• Novembre printanier......Cochonfucius

    Novembre printanier

    Dans Saint-Denis, ce jour, novembre est sans nuages ;
    Quelle sérénité dans les rues du village !
    C’est le moment d’errer, sans but, sur les trottoirs,
    Ou de boire en terrasse un petit café noir.

    Les vendeurs du marché montrent des choses neuves ;
    Un buveur au comptoir paisiblement s’abreuve.
    Une inconnue m’adresse un sourire charmant,
    Presque un clin d’oeil aussi, mais très discrètement.

    Dans Saint-Denis, ce jour, chantent les vieilles pierres ;
    Le carillon produit ses notes coutumières,
    Le boucher nous instruit des mérites d’un veau
    Et je songe à des vers faits par Germain Nouveau.

     

    « L’AGONISANT.........Germain Nouveau (1851-1920)C’est à la femme à barbe, ..Germain Nouveau (1851-1920) »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :