chats tellement poilus hiver

    Avec tous ses poils, ce Maine Coon ne risque pas d’avoir froid !

    20 chats tellement poilus hiver

    Voici Milkshake, le duveteux petit-frère de Smoothie

    20 chats tellement poilus hiver

     Avec toute sa fourrure, Sky ressemble à un nuage !

    20 chats tellement poilus hiver

     Little Hobbes a un pelage bien fourni, non ?

    20 chats tellement poilus hiver

    James, l’élégant et très touffu Nebelung

    20 chats tellement poilus hiver

     

    Google Bookmarks

    2 commentaires
  • Le photographe Tim Flach met en évidence des oiseaux inhabituels et menacés dans des portraits saisissants
    25 NOVEMBRE 2019

    Le photographe Tim Flach met en évidence des oiseaux inhabituels et menacés dans des portraits saisissants

    Pigeon jacobien. Toutes les photographies © Tim Flach et partagées avec la permission de l'artiste

    Le photographe londonien Tim Flach parcourt le monde en capturant les expressions nuancées, les motifs uniques et les profils inhabituels d'animaux petits et grands. Souvent focalisé son objectif sur les espèces menacées et vulnérables, Flach met en évidence les traits des animaux qui risquent de disparaître en raison de la perte d'habitat, du changement climatique et de l'activité humaine. Le photographe a travaillé avec une vaste gamme d'animaux sauvages, domestiques et captifs, des esturgeons Saiga et Beluga au Pied Tamarin et Pangolin.

    Sur fond de toile de fond aux portraits de studio, les photographies d'oiseaux de Flach se démarquent particulièrement. Ses portraits nets et nets montrent les plumes colorées et aux formes sauvages et le bec d'oiseaux des États-Unis à l'Himalaya. Un majestueux pigeon jacobien, sa volée de plumes bicolore encadrant un visage à crête blanche, semble regarder avec élégance la vue, tandis qu'un cardinal assertif le regarde fixement, un reflet blanc scintillant du crochet dans le bec rouge de l'oiseau. Une déclaration sur son site Web explique la qualité émotionnelle relative de son travail:

    Tim Flach est un photographe animalier qui s'intéresse à la façon dont les humains façonnent les animaux et façonnent leur sens tout en explorant le rôle de l'imagerie dans la promotion d'une connexion émotionnelle. Donnant vie à la complexité du règne animal, son travail s'étend largement à travers les espèces, unis par une stylisation distinctive reflétant un intérêt pour la façon de mieux connecter les gens au monde naturel.

    Flach a publié plusieurs livres de sa photographie: l'un est centré sur les animaux en voie de disparition, tandis que d'autres sont spécifiques à l'espèce, célébrant les chevaux ou les chiens. Vous pouvez explorer le catalogue de l'artiste ainsi que plusieurs galeries de portraits d'animaux sur son site Web, et le suivre sur Instagram pour un premier aperçu de nouvelles œuvres.

    Le photographe Tim Flach met en évidence des oiseaux inhabituels et menacés dans des portraits saisissants

    Le photographe Tim Flach met en évidence des oiseaux inhabituels et menacés dans des portraits saisissants

    Le photographe Tim Flach met en évidence des oiseaux inhabituels et menacés dans des portraits saisissants

    Le photographe Tim Flach met en évidence des oiseaux inhabituels et menacés dans des portraits saisissants

     

    Le photographe Tim Flach met en évidence des oiseaux inhabituels et menacés dans des portraits saisissants

    Le photographe Tim Flach met en évidence des oiseaux inhabituels et menacés dans des portraits saisissants

    Le photographe Tim Flach met en évidence des oiseaux inhabituels et menacés dans des portraits saisissants

    Le photographe Tim Flach met en évidence des oiseaux inhabituels et menacés dans des portraits saisissants

    Les histoires et les artistes comme celui-ci vous importent? Devenez membre Colossal et soutenez l'édition artistique indépendante. Rejoignez une communauté de lecteurs partageant les mêmes idées qui sont passionnés par l'art contemporain, postulez pour notre subvention annuelle et obtenez un accès exclusif aux entrevues, aux rabais des partenaires et aux billets pour les événements.

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique