• expression : « Prendre ses jambes à son cou 

    « Prendre ses jambes à son cou 

    0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000jambe6mhHZXUrcGO0FW7DXVkisQYAKMY

    « Prendre ses jambes à son cou  » Courir très vite, s’enfuir.

    Drôle d’image que celle-ci ! On peut imaginer au moins trois choses :

     

    • Quelqu’un de très souple qui ramène ses jambes au niveau de son cou (et fait un noeud autour ?). Mais le côté pratique pour courir n’est pas flagrant, les pieds ayant alors du mal à toucher le sol ;
    • Quelqu’un qui démonte son tronc et le pose à côté, de manière à être réduit à une tête et deux jambes avant de commencer à courir. Mais cela ne devrait pas avoir une influence sur la vitesse, les jambes ayant toujours la même longueur, sauf si on tient compte de la diminution du poids total à déplacer ;
    • Quelqu’un qui diminue la hauteur de son tronc et, en compensation, allonge celle des jambes jusqu’à les amener sous le cou, ce qui effectivement permet d’augmenter la vitesse de déplacement.

    Mais tout ceci ne sont que billevesées car personne ne serait capable de l’une ou l’autre.

    Il faut donc chercher ailleurs.

    Heureusement, il suffit de remonter à la fin du XVIIe siècle pour trouver l’explication de l’origine, à défaut de comprendre le lien avec le sens actuel.
    A cette époque, en effet, Furetière écrivait que prendre ses jambes à son cou se disait, au début de son siècle, « prendre ses jambes sur son col » (notez le ‘sur’) et signifiait « se résoudre à partir pour quelque message ou quelque voyage ».

    Il s’agissait donc simplement des préparatifs à un déplacement qui outre quelques menus objets nécessaires au voyage, nécessitait, bien sûr, d’emporter aussi ses jambes.
    Et comme le sac des bagages était souvent porté en bandoulière ou à l’aide d’une sangle passant derrière le cou, il fallait aussi « prendre ses jambes sur son col ».

    Ce n’est qu’au XVIIIe siècle que le sens

     

    Extrait de Expressio

    « la ponctuationLa source témoigne...........Didier Rimaud »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :