• Le lac Baïkal cristallise tous les records avec une vidéo

    Le lac Baïkal cristallise tous les records 

    Le lac Baïkal

    Prenez un globe terrestre, tournez-le vers la droite, encore et pointez votre doigt sur une longue virgule bleue qui s’étire des frontières mongoles en Sibérie : bienvenue sur le lac Baïkal, l’un des plus beaux paradis blancs que compte la planète.  

    Et tenez-vous bien parce que sous ses airs d’eau qui dort, cette étendue est un puits de records. Commençons par la profondeur d’ailleurs, 1 700 mètres avec une vue dégagée jusqu’à 40 mètres de fond ce qui en fait aussi le lac le plus pur du monde.

    Pour la superficie : 31, 500 km², autrement dit une surface qui revient à traverser la Belgique, oubliez d’en faire le tour en barque donc. Si l’eau du lac est régulièrement figée par les températures qui dépassent -30°C six mois de l’année, son aspect lisse n’est pas un gage de jouvence, bien au contraire puisque les scientifiques ont fixé son âge à 25 millions d’années.

    Contenant 20 % des ressources d’eau douce dans le monde, cet écosystème exceptionnel accueille une faune et une flore endémiques particulièrement riches, qui vaut au lac le surnom de « Galápagos de la Russie » en raison de la lecture limpide qu’il propose sur l’évolution des espèces, la théorie chère à Darwin écrite après plusieurs voyages sur ces îles situées au large de l’Équateur.

    Baptisée la « mer sacrée » par les adeptes du chamanisme, une philosophie dont l’histoire prend sa source en Sibérie et en Asie centrale, le lac Baïkal est considéré comme le centre énergétique de la planète.

    Au regard de cette nature démesurée et toute puissante, on ne peut que souscrire à cette désignation.

    « Trudeau un traître ....mais alors ! TINTIN-NG.ppsx » »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :