• Origine De La Fête De Saint-Nicolas

    Origine De La Fête De Saint-Nicolas


    La Saint-Nicolas est une fête mettant en scène saint Nicolas de Myre. C'est une tradition vivace dans plusieurs pays européens et quelques régions françaises, qui se déroule le 6 décembre ou le 19 décembre pour l'Église orthodoxe utilisant le calendrier julien.

    On fête la Saint-Nicolas notamment aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, en France, en Allemagne, en Russie, enAutriche, en Italie (Frioul, Trentin-Haut-Adige et Province de Belluno ), en Croatie, en Slovenie, en Hongrie, en Pologne, enRépublique tchèque, en Lituanie, en Roumanie, en Bulgarie, au Royaume-Uni, en Ukraine en Slovaquie, en Serbie, en Grèce, à Chypre et en Suisse.

    Origine De La Fête De Saint-Nicolas

    Les traditions diffèrent selon les régions. Un trait commun à ces célébrations est la distribution de cadeaux ou friandises aux enfants, qui est parfois substituée par celle du Père Noël .

    Patronages

     Il est aujourd'hui le patron de nombreuses corporations ou groupes tels que les enfants, les prisonniers, les avocats, les ergothérapeutes, ou les célibataires1.

    Nicolas est le patron des bateliers et mariniers, et des navigateurs d'une manière générale.

    L'histoire des trois enfants sauvés dans le saloir peut être interprétée comme une allégorie de marins sauvés du naufrage, le bac symbolisant le bateau, et le sel la mer.

    Tout au long des voies navigables de France sont élevées des chapelles dédiées à saint Nicolas1.

    Fête

    La Saint-Nicolas est également célébrée en Allemagne dès le Xe siècle, et la journée du 6 décembre a été choisie comme le jour de la fête des commerçants, des boulangers et des marins.

    Aujourd'hui, la Saint-Nicolas est fêtée dans un grand nombre de pays d'Europe : la France, l'Allemagne, la Suisse, le Luxembourg, la Belgique, les Pays-Bas, la Russie, la Pologne, l'Autriche et d'autres encore.

    Dans la nuit du 5 au 6 décembre, le saint passe dans les maisons pour apporter aux enfants sages des friandises : fruits secs, pommes, gâteaux, bonbons, chocolats et de grands pains d'épices.

    Dans les Flandres françaises, le Hainaut français, le Boulonnais, l’Artois, et la Belgique, saint Nicolas défile dans les rues le 6 décembre avec les Géants.

    Origine De La Fête De Saint-Nicolas

    La Fête De saint Nicolas (1700)Richard Brakenburgh

    Le 5 décembre, veille de la fête de saint Nicolas, le patron des enfants, les écoliers nommaient, parmi eux, un évêque.

    Toute la journée du 6 décembre, l’élu avait le titre et les immunités d’évêque des enfants.

    En cette qualité, il ordonnait tout ce qui concernait la fête générale des enfants de la ville.

    Afin d’y contribuer à sa manière, l’échevinat lui faisait délivrer deux kannes, soit 6 litres, de vin.[réf. souhaitée]

    Père Fouettard

    Article détaillé : Père Fouettard

    Dans certaines régions, il est accompagné par le Père Fouettard (Zwarte PietPère Fouettard ou « Pierre le Noir » textuellement – en néerlandais. Hans Trapp en alsacien) qui, vêtu d'un grand manteau noir avec un grand capuchon et de grosses bottes et portant parfois un fouet et un sac.

    Origine De La Fête De Saint-Nicolas

    Il n'a pas le beau rôle, puisqu'il menace de distribuer des coups de trique aux enfants qui n'ont pas été sages ou de les emporter dans son sac et qui donne, parfois, du charbon, des pommes de terre et des oignons.

    Le Père Fouettard est également souvent représenté avec des cornes et une queue.

    Histoire & Légende

    La Saint-Nicolas est une fête inspirée de Nicolas de Myre, appelé aussi Nicolas de Bari. Né à Patara au sud-ouest de l'actuelleTurquie (à l'époque Asie mineure) entre 250 et 270, il fut le successeur de son oncle, l'évêque de Myre1.

    Dès le Xe siècle, une relique (une phalange du saint) fut transférée depuis Bari vers le Duché de Lorraine, et il fut édifié au Sud de Nancy une grande basilique dédiée au Saint, à Saint-Nicolas-de-Port.

    Vénéré et très souvent invoqué, il deviendra très rapidement le saint-patron de la Lorraine.

    Port étant une cité réputée pour ses foires et marchés, le culte de Saint-Nicolas se répandit très rapidement au delà des frontières du Duché de Lorraine et, notamment, outre-Rhin où la tradition demeure également très vive2.

    Le Dieu Scandinave Odin

    Origine De La Fête De Saint-Nicolas

    Une partie des attributs régionaux de saint Nicolas serait inspirée du dieu scandinave Odin3,4,5. En effet, ce dernier est toujours accompagné de ses deux corbeaux « qui voient tout », et de son cheval Sleipnir, tout comme saint Nicolas est dans certaines régions accompagné de deux Zwarte Pieten et de son cheval.

    France

    Origine De La Fête De Saint-Nicolas

    Saint patron de la Lorraine, saint Nicolas est particulièrement fêté dans le Nord de la France, mais surtout dans l'Est du pays, l'origine de sa popularité.

    Lors de sa «tournée», saint Nicolas distribue traditionnellement une orange et du pain d'épices portant son effigie.

    Le Père Fouettard (ou le Boucher), vêtu de noir et porteur d'un grand fagot, parfois le visage barbouillé de suie, l'accompagne, et distribue une trique (une branche de son fagot) aux enfants qui n'ont pas été sages et menace de les frapper.

    Saint Nicolas est censé voyager sur un âne ; aussi les enfants doivent-ils, le soir, préparer de la nourriture (foin, paille ou grain) pour l'animal. Au matin, ils trouvent les friandises (ou la trique) à la place de ce qu'ils ont préparé pour l'âne.

    Dans beaucoup d'écoles lorraines, saint Nicolas et le Père Fouettard passent visiter les jeunes enfants le 6 décembre et donnent parfois des friandises à ces derniers.

    Dans beaucoup de villes où il est fêté, un défilé est organisé chaque année dans les rues de la ville.

    Belgique

    Origine De La Fête De Saint-Nicolas

    Chez les néerlandophones, saint Nicolas est appelé Sinterklaas et, comme aux Pays-Bas, il débarque d'un bateau venu d'Espagne monté sur un cheval blanc.

    Chez les francophones, il se déplace sur un âne magique. Il est quelquefois accompagné d'un Père Fouettard, aussi appelé « Hanscrouf » ou « Zwarte Piet ». Parfois, il y a deux « Pères Fouettard ».

    Au nord comme au sud du pays, il vient la nuit du 5 au 6 décembre pour déposer cadeaux et friandises – notamment des figurines en chocolat, des nic-nacs ou des spéculoos à son effigie – dans les souliers des enfants sages.

    Il est de tradition de laisser un bol d'eau ou de lait et une carotte devant la cheminée de la cuisine ou du salon pour l'âne, et un verre d'alcool pour le saint.

    Le lendemain matin, on retrouvera le verre ou le bol vide et la carotte mangée. Cette pièce sera fermée à double tour devant les enfants comme preuve que saint Nicolas entre bien par la cheminée.

    Saint Nicolas passe, début décembre, dans les écoles ou dans les centres publics pour demander aux enfants quels cadeaux ils désirent, pour voir s'ils ont été sages pendant l'année, et pour leur donner des friandises.

    Les enfants sont souvent invités à rédiger une lettre qu'ils adressent au « grand saint ». Un service de la poste belge répond gratuitement aux enfants qui lui envoient une lettre à l'adresse Rue du Paradis no 1, 0612 CIEL12.

    Plusieurs semaines avant l'arrivée du grand saint, les écoliers se doivent de déposer une paire de chaussures chaque soir devant la porte de leur chambre.

    Ceux qui ont été sages découvrent chaque matin une friandise typique différente chaque jour : massepain, chocolat,clémentine, etc.


    La Saint-Nicolas en Belgique est également une tradition estudiantine qui veut que l'on dépose une assiette ou une paire de chaussures la veille devant sa porte et que chaque cokoteur (locataire de chambre d'étudiant, corturne) y dépose discrètement des friandises.

    À Liège, à Mons, à Bruxelles et à Namur, il existe aussi la Saint-Nicolas des étudiants : un cortège défile dans la ville avec des chars et les étudiants collectent des piécettes auprès des passants pour s'offrir des bières lors de la guindaille qui clôture la journée.

    Dans certaines universités et établissements d'enseignement supérieur,un étudiant (souvent faisant partie du comité estudiantin) se déguisait en Saint Nicolas et passait d'auditoires en auditoires pour fêter Saint Nicolas avec tous les étudiants présents au cours ce jour-là...

    « Les Origines De Noël... D'où Vient La Couronne De L'Avent ? Qu'est-Ce Que L'Avent ?Origine De La Fête De Saint-Nicolas La Suite & Fin.. »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :