• Je parangonne à ta jeune beauté, ........Pierre.Ronsard (1524-1585).

    Je parangonne à ta jeune beauté, ..........

    Je parangonne à ta jeune beauté,
    Qui toujours dure en son printemps nouvelle,
    Ce mois d’Avril, qui ses fleurs renouvelle,
    En sa plus gaie et verte nouveauté.
     
    Loin devant toi fuira la cruauté,
    Devant lui fuit la saison plus cruelle.
    Il est tout beau, ta face est toute belle,
    Ferme est son cours, ferme est ta loyauté.
     
    Il peint les champs de dix mille couleurs,
    Tu peins mes vers d’un long émail de fleurs.
    D’un doux zéphyre il fait onder les plaines,
     
    Et toi mon cœur d’un soupir larmoyant.
    D’un beau cristal son front est rousoyant,
    Tu fais sortir de mes yeux deux fontaines.
     

    « LA TOMBEAU DE L’AUTEUR......pierre Ronsard (1524-1585)LES TÊTES DE MORTS..(Sonnet)..........Jules Laforgue (1860-1887) »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :