• – Haïku..........Sokan Yamazaki (1465-1553)

    Haïku.

     

    Même
    lorsque mon père se mourait
    je pétais

    ***

    Illustration : Hiroshige, Pruniers en fleurs, 1857

    « On ne voit bien qu’avec le coeur.........Saint Exupéry – Le Mort Joyeux.....Baudelaire –.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    2
    Jeudi 21 Mars à 18:06

    Haïku funéraire

    ---------------

    Un meurt, que l'on aime,

    Et ce corps se laisse aller

    À l'inconvenance.

      • Vendredi 22 Mars à 09:39

        Merci cochonfucius contente de revoir ta poèsie

        LD

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :