• L'été, c’est bien.

    L'été, c’est bien.

    L'été, c’est bien.

    L’été, c’est bien. Le passer sans être infesté de mouches, c’est mieux. Voici quelques conseils pour tenter de vous débarrasser de ces petites bêtes intrusives et souvent dérangeantes.

    Vecteur de maladies et de bactéries, productrice d’excréments salissant tous les recoins de la maison, responsable d’insomnie et sans cesse associée à l’image de la saleté, il n’y a pas à dire, la mouche a mauvaise réputation.

    Pourtant, elle a, elle aussi, un rôle à jouer. Aussi petite soit-elle, elle participe à l’élimination des déchets organiques, a une place importante dans la lutte biologique contre les insectes ravageurs et fait partie de la chaîne alimentaire de nombreux êtres vivants (dont certains hommes qui en mangent les larves).

    + Plus il fait chaud, plus il y a des mouches

    Il est vrai que sa présence dans la maison est loin d’être agréable. Mais plutôt que de s’acharner sur elle et ses nombreuses copines à grands coups de produits chimiques et toxiques, pourquoi ne pas essayer tout simplement de les faire fuir?

    Voici dix conseils de grand-mère pour tenter de chasser les mouches de votre habitation.

    1. Une hygiène irréprochable

    Avant toute chose, il est indispensable d’observer une hygiène irréprochable dans la maison et surtout dans la cuisine pour éviter la propagation des mouches. Ne laissez pas traîner de vaisselle, nettoyez vos plans de travail, videz vos poubelles plus régulièrement et ne laissez pas de nourriture à l’air libre.

    2. Ail, ail, ail

    Sur ce deuxième point, les mouches sont semblables à de nombreux humains  : elles sont rebutées par l’odeur de l’ail. Pour les éloigner, réalisez une décoction d’ail (faire bouillir de l’ail frais et juteux dans de l’eau pour en extraire les principes solubles), filtrez le bouillon ainsi obtenu et placez le tout, dans une coupelle, sur le bord d'une fenêtre.

    3. Comme en Provence

    Si elles n’aiment pas l’odeur de l’ail, les mouches détestent également celle de la lavande. Bouquets, bougies, huiles essentielles, il vous est possible d’en dégoter sous différentes formes et de trouver celle qui vous convient le mieux. Un petit rayon de soleil, et vous aurez en plus l’impression d’être en vacances en Provence.

    4. Des p’tits clous, des p’tits clous, toujours des p’tits clous

    Les clous de girofle sont généralement de bons répulsifs face à nos petites ennemies volantes. Pour en tirer le meilleur, plantez en plusieurs dans un(e) oignon/citron/orange coupé(e) en deux. Placez le tout dans une coupelle et déposez en une dans chaque pièce de la maison. Pour une action longue durée, réitérez l’opération toutes les semaines.

    5. Ce basilic, mon héros

    Autre répulsif  : le basilic. Il dégage une odeur agréable pour l’homme mais désagréable pour les mouches. Il est donc doublement avantageux. Un plant peut être placé n’importe où dans la maison mais vous pouvez également en détacher quelques feuilles et les placer dans les endroits stratégiques servant d’accès aux mouches.

    6. Un lave vitre au vinaigre

    Pour faire fuir les mouches, nous avons un autre allié  : le vinaigre blanc. Il peut être utilisé de différentes manières. On peut par exemple le faire chauffer puis le placer dans une coupelle au bord d’une fenêtre ou l’utiliser pour nettoyer les vitres afin de les imprégner de son odeur et d’empêcher les insectes d’approcher.

    7. L’oignon, bon garçon

    Tout comme les éléments précédents, l’oignon peut s’avérer précieux pour lutter contre l’invasion des mouches . En tranches ou en décoctions, les oignons peuvent être placés aux dessus des armoires ou sur le bord des fenêtres. On peut également les frotter sur les bords des châssis, à l’extérieur, pour dégoûter les intrus d’entrer.

    8. Et la lumière fut

    Les mouches sont attirées par la lumière. Pour les chasser d’une pièce en particulier pendant la nuit (comme votre chambre), éteignez la lampe dans la pièce concernée mais allumez en une autre au bout du couloir en laissant votre porte légèrement ouverte. Les responsables de vos insomnies devraient rapidement filer.

    9. Le piège du campeur

    Les deux derniers conseils sont plus radicaux. Le premier consiste à construire soi-même un piège à mouches. Pour ce faire, prenez une bouteille en plastique transparent et coupez en le dessus. Versez dans la bouteille un liquide sucré. Replacez le morceau coupé sur sa base, mais à l’envers, comme un entonnoir. Les mouches seront attirées par le liquide et n’arriveront plus à s’extraire de la bouteille.

    10. Les rubans collants

    Le deuxième conseil «radical  », consiste à placer des rubans collants anti-mouches dans son intérieur. Une fois accrochée, la mouche ne peut plus s’en défaire. La mouche étant un animal grégaire, elle est généralement attirée par ses congénères. N’hésitez pas à placer une mouche morte sur un nouveau ruban et à placer ce dernier sur un couloir de passage des mouches.

    En choisissant le «truc » le plus adapté à votre maison ou en combinant plusieurs, vous devriez passer un été sans être embêté! Bon courage.

    « Citations sur le bonheurIl y a des personnes qui te lisent comme un livre ouvert............. (Francesco P.Ettari) »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :