• Mythologie slave

       Mythologie slave

    Parfois il est bon de se retourner et de poser un regard différent sur nos ancêtres, qu'ils soient Grecs, Celtes, Romains, Gaulois ou Slaves, de réentendre les voix d'une autre époque, si lointaine mais toujours présente dans notre conscient et dans notre culture - les clés du présent se trouvent dans le passé. Essayons de comprendre les croyances de nos aïeux, car ils pouvaient penser, parler et créer au même niveau philosophique que nous, même s'ils utilisaient un langage différent: celui des mythes.

    La mythologie slave est peu connue en Occident, et j'espère que ce site (qui n'est évidemment pas complet) vous aidera à découvrir et à comprendre ce monde peuplé de puissants dieux et de créatures étranges, toujours vivants dans les contes et les légendes.

     

    Mythologie slaveAvsien

    (Avsien' Авсень, Baoussien' Баусень, Taoussien' Таусень, Govsien' Говсень, Ovsien' Овсень, Ovseï Овсей, Oussen' Усень)


    Dieu des récoltes chez les Slaves de l'Est, lié avec la nouvelle année, le cycle solaire du printemps et les animaux: cheval, vache, chèvre etc. - symbole de richesse. Il est souvent présent dans les koliadki (chansons rituelles du Nouvel An): souvent, il chevauche avec le Nouvel An. Le nom d'Avsien' est lié à la nourriture rituelle: bliny, galettes, kasha, pirogui, pieds de porc, saucisson etc.) censée apporter bonheur et abondance.

     

     

    (Némiza Немиза)

    Mythologie slave

    Dieu de l'air, maître des vents. Sa tête est couronnée de rayons de soleil et d'ailes, sur son torse est dessiné un oiseau qui vole. Il est léger comme une plume, et parfois se transforme en une plume qui flotte dans le ciel pour se reposer. Et si quelqu'un sent un souffle frais pendant une journée chaude, c'est Nemiza qui a battu des ailes en signe de bienveillance. D'habitude il permet aux vents se faire ce qu'ils veulent, mais s'ils se bagarrent trop et provoquent des ouragans, il les calme.

     

    Mythologie slave

     

    Barma Барма)

    Dieu de la prière chez les Slaves, époux de Taroussa. Pour se déplacer, il utilisait son cygne magique.

     

     

     

     

     

    Mythologie slave

    (Bélobog Белобог, Belbog Белбог - dieu blanc)

    Dieu du soleil, de chance et de bonheur chez les Slaves de l'Ouest. Fils du dieu originel Rod et frère de Tchernobog, dieu du mal et des ténèbres. La lutte incessante de Bélobog et Tchernobog symbolisait la succession permanente du jour et de la nuit. Bélobog était d'abord représenté comme un cygne blanc et, plus tard, comme un vieillard vêtu de blanc avec une barbe blanche et un bâton de pèlerin. Ses temples se situaient sur les collines exposées au soleil; on les décorait abondamment avec de l'or et de l'argent pour qu'il ne reste pas un seul coin non éclairé. Pour honorer Bélobog, les gens faisaient des jeux et des festins joyeux

     

     

    Mythologie slave

    (Béloun Белун)

    Dieu des récoltes selon les croyances biélorusses, un vieillard vêtu de blanc, avec une barbe blanche. Il aide à moissonner, récompense avec de l'or ceux qui le servent bien, aide ceux qui se perdent dans la forêt. Il est suivi de petits animaux de la forêt qui l'aiment bien.

     

     

     

     

    Mythologie slave

    Bojitch Божич)

    Un autre personnage de Noël chez les Slaves du Sud mentionné dans les koliadki (chants rituels). Son symbole est un cerf aux bois d'or - le début du nouveau cycle solaire. Badniak(l'année passée) brûle dans le feu, et Bojitch (nouvel an) apporte le renouveau du soleil, la renaissance du printemps, le rajeunissement de la nature.

     

     

     

    Mythologie slave

    (Agounia Агуня)

    Dieu du Feu Terrestre, le cadet des Svarojitch (les fils de Svarog), force protectrice et purificatrice, intermédiaire entre le monde des hommes et le monde des dieux. A la différence de Dajbog et de Péroun qui restent cachés des hommes en hiver, Agounia reste sur terre toute l'année - dans le foyer et dans le feu des sacrifices

     

     

     

    Mythologie slave

    Dajbog Дажбог, Dajdbog Даждьбог)

     

    Dieu du soleil et des moissons, fils de Svarog et époux de la déesse de la lune Morena. Son nom signifie "dieu qui donne" ou "dieu, donne-nous!". C'est lui qui a crée la mesure du temps et le calendrier. Il est beau, fort, ses cheveux sont en or; il donne aux hommes force, santé, sagesse, habileté et maîtrise. Dans les chroniques, il est considéré comme l'ancêtre de tous les Russes. Il se déplace dans un char tiré par quatre chevaux blancs aux crinières de feu et aux ailes d'or, en portant un bouclier magique qui éclaire la terre. Dajbog est le gardien des clés terrestres: en automne, il ferme la terre à clé et donne cette clé aux oiseaux qui s'en vont à Vyriï. Au printemps, les oiseaux sont de retour et rendent la clé à Dajbog qui ouvre la terre. Le matin et le soir, il traverse l'océan dans une barque tirée par des canards, des oies et des cygnes, d'où l'existence des talismans gardiens sous forme de canard avec une tête de cheval. On offrait à Dajbog miel, vin, graines de tournesol, fruits, fleurs, pain rituel rond, et pièces d'or. Son jour est le mercredi.

     

    A suivre.....

    « Faits divers amusantsBodensee.ppsx » »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :