• MERCI PAPA, MERCI MAMAN !........de Sylvie Holt

    MERCI   PAPA,  MERCI   MAMAN !

    **************

    Comment  occuper les enfants lorsque survient le moment des vacances scolaires ?

     

     A chaque génération, les parents se posent la question et y répondent du mieux qu’ils le peuvent. En mon temps, je fus aiguillée, par trois fois, vers une colonie de vacances et j’y découvris, avec émoi, les délices de la vie communautaire.

     

    Les nuitées en dortoir et les batailles de polochon, les parties de ballon prisonnier, les veillées autour des feux de camp, les kilomètres à pied rythmés par le jambon de Mayence … mais aussi …

     

    La toilette minutée et collective à l’eau froide, les fesses à l’air devant un lavabo qui n’en finit pas de s’étirer et des paires d’yeux qui ricanent … le gloussement des « monos » qui pillaient sans scrupules les colis qu’envoyaient nos mamies … les nausées matinales, l’odeur du café, de la chicorée et du beurre ramolli …les matelas mous et les sommiers grinçants … les farces et les punitions, stupides, ou traumatisantes … la chasse aux moustiques et les siestes à mourir sous un drap …les armoires sans cadenas, le petit linge disparu ou déteint …les « t’es pas cap » et les « nananère » …

     

    « Les jolies colonies de vacances, merci papa, merci maman !

    Tous les ans, je ne voudrais pas qu’çà recommence ! Youkaïdi, aïdi, aïda ! »

     

     De retour au bercail, mon lit avec son édredon, la chambre-vue-sur-HLM que je partageais avec ma sœur, la salle d’eau où je pouvais m’isoler, sa baignoire, - même sabot ! -, ma théière et mon coquetier, c’étaient le paradis retrouvé !

     

     J’ai donc quelque difficulté à comprendre l’engouement qu’éprouvent aujourd’hui les jeunes pour les expériences de téléréalité.

      Est-ce l’appât illusoire du gain qui les attire, le désir de crever l’écran ? Le plaisir douteux de la promiscuité ? Le regret d’une « colo » édulcorée qu’ils n’ont jamais connue ? Ou bien la nostalgie d’une enfance qui leur a été volée par ces parents désireux que les enfants « s’assument », bien trop vite, bien trop tôt ?

     

     

                                                                           Septembre 2007 – janvier 2016                                                                    familleholt@yahoo.fr

     

    « QUI VOLE UN ŒUF …Écrits de Sylvie HoltARTISANS DE GUERRE............. de Sylvie Holt »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :