• Le Vélo sur la route du Bonheur.............. Blanche Drevet.

    Le Vélo sur la route du Bonheur

    Quelle merveilleuse invention que le vélo !

    Elle n’est jamais la même la route du plateau

    où je pédale au rythme de mon cœur.

    J’y déguste l’instant, l’instant de bonheur

    qui lave mon cerveau.

    Je veux avoir la confiance de l’oiseau

    et je pense.

    Légère est ma conscience

    quand je passe devant le jaune éclatant

    d’un soleil solitaire

    et que je sens couler en moi le sang

    des forces de la terre

    et des forces de l’eau.

    Légère est ma conscience

    lorsque je remplis mes yeux

    du bleu lumineux

    des chicorées de l’été

    du rose des centaurées

    et des taches rouges des coquelicots.

    Légère est ma conscience

    le long de la route grise

    qui mène au village

    quand la douce brise

    me lèche le visage

    et caresse ma peau.

    Légère est ma conscience

    en roulant dans la forêt verte

    où je souris à la flûte alerte et jolie

    d’un oiseau.

    Légère est ma conscience

    quand je respire les parfums enivrants de l'été

    ceux du tilleul et de la reine des prés

    du chèvrefeuille blanc

    et les senteurs de blé chaud.

    Légère est ma conscience

    et grande ma joie de l’effort accompli

    en haut d’une côte un peu dure

    quand je sens mes poumons remplis d’air pur

    et mes mollets raidis

    et que je sais ce qui est beau.

    Puis lorsque mon vélo prend de la vitesse

    je comprends la sagesse

    des grands arbres balançant

    leurs feuillages sous le vent

    Leurs regards tournés vers le haut.

     

     Blanche Drevet.

     

    « Le fleuve.............Philéas Lebesgue. Femmes....................Leila ZHOUR »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :