• LES TÊTES DE MORTS..(Sonnet)..........Jules Laforgue (1860-1887)

    LES TÊTES DE MORTS

    LES TÊTES DE MORTS..(Sonnet)..........

        E più tu ridi perchè taci e sai.


    Voyons, oublions tout, la raison trop bornée
    Et le cœur trop voyant ; les arguments appris
    Comme l’entraînement des souvenirs chéris ;
    Contemplons seule à seul, ce soir, la Destinée.
     
    Cet ami, par exemple, emporté l’autre année,
    Il eût fait parler Dieu ! — sans ses poumons pourris,
    Où vit-il, que fait-il au moment où j’écris ?
    Oh ! le corps est partout, mais l’âme illuminée ?
     
    L’âme, cet infini qu’ont lassé tous ses dieux,
    Que n’assouvirait pas l’éternité des cieux,
    Et qui pousse toujours son douloureux cantique,
     
    C’est tout ! — Pourtant, je songe à ces crânes qu’on voit.
    — Avez-vous médité, les os serrés de froid,
    Sur ce ricanement sinistrement sceptique ?
     

    « Je parangonne à ta jeune beauté, ........Pierre.Ronsard (1524-1585).PETITES MISÈRES DE JUILLET.............Jules Laforgue (1860-1887) »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :