• EN COUR D’ASSISES........Charles Cros (1842-1888)

    EN COUR D’ASSISES

    À Édouard Dubus.


    Je suis l’expulsé des vieilles pagodes
    Ayant un peu ri pendant le Mystère ;
    Les anciens ont dit : Il fallait se taire
    Quand nous récitions, solennels, nos odes.
     
    Assis sur mon banc, j’écoute les codes
    Et ce magistrat, sous sa toge, austère,
    Qui guigne la dame aux yeux de panthère,
    Au corsage orné comme les géodes.
     
    Il y a du monde en cette audience,
    Il y a des gens remplis de science,
    Ça ne manque pas de l’élément femme.
     
    Flétri, condamné, traité de poète,
    Sous le couperet je mettrai ma tête
    Que l’opinion publique réclame !

    « PLAINTE.........Charles Cros (1842-1888).J’aime la liberté, et languis en service,........Du Bellay (1522-1560).. »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Juillet à 12:46

    Dame des tavernes
    -------------------

    Celle-ci n’est point Dame des pagodes,
    Car ce ne sont pas des lieux où l’on rit ;
    Elle a son comptoir au coeur de Paris,
    Un barde souvent lui consacre une ode.

    Le bar est un monde, il y règne un code,
    Et de gai folklore on y est nourri ;
    Quand de la patronne on est le chéri,
    Le sombre chagrin part aux antipodes.

    Les autres clients sont mes auditeurs,
    Des gens fraternels, pas des profiteurs,
    Même, quelques-uns sont de jolies femmes.

    On y peut parfois réciter des vers,
    Car très indulgent est cet univers ;
    Aussi le rhapsode y fait-il ses gammes.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :