• LUMIÈRE TU ES

     

    Dès le matin tu illumines ma journée

    À mon réveil tes yeux m'illuminent

    Tout de toi me fascine

    Avec toi, je vis une cascade de tendresse

    Une cascade de plaisirs fous

    Contre toi, je m'envole d'illusions

    Tes mains sont un voile de satin

    Jardinons notre amour de câlins

    Comme un beau bouquet du jasmin

    @copyright Théma

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Je ne suis pas louis d'or je ne peux plaire à tous

    Mais j'ai un coeur d'or débordant de tant amour

    Mes mots sont ma tendresse pour mon prochain

    A travers mes écrits coquins fait rêver certains

     

     

    Je ne vais pas renier ma mère, d'être née ainsi

    dois-je refaire ma vie passée afin de changer

    Ma personnalité, c'est elle qui m'a tant appris

    Par mon expérience à être transparente sans

     

     

    Hypocrisie, j'assume ce que je suis, même si

    On me je juge de femme légère, mes proches

    Peuvent témoignés du contraire, Mais pourquoi

    Dois-je me justifier,  ne porte aucun jugement

     

     

    Sur ce que toi tu es, bien que nos différences

    Font nos personnalités, dont on doit respecter

    Peu m'importe le nombre d'amis qui t'aiment

    Les miens à travers mes poèmes, je les aime

     

     

    Je ne serais jamais ce que tu veux que je sois

    Je resterais celle que j'aime, naturelle et sans

    Complexes de me mettre à nue, si cela te gêne

    J'en suis désolée pour toi, tu n'as rien compris

     

    copyright @CHRYS CK

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Fleur déracinée

     

    Ta vie est comme des jours endimanchés

    Qui s'ouvre comme un livre aux mots ailés

    C'est ta vie, musiques et ritournelles

    Où s'unissent les soies et les dentelles

    Tu aimes partager tes amours, ta couche

    Aimant prendre des baisers sur ta bouche

    Quand pleuvent les temps gris du crépuscule

    Tu vas baiser mes jupons sans scrupule

     

    Par tes yeux hallucinés, à toucher

    Mes rubans et ma peau, à tâtonner

    Jusqu'à atteindre la gloire virginale

    T'abandonnant dans une issue fatale

     

    Suis-je victime d'un soir, d'une nuit

    D'une liaison dans un boudoir sans bruit ?

    Suis-je prisonnière de cette aventure

    De ce demain sans fleur qui se murmure ?

     

    Cris étouffés dans des tiroirs fermés

    Cachés dans mon âme aux mystères blessés ...

     

    Il pleut sur mon coeur des roses attristées

    Comme des fleurs sur les saisons attardées

    Et tu verras encore la cathédrale

    Sans souci de mon visage si pâle

    Et tout mon coeur sur ton corps soupirant

    Plonge sur toi son regard effarant

    Sur tes lèvres comme des fleurs gelées

    Mon âme souffre de larmes mouillées

     

    @copyright Claudine

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Mains planantes.


    Depuis le jour de ma naissance,je voue une reconnaissance particulière
    aux mains de femme, pour bien m'avoir ouvert à la vie,bien que deux grosses claques sur mes petites fesses me mit en garde, quant à leur douceur.
    Aussi je me résolu a  surtout les observer au début de ma croissance.
    Comme des oiseaux,toujours actives et promptes,attentives à mon besoin,je compris très vite à l'importance de mes pleurs de les voir évoluer.
    Fine et légères avec de nombreux doigts comme des ailes, blanches et soignées,souples, un peu trop rapides,à mon goût, oh! cet odeur de talc,d'eau de cologne,de suaves pommades et ce linge sec et doux, qu'il en était un plaisir d'aussitôt y faire pipi dedans.
    Femmes,sachez qu'avant la beauté et l'attirance de vos seins, le vol de vos mains fascine,des yeux les observent,les suivent, les aiment
    ils en ont tant besoin !
    Quand je contemple les mains ridées,tâchées d'une femme agée,posées ,croisées sur ses genoux, comme à les reposer, c'est sûr,
    elles me racontent leur histoire, du temps ou elles volaient comme des oiseaux 

    Google Bookmarks

    3 commentaires
    1. Image du bonheur



    Les cerises sont là, couleur de l'émotion
    Comme le je t'aime d'un coeur, rouge de passion
    Quand le ciel se fait avaler par l'horizon

    Les heures dorent l'univers ensoleillé
    Semant leur sourire au chemin égaré
    Il pleut la paix sur l'instant qui se veut léger

    Le temps chante et rit dans l'heure parfumée
    Dormant comme une belle enfant sur la soirée
    Et les roses frémissent dans l'ombre allongée

    Il neige dans l'été des pétales de fleurs
    Mettant dans nos cheveux mille et une couleurs
    Il neige rose, comme des baisers, des douceurs

    Et sur nos cheveux des pluies de confettis blancs
    Soufflées par les vents, mille baisers passionnants,
    Aux jardins les fleurs et les vignes sont enivrants

    @copy
    right Claudine

    Google Bookmarks

    votre commentaire
    1. MESSAGE D'UN ANGE

    Ne désespère pas mon enfant

    Garde espoir en l'avenir
    Mon message est espoir de la rosée du matin
    Je te souffle un doux parfum de guérison
    De douces caresses, je laisse sur ton visage
    Et que le tout se sème sur tes pas
    Ne regarde plus les nuages
    Ne te retourne plus
    Admire ce soir les poussières d'étoiles
    Je verse sur toi des paillettes de joie
    @copyright Théma

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • LE PETIT CHAPERON ROUGE

    Le petit chaperon rouge version Cosmos

    Belle fille dont tout les hommes avaient envie de .....moi aussi.eh oui je ne suis pas

    de bois malgré la forêt prôche.

     

    sa mère,sa grand-mère l'aimaient tellement , qu'elles lui on offert pour sa fête un

    chaperon ,piqué a il était une fois dans un petit village de bretagne ( car deux ça coute trop cher ) une

     un breton dans les manifs des bonnets rouges. pas riche la famille,mais l'intention y était .bon plus proches du commandant cousteau que

    d'une fille malgré son corsage déjà bien rempli.

    --- maman ,oh crénon de  diou mais que fais tu là ?

    --- oh comment elle cause ma fille ! je fais une galette de pont aven ,que tu vas

    emmener a ta grand mère avec un petit pot de beurre.

    --- honnêtement et en restant correcte si tu savais ce que ,ça me fait ch.....

    --- eh bien dis donc ou as tu appris a causer comme ça ?

    --- bon eh bien a ce soir , dit a sa maman la belle ,qui dandinait ses petites fesses

     

    tout le long du chemin.

    elle se mit a chanter : --- janeton prend sa faucille la rirette ,la rirette ette ....

    tout en cheminant de ci de là, cahin caha ,elle croisa un loup qui voyant cette belle

    gamine a la croupe prometeuse ,eu envie de la croquer de la tête au pieds.

     

    --- ou vas-tu ma belle innoncente chantonnant sur le sentier ?

    --- je vais voir ma mère-grand pour lui offrir cette galette de sarrasin et ce petit pot de beurre.

    --- tu sais que tu es belle ,tu as qu'elle âge .

    --- quinze ans depuis 3 jours .

    --- sais que tu me plais beaucoup ,as tu déjà connu le loup ?

    --- non ,mais j'aime bien un garçon du village.

    --- ah comment s'appelle-t-il ?

    ---  il se nome mimi.

    --- ah je connais ,il est le fils d'un chasseur .

    --- justement ,je l'aperçois là bas derrière le bosquet ,entrain de couper du bois.

    manifestement ,ces hommes gênaient compère le loup qui avant de prendre

    congé,demanda a notre belle amie ,ou se trouvait la maison de la grand-mère.

    --- tu vois le rocher au fond a droite ,c'est pas là ,hi hi hi . plus loin au delà du

    moulin,se trouve la maison bleue ,c'est celle-la .

    --- elle doit être belle ,bon eh bien a un autre jour.

    le malin animal décida de courir très vite par un chemin plus court pour rejoindre la maison.

    chaperon continua non sans une grande peur,sa balade en cueillant des noisettes

    et quelques fleurs .

     

    le loup arriva essoufflé le premier :

    --- toc toc toc !

    --- qui es là ?

    --- c'est le plombier , hi hi hi non je déconne ,c'est votre petite fille qui vous

    emmène de bonnes  " choses " dit il en déguisant sa voix.

    --- tire la chevillette et la boninette cherra chérie.

    --- ah ha ah ahhhhh cria le loup qui avala la mémé en moins de deux.pas très bonne cette vieille carcasse,de plus elle sent l'urine ,pouah !

    il trouva une pipe sur le rebord de la cheminée ,la bourra et s'allongeat dans le lit

    en tirant quelques bouffées.

    --- oh mer...c'est du shit ,ah ah elle s'emmerdait pas la vieille.bon eh bien elle est lourde dans mon estomac.

     

    une demie-heure plus tard,chaperon arriva tout en sueur devant l'entrée.

    --- toc toc toc !

    --- qui qui qu'est là ,

    --- c'est moi mamie nova ,ta petite fille chaperon .

    --- chaperon ouh ouh je suis si enrhumée que je n'ai pas ma voix habituelle ,mais

    entre mon enfant.

    --- coucou mamie ,je viendrais te faire la bise après ,mais avant faut que je me

    change ,je suis en nage ,peux tu te retourner pendant que je me déshabille ?

    --- oh ma chérie ,non pas la peine ,tu sais bien que je ne vois plus grand chose ,hi

    hi hi .hou hou hou !

    --- oh mamy j'ai honte d'être nue devant toi .

    --- hum y arrête de te rincer l' oeil stp !

    --- hou hou hou ,tu en as une belle zézette

    --- mamy tournes toi stp ça me gêne !

    --- ouh ouh ouh ouh ! ! ! !

    --- tde hum ,non t'inquiète pas , ..............hou... oh tu en as de beaux nénés .

    --- mam'en as une drole de voix,de drôles de yeux,

    --- hi hi hi et tu as vu ma bouche , hum hum miam miaim miam ,je vais te manger

    toute nue ah ah aah ah ahhhhhhhhh ! ! !

     

    chaperon bien qu'a poil,sorti en vitesse dehors pour sortir de la griffe du loup,qui

    trop lourd eu bien du mal a se lever.

    entendant les cris de la petite ,mimi  ( moi hi hi hi ) qui chassait le lapin s'a sucre

    vit la gamine nue devant lui.

    --- ouh ouh ,mais tu en as de beaux nénés et une belle zézette !!!

    --- ah non ,stop laisse mon c.....tranquille et occupes toi du loup qui as du tuer grand-mère.

    entrant dans la pièce, le loup tenta de mordre mimi,qui aidé de son fusil tira sur

    l'animal en pleine tête ,et une fois mort les autres chasseurs venus a la rescousse

    ouvrirent le ventre de la bestiole et récupérèrent la mémé qui sécria :

    ---oh put.......il était temps ,j'ai bien cru que je ne pourrais plus respirer .

    chaperon entra dans la maison ,et mimi n'en pouvait plus ,mais grand seigneur ,il

    promit a chaperon que tant qu'elle n'aurait pas la majorité, il ne lui ferait pas

    connaitre le loup.

    ouh ouh ouh ouh t'en as des beaux nénés, ouh ouh ouh t'en as une belle zézette.

    chaperon en fut si rouge,de honte que depuis ce jour là,chaperon rouge devint son surnom officiel.

     

    copyright@cosmos

    Google Bookmarks

    votre commentaire

  • Sourire d'un Q majuscule,



    Il est dans l'R un petit Q majuscule
    Avec une petite queue minuscule
    Quand c'est jour de canicule

    Qui vient et qui grouille
    A la recherche de papouille
    Pendant que je vadrouille

    Ma plume cherche la formule
    Avec une petite queue ridicule
    Ne cherchez pas la rime avec tentacule

    Oh la la DD, tout se brouille
    Tu souris aux chatouilles
    Après un P  DCD, tout s'embrouille

    C'est l'heure de la TT, tout bascule
    Pas de rime au Q majuscule
    Dis BB, c'est un KK qui bouscule ?

    Et j'entends l' AB qui bafouille
    Plus de rime à la queue qui farfouille
    C'est juste l'R d'un faux Q qui ... douille

    @copyright
    , Claudine





    ce n'est sourire pour ce lundi

    Google Bookmarks

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique