• Ma soeur, ces mains de nuit....Léopold Sédar Senghor (1906 - 2001

    Ma soeur, ces mains de nuit

    du recueil "Nocturnes"

    Ma soeur, ces mains de nuit....Léopold Sédar Senghor (1906 - 2001

    - Ma soeur, ces mains de nuit sur mes paupières !

    - Devine la musique de l'Enigme.

    - Oh ! ce n'est pas la bête brute qu'est le Buffle, pas les

      pattes sourdes du pachyderme

    Pas le rire des bracelets aux chevilles de la servante lente

    Pas les pilons encore lourds de sommeil, pas le rythme des

     routes en corvée.

    Ah !  le balafong de ses pieds et le gazouillis des oiseaux

       de lait !

    Les cordes hautes des kôras, la musique subtile de ses hanches !

    C'est la mélodie du blanc Méhari, la démarche royale de  l'autruche.

    - Et tu as reconnu ta Darne, la musique qui fait mes mains  tes paupières si transparentes.

    - J'ai nommé la fille d'Arfang de Siga.

    Poème extrait du recueil "Nocturnes"

    Léopold Sédar Senghor (1906 - 2001 

    « L'ACCEPTATION DE VIEILLIR..........Théma."Le penseur" de Rodin : les clés d’une énigme »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :