• L'intégrité.................

    L'intégrité

    Qui d'entre nous n'apprécie pas d'échanger avec des personnes qui sont sincères, dignes de confiance, honnêtes, et qui mettent en pratique ce qu'elles disent? Des personnes qui tiennent leurs engagements, et qui gardent pour elles vos confidences intimes ?

    Moi, personnellement, j'aime beaucoup avoir pour amis, travailler ou faire du business avec ce genre de personne, parce que je sais que je peux leur faire confiance.

    Evidemment, nul n'est parfait, et même une personne intègre peut faire un faux-pas quelquefois, mais en ce qui me concerne, je me sens confiant auprès de ces êtres de bonne composition, intègres, et qui vivent une vie ancrée sur des principes qu'ils garderont même en période d'épreuves.

    Il y a quelque temps, quelqu'un qui espérait que je l'engagerais pour un travail de réparation m'a expliqué qu'il y avait deux façons d'exécuter celui-ci : l'une avec un résultat garantissant la sécurité, l'autre produirait une bonne apparence, mais pourrait provoquer un accident occasionnel.

    Il m'a dit que si je choisissais la sécurité, il serait heureux d'accomplir ce travail, sinon je devrais trouver quelqu'un d'autre pour le faire. Il avait besoin de ce job, mais il m'a bien fait comprendre qu'il avait des principes avec lesquels il ne tergiverserait pas. Je l'ai engagé sur-le-champ. Son intégrité comptait plus pour lui que le travail ou l'argent ; elle n'était pas à vendre.

    L'intégrité signifie que vous possédez une valeur morale ferme, qui est à la base de toutes vos actions. Pour des chrétiens, cette valeur de base se trouve dans la Bible.

    Si on est un Chrétien, on sait que Dieu s'est révélé lui-même à nous, et qu'Il nous a dévoilé ses caractéristiques et sa nature. Ainsi, nous connaissons ce qui est important à ses yeux, et nous essayons de vivre nos vies de manière à renvoyer ce qui, d'après ses dires, compte pour Lui. Nous croyons en ses valeurs, et nous les adoptons comme les nôtres au plus profond de nous-mêmes. Par conséquent nous travaillons à synchroniser nos valeurs intérieures avec nos actes et nos paroles de manière constante.

    Nous savons que Dieu attache de la valeur à l'intégrité: l'honnêteté, la droiture, le fait de garder la parole donnée et celui de se montrer digne de confiance.

    « O Éternel ! Qui séjournera dans ta tente ? Qui demeurera sur ta montagne sainte ? Celui qui marche dans l'intégrité, qui pratique la justice et qui dit la vérité selon son cœur »

    Lorsque notre intégrité inspirée par Dieu devient notre valeur de base, elle guide nos actes. « L'honnêteté guide les hommes droits, mais les tricheries des gens infidèles les mènent à la ruine »

    Les mots hébreux dans l'Ancien Testament qui sont  traduits par « intégrité"sont aussi parfois traduits par : "complet, droit, parfait, sans tâche, irréprochable, entier, sincère »

    Nous sommes tous des humains qui commettons des fautes, et dont nul n'est parfait. Mais en tant que croyants, nous désirons faire de notre mieux pour vivre en accord avec ces valeurs, ce qui signifie vivre dans l'intégrité. Evidemment, c'est plus facile à dire qu'à faire.

    Nous sommes tous tentés parfois d'arrondir les coins de notre moralité, d'être pas tout-à-fait honnêtes, de baser certaines de nos décisions sur ce que nous pensons être meilleurs pour nous au lieu de ce que nous savons être justes. Ça, c'est la nature humaine, le résultat de la chute de l'homme.

    Nous sommes appelés à vivre, en public comme en privé, les valeurs que nous avons choisies. Nous devrions prendre la même décision ou agir de la même façon quand personne n'est présent et quand des gens nous observent.

    L'intégrité, c'est choisir de faire ce qui est juste, pas parce que quelqu'un regarde, mais parce que nous avons pris l'engagement de le faire.

    C'est une consécration qui vient de l'intérieur, et qui n'est pas basée sur des circonstances externes. Ce qui est juste reste juste peu importe qui regarde, et ce qui est mal reste mal même si personne ne nous observe.

    Choisir de rester intègre finit toujours par payer à long terme, et le mal accompli dans le secret par nous rattraper, tôt ou tard : que ce soit par des effets visibles, ou par le dommage causé à notre âme, ou encore par  les conséquences dans nos relations avec Dieu et avec les autres.

    Tout ce qui est caché sera découvert, et tout ce qui est secret sera connu. C'est pourquoi tout ce que vous aurez dit dans l'obscurité sera entendu à la lumière du jour, et ce que vous aurez murmuré à l'oreille d'autrui dans une chambre fermée sera crié du haut des toits.

    En quoi l'intégrité est-elle importante ?

    L'intégrité est essentielle pour faire de vous une personne crédible ou digne de confiance. Elle vous affecte sur un plan personnel, professionnel, social et spirituel. Elle est au cœur de qui vous êtes vraiment. Elle définit votre nature.

    Le célèbre architecte et auteur Buckminster Fuller (1895-983)  a dit : « L'honnêteté et l'intégrité sont absolument essentielles pour votre succès dans la vie ... tous les domaines de la vie »

    Notre attitude est le résultat des choix que nous faisons. Quand nous faisons un choix basé sur nos valeurs plutôt que sur ce qui nous avantage, nous avons de l'intégrité. L'intégrité exige que nous prenions sur nous-mêmes pour prendre les bonnes décisions, celles qui sont justes plutôt que celles qui nous profiteraient le plus à ce moment-là.

    C'est comme mettre notre compas moral sur le nord réel, puis s'engager à suivre cette direction quoi qu'il arrive. Vivre dans l'intégrité, c'est mettre en pratique nos valeurs même si nous devons en souffrir. Eh oui, il y aura des moments où ça fera mal.

    Parfois vous ferez une promesse, puis les circonstances vont changer de sorte que garder votre parole deviendra difficile ou même vous coutera cher; mais vous la tiendrez quand même parce que vous aurez « fait un vœu »

    Votre « oui » doit vouloir dire oui, et votre « non », non. L'intégrité, ça signifie que vous gardez votre parole.

    Avoir de l'intégrité, c'est connaître vos valeurs morales et vous engager à vivre en fonction d'elles. Il n'y a pas d'intégrité si vos paroles ne correspondent pas à vos actes, quand vous dites une chose mais que vous en faites une autre, quand vos actes sont en violation directe de vos valeurs.

    Nos valeurs sont ce qui motive nos actes, et lorsque nous manquons d'intégrité dans notre attitude, cela indique que nos véritables valeurs pourraient ne pas être celles que nous pensons ou prétendons avoir.

    En tant que Chrétiens, nous devrions faire l'effort de mesurer nos décisions, nos choix, nos paroles et nos actes en fonction des valeurs que Dieu nous a révélées dans la Bible ; en bref, nous devons aligner nos valeurs sur les siennes.

    Faire de l'intégrité une habitude

    Si vous prenez l'engagement de vivre votre vie dans l'intégrité, ce sera plus facile pour vous de faire les bons choix lorsque ceux-ci seront difficiles. Lorsque vous avez pris la ferme décision de laisser les valeurs divines guider votre vie, vous n'avez plus autant besoin de vous battre avec votre conscience quand vous devez choisir de faire ce qui est juste ou non : ce choix aura déjà été fait largement à l'avance par votre consécration.

    Si un jour vous vous retrouvez face à une occasion de prendre ce qui ne vous appartient pas, de faire ce que vous savez que vous ne devriez pas faire, de tromper, de mentir, de dire du mal de quelqu'un, de propager des commérages, de rompre un accord, d'être infidèle à votre conjoint, etc..., alors vous aurez les tripes pour ne pas le faire, même si vous êtes tentés; parce que si vous le faisiez, vous violeriez les valeurs par lesquelles vous avez déterminées de vivre.

    L'intégrité ne vient pas naturellement; c'est quelque chose qui se développe consciemment et progressivement. On commence par prendre la décision de vivre dans l'intégrité et de s'y investir. Vous décidez de votre système de valeurs, de ce que vous défendez, et vous vous engagez à vivre par ce standard.

    Après avoir pris cet engagement, vous travaillez à affermir cette résolution. Vous serez tentés de compromettre, mais à force de faire les bons choix malgré les situations ou vous n'aurez pas envie de le faire, vous allez progressivement bâtir l'habitude d'agir en fonction de votre éthique. Votre consécration première à vos valeurs, facilitera vos choix éthiques et diminuera la tentation de compromettre avec vos convictions.

    Décider d'être une personne intègre nous place en position d'atteindre nos objectifs de manière à n'en avoir aucune honte. Quand on en vient aux choses vraiment importantes de la vie, la façon de faire est aussi importante que les buts à atteindre.

    Si nous sommes malhonnêtes, que nous profitons des autres, que nous nous approprions ce qui ne nous appartient pas, que nous agissons sans aucune éthique ou que nous faisons du mal aux autres dans le but de réussir nos ambitions, alors nous agissons avec déloyauté et déshonneur. Nous allons peut-être obtenir ce que nous voulions, mais dans le processus, nous perdrons nos valeurs, notre personnalité et notre foi.

    Les êtres humains ont la capacité de s'excuser intérieurement en se disant que le résultat en vaudra la peine, même s'il faut en passer par là ; mais si nous prenons ce chemin-là, nous nous apercevrons que notre éthique est restée derrière, que nos actes sont immoraux et que nous aurons endommagé notre relation avec les autres et avec Dieu.

    Les gens qui ont sévèrement endommagé leur vie et la vie des autres par leur manque de moralité ne se sont pas, en général, réveillés un beau matin en prenant une décision contraire à leur éthique.

    Habituellement ces décisions-là commencent petites, peut-être tôt dans la vie, à contourner la vérité, à dire un petit mensonge, à « piquer » une petite chose qui ne leur appartient pas, à tricher à un examen, ou d'autres choses qui, bien qu'elles ne soient pas justes, ne sont pas flagrantes.

    Ces « infractions mineures » ne semblaient pas si terribles, pas au point de déshonorer. Cependant, lorsqu'ils sont répétitifs, ces actes construisent une habitude qui deviendra difficile à briser. Pour ces personnes, leurs standards moraux ont été abaissés, et ce qu'ils considéraient comme honnête et comme leur éthique est devenue floue.

    En s'engageant sur cette route, ça devient plus facile de justifier ou d'excuser  des mensonges de plus en plus gros et des actes de moins en moins éthiques. Leur conviction de vivre avec intégrité a diminué et, avec le temps, elles sont devenues des personnes déshonorables. (Nos politiciens et ceux qui nous gouvernent en sont des bons exemples !)

    Le fait de compromettre pour réaliser de « petites » infractions supporte un prix à payer, et e endommage votre âme. Si quelque chose est mal, le faire seulement un petit peu ne va pas le rendre juste. Si c'est mal, c'est mal.

    D'un autre côté, quand on crée l'habitude de faire ce qui est juste, plus on le fait et plus ça devient facile. La somme de vos décisions de chaque jour fait de vous ce que vous êtes. C'est vous qui contrôlez votre vie, et vous êtes responsables, et de vos décisions personnelles, et de leurs conséquences.

    Résister à la tentation

    Nous sommes tous tentés de faire des choses qui sont mal. La plupart d'entre nous ne penserait jamais à voler de l'argent à quelqu'un, mais nous pourrions avoir l'inclination de gaspiller une heure ou deux à notre travail si nous pouvons nous en sortir à bon compte.

    Nous sommes payés durant ce temps, et en ne travaillant pas, ce que nous faisons en vérité c'est prendre de l'argent que nous n'avons pas gagné.

    Ou bien nous pouvons prendre des articles de bureau au travail, ou quelque chose comme ça, sans nous sentir trop mal. Mais le faire sans permission, c'est voler, pur et simple.

    Afin de combattre ce genre de tentations, ça pourrait aider à visualiser vos actes sous une forme plus radicale : imaginez-vous en train de vous glisser dans le bureau du patron et de prendre l'équivalent de deux jours de paye dans son porte-monnaie. Vous ne feriez jamais cela! Pourtant, gaspiller deux heures pour lesquelles votre patron vous paye, c'est la même chose, bien que ce soit plus facile à vos yeux de le justifier.

    Une bonne règle à se rappeler  est celle-ci : si vous ne feriez pas quelque chose devant votre enfant, votre conjoint ou quelqu'un que vous aimez et respectez, alors c'est probablement quelque chose que vous ne devriez pas faire du tout. Si vous pensez que c'est mieux de faire les choses en « douce », alors il y a de bonnes chances que vous n'agissiez pas dans l'intégrité.

    Je suis souvent horrifié par les commentaires que certains postent sur l’internet. Ils s'en prennent violemment à d'autres de façon anonyme, s'exclament en tempêtant, et écrivent  des choses horribles qui sont cruelles et blessantes. Je doute qu'ils disent les mêmes choses s'ils parlaient face à face avec cette personne, ne serait-ce que pour ne pas prendre leur poing dans la figure (ou pire)

    Ecrire à l'abri chez eux de tels mots au vitriol, c'est pareil que faire quelque chose de mal en secret. Jamais ils ne diraient de telles choses à la face de quelqu'un, et ils ne feraient pas non plus certaines choses en public, parce qu'ils ne voudraient pas que les gens sachent qu'ils sont comme ça. Pourtant la vérité c'est que, si des gens font de telles choses, alors c'est comme ça qu'ils sont, ou qu'ils sont devenus.

    Ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que quand nous sommes environnés de personnes qui n'agissent pas avec intégrité, cela peut influencer notre attitude et notre morale. Leur exemple d'immoralité pourrait nous induire à agir de la même manière.

    Bien sûr, passer du temps avec des gens dont la morale est inférieure à la vôtre ne veut pas dire forcément que vous allez automatiquement descendre à leur niveau, mais, dans un tel milieu, ça peut devenir plus difficile pour vous de maintenir vos standards plus  élevés.

    Il est particulièrement important de réaliser que, si vous êtes en position d'autorité ou de respectabilité,  votre intégrité, votre exemple, peuvent affecter les autres de façon soit positive, soit négative.

    Si vous êtes parent, Pasteur ou leader spirituel, enseignant, entraineur, ou une personne publique, etc. ... vous êtes un exemple pour d'autres. On vous regardera et on se modèlera d'après vous, et par conséquent, cela vous donne une responsabilité supplémentaire de  vous conduire avec intégrité.         

    Si nous agissons contrairement à la morale, si nos vies manquent d'intégrité, le message que nous partageons peut sembler dénué de vérité.

    A quoi ressemble l'intégrité ?

    L'intégrité, c'est vivre en accord avec les principes de notre morale. C'est se montrer honnête, noble, digne de confiance, fiable, honorable dans ses agissements, fidèle à garder ses promesses. C'est agir et parler avec transparence. C'est ne pas parler négativement des autres ou donner dans les commérages. Ça veut dire traiter les autres comme vous voudriez qu'on vous traite. C'est vivre une vie honorable et respectable.

    Une fois que nous avons pris l'engagement de vivre en accord avec nos valeurs morales, il est important de nous remettre en question régulièrement à leur sujet, en particulier lorsque nous devons affronter un challenge moral.

    ______________________________________________________

    « Immersion dans le premier cimetière pour déchets nucléaires au monde Un petit cours bien utile ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :