• Le Récit - Le Briquet (Hans Christian Andersen) -

    Le Récit - Le Briquet (Hans Christian Andersen) -

    Le Récit - Le Briquet (Hans Christian Andersen) -

    Le Briquet est un conte d'Hans Christian Andersen, paru en 1835 dans le deuxième livret de ses contes de fées...

    Traduit de l'allemand, sous le titre danois Eventyr fortalte for bøern.

    Il est accompagné de La Princesse au petit pois et Grand Claus et Petit Claus.

    Cette publication souleva un tollé de la critique danoise qui s'acharna sur Andersen...

    Auquel elle préférait les contes moralisateurs de Christian Frederik Molbech, très en vue1.

    Il était une fois un soldat qui rencontre une vieille sorcière qui le charge d'aller au fond d'un tronc d'arbre...

    Là où se trouve une grotte.

    Là il pourra récupérer les pièces de cuivre d'un coffre gardé par un chien aux yeux grands comme des tasses à thé...

    Des pièces d'argent d'un coffre gardé par un chien avec des yeux grands comme des roues de moulin...

    Et les pièces d'or d'un coffre gardé par un chien aux yeux grands comme des tours rondes.

    Le soldat peut garder l'argent pour lui, la sorcière ne demande qu'une seule chose...

    Le briquet que sa grand-mère a oublié lorsqu'elle est descendue dans ces profondeurs.

    Pour amadouer les chiens, il suffira de les poser sur le tablier de la sorcière.

    Ce que fait le soldat.

    Il prend d'abord, le cuivre, le jette, puis l'argent, le jette, et il prend l'or qu'il garde.

    Puis il trouve le briquet de la sorcière

    Lorsqu'il remonte, il demande à la vieille ce qu'elle veut faire du briquet.

    La sorcière répond que cela ne le regarde pas.

    Alors le soldat refuse de le lui donner, et il lui coupe la tête.

    Arrivé en ville, il fait cirer ses chaussures et s'informe sur la fille du roi qu'il désire voir.

    Mais cela semble impossible.

    Le soldat décide de se distraire en attendant de trouver une solution.

    Mais comme il dépense beaucoup d'argent en menant la grande vie, il se retrouve vite pauvre, et dans une mansarde.

    Alors qu'il fait nuit, et froid, le soldat bat le briquet pour allumer une bougie dans sa sombre mansarde quand un des chiens se présente et dit ...

    Ordonne mon maître, que veux-tu.

    Le soldat demande d'abord de l'argent, puis, lorsqu'il bat de nouveau le briquet et qu'un autre chien apparaît...

    Il lui demande d'aller chercher la princesse.

    Le chien la lui ramène, mais le lendemain, elle ne se souvient plus de l'endroit où elle est allée.

    La reine décide de veiller sur elle, et lorsqu'un chien vient de nouveau chercher la princesse...

    Elle le suit, et marque d'une croix la porte de la maison du soldat où il est entré..

    Mais la croix s'efface...

    La nuit suivante, la reine coud un sac de farine à la taille de la princesse, et elle suit sa trace.

    Le soldat est découvert, arrêté, et il va être pendu.

    Mais au moment de l'exécution, le soldat demande à fumer une pipe.

    Il bat le briquet une, deux, trois fois, et tous les chiens surgissent en même temps.

    Le soldat ordonne aux chiens d'éjecter les soldats puis le roi et la reine...

    Le soldat et la princesse se marièrent et vécurent heureux jusque la fin des temps.

    « La Cataracte - Par Julie Barbeau Capruciu, B.A. NDA - L'AMITIÉ EST UNE DES PLUS BELLES CHOSES DE LA VIE - »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :