• C'était un petit sapin

     

    Pique, pique, pique
    C'était un petit sapin
    Pique, pique bien
    Il vivait dans la forêt
    Entouré de grands arbres
    Qui sans arrêt se moquaient
    Et le trouvaient bien laid
    Quand parfois il soupirait
    "Vous avez coeur de marbre"
    Les grands arbres s'agitaient
    Et de leurs branches riaient
    C'était un petit sapin...
    Quand un jour il demanda
    Qu'enfin on lui explique
    La raison de ses tracas
    Il entendit cela
    "Nous prenons feuille au printemps,
    Toi tu es plein de piques.
    Puisque tu es différent,
    Tu dois être méchant"
    C'était un petit sapin...
    Mais lorsque l'automne s'en vint
    Que les feuilles jaunirent
    Qu'ils essayèrent en vain
    De rester souverains
    On vit le petit sapin
    Tranquille et sans rien dire
    Se dresser près du chemin
    Plus vert chaque matin 
    C'était un petit sapin...
    Sous la neige au nouvel an
    On le trouva superbe
    Et s'il en fut bien content
    Ne changea pas pourtant
    Et quand vint le mois de mai
    Son ombre était sur l'herbe
    Pas plus grande mais jamais
    De lui on ne riait
    C'était un petit sapin
    Si l'histoire finit bien
    C'est qu'à propos de feuilles
    On peut encore c'est certain
    Accepter son voisin
    On pourrait aussi l'aimer
    A condition qu'on veuille
    Penser qu'on est tous plantés
    Dans la même forêt
    Comme le petit sapin
    Pique, pique, pique
    Comme le petit sapin
    Pique, pique bien.


    ©Anne Sylvestre

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Trois anges sont venus ce soir

     

    Trois anges sont venus ce soir

    Trois anges sont venus ce soir

    M'apporter de bien belles choses

    L'un d'eux avait un encensoir

    L'autre avait un chapeau de roses

    Et le troisième avait en mains

    Une robe toute fleurie

    De perles d'or et de jasmin

    Comme en a Madame Marie

    Noël, Noël, nous venons du ciel

    T'apporter ce que tu désires

    Car le Bon Dieu au fond du ciel bleu

    Est chagrin lorsque tu soupires

    Veux-tu le bel encensoir d'or

    Ou la rose éclose en couronne

    Veux-tu la robe ou bien encore

    Un collier où l'argent fleuronne

    Veux-tu des fruits du Paradis

    Ou du blé des célestes granges

    Où comme les bergers jadis

    Veux-tu voir Jésus dans ses langes

    Noël, Noël, retournez au ciel

    Mes beaux anges à l'instant même

    Dans le ciel bleu, demandez à Dieu

    Le bonheur pour celui que j'aime.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • NOUS NE CROYONS PAS AU PERE NOËL

     

    Nous ne croyons pas au père Noël
    qui récompense les enfants sages et punit les méchants.
    Nous croyons en Dieu, notre Père,
    qui aime tous les humains et veut les sauver.
    Nous ne croyons pas au divin enfant
    venu "de son père apaiser le courroux".
    Nous croyons au Fils de Dieu, notre frère,
    qui nous révèle le vrai visage de Dieu,
    nous promet la Vie, et nous donne sa mort comme une avance.

    Nous ne croyons pas au sapin et à ses guirlandes
    qui trône sur nos places et dans nos maisons.
    Nous croyons en l'Esprit-Saint, le consolateur
    qui nous invite à devenir nous-mêmes lumière du monde.
    Mieux qu'une quinzaine commerciale,
    voici le moment favorable.
    Mieux que des milliers de jouets, voici le cadeau de Dieu !
    Seigneur, toi qui comptes sur nous pour que Noël rayonne,
    donne-nous un coeur et un regard nouveaux !
    Qu'au milieu de la fête, nous soyons capables de Te découvrir et de T'accueillir,
    Toi, dont Noël nous rappelle la venue, il y a 2000 ans, sur la terre de Palestine,
    et qui chemines avec nous, tous les jours, jusqu'à la fin du monde !

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le père noël

     

    Qui arrive à l'horizon
    S'appuyant sur un bâton?
    Qui arrive à l'horizon
    S'appuyant sur un bâton?
    Entre, entre, père Noël,
    Dans notre jolie maison
    Entre, entre, père Noël,
    Te mettre à l'abri du gel;
    Et dans un petit sabot,
    Si tu poses un beau cadeau,
    Toujours nous te garderons
    Bien au chaud dans la maison

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Poème d une fille à son Papa

     

    Poème d une fille à son Papa

    Il m' a aimé dès ma venue au monde

    Il m'a montré le chemin pour grandir.

    De mes fautes, il m'a appris à en tirer des leçons de vie.

    Il a su guérir mes chagrins.

    Il m'a tendu sa main quand je me perdais

    Dans le doute et la solitude.

    Aujourd'hui, je reçois toujours

    autant d 'amour de lui.

    Il est le pilier de ma vie.

    Sans qui rien ne serait possible

    Lui ressembler, c'est le plus beau compliment

    L'aimer  c'est ma chance

    Mon père ce héros

    Lola

    Google Bookmarks

    votre commentaire

  • MOI LE GOUPIL  



    ah,on dit de moi que je suis rusé.
    il est si vite fait de me cataloguer .
    souvent l'on tente de me traquer,
    ils iront jusqu'au coup de fusil.
    j'ai peur pour mes chers petits.

    obligé sans cesse de nous cacher,
    derrière les buissons et fourrés .
    ils envoient leurs chiens me chasser.
    ma compagne est au aboie et prie,
    moi je les protège de la boucherie.

    combien de temps a nous  abaisser,
    devant toute cette méchanceté.
    le dieu des animaux peu nous aider.
    nos appels au secours il oublie,
    moi le renard je suis le maudit.

    si tous les renard du monde pouvaient........



    copyright@cosmos

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • -MAGIE ETERNELLE- CHRYS-

     

    Décembre en manteau de pureté

    Afin d'accueillir l'éminente nativité

    De lumières sur terre en est parée

    Illuminer  tous les coeurs à aimer

     

    Rituel de cette valeur ancestrale

    Ou prédomine  l'amour magistral

    Règne l'esprit Saint en nos âmes

     

    C'est la magie de Noël qui opère

    Sur les êtres dans virtuel ou réel

    tombant des cieux, anges étoilés

     

    Qu'elle en soit la bonne résolution

    L'année venant, d 'amour passion

    En mes voeux sont la seule raison

     

    copyright @ CHRYS (CK)

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • DE TRÈS BELLES FÊTES À TOUS 

    Pour vous tous chers amis

    DE TRÈS BELLES FÊTES À TOUS

    Ceux et celles
    Qui sont devenus mes amis virtuels 
    Qui par mes poèmes vous vous retrouvez
    Pour vous charmantes dames et demoiselles 

    Pour vous aussi mes chers messieurs
    Pour vous en cette belle période des Fêtes
    Pour vous j'aurais tant aimé souhaiter
    Que vos désirs et vos souhaits se réalisent tous
    La paix l'amour et l'amitié
    Du fond de mon coeur
    Pieux sont mes humbles voeux 
    Ce n'est pas encore aujourd'hui ou demain 
    Que les hommes rendront notre monde 
    Moins méchants, moins indulgents
    On ne changera pas les humains
    Chaque personne à son chemin à suivre
    Mais en cette période de réjouissances
    Laissez -moi vous chanter 
    À vous amies et amis virtuels 
    Mes rêves d'amour et de Paix, de Bonheur et de Santé
    C'est avec vous que je veux les partager 
    Avec vous, chez qui j'ai trouvé le vrai bonheur
    Des sentiments et des amitiés 
    Bien plus forts que dans le réel 
    Il est pour vous ce poème 
    Pour vous dire en un seul mot 
    Que je vous aime
    @copyright Théma

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Ces maux

     


    Sur de longs tapis de douleurs
    Glissent mes pas comme des cris,
    Se sont  éteintes mille fleurs
    Dans des espaces sans vie ;

    je suis un corps fatigué
    De mes tristes escapades
    Sur des matins ou des veillées,
    Dans un couloir des dédales ;

    Sur une allée de souffrances,
    Des larmes sourdes sans fin,
    J'appelle calme et clémence,
    Et au ciel tends mes mains ;

    J'aimerai gravir la colline,
    Taire le combat de mes maux,
    Jusqu'à ce que je devine
    Ce que le monde a de beau ...



    @copyright Claudine

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique