• LA SODOMIE PAR DERRIÈRE...............Pierre Louÿs (1870-1925)

    LA SODOMIE PAR DERRIÈRE

      
    Parce que strictement de par le double fer 
    Le deuil bref aplani d’aspect viril se dresse, 
    Parce que, sur ta fleur où vit l’ardeur d’Arès, 
    Une ombre en linéaments rares se profère, 
      
    Et qu’aussi la stature et le geste d’avoir 
    Comme encore si peu d’aurore émaciée, 
    Disent à Celui-là l’imaginaire acier 
    Dont la garde s’efflore en jeune dieu d’ivoire, 
      
    Il me plaît, comme aussi l’opposé, conquérir 
    Le caprice animal d’attendre et de sourire 
    Où subjugue une intervertie aux doigts rétifs, 
      
    Le héros, grave de sa fureur qui s’ennuie, 
    En navrant, symétrique et protecteur, la nuit 
    Cyclopéenne au fond des parts respectives. 
      

    18 février 91.

     

     

    « LA RIVIÈRE.............. Remy de Gourmont (1858-1915).LE CLITORIS.................Pierre Louÿs (1870-1925) »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :