• LA VEUVE DU HOBEREAU....

     LA VEUVE DU HOBEREAU

     LA VEUVE DU HOBEREAU....

    La veuve du hobereau, aux longs cheveux châtaigne,

    Au regard mystérieux

    De promesses d'aurore,

    Quand arrive l'automne, pose son coeur qui saigne

    Sur la mousse du vent,

    Les feuilles d'un météore.

     

    Elle sait, dans la forêt, les fragiles girolles

    Et le bolet frileux

    A l'abri du vieux chêne,

    L'asphodèle bohème, l'amanite frivole,

    Le chant de Baudelaire,

    Les violons de Verlaine.

     

    La veuve du hobereau, aux longs cheveux châtaigne,

    A la robe peu sage

    Où le lierre s'enchevêtre,

    Comme Lady Chatterley, règne en souveraine

    Sous un baldaquin pourpre

    Parsemé de grands hêtres.

     

     Parmi les herbes folles, elle s'offre à la lumière,

    Aux grelots de baisers

    De la bruyère ciliée.

    Elle caresse l'alise, aux frissons des clairières,

    Et garde, sur les lèvres,

    Un parfum de genièvre.

     

    La veuve du hobereau, aux longs cheveux châtaigne,

    Quand se meurt, sans un bruit,

    L'ultime digitale,

    Abandonne ses larmes aux ailes des phalènes

    Eblouies, dans la sylve,

    Par l'osmonde royale.

     

    Automnale

     Composition musicale : Jean-Marie Djibedjian

    Interprétation : Sosso

    **********

    http://escapadeautomnale.centerblog.net/111-la-veuve-du-hobereau

    « ON N'EST PAS SERIEUX QUAND ON A DIX-SEPT ANS........Arthur Rimbaud...Infarctus : le drame de la retraite »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :