• Le premier amour..............Véronique Olmi, 

    Le premier amour

    Le premier amour..............Véronique Olmi, 

    Après Lyon, j’ai roulé lentement, le bras à la fenêtre, dans la campagne floue de ce jour de juin, l’air tremblait d’une chaleur condensée qui éclaterait bientôt. Quelque chose venait de cette terre qui m’était connue et qui m’appartenait, un peu comme un foulard pris dans les branches, que l’on ne parvient pas à atteindre et qui se balance au vent, un signe de nous-mêmes, personnel et perdu. J’avais perdu quelque chose dans cette campagne si française, aux verts dégradés, aux clochers fins comme des lames, aux cours d’eau clairs empoisonnés. J’ai arrêté la voiture et marché le long d’un chemin sec, et cela enflait, un rêve présent mais impossible à saisir, je cherchais une image, un mot qui aurait ouvert la voie, mais devant moi il y avait juste le calme trompeur de villages éparpillés et de routes délaissées, et les gens d’ici, semblables aux gens de toutes les enfances, les personnages de la campagne, leurs mots lourds, les chiens aboyeurs dans les jambes sombres des femmes.

     

     

    « Glisser......................Valérie Doussaud,Tu voulais le soleil et je t’offrais la nuit…...........Bernard »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :