• La submersion du détroit

    Henri-Louis de la Tour d'Auvergne
    Le détroit de Gibraltar vue par satellite© ESA

    Très récemment, un géologue français, J. Collina-Girard, a exploité la piste soulevée par Platon qui écrit explicitement que l'Atlantide se trouve "devant les colonnes d'Hercule" (détroit de Gibraltar). Son actuelle configuration est l'héritage du réchauffement climatique ayant succédé à la dernière glaciation : l'eau est remontée de 135 m en 15 000 ans, submergeant les plateaux continentaux entre 19 000 et 4 000 ans av. J.C.

     

    Hasard ou coïncidence ?

    Toute une partie du paysage a disparu sous la mer. Une île, de 14 km de long et de 5 km de large, a été découverte dans les fonds marins, au nord ouest du Cap Spartel (à Tanger, au Maroc), à moins de 10 km des côtes. Il est probable qu'elle ait été occupée par les populations paléolithiques dont la présence a été attestée sur le littoral marocain, espagnol et portugais. La géologie prouve donc qu'une île a bien été engloutie à l'époque et l'endroit évoqués par Platon. Mais la réalité géologique renvoie-t-elle à la vérité énoncée par le philosophe ? Cette coïncidence suffit-elle à prouver la véracité du mythe ? J. Collina-Girard ne prend pas position.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Colomb découvre l'Atlantide

    Carte Atlantide atlantique
    Carte représentant l'Atlantide au milieu de l'océan Atlantique

    Au XVe siècle, la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb lance la théorie d’une Atlantide atlantique. Dans un texte de 1525, le conquistadorOvidio soutient que Colomb a découvert l’Amérique en cherchant, au milieu de l'Océan Atlantique, les Hespérides, jardin des délices parfois associé à l’Atlantide.

     

    La dérive du continent

    Au XIXe siècle, c’est le constat de similitudes entre les sociétés égyptienne et précolombienne qui relance l’hypothèse : un continent aurait occupé pratiquement tout l’Océan Atlantique. En 1925, l’anglais Spence, qui se fonde sur les connaissances géologiques de l’époque, approfondit cette idée. Il démontre que l’Atlantide se serait disloquée avec le temps et les catastrophes naturelles. La dérive des continents l'aurait partagée entre l’Est (Afrique) et l’Ouest (Amérique centrale et du sud). Les Atlantes auraient ensuite émigré dans ces régions. Spence explique ainsi la ressemblance entre l'architecture égyptienne et andine.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • L'Antarctique

    Carte de Piri Reis
    Carte dessinée par Piri Reis en 1513

    Deux chercheurs canadiens contemporains, Rand et Rose Flem-Ath situent l'Atlantide en Antartique. En s'appuyant sur la carte de Piri Reis, ils ont constaté qu'en regardant le globe depuis le Pôle sud, tous les océans semblaient appartenir à un seul et même ensemble, soit "le véritable océan" évoqué par Platon. Au milieu, centre du monde, se trouve l'Antarctique, ou possiblement l'Atlantide. Les Atlantes, qui auraient anticipé le cataclysme, se seraient refugiés sur les terres en altitude, épargnées par le raz de marée : la Cordillère des Andes, les plateaux de Thaïlande et d’Ethiopie.

     

    L'Atlantide nordique, une thèse orientée

    Strabon, géographe grec du début de l'ère chrétienne, est le premier à avoir parlé d'une Atlantide nordique : il a établi un lien entre les conquêtes des peuples du Nord (Celtes, Cimbres et Teutons qui ont menacé les Grecs et les Romains au VIe siècle av. J.C.) et les conquêtes atlantes. Au début du XXe siècle, le pasteur allemand Jürgen Spanuth a repris ses théories à des fins racistes. D’après lui, les Celtes et les Germains, ou "peuples de la mer du Nord", n’étaient autres que les descendants des Atlantes qu’il qualifie de "peuple originel". Il décrit cette civilisation comme fermée, enracinée sur sa terre natale et hermétique aux influences extérieures. Ces peuples qu'il prétend supérieurs seraient, selon lui, purs car non métissés.

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique