• Petits Démons,...........Scalion de Virbluneau (ca. 1560-ca. 1610)...

    Petits Démons,..............

    Petits Démons, qui errez en tout lieu,
    Sans qu’à nos yeux vous désiriez paraître,
    Quoiqu’aux humains vous fassiez reconnaître
    Les hauts secrets & volontés de Dieu ;
     
    Gardez-vous bien d’approcher de ce feu
    Qui dans les cœurs tant de flammes fait croître,
    Ni ne soyez curieux de connaître
    Cette Beauté qui nous pipe en son jeu.
     
    Quiconque soit qui ses grâces contemple,
    Demeure pris ; vous en voyez l’exemple :
    Ainsi que moi son esclave serez.
     
    De plus, voler ailleurs n’aurez puissance ;
    Et des travaux que pour elle prendrez,
    Un froid dédain sera la récompense.
     

    « *Seigneur, ....Étienne Martin de Pinchesne (1616-1680)Songeant à ton baiser, ......Scalion de Virbluneau (ca. 1560-ca. 1610) »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    2
    Jeudi 9 Novembre à 08:21

    Merci Cochonfucius

     

    1
    Mercredi 8 Novembre à 22:57

    Bouc de sable et d’argent
    -----------------------------

    Il ne réside en aucun lieu,
    Mais aux dormeurs peut apparaître ;
    Nul homme ne le peut connaître,
    Telle est la volonté de Dieu.

    Il n’est point chauffé par le feu,
    Il peut surgir par les fenêtres,
    L’étrange bouc sans loi ni maître
    Dont je ne comprends pas le jeu.

    Celui qui ce monstre contemple
    Voit qu’il n’en est pas d’autre exemple :
    Car jamais vous n’en trouverez.

    De plus, vous n’avez pas puissance
    Sur lui, aussi vous comprendrez
    Qu’il est de ténébreuse essence.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :