• expression : homme de sac et de corde

    homme de sac et de corde

    000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000027

    illustration : Vladimir Kush

    « Homme (individu, gens) de sac et de corde  »

    Personne peu recommandable, condamnable (au sens propre du terme), malfaiteur, truand.

    Cette expression va chercher son origine dans l’Antiquité à Rome où, lorsque les voleurs et autres assassins condamnés n’étaient pas encore ou plus voués aux gémonies (chaque méthode d’élimination des truands a eu ses périodes, selon les goûts des empereurs), une joyeuse coutume consistait à les enfermer dans un sac, noué par une corde, avant de les jeter dans le Tibre pour qu’ils s’y noient.
    Tout simplement ! Un peu comme le font certains pour se débarrasser d’une portée de chats ou de chiens.

    Cette méthode fort sympathique a été utilisée longtemps après, à diverses époques et dans divers pays.
    Ainsi, chez le sultan de Constantinople, les condamnés étaient noyés de cette manière dans le Bosphore. En France aussi, sous Charles VI, entre autres, avec noyade dans la Seine.

    Avec cette expression et une autre acception du mot ‘sac’, on peut aussi faire le lien avec les brigands qui pillaient et saccagaient (hommes de sac) et qui, une fois pris, étaient condamnés à la pendaison (hommes de corde).

     

    Extrait de Expressio

    « la pensée du jour : BIEN COMMENCER CHAQUE NOUVELLE ANNÉE  Que l'on parle de ma personne en bien ou en mal,.......(Maxalexis) »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :