• MALGORZATA CHODAKOWSKA: Sculptures fontaines

    Sculptures fontaines

    ******

    Malgorzata Chodakowska - sculpteur polonais. Né le 9 mai 1965 à Lodz). Depuis 1991, vit et travaille à Dresde. Depuis 1980, elle a étudié à l'école d'art de Lodz. En 1985, elle commence ses études au département de sculpture de l'Académie des arts de Varsovie sous la direction du professeur Jan Kuch.
    Depuis 1988, elle a poursuivi ses études à l'Académie des arts de Vienne. En septembre 1989, elle rencontra le constructeur de machines Klaus Zimmerling dans les montagnes Tatra et devint sa femme l'année suivante. Ils se sont installés à Dresde, mais Malgorzata a dû se rendre à Vienne pour faire des études supérieures. Malgorzata Chodakovska est diplômée de l'atelier du professeur Bruno Gironkoli, où elle a obtenu un diplôme avec une maîtrise.
    En 1991, elle est retournée à Dresde, où elle travaille comme artiste indépendante. Depuis 1992, le couple s'est engagé dans la culture de la vigne dans les vignobles de Zimmerling, dans la région d'Oberpoeritz à Dresde, où, en 1995, ils vivaient dans un cottage.
    En quête d'inspiration, Malgorzata Chodakovska s'est rendue au Portugal, en Égypte et au Cambodge. Se séparant à contrecœur de ses sculptures, elle organise de temps en temps des expositions pour vendre son travail et des sculptures sculptées dans des troncs d’arbres sont conservées dans l’  atelier.. Pendant longtemps, elle a réalisé des sculptures de la série "Stammfrauen" (une tribu de femmes), de grande taille, à partir de troncs d'arbres. Elle sculpte des sculptures de chaux, de poire, de cerisier et de chêne, utilise un ciseau et un marteau en bois. Certaines sculptures sont recouvertes de peintures acryliques. Au début des années quatre-vingt-dix, elle a commencé à créer des sculptures en étain et en verre et, depuis le milieu des années quatre-vingt-dix - en bronze, et après quelque temps à faire des sculptures, des fontaines.

    *****************















    « Le parc Montsouris, la balade automnale idéale à Paris ?L’étonnante légende de la rue de la Colombe »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Novembre à 18:21

    tout n'est qu'une grande beauté

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :