• expression : s’attirer les foudres (de quelqu’un)

    s’attirer les foudres (de quelqu’un)

    000000000000000000000000000000000000000000000foudre

     « S’attirer les foudres (de quelqu’un)  » S’attirer des reproches, une condamnation

    Si vous lisez ces lignes, c’est probablement que vous n’avez jamais pris une décharge de foudre sur la tête, car très rares sont ceux qui y survivent.

    Pour nous, la foudre est une manifestation naturelle, une décharge électrique extrêmement intense qui se produit par temps d’orage soit entre deux nuages, soit entre un nuage et le sol.
    Mais il y a à peine quelques siècles, cette ‘petite’ décharge était considérée comme la manifestation de la colère divine (il ne faut pas oublier, en remontant plus loin encore dans le temps, que Jupiter ou Zeus était traditionnellement représenté tenant un ou plusieurs foudres, faisceaux enflammés qui lui servaient d’armes).

    Or, en général, c’est une faute qui provoque la colère de l’autre. C’est ainsi que « les foudres », au pluriel, ont été assimilés à de sévères reproches, à une condamnation (« s’attirer les foudres de l’Église », par exemple) et que l’expression est apparue à la fin du XVIe siècle.

     

    Extrait de Expressio

    « La chemise qui rendit l’Homme heureux.............Françoise Graux« Mort-Shuman.pps » »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Mai 2016 à 15:09

    en cas d'orage il ne faut pas rester sur une chaise métallique sous un noyer   sous peine  d' être électrocuté

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :