• Georges DURANT, un homme d'un certain âge vivant à  Aubervilliers,  dans le 93,  allait se coucher  quand sa femme lui dit qu’il avait laissé la lumière dans l'abri de jardin, qu'elle pouvait voir depuis la fenêtre de la chambre.

      Georges ouvrit la porte arrière de sa maison pour aller éteindre,  mais il vit qu' il y avait des   personnes dans  l'abri en train de voler du matériel. 

     Il appela alors la police qui lui demanda : -  " Quelqu'un s'est-il introduit chez vous ?"

     Il répondit :

      - " Non, mais des gens sont en train de me voler après  s'être   introduits dans  ma  cabane de jardin ! "

     La police répondit :

      - " Toutes nos patrouilles sont occupées il faut vous enfermer, et un officier passera dès qu'il sera libre !"

     Georges dit :                          

     -  "O.K ! " Puis il raccrocha,  attendit  30  secondes  et rappela la police :

      - " Bonjour !   Je viens de vous appeler pour des voleurs dans mon  abri de jardin ! Ne vous  inquiétez plus à ce propos...  je les ai tués ! "

     Puis il raccrocha.

      Dans les cinq minutes qui suivirent, 6 voitures de police, une  équipe  de  tireurs  d'élite,  un  hélicoptère,  deux camions de pompiers, une ambulance et le SAMU local se présentèrent devant son domicile, et les voleurs furent pris en flagrant délit.

      Un policier lui dit :

      - " Je croyais que vous les aviez tués ?!...

     Georges répondit :

     - " Je croyais que vous n'aviez personne de disponible ?!!!..."

     

     Moralité : FAUT PAS EMMERDER LES VIEUX, NI LES PRENDRE POUR DES CONS !!!....

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • C’est la rentrée.

     

    La maîtresse de CE 1 demande aux élèves de se présenter. Le premier dit :

    – Je m’appelle Axel Heurdebaise.

    Toute la classe est pétée de rire. La maîtresse se met en colère :

    – Je crois que je suis tombée sur le comique de service! Qu’est-ce que c’est que cette invention ?

    – Mais non, m’dame, je vous jure. Ma sœur est en CM 2. Vous pouvez aller vérifier.

    Pour en avoir le cœur net, l’enseignante se rend en CM 2 et demande :

    – Il y a une Heurdebaise dans cette classe ?

    C’est Toto qui répond :

    – Une heure de baise, vous voulez rire ? On n’a même pas 15 minutes pour goûter !

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Un médecin africain dit à son collaborateur Mamadou :  

    Un médecin africain dit à son collaborateur Mamadou :

    Écoute, Mamadou, demain, je vais à la chasse, mais je ne veux pas fermer la clinique, alors tu t'occuperas des patients qui viendront.

    D'accord, docteur, répond Mamadou.

     Le docteur va à la chasse et le lendemain, il demande à son assistant : 

    Alors, comment s'est passée ta journée ?

    Mamadou explique qu'il a eu 3 patients.

     - Le premier avait une migraine et je lui ai donné de l'aspirine.

     - Très bien, Mamadou, et le 2e ?

     

    - Le 2e avait des brûlures d'estomac, je lui ai donné du Mallox, Monsieur.

     - Bravo! Bravo, tu es un vrai pro, Mamadou.

    Et, le 3e ?

     - Bien, j'étais assis et d'un coup sec la porte s'est ouverte.

     

    Une femme est entrée comme une furie. 

    Elle s'est déshabillée complètement, elle s'est couchée sur la table d'examen et elle m'a crié :

    - « Aidez-moi ! Cela fait 5 ans que je n'ai pas vu un homme ! »  

     

    Plutôt inquiet, le médecin demande : 

     - Et qu'est-ce que tu as fait, Mamadou ?

     

    - Je lui ai mis des gouttes dans les yeux . . .  

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  Un couple de personnes âgées

    Un couple de personnes âgées a fêté son soixantième anniversaire de mariage.

    Ils se sont connus amis d'enfance et se promènent main dans la main dans le quartier de leur jeunesse.
      Ils veulent revoir leur ancienne école.
     
    La grille n'est pas fermée, ils entrent et retrouvent le vieux pupitre qu'ils ont partagé et sur lequel Louis avait gravé :
    « Je t'aime, Claire ».
     
    En revenant à la maison, un sac tombe d'un fourgon presque à leurs pieds.
    Claire le ramasse et l'emporte à la maison.
    Là, elle l'ouvre et compte... cinquante mille euros!
    Louis déclare :
     « Nous devons le rendre ».
    Claire dit :
     « Qui trouve garde ».
    Elle remet l'argent dans le sac et le cache dans le grenier.
    Le lendemain, deux policiers viennent enquêter dans le quartier.
    Ils frappent à leur porte:
     « Pardon, auriez-vous trouvé un sac qui soit tombé d'un fourgon hier ? »
    Claire dit :      « Non »...
    Louis :      « Elle ment ! Elle l'a caché dans le grenier ».
    Claire :     « Ne le croyez pas, il est sénile ».
    Les agents se tournent pourtant vers Louis et lui demandent:   
     « Voulez-vous, SVP, nous raconter l'histoire depuis le début »?
    Louis : - Eh bien, voilà ! Claire et moi, revenions de l'école, hier... ».
    Le premier agent se tourne vers son collègue et lui dit :
      «Viens on s'en va…!!!»
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • C'est Gonflé 

    Une prostituée dévisage le client qui vient de monter avec elle dans sa chambre. Tout à coup, elle s'écrie :

     - Ça alors ! Je t'avais pas reconnu dans l'escalier ! Mais t'es le ministre des Finances... Attends un peu ! Je vais te faire un 82... 

    - Un 82 ? dit l'autre, un peu gêné. Qu'est-ce que c'est ?

     - Un 69, plus la TVA.

    *****************************************************

    La Pure Vérité

    Un groupe de politiciens se rend à un congrès dans un car portant le logo du parti. Soudain, le car quitte la route et s'écrase contre un arbre dans le pré du père Grégoire. Alarmé par le fracas, le vieux paysan se rend sur les lieux de l'accident. Tout en soupirant, il creuse un grand trou et y enterre les politiciens. Quelques jours après, un motard de la gendarmerie passe sur la route. Il aperçoit l'autobus accidenté et demande à l'agriculteur : - Mais où sont passés les politiciens ? 

    - Ben ma foi, je les ai tous enterrés.

    - Mais vous êtes sûr qu'ils étaient tous morts ? Le père Grégoire hausse les épaules.

    - Oh, y en a bien qui disaient que non, mais vous savez comme ils mentent, les politiciens.

    *******************************

    Oh La Vache... 

    Lors du vernissage d'une exposition de peinture, toute la presse est là ainsi que l'artiste. L'un des nombreux tableaux attire l'oeil d'un journaliste. C'est un cadre totalement vide. Intrigué, il se décide à interroger le peintre :

     - Excusez-moi, mais je suis assez surpris par ce tableau tout blanc. Pourriez-vous me l'expliquer ? 

    - Ce tableau représente des vaches dans un pré.

    - Mais je ne comprends pas... On ne voit aucune vache, et encore moins le pré !

     - Mais c'est normal. Les vaches ont mangé toute l'herbe. Voilà pourquoi vous ne voyez plus le vert. 

    - Je veux bien, mais les vaches, elles sont où ?

     - Hé, elles sont pas folles. Vous ne croyez tout de même pas qu'elles vont rester dans un pré où il n'y a plus rien à brouter ?

    ******************************************

    Sans Effets

    Un petit vieux va au bordel. La patronne le conduit vers une fille appétissante et prête à tout. Ils montent. Sûre d'elle, la fille lui dit :Déshabille-toi et passons aux choses sérieuses. Je vais te rappeler le bon vieux temps. Le papy se déshabille en vitesse, mais la fille lui prend toutes ses fringues et les jette par la fenêtre.

    - Qu'est-ce que tu fais ? T'es folle !

     - T'en fais pas, pépé ! Je vais te faire l'amour toute la nuit, et demain matin tu auras perdu tant de kilos que tes vêtements seront trop grands pour toi. La fille se déshabille à son tour. Alors le petit vieux s'empare de ses affaires et les balance par la fenêtre. 

    - Hé ! Ça va pas ? Qu'est-ce que tu fais ?- T'inquiète pas. Le temps que je bande, la mode aura changé.

    *********************************************

     

     

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique