• J’ENTENDS CHANTER L'AMÉRIQUE ................ WALT WHITMAN..1819 -1892

    J’ENTENDS CHANTER L'AMÉRIQUE

    J’ENTENDS CHANTER L'AMÉRIQUE ................ WALT WHITMAN

    J’entends chanter l’Amérique, j’ai dans l’oreille la variété des chants,
    Le chant des ouvriers, chacun chante le sien comme il se doit, joyeux fort,
    Le charpentier chante le sien cependant qu’il mesure la planche la poutre,
    Le maçon chante le sien, il se prépare pour son travail ou il le quitte,
    Le marinier chante le sien, le chant de ce qui est à lui dans sa barque, l’homme
    de pont sur le pont du steamer chante le sien,
    Le cordonnier chante le sien, assis à son établi, le chapelier le sien debout à sa
    table,
    Le chant du bûcheron, le chant du garçon laboureur qui s’en va dans le matin,
    ou au repos le midi ou au coucher du soleil,
    La délicieuse chanson de ta mère, la jeune femme à son travail, la jeune fille
    qui lave ou bien qui coud,
    Chacun chante ce qui lui appartient à lui ou à elle, à personne d’autre,
    Le jour ce qui est au jour – la nuit l’équipe de jeunes compagnons, robustes,
    amicaux,
    « L'ILIADE .................... HOMÈRE.‎VIIIe siècle av. J.-C. (?); ‎Ionie‎ (?) Décès‎: ‎VIIIe siècle av. J.-C. (?) ‎Poète (aède ?) Nom de naissance‎: ‎Ὅμηρος« 1780_Ingres_Jean_Auguste_.pps » »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :